dim.

24

mars

2019

Revue de presse : 23-24 mars 2019

 

France

 

La Nautique va livrer de nouveaux secrets. Chaque campagne de fouille apporte en effet son lot de découvertes remarquables : parmi elles, une immense villa. Elle sera au centre de la «troisième phase pluriannuelle du projet de fouilles et de recherches sur les ports de la Narbonne antique»

 

Pays ajaccien : un espace privilégié pour les archéologues. A l'évidence, les premiers Corses ont trouvé leurs marques dans le périmètre formé par les communes de la Capa. Les vestiges et les connaissances accumulées par les chercheurs débouchent aujourd'hui sur la parution d'un atlas

 

Pourra-t-on un jour faire revivre le mammouth de Nolhac ? Plus de dix ans après cette importante découverte en Haute-Loire, on n’en sait pas beaucoup plus sur cette espèce nommée « mammouth de steppes ». Néanmoins, il semblerait que les généticiens s’y intéressent de près et n’aient pas dit leur dernier mot.

 

Pas de trésor de Toutankhamon à Moulins, mais des momies dans un excellent état de conservation. Rares sont les musées, en province, à conserver des momies de cette qualité. Le lancement de l'exposition consacrée à Toutankhamon, à Paris, est l'occasion de rappeler que le musée Anne de Beaujeu, à Moulins, expose de manière permanente des objets funéraires égyptiens. 

 

Deux-Sèvres : Felix le mammouth trône au musée de Bougon. Fidèle reconstitution grandeur nature, le pachyderme en kit est l’une des pièces maîtresse de l’expo “ Au temps des mammouths ”, à partir du 5 avril.

 

"Il y a de l'or partout !" : les premiers visiteurs éblouis par l’exposition Toutankhamon. Quelque 200 000 billets ont déjà été vendus pour l'événément à La Villette, à Paris, lancé samedi, au grand bonheur des premiers admirateurs de l'art égyptien.

 

Égypte

 

Laurent Bavay : En Egypte, "l’archéologie ne cherche plus des trésors, mais à comprendre la civilisation". L'exposition Toutankhamon s'est ouverte samedi à La Grande Halle de la Villette à Paris. Une immersion dans l'Egypte antique à travers 150 pièces retrouvées dans le cadre des fouilles du tombeau du pharaon. Mais peut-on encore faire de telles découvertes en Egypte ?

 

Le trésor de Toutânkhamon redécouvert. Le déplacement des pièces du trésor de Toutânkhamon vers un nouveau Grand musée égyptien en construction à Gizeh donne lieu à un travail de restauration et d’analyse inédit.

 

 

En 2020, le sous-vêtement de Toutânkhamon sera l'une des pièces maîtresses du nouveau musée du Caire. L’Egypte construit un musée au pied des pyramides pour exposer notamment le trésor de Toutânkhamon. Parmi les merveilles que les visiteurs découvriront en 2020, un simple bout de tissu, "un objet unique"

 

Lire la suite 0 commentaires

ven.

22

mars

2019

Revue de presse : 22 mars 2019

 

France

 

Creil : les vestiges du château livrent leurs secrets. Ce chantier, qui a lieu dans le cadre du projet de restauration et de mise en valeur de l’édifice, pourrait bien amener des révélations sur cette forteresse dont l’histoire reste incomplète.

 

Décès de Jean Abélanet, pionnier de l’archéologie en Pays catalan. L’archéologue, préhistorien et ethnographe Jean Abélanet vient de décéder à l’âge de 94 ans. Il laisse derrière lui une œuvre immense et plusieurs générations de spécialistes de ces disciplines lui ont rendu hommage.

 

Des trésors du pharaon Toutankhamon font une halte à Paris sous haute sécurité. Avec dix étapes au programme, les 150 objets sont partis pour une longue tournée internationale de trois ans et la sécurité qui va avec.

 

Angleterre. L’Angleterre préhistorique se réunissait autour de grands banquets. Il y a 4000 ans, Stonehenge était le site de grandes fêtes. En analysant les ossements des porcs qui y étaient consommés, des chercheurs ont montré que ces événements avaient une ampleur insoupçonnée. Des participants étaient même prêts à parcourir des centaines de kilomètres pour s'y retrouver... et ils amenaient leurs porcs avec eux!

 

Egypte.

Toutankhamon : trésor, archéologie et malédiction. Dans la série "Au cœur de l’histoire", Fabrice d'Almeida éclaire un fait d'actualité à la lumière d’un événement historique. Aujourd’hui, le spécialiste revient sur la découverte du tombeau de Toutankhamon, qui fait l’objet d’une exposition exceptionnelle à la Halle de la Villette à Paris.

 

 

La malédiction des pharaons ne serait donc qu'une simple affaire de microbes ? Plusieurs personnes qui se sont approchées de la tombe de Toutânkhamon, découverte en 1922, sont décédées de mort violente. Frappées par le mauvais sort ?

 

Russie. Moscou et Paris organisent des fouilles conjointes sur le site de la bataille de 1812. Le plus grand projet archéologique franco-russe sera lancé en mai prochain dans la région de Smolensk pour contribuer aux recherches sur la campagne de Russie de 1812.

 

Lire la suite 0 commentaires

jeu.

21

mars

2019

Revue de presse : 21 mars 2019

 

France

 

Rezé : découverte de sarcophages et de sépultures sur un chantier immobilier. Les archéologues sont à pied d’œuvre depuis quelques jours après la démolition d’anciennes maisons. Ils viennent de trouver des vestiges d’un ancien cimetière dans le quartier de l’hôtel de ville.

 

Argentan. Derniers coups de pelle pour les fouilles préventives. Le diagnostic archéologique des abords de l’hôtel de ville touche à sa fin. Ce vendredi 22 mars, les archéologues plient bagage. Leurs ultimes découvertes vont être approfondies à distance.

 

Néandertal l'expo, du 14 mars au 13 juillet 2019. Domaine départemental de pierresvives  Montpellier. Grâce aux grandes découvertes archéologiques et paléoanthropologiques récentes, et les nombreuses productions artistiques et populaires réalisées depuis le milieu du XIXe siècle, l’exposition dresse le portrait d’un cousin, source de nombreux fantasmes véhiculés par un imaginaire collectif fertile.

 

Toutânkhamon : les premières images. En avant-première, les plus belles images de l'exposition « Toutânkhamon. Le trésor du Pharaon » qui ouvre ses portes le 23 mars à la Grande Halle de La Villette.

 

Dijon : gendarmes et archéologues main dans la main pour lutter contre le pillage. "Lutter ensemble contre les atteintes au patrimoine archéologique" tel était le mot d'ordre de cette grande réunion. Organisée dans l'amphithéâtre de l'école de gendarmerie de Dijon-Longvic elle a réuni des gendarmes, des archéologues, des douaniers ou encore des représentants de la justice.

 

 

Belgique. L'étude du sous-sol de la Grand-Place de Bruxelles livre ses premiers résultats. Les chercheurs qui ont scanné le sous-sol de la Grand-Place ont présenté mardi soir, à l'hôtel de ville de Bruxelles, les résultats de leurs premières analyses.

 

Israel. Jérusalem: découverte d’un fragment de jarre datant de la période perse. Un fragment de jarre décorée d’un visage humain datant de la période perse (quatrième et cinquième siècles avant notre ère) a été découvert récemment.

 

Suisse. Le Valais pourrait bientôt se doter d'un musée cantonal d'archéologie. Le Valais pourrait bientôt se doter d'un musée cantonal d’archéologie. La ville de Sion et le Grand Conseil valaisan soutiennent le projet, mais des questions se posent sur la forme que doit prendre cette institution.

 

Divers. Péninsule Ibérique : la génétique révèle une importante vague migratoire venue des steppes il y a 4500 ans. Une vaste étude génétique offre de nouvelles perspectives sur l'histoire des mouvements migratoires dans la péninsule Ibérique au cours des derniers 8000 ans. Des nomades des steppes d'Europe de l'Est auraient remplacé une grande partie des hommes.

 

Lire la suite 0 commentaires

mer.

20

mars

2019

Revue de presse : 20 mars 2019

 

France

Mise au jour de vestiges de l’âge du Bronze au Moyen Âge à Faux-Fresnay. Si la chronologie du site va du Néolithique au Moyen Âge, les vestiges de l’âge du Bronze et d’une partie de l’âge du fer permettent d’attester d’une occupation pérenne et d’une communauté agricole importante à ces deux époques.

Un trésor caché (enfin) dévoilé à la cathédrale de Toulon. Un baptistère a été retrouvé à l’arrière de l’édifice lors de fouilles réalisées par des archéologues. D’autres secrets pourraient être enfouis. Une nouvelle campagne est envisagée.

Les mystérieux trésors du musée d'Aoste. Le musée gallo-romain d'Aoste n'en finit pas de livrer ses secrets : cette année, la programmation mettra l'accent sur les trésors mis au jour par les opérations de fouilles réalisées depuis deux ans.

Toutankhamon: une exposition sur le mystère d'un jeune pharaon éphémère. "Toutankhamon, le Trésor du Pharaon" devrait connaître un succès au moins égal à "l'exposition du siècle" de 1967 au Petit Palais: la Grande Halle de La Villette a fait les choses en grand, mettant superbement en scène cette nouvelle exposition des trésors de la célèbre tombe égyptienne découverte en 1922.

Belgique. L’étude du sous-sol de la Grand-Place de Bruxelles livre ses premiers résultats. Les chercheurs qui ont scanné le sous-sol de la Grand-Place ont présenté mardi soir, à l’hôtel de ville de Bruxelles, les résultats de leurs premières analyses. Ces nouvelles techniques ont permis de réaliser une cartographie tridimensionnelle des structures et des objets enterrés sous le cœur historique de Bruxelles.

Chine. 143.000 reliques découvertes dans une épave d'un ancien navire. Des archéologues chinois ont découvert 143.000 reliques d'un navire cargo de la dynastie des Song (960-1279), qui avait été récupéré en mer de Chine méridionale en 2007. Après des années d'excavation, l'opération touche à sa fin.

Guatemala. Quand le monde perdu des mayas surgit de la jungle grâce au LIDAR. La télédétection par laser (LIDAR) a été l’élément déterminant dans les découvertes faites au Guatemala durant les trois dernières années. De nombreuses anciennes fortifications ont été mises à jour, et celles-ci auraient une importante signification.

Irak. Bassora reçoit 2.000 nouvelles antiquités. Plus de 2.000 pièces archéologiques, dont une centaine retrouvées à l'étranger après des pillages, sont dévoilées dans le musée de Bassora, ville pétrolière à la pointe sud de l'Irak.

 

République tchèque. L’archéologie tchèque à la pointe des recherches sur le Néolithique. En septembre dernier, le chercheur tchèque Ivan Pavlů est devenu le premier archéologue originaire d’un pays d’Europe centrale et orientale à recevoir le prestigieux prix European Archaelogical Heritage Prize. Il lui a été attribué par l’Association européenne des archéologues (EAA) pour son étude de sites néolithiques.

Lire la suite 0 commentaires

mar.

19

mars

2019

Revue de presse : 19 mars 2019

 

France

 

Douchy. Des découvertes remarquables qui nous renvoient au 1er siècle après Jésus-Christ. Les archéologues, s’ils sont tombés sur une ancienne carrière de pierre calcaire, les scientifiques ont aussi mis à jour une tombe creusée dans la pierre.

 

Servian et Bassan (Hérault). Fouilles réalisées sur les communes de Servian et de Bassan dans le cadre du projet Aqua Domitia. Les fouilles ont été menées par Mosaïques archéologie en collaboration avec Eveha Les vestiges s’échelonnent entre l'époque antique et le Moyen Âge.

 

 

Rezé. Des sarcophages découverts sur le chantier immobilier. Les vestiges d’un ancien cimetière sont apparus ce mardi 19 mars, à Rezé, dans le quartier de l’hôtel de ville. Des inhumations comme il s’en pratiquait au début du Moyen-Âge.

 

Des remparts mis au jour sur un rond-point à Amiens. Des vestiges des remparts d’Amiens ont été mis au jour lors de travaux du réseau de chaleur. Des remparts qui datent de la fin du 15e siècle.

 

Et si on visitait la pyramide de Kheops sans quitter Paris ? Dernière actualité brillante ? Les visites virtuelles de la pyramide de Kheops en plein cœur de la Cité de l'Architecture et du Patrimoine, à réserver à partir d'avril.

 

Etats-Unis. Pourquoi les sculptures de l’Égypte antique ont toujours le nez cassé. À partir du 22 mars, le musée de la Pulitzer Arts Foundation à Saint-Louis dans le Missouri propose une exposition consacrée aux nez cassés et mains mutilées d’œuvres de l’Égypte antique. Celles-ci n’auraient pas été victimes du temps, mais d’actes de vandalisme. Les coupables ? Les pilleurs de tombes, les ennemis politiques et les chrétiens.

 

Russie. Des trésors du Musée du Palais sont exposés à Moscou. Une exposition qui présente la vie de l\'empereur chinois Qianlong pendant la dynastie des Qing ainsi que les rituels de cour sur plus de 1500 ans a ouvert aux musées du Kremlin à Moscou.

 

Lire la suite 0 commentaires

lun.

18

mars

2019

Revue de presse : 17-18 mars 2019

 

France

 

La "mystérieuse" tombe d'Aleria fait la une de la presse étrangère. Les magazines Forbes et National Géographic ont consacré plusieurs articles à cette "chambre funéraire mystérieuse qui pourrait contenir des trésors archéologiques importants".

 

Moissac : les fouilles rue des Mazels enfin dévoilées. On retrouve sur le site des fouilles les traces d'une activité pastorale et d'élevage avec une bergerie vers l'an mil, puis à partir du XIIIe siècle un terrassement et la construction de bâtiments en dur (briques). De cette période date la découverte la plus marquante sur le site : la présence d'un pressoir médiéval sûrement utilisé pour la production de vin.

 

Algérie

 

Nouvelles découvertes à Ain Lahnèche : Creuset d’art et d’histoire. Des découvertes d’ossements avec notamment une omoplate et une défense encore intacte, qui ont été mises au grand jour à 2 mètres de profondeur. cette défense est celle d’une espèce animale relevant des Anancus, un « genre éteint de la famille des camphotheriidae, proche de l’éléphant actuel.

 

Mila: vers la classification de 7 sites et monuments archéologiques. Les sites comprennent plusieurs vestiges archéologiques témoins des différentes civilisations qui sont succédé à travers l’histoire dans la région.

 

Egypte. Ce navire retrouvé dans le Nil est la première preuve qu’Hérodote ne mentait pas au sujet des bateaux égyptiens. Un bateau coulé dans le Nil il y a quelque 2500 ans, va enfin pouvoir nous livrer ses secrets. Les scientifiques pensent que ce navire a révélé une structure dont l’existence fait l’objet d’un débat depuis des siècles.

 

Irak. Une riche cité découverte aux portes de la Mésopotamie. Au Kurdistan, les fouilles menées par une mission archéologique française ont révélé une ville antique inédite, sur le site de Kunara. Vers la fin du IIIe millénaire av. J.-C., cette ville s’élevait au cœur d’un royaume méconnu : celui du peuple des montagnes, demeuré jusque-là dans l’ombre de ses puissants voisins mésopotamiens.

 

Japon. Des cellules de mammouth laineux « ravivées » 28.000 ans après. Des chercheurs japonais sont parvenus à restaurer quelques fonctions de noyaux de cellules de mammouth laineux en les implantant dans des ovocytes de souris. Une énième tentative qui vise à ressusciter cette espèce emblématique

 

Maroc. Le mystère des tombeaux «phéniciens» de Tanger. Les tombeaux «phéniciens» de Tanger constituent un réel trésor pour les chercheurs et archéologues, en plus d’être un patrimoine national. Bien qu’ils soient nommés ainsi, leur origines suscitent toujours autant de mystère.

 

18032019.pdf
Document Adobe Acrobat 1.2 MB
0 commentaires

sam.

16

mars

2019

Revue de presse : 16 mars 2019

 

France

 

Cahors : des fouilles pour retrouver un fort romain disparu au mont Saint-Cyr. Des fouilles pour retrouver un fort romain (IIe-Ve siècle) vont être menées à partir du 11 mai 2019 sur un terrain communal de 5 000 m2 au mont Saint-Cyr. Une association a spécialement été créée dans ce but.

 

Lillebonne : l’étude de la cité antique Juliobona n’en finit pas d’éblouir les archéologues. Lillebonne. Les premiers résultats du travail de géoprospection, mené du 18 au 22 février dernier, sont tombés. La cité des Calètes a révélé tous ses secrets, ou presque. Détails des découvertes.

 

Cherbourg: Une tombe médiévale renfermant un squelette découverte sous un parking. En explorant le sol sous un parking, les archéologues ont mis à jour une tombe datant probablement du XIe siècle, renfermant un squelette particulièrement bien conservé. La pierre tombale est taillée et comporte une épitaphe en latin médiéval. Elle est surmontée d’une stèle de 80 cm.

 

 

Un petit coup de pelle et un grand pas pour la connaissance du passé de la ville : un chapiteau d’un édifice religieux oublié a été exhumé dans l’ancien collège Sadi-Carnot.

 

Lire la suite 0 commentaires

ven.

15

mars

2019

Revue de presse : 15 mars 2019

 

France

 

Aleria : une tombe étrusque ouverte par les archéologues. Elle avait été découverte il y a quelques semaines sur le site antique d'Aleria. Une tombe étrusque a été ouverte ce vendredi 15 mars par les archéologues. Les premiers objets découverts témoignent d'une grande richesse.

 

 

Cherbourg : sous le parking, une tombe hors du commun, un squelette et des mystères. Le diagnostic archéologique effectué en centre-ville de Cherbourg, sous le parking Notre-Dame, a permis de découvrir "une tombe remarquable" appartenant à une personne très importante, peut-être issue du Clergé ou de l’aristocratie.

 

Lire la suite 0 commentaires

jeu.

14

mars

2019

Revue de presse : 13-14 mars 2019

 

France

 

Du lapin au menu des premiers européens ? Une étude montre que les lapins  faisaient partie du régime alimentaire des premiers humains et des néandertaliens du sud-ouest de l’Europe, il y a 400 000 ans. Le Professeur Morin et la zooarchéologue Jacqueline Meier (Université de Floride du Nord)  ont examiné les restes fossiles  de faune provenant de huit sites paléolithiques français.

 

Une découverte rare d'un cromlech à Uzès. C’est une découverte que l’INRAP qualifie de « rare et inattendue ». Leur équipe d’archéologues vient de mettre au jour un cromlech, monument mégalithique datant de la fin de la Préhistoire, sur la commune d’Uzès, dans le Gard.

 

Lire la suite 0 commentaires

mar.

12

mars

2019

Revue de presse : 12 mars 2019

 

France

 

Trégunc. Alerte sur le patrimoine archéologique littoral. Les chercheurs ont engagé une course contre la montre pour étudier les côtes et les rivages des îles qui sont jalonnés de monuments et de sites archéologiques, qui apportent aux scientifiques de précieuses indications sur le mode de vie et l’économie de subsistance de ces lointains ancêtres.

 

CHARTRES - Autricum et ses mille et une couleurs. Découvrez « Les mille et une couleurs d’Autricum » : les fresques romaines s'exposent, au musée des Beaux-Arts à Chartres. Ces fresques, la plupart inédites et issues des fouilles archéologiques récentes, sont présentées jusqu'au 26 mai.

 

Toutânkhamon : une exposition inédite à Paris. Parmi les oeuvres présentées, une grande statue, qui avec sa jumelle, gardait l'entrée de la chambre funéraire de Toutânkhamon. C'est la première fois que cette statue sort d'Égypte pour être exposée.

 

Saint Martin. La Collectivité a réalisé des prospections archéologiques sur le littoral après Irma. La prospection s’est déroulée en suivant le talus d’érosion généré par la houle le long du littoral de la partie française. 70 km de côte ont été parcourus de la Baie Lucas, à l’Est, jusqu’à Baie Longue, à l’Ouest. 36 sites ou indices de sites ont été observés, parmi lesquels 18 gisements archéologiques inédits.

 

Canada. Des archéologues s’intéressent à l’histoire orale des Autochtones. Des archéologues de l'Université de l'Alaska utilisent l'histoire orale autochtone pour mieux comprendre comment était la vie humaine il y a des milliers d'années.

 

Chine. Des traces d'anciennes activités humaines découvertes au Guizhou. Des archéologues chinois ont trouvé des traces d'activités humaines remontant entre 38.000 et 4.000 ans dans la province du Guizhou. Un grand nombre de tessons de poterie, de pierres, d'os d'animaux et d'outils en corne utilisés par les anciens hommes ont été découverts sur un site de fouilles dans le village de Yankong.

 

Egypte. Les tremblements de terre en Egypte menacent les recherches archéologiques. La Vallée des Rois où repose la plupart des grands pharaons se trouve dans une partie géologiquement instable de l'Egypte, ce qui pourrait expliquer la difficulté à retrouver certains tombeaux.

 

12032019.pdf
Document Adobe Acrobat 1.0 MB
Lire la suite 0 commentaires

lun.

11

mars

2019

Vendredi 15 mars :Pax Romana ,l'histoire dessinée de la France

 

La prochaine conférence-dédicace du CIRAS aura lieu le vendredi 15 mars 2019, à 20h30 à la DRAC (Salle Robida, 61 rue Saint-Fuscien). Elle sera animée par Blaise Pichon, (Université Blaise-Pascal, Clermont-Ferrand) et Président de l’APHG-Auvergne), coauteur de la bande dessinée.

 

 

 Ce troisième volume de l’Histoire dessinée de la France couvre une période de plus de cinq siècles. Il combine 110 planches de bande dessinée et une cinquantaine de pages de dossiers historiques, qui permettent au lecteur curieux d’approfondir ses connaissances sur des thématiques qui n’ont pas pu faire l’objet d’un long développement dans la partie bande dessinée. Le volume comprend aussi une courte chronologie de 8 dates essentielles et une petite orientation bibliographique.

 

Dans l’esprit de la collection, ce volume a pour objectif de faire connaître à un large public l’Antiquité des Gaules, en rompant avec les précédentes collections d’histoire de France en bande dessinée et en s’extrayant du discours construit sur cette période par le « roman national » depuis le début du XIXe siècle. En effet, les poncifs concernant les Gaules durant l’Antiquité ont été forgés ou revitalisés lorsque, dans une perspective de consolidation de la nation française, les historiens ont décrit l’Antiquité comme un moment où une « spécificité gauloise » aurait perduré, masquée pendant un temps sous le vernis de la romanité. D’où le grand succès du vocable « gallo-romain », qui insiste sur une spécificité supposée des Gaulois par rapport à toutes les autres populations assujetties à l’autorité romaine. Or s’il existe effectivement des spécificités dans les provinces romaines des Gaules, celles-ci n’en font pas un espace à part dans le vaste monde romain.

 

 

Certaines thématiques majeures ont été privilégiées dans la bande dessinée : les cités et la vie civique, les cultes, le développement économique, les mutations de l’Antiquité tardive. En toile de fond se trouve en permanence la question des rapports entre Gaulois et Romains, importante dans notre imaginaire collectif. Quelques pages spécifiques ont été insérées dans le récit – les « fiches Amphorix » - de manière à opérer un focus sur une question importante qui ne pouvait être approfondie dans le scénario de la bande dessinée, comme celle des habitudes culinaires. Les cultes et les divinités constituent le fil conducteur du récit. Les dieux et les déesses contribuent à la réflexion autour du phénomène de romanisation, qui a longtemps été au cœur des débats entre historiens.

 

Les dossiers qui complètent la bande dessinée ont été divisés en sept chapitres : la manière dont l’histoire des Gaules antiques a été écrite ; la place des Gaules dans le monde romain ; les citoyennetés, les cités et les villes ; les cultes ; le développement économique ; l’Antiquité tardive ; les personnages historiques présents dans la bande dessinée. Dans chacun de ces dossiers, l’accent a été mis sur les notions fondamentales et sur des thématiques dont l’approche a été renouvelée au cours des trente dernières années. Par exemple, la question de la disparition des grands sanctuaires civiques au cours de la seconde moitié du IIIe siècle, au cœur des recherches actuelles, est abordée dans le dossier consacré aux cultes.

 


 

A l’issue de la conférence Blaise Pichon dédicacera la bande dessinée autour d’un verre de l’amitié

 

Lire la suite 0 commentaires

lun.

11

mars

2019

Revue de presse : 11 mars 2019

 

France

 

Toulouse existerait depuis 6 000 ans selon des fouilles récentes à Ancely. Un village néolithique existait à Ancely sur les bords de Garonne il y a 6 000 ans. Des fouilles récentes confirmeraient de précédentes investigations qui ont mis au jour des vestiges de l'époque chasséenne, remontant à l'âge de bronze.

 

Une ferme gauloise et des monuments funéraires mis au jour lors de fouilles archéologiques à Brest. Les fouilles ont révélé de nombreux témoignages d’une occupation longue de plusieurs millénaires qui ont été présentés vendredi 8 mars 2019 : les traces les plus anciennes datent du néolithique.

 

Millau. Des fouilles archéologiques menées à l’ilot Temple Voultre. L’objectif de ce chantier consiste à retrouver les éventuelles fondations de l’église des Dominicains qui se situait sous la rue du Temple.

 

Ce que cache le Fort Risban. Une partie du Fort Risban, jusque-là ensevelie sous le sable, vient raconter l’histoire de cette place forte édifiée par les Anglais entre le XIVème et le XVème siècle. En perçant le talus qui s’est érigé à l’intérieur des fortifications, les archéologues découvrent un pan de mur de la dernière poudrière, de forme polygonale, aménagée dans l’enceinte de l’ancienne tour Lancastre après l’explosion de l’ancienne poudrière en 1799.

 

Éthiopie. L’histoire de Lalibela se révèle peu à peu. Au cœur de l’Éthiopie, des enchevêtrements d’églises, de galeries et de salles creusées dans la roche font du site de Lalibela un lieu de pèlerinage, également très prisé des touristes et des scientifiques. Les historiennes Marie-Laure Derat et Claire Bosc-Tiessé nous parlent des dernières découvertes sur ce site exceptionnel.

 

Divers. L’UNESCO présente ses condoléances aux victimes du vol d’Ethiopian Airlines. Avant d’observer une minute de silence, Audrey Azoulay a rendu hommage à l’une des victimes, le professeur Sebastiano Tusa, expert italien en archéologie subaquatique, qui devait être l’un des orateurs principaux d’une conférence de l'UNESCO organisée au Kenya.

 

11032019.pdf
Document Adobe Acrobat 1.8 MB
0 commentaires

dim.

10

mars

2019

Revue de presse : 9-10 mars 2019

 

France

 

Zac de Kerlinou. Des vestiges archéologiques vieux de 2 500 ans. Surplombant la rade de Brest, le site de la Zac de Kerlinou a abrité un espace funéraire datant du VIe siècle avant notre ère. Cependant, aucun ossement humain n’a été retrouvé en raison de la forte acidité des sols.

 

 

Deux villages gaulois mis au jour dans le Sud-Ouest marnais. Des fouilles préventives ont débuté en décembre sur un site de dix hectares, à Faux-Frenay dans le sud-ouest marnais. Quelques mois après, les scientifiques révèlent des résultats déjà étonnants.

 

Des fresques du 17ème siècle découvertes au temple Saint-Martin à Montbéliard. C'est une sacrée découverte qui a été faite au temple Saint Martin à Montbéliard : des fresques qui datent du 17ème siècle ont été révélées sur les murs du monument au début de l'année. 

 

Une drôle de machine pour cartographier les sols antiques de Lillebonne. En marge des fouilles archéologiques réalisées à Lillebonne, une prospection par géo-radar est organisée à plusieurs endroits de la ville. L'objectif est d'avoir une cartographie précise de ce qui se trouve sous nos pieds.

 

Lire la suite 0 commentaires

ven.

08

mars

2019

Revue de presse : 7-8 mars 2019

 

France

 

Un nouveau site préhistorique découvert dans une grotte en Saône-et-Loire. Après avoir découvert un site de chasse du paléolitique dans le vignoble de Mercurey, un professeur en Préhistoire à l'Université de Tübingen (Allemagne), Harald Floss a découvert, dans une grotte, des ossements de l'homme de Néendertal. 

 

 

Brest. Dans le futur quartier de Kerlinou, on marche dans les pas de nos ancêtres les Gaulois. Des enclos funéraires de l’Âge de bronze, des céramiques, des restes d’habitats de l’époque gallo-romaine ornent ce belvédère qui, à Saint-Pierre, fait face à l’Ifremer, côté Plouzané.

 

Lire la suite 0 commentaires

mer.

06

mars

2019

Revue de presse : 6 mars 2019

 

France

 

Neandertal, plus carnivore qu'omnivore. Une nouvelle étude de restes néandertaliens sur deux gisements situés en France montre que les néandertaliens consommaient très majoritairement des grands mammifères.

 

Restes de fortification à Harfleur. Les équipes de l’Inrap ont mis au jour des éléments de fortification remarquables, dont une tour creuse et un ouvrage défensif avancé (casemate), ainsi que des vestiges d’habitation des XIIIe et XIVe siècles.

 

Villefranche: L'épave d'une petite embarcation retrouvée dans la rade date du XVIe siècle. Une épave retrouvée en Méditerranée en 2014 vient de livrer une partie de son secret, une expertise au carbone étant parvenue à dater l’embarcation. Une révélation qui permet d’en savoir plus sur l’histoire de ce bateau qui a traversé les âges

 

Le dolmen de Keryvon remis en valeur. En bordure de la corniche entre Penvern et Landrellec, les marcheurs et les automobilistes peuvent remarquer en passant un dolmen souvent envahi par les fougères, parfois entretenu qui fait face à la baie de Keraliès.

 

L'atelier Galicier : une restauratrice-conservatrice spécialisée en archéologie. Depuis peu, le service régional d'archéologie,à Dijon, peut compter sur les services de Laura Galicier. Cette jeune femme est spécialisée dans la restauration des objets archéologiques et historiques. L'INRAP lui confie des céramiques et autres découvertes faites dans les chantiers de fouilles qui doivent être exposés dans des vitrines pour le grand public.

 

 

 

 

Visitez la ville romaine d'Entrains-sur-Nohain au musée de Clamecy. Au temps des Romains, la ville antique d'Entrains-sur-Nohain, Intaranum, s'étendait sur 70 hectares environ. Une cité puissante et prospère qui a pu compter jusqu'à 25 000 habitants du 1er au 4e siècle avant J.C. Au musée de Clamecy (58), une exposition archéologique retrace ce riche passé.

 

Lire la suite 0 commentaires

mar.

05

mars

2019

Revue de presse : 5 mars 2019

 

France

 

Locmaria. « C’était prévisible ». Jean-Charles Arramond, chargé de mission de la Drac sur le Finistère, n’est pas vraiment étonné de la découverte de quelques murs antiques, qui dormaient sous les décombres du bâtiment Loisirs 3000. « A priori, ils étaient à 1,50 m, voire deux mètres de profondeur.

 

Rénovation du Musée Savoisien : l'heure des fouilles. Retour sur la visite du chantier des fouilles archéologiques mené au Musée Savoisien dans le cadre des travaux de rénovation.

 

 

NéOdyssée : ils réalisent une pirogue néolithique. Lors de la fête NéOdyssée, en octobre aux Trois-Moutiers, une pirogue réalisée avec les techniques du néolithique sera mise à l’eau dans l’étang communal.

 

Maroc. Restauration des objets archéologiques : Un premier laboratoire à Volubilis. Cette infrastructure est née de la nécessité de répondre aux besoins de préservation d’éléments du patrimoine historique et de conservation des vestiges issus des fouilles archéologiques. Il a été réalisé dans le cadre d’un programme de conservation du patrimoine archéologique.

 

Mexique. Découverte sur un site maya d'un "trésor scientifique". Des archéologues mexicains ont découvert des centaines de vestiges de très grande valeur dans une grotte située sur le site maya de Chichen Itza. Ce "trésor scientifique", découvert dans cet "espace mystique", compte sept offrandes, notamment des brûleurs d'encens en céramique ainsi que d'autres objet.

 

Russie. De très rares fragments de crâne de l'Homme de Denisova découverts en Sibérie. Il y a trois ans, des paléontologues ont mis au jour dans un grotte de Sibérie des fragments de crâne attribués à l’Homme de Denisova. Une découverte rare, qui ne correspond qu’au cinquième individu de l’espèce découvert jusqu’à présent.

 

Vietnam. Les restes de la pagode du 10ème siècle ont été mis au jour. Les vestiges des fondations d'une pagode du Xème siècle située sur la montagne Xuân Dai, district de Vinh Loc, dans la province centrale de Thanh Hoa, viennent d'être mis à jour.

 

Lire la suite 0 commentaires

lun.

04

mars

2019

Revue de presse : 4 mars 2019

 

France

 

Site préhistorique exceptionnel découvert dans le Gard : une surprise de taille. Sur le site gallo-romain ont été découverte une voie en pierres et un mausolée sur lequel des traces d’inhumation ou d’incinération sont présentes. A proximité de là, les archéologues avaient repéré une dalle de pierre datant de - 3 000 avant JC. Ils soupçonnaient des tombes. En fait, il s’agissait d’un monument de type cromlech.

 

Les trésors engloutis du Rhône. Arles, cité romaine fondée en 49 avant JC par Jules César est connue dans le monde entier pour ses arènes et son théâtre antique.
Mais depuis une dizaine d’années, c’est dans le Rhône que la ville a livré des trésors inattendu.

 

 

Que retenir des fouilles archéologiques préventives au fond du lac d'Allier, à Vichy ? Les aires recensées ont été fouillées au sol ou en milieu immergé, où des photographies et prélèvements ont été réalisés. Les professionnels se sont notamment attardés sur une zone où des pieux d’un pont antique, construit au Ier ou IIe siècle, ont été découverts.

 

Max Guérout et l'exposition "Tromelin, l'île des esclaves oubliés". En 1761, à l’Est de Madagascar, l’Utile un navire de la Compagnie des Indes, s'échoue sur un banc de sable inconnu. A son bord 310 personnes. Les blancs réussiront à reprendre la mer. Les esclaves qu'ils transportaient attendront... quinze ans... Seules sept femmes et un bébé survivront. Une exposition au Musée de l’Homme à Paris raconte cette histoire tragique.

 

Lire la suite 0 commentaires

dim.

03

mars

2019

Revue de presse : 1er - 3 mars 2019

 

France

 

Des ossements humains datant du XIe siècle découverts. Un homme s'est présenté dans les locaux de la brigade des Mées avec un sac rempli d'ossements humains. Déclarant les avoir découverts à l’occasion d'une randonnée sur la commune de Châteauneuf-Val-Saint-Donat, il a exhumé ces ossements qui étaient enterrés près d'une chapelle en ruine.Après expertise, il s'agit des ossements d'une personne de sexe féminin datant du XIe siècle.

 

Quel a été l'impact du puissant réchauffement climatique de la dernière période interglaciaire sur les Néandertal. Deux chercheurs viennent de montrer l'impact du puissant et brutal réchauffement climatique de la dernière période interglaciaire à la fois sur les paléoenvironnements et les comportements des populations de chasseurs-cueilleurs Néandertaliens en Europe.

 

 

Lascaux IV : le prix d'entrée est-il trop cher ? Le billet d'entrée pour visiter le centre international d'art pariétal Lascaux 4 est passé à 20 euros. C'est beaucoup pour les visiteurs qui continuent pourtant de s'y presser.

 

Lattes. Une exposition honore le passé gaulois de la Champagne. Du 23 février au 2 septembre, le site archéologique Lattara-musée Henri-Prades propose "Torques et Compagnie, Cent ans d’archéologie des Gaulois" dans les collections du musée d’Épernay.

 

Près de Dinan : le passé gallo-romain de Caulnes exposé à la médiathèque. L'association Kaonia, qui promeut le patrimoine local, propose une exposition mettant en lumière les traces du passé gallo-romain de Caulnes et de ses alentours.

 

Chili. Des touristes belges risquent une amende de 5 millions d’euros. Trois Belges, soupçonnés d’avoir endommagé le site protégé du Géant de Tarapaca, au Chili, risquent une amende de 5 millions d’euros chacun et une peine de prison de 3 ans. En effet, c’est la requête exprimée par le parquet local.

 

Chine. Un «élixir d'immortalité» découvert dans une ancienne tombe. Des archéologues de la province du Henan ont annoncé vendredi que le liquide retrouvé dans une marmite en bronze provenant d'une tombe de la dynastie des Han occidentaux (202 av. J.-C. — 8 après J.-C.) était l'«élixir de vie» dont parlait la littérature taoïste ancienne.

 

Egypte. Des catacombes de 2.000 ans préservées de la montée des eaux souterraines. Un programme d'ingénierie civile destiné à mieux préserver des catacombes de 2.000 ans contre la montée des eaux souterraines, qui menace ce site archéologique touristique, a été inauguré dimanche à Alexandrie par les autorités égyptiennes.

 

Tunisie. 600 pièces de monnaies saisies à Sfax. Six cents pièces de monnaies archéologiques, datant du deuxième siècle, ont été saisie dans une voiture par la brigade des recherches douanières de Sfax. L’enquête se poursuit en attendant les résultats de l’institut national d’archéologie qui fixeront la valeur des pièces saisies

 

03032019.odt
Éditeur Open Office 29.6 KB
Lire la suite 0 commentaires

jeu.

28

févr.

2019

Revue de presse : 28 février 2019

 

France. Gard : un site préhistorique inattendu découvert à Uzès. En marge d'un chantier de construction d'une liaison interquartiers, des fouilles effecuées par l'Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap) ont permis de mettre au jour une série de dalles placées selon une forme circulaire. 

 

Angleterre. Des graffitis romains découverts par des archéologues. Des archéologues anglais ont pris des photos 3D de graffitis laissés par des légionnaires romains dans la roche du mur d'Hadrien. Menacés par l'érosion et les intempéries, ces gravures vieilles de 1800 ans donnent des informations précieuses aux scientifiques anglais.

 

 

Bélize. Une dent vieille de 27000 ans dévoile le quotidien d'un paresseux géant. Les travaux d’une équipe d’anthropologues, qui viennent d’être publiés dans la revue Science Advances nous offrent la possibilité de mieux découvrir la vie que menait cette créature mystérieuse et l’environnement dans lequel elle évoluait, il y a plus de 20.000 ans.

 

Cisjordanie. Des pillards d’antiquités arrêtés. L'unité d'archéologie de l'administration civile de Cisjordanie réprime les pillages et envoie les pillards derrière les barreaux.

 

Etats-Unis. Quand la matière fécale résout une énigme qui fascine les archéologues. En 1250, on estime que la colonie de Cahokia (dans le Missouri) avait une population plus grande que celle de Londres ! En revanche, en moins de 100 ans, la grande partie de cette zone s’est retrouvée totalement désertée. Et aujourd’hui, de nouveaux éléments, pour le moins insolites, sont en passe de nous donner des éléments de réponses.

 

Israël. Une inscription du Ve siècle sur le site d’une rébellion samaritaine. Des fouilles sauvages qui ont eu lieu en amont de la construction d’un nouveau quartier à Tzur Natan, un village situé au centre d’Israël, ont permis la découverte d’une preuve écrite rare – vieille de 1 600 ans – à la période où cette région agricole fertile avait été secouée par les troubles et la rébellion.

 

Suisse. Un postulat demande la création d’un Musée cantonal d’archéologie sur le modèle du Laténium de Neuchâtel. Le postulat du député Mathieu Gachnang, intitulé “Un musée valaisan d’archéologie: une plus-value culturelle pour notre canton!” sera débattu le 16 mars prochain au Grand Conseil valaisan.

 

Lire la suite 0 commentaires

mer.

27

févr.

2019

Revue de presse : 27 février 2019

 

France

 

France. Solutré : une exposition pour découvrir la vie d'une famille préhistorique. Bienvenue chez les Préhistos, c'est le nom de l'exposition que propose le musée de la préhistoire de Solutré en Saône-et-Loire. Pour découvrir la vie d'une famille préhistorique, transposée dans une maison moderne. 

 

 

AGDE : Campagne de fouilles sur le Site de la Motte 2019. Thibault Lachenal, chercheur au CNRS a présenté les dernières découvertes effectuées cette année par les plongeurs : quelques bronzes, des bracelets similaires à ceux déjà exposés au Musée de l’Éphèbe, une hache et une lame de couteau, des poteries, mais également des restes d’animaux, des cerfs et des chèvres.

 

Belgique. Bruxelles : Des fouilles archéologiques sur le chantier Brucity. Le chantier du futur centre administratif de la Ville de Bruxelles révèle quelques traces de son histoire. Les archéologues y ont en effet découvert une série de pieux en bois qui soutenaient peut-être la berge de la Senne ou une plateforme le long de la rivière. De la poterie et une cuillère en bois ont également été mises au jour.

 

Brésil. Exposition de pièces sauvées de l'incendie du Musée national de Rio. L'exposition, intitulée « Le Musée national est vivant, le sauvetage de l'archéologie », présente 180 pièces, dont 103 ont été sauvés du désastre. 

 

Etats-Unis. Sean Hemingway nommé conservateur en chef du département d’art grec et romain du Metropolitan Museum of Art. Sean Hemingway, membre des équipes du Metropolitan Museum of Art de New York depuis vingt ans, vient d'être nommé conservateur en chef du département d'art grec et romain par le directeur de l'institution, Max Hollein.

 

Liban. Hareth Boustany : Ma fierté ? Avoir sauvegardé les trésors du musée national durant la guerre. Ancien directeur des fouilles du centre-ville de Beyrouth, ancien conservateur en chef des musées nationaux, professeur émérite d’archéologie et d’histoire, et maître de thèses à l’école doctorale de l’Université libanaise, Hareth Boustany est l’auteur de plus d’une vingtaine d’ouvrages en français et en arabe sur l’histoire du Liban et des peuples du Proche-Orient.

 

Suisse. Une présence romaine découverte à Altdorf. Des pièces de monnaie romaines, une broche et un pendentif en or, certaines datant du premier siècle, ont été mis à jour à Altdorf

 

Divers. «Au Néolithique, l’humain devient dépendant de son nouveau mode de vie». Agriculture, sédentarité… Pourquoi l’«Homo sapiens» se met-il à transformer radicalement ses conditions de vie  ? L’archéologue ­Jean-Paul Demoule l’explique par le climat et l’évolution de l’espèce.

 

Lire la suite 0 commentaires

mar.

26

févr.

2019

Revue de presse : 26 février 2019

 

France

 

Voilà pourquoi l'homme de Néandertal n'était finalement pas si éloigné de nous. Plus de 100 ans après sa découverte, un squelette d'Homo neanderthalensis, trouvé en 1908 à La Chapelle-aux-Saints, nous révèle encore quelques secrets. Ce cousin de nos ancêtres ne se déplaçait pas le dos voûté comme on l’a souvent imaginé et sa posture n’était pas sans rappeler celle de l’homme moderne.

 

Châteaumeillant. Le musée archéologique Émile-Chenon met au jour ses trésors. Le musée Émile-Chenon, à Châteaumeillant, profite du récolement pour envisager de nouveaux thèmes d’exposition, en plus de l’archéologie

 

Belgique. Une défense de mammouth retrouvée dans un chantier à Schaerbeek. Dans un chantier près de la gare du Nord, des ouvriers ont fait une découverte archéologique majeure en découvrant un fragment de défense de mammouth.

 

Cambodge. Dans les douves d'Angkor, des indices de sa fin. Une carotte de terre de 70 cm, creusée dans une douve de la cité royale d'Angkor Thom, au Cambodge, a permis à une équipe de chercheurs de remonter dans le temps.

 

Egypte

 

L’Egypte découvre un ancien atelier à Assouan. Une mission archéologique égypto-suédoise a découvert un atelier de fabrication de matériaux d’architecture dans la province méridionale d’Assouan. Il remonte au Nouvel empire égyptien, en particulier de 1391 à 1353 av. J.-C.

 

Des restes de momie découverts dans le bagage d'un passager à l'aéroport du Caire. Les agents de sécurité du terminal du Caire ont mis la main sur les ossements de deux corps embaumés, dissimulés dans le haut-parleur d'un voyageur. Les morceaux des squelettes ont été saisis par les autorités locales. Ils sont actuellement conservés au musée afin d'être restaurés.

 

Mexique. A la recherche de la flotte perdue de Cortés. Il y a 500 ans, Hernan Cortés débarquait au Mexique. Un projet d’exploration visant à retrouver les navires de l’expédition du conquistador espagnol est en cours dans le golfe du Mexique.

 

26022019.pdf
Document Adobe Acrobat 550.1 KB
0 commentaires

lun.

25

févr.

2019

Le Crotoy, 14 Rue Pelletier. Diagnostic sur 4368 m². A. Gapenne (Inrap), 2018

 

Sur quasiment l’intégralité de la parcelle, une occupation de la seconde moitié du XIVe-début

 

du XVe siècle est matérialisée par plusieurs niveaux d’occupation stratifiés sur une épaisseur d’au moins 1,60 m. Ils sont associés aux vestiges d’un bâtiment rectangulaire (5 x au moins x 8,50 m), doté d’une entrée, dont les soubassements sont formé de galets entiers ou taillés liés au mortier. Il semble avoir été détruit par un incendie.

 

0 commentaires

lun.

25

févr.

2019

Revue de presse : 24-25 février 2019

 

France

 

D’importants vestiges archéologiques sous le Musée Savoisien. Les recherches archéologiques en cours vont permettre de mieux connaître l’histoire de ce bâtiment de 4000 m². Les archéologues missionnés par le Département de la Savoie ont en effet trouvé de nombreux vestiges dans les sous-sol du musée, dont l’apport scientifique pourrait être d’intérêt national, voire européen.

 

 

Archéologie sous-marine : l’épave de «La Trinité» fait rêver le musée de Dieppe. Au cœur d’un conflit juridique, l’épave datant de la seconde moitié du XVIe siècle est depuis cet été revenue dans le giron des autorités françaises. Elles vont donc pouvoir lancer une campagne de fouilles sous-marines d’ampleur, en collaboration avec l’Etat de ­Floride, afin de retrouver ce qu’il reste du navire.

 

A Lillebonne, le sous-sol de la ville cartographié par un géoradar. Le géoradar, d'origine espagnole, va permettre d'en savoir plus sur le sous-sol de Lillebonne et notamment sur le port antique fondé il y a plusieurs siècles.

 

Lire la suite 0 commentaires

sam.

23

févr.

2019

Cinarchéo 1er mars 2019

 CIN’ARCHEO vous convie à sa prochaine séance le vendredi 1er mars 2019 (20 h 30) à la DRAC (Salle Robida).

 

 

Le Ramesseum, c'est le "tombeau d'Osymandias" de l'historien grec Diodore de Sicile, le "Memnonium" du géographe Strabon et le "Rhamesséïon" de Jean-François Champollion et d'Ippolito Rosellini qui, lors de l'expédition franco-toscane de 1828-1829, lui donnèrent le nom qu'il porte encore aujourd'hui. Édifice parmi les plus grandioses de la rive occidentale de Thèbes, le Ramesseum a été construit au XIIIe siècle avant notre ère par l'un des plus illustres pharaons du Nouvel Empire : Ramsès II (1279-1212).

 

Ce vaste complexe, implanté à la lisière des terres agricoles et du piémont de la chaîne libyque, est aujourd'hui en partie ruiné, mais sa superficie d'antan est estimée à près de dix hectares. Il comprenait un temple d'une belle élégance architecturale, un édifice consacré au culte de Touy (mère du roi) et de Nefertari (grande épouse royale), des aménagements portuaires et un bassin, enfin un important ensemble de bâtiments en brique de terre crue associés à la vie administrative, économique, juridique et socio-culturelle. Deux hauts murs d'enceinte entouraient le temenos auquel on accédait depuis l'Est, après avoir franchi un monumental portail aujourd'hui disparu. Entre ces murs, prenaient place des allées processionnelles qui bordaient le temple sur trois de ses côtés. Dans son état initial, venaient encore s'y greffer des chapelles secondaires, un complexe chthonien et un autre solaire, ainsi qu'une bibliothèque.

 

 

 

Au sud de la première cour, subsistent les vestiges du palais royal (récemment restauré), où le souverain pouvait se rendre lors de ses visites à Thèbes. Plusieurs dépendances se partageaient l'étendue des secteurs administratifs et économiques qui occupent trois des côtés du temple. Au sud, avaient été installés une "maison de vie", des cuisines et des boulangeries, un économat et des ateliers. À l'ouest et au nord, prennent place de nombreux entrepôts où étaient stockés jadis les produits qui venaient des domaines agricoles de la Couronne ou émanaient de tributs des contrées étrangères. À l'intérieur de ces bâtiments voûtés étaient notamment emmagasinés le vin, la bière, les huiles et les graisses, le miel, les céréales et bien d'autres denrées encore, nécessaires pour la préparation des offrandes divines, mais qui étaient également consommées par le personnel de l'institution, voire remis en guise de salaire en nature aux fonctionnaires royaux et notamment aux artisans chargés de creuser et de décorer les tombes royales. Au nord-ouest, entre ces magasins, se dressait une longue salle à colonnes dont la fonction de «Trésor» (ou per-hedj) a été reconnue. C'est dans cet espace couvert et sans doute même protégé, que devait se trouver l’administration principale du temple. Dans d’autres officines, devaient être conservées et exploitées les matières les plus précieuses, comme les encens ou les baumes et les parfums que l'on utilisait essentiellement pour les cérémonies religieuses. Vers le nord-est, existaient de luxuriants jardins reproduits sur l’une des parois de la tombe de Nedjemger (TT.138) et même un bassin rituel qui devait aussi permettre d'approvisionner le temple en eau. Les fouilles n'en ont rien révélé jusqu'à présent, mais il est vrai que cette zone a été très bouleversée en raison des cultures dont l'extension atteint désormais les abords du premier pylône. [Texte © Christian Leblanc].

 

 

Ce film-reportage (105’), réalisé par Pascal Pelletier et commenté par Christian Leblanc, Directeur de Recherche Émérite au CNRS et Président de l'Association pour la Sauvegarde du Ramesseum (http://www.asramesseum.org/)a été réalisé dans le cadre du voyage organisé à Louqsor du 28 au 30 octobre 2016 au profit de l'A.S.R.

 

 

PROCHAIN CIN’ARCHEO 5 avril 2019

 

Lire la suite 0 commentaires

sam.

23

févr.

2019

Revue de presse : 22-23 février 2019

 

France

 

Les fouilles sont terminées sur la place Saint-Germain, à Auxerre. L’Inrap) a bouclé la partie du diagnostic engagé sur la place Saint-Germain à Auxerre, ce vendredi 22 février. Les spécialistes ont désormais trois mois pour rendre leur rapport.

 

Chambéry : une trentaine de squelettes découverts au musée savoisien. Les fouilles du musée savoisien ont réservé une drôle de surprise aux archéologues. Dans les sous-sols de l’accueil, une trentaine de squelettes d’hommes, de femmes et d’enfants « vivant entre le XIIe et le XVIIIe siècle » ont été découverts.

 

 

Le rêve devient réalité au centre de la Préhistoire de Darney. Le centre d’animation de la Préhistoire est à un tournant. Au printemps, il accueillera un nouveau parc de 1 500 m² au sein duquel le public pourra découvrir des répliques d’animaux de la fin de l’ère glaciaire. Entre autres.

 

Exposition Toutânkhamon. Interview de l’égyptologue Dominique Farout. Égyptologue, enseignant à l’Institut Khéops, chargé de cours à l’École du Louvre, à l’ENS de Paris et à l’Institut Catholique de Paris, Dominique Farout, conseiller scientifique de l’exposition Toutânkhamon, à la Halle de la Villette à voir à partir du 23 mars, a accordé à Historia une interview.

 

"Des Mochicas aux Incas" au Musée Archéologique du Val d'Oise. Le Musée archéologique du Val d’Oise vous propose de vous évader en Amérique latine ! Partez à la découverte des civilisations pré-incas et incas et parcourez 2000 ans d’Histoire au cœur du Pérou archéologique.

 

Lire la suite 0 commentaires

jeu.

21

févr.

2019

Saint-Vaast-en-Chaussée. Diagnostic sur 4,4 ha. L. Blondiau (Inrap), 2018

 

Une occupation ancienne est suggérée par quelques tessons du Bronze final recueillis dans deux fosses (vue 1) pouvant être largement postérieures. Deux angles d'enclos (vue 2), quelques poteaux et fosses n’ont pu être datés, faute de mobilier. Une fondation de blocs de craie (vue 3), également non datée, a été suivi sur 11 m. Il pourrait s'agir des vestiges d'un mur de clôture relativement récent. Source : rapport de diagnostic.

 

0 commentaires

jeu.

21

févr.

2019

Revue de presse : 21 février 2019

 

France

 

Auxerre : des vestiges datant du Ve siècle découverts sous la place Saint-Germain. Depuis le 11 février, une équipe de l'INRAP fouille le sol de la place Saint-Germain à Auxerre. C'est la première fois que les abords de l'abbaye Saint-Germain font l'objet de fouilles archéologiques.

 

 

Seine-et-Marne. La société archéologique de Touquin a son musée. Que peuvent découvrir les visiteurs de cette salle d’exposition ? Des vestiges de l’histoire, qui ont la particularité d’avoir été découverts lors des fouilles archéologiques réalisées au cour de ces dernières années par la société.

 

A Guiry-en-Vexin, des vestiges gallo-romains côtoient des statues soviétiques. Ce musée d’archéologie se présente comme un couvent, avec des tombes médiévales et un jardin romantique dans son cloître. Dans ses murs, des sculptures de nymphes venues du début de notre ère et des reliques de l’exposition universelle de 1937.

 

"Dans l'intimité de Toutankhamon - Ce que révèlent les objets de son trésor". Florence Quentin, égyptologue, écrivain et journaliste, publie un nouveau livre consacré à l'Egypte, à l'occasion de l'expo-évènement "Toutankhamon" à la Grande Halle de La Villette. Plus de 150 objets originaux issus du tombeau du Pharaon seront exposés, dont une cinquantaine jamais encore sortis d'Egypte.

 

Angleterre. Des pièces romaines, frappées après le suicide de Néron, retrouvées. La découverte de 78 deniers d'argent à Edge Hill en Angleterre vient d'être rendue public. Datées de 68 à 69 après J.-C., ces pièces sont des témoignages de «l'année des quatre empereurs», période de guerre civile qui suivit le règne de Néron.

 

Suisse

 

Née au Ve siècle, la Dame de Dully dévoile enfin son visage. Dans le cadre d’une exposition sur le Haut-Moyen-Âge, le Musée cantonal d’archéologie et d’histoire de Lausanne procède à une reconstitution faciale de la Dame de Dully, née au Ve siècle, à partir de son crâne. Le voile sera levé sur son visage définitif le 14 juin à Sion, lors du vernissage de l’exposition au Musée d’histoire du Valais.

 

Un musée cantonal d’archéologie pourrait bientôt voir le jour en Valais. Un musée cantonal d’archéologie pourrait bientôt voir le jour, c’est en tout cas le souhait de Mathieu Gachnang. Son postulat a été a été accepté à l’unanimité du conseil général de la ville de Sion mardi dernier.

 

Lire la suite 0 commentaires

mer.

20

févr.

2019

Plachy-Buyon. Diagnostic sur 3,5 ha. A. Gapenne (Inrap), 2018

 

Une nécropole (vue 1), pouvant compter une douzaine de sépultures, est limitée à l'Est par un fossé. Les tombes semblent s’organiser autour d’une tombe « fondatrice » dotée d’un monument funéraire sur poteaux de bois. L'une des sépultures testées contient au moins 5 céramiques et des restes de faune. La seconde (vue 2), qui a été fouillée, est une inhumation dont les restes osseux, très mal conservés, appartiennent à un adolescent (entre 10 et 15 ans). Une datation C14 nous indique qu'il a du être inhumé entre le début du IIIe siècle et le début du Ie siècle av. n.è. Le dépôt funéraire ne contenait qu'un petit tesson de céramique et des restes de porc.

 

Deux réseaux de fossés, le premier non daté, compte six fossés parallèles dont la fonction reste indéterminée. Le second (vue 3) pourrait correspondre à l’amorce d’un enclos curvilinéaire s'étendant hors emprise. Il peut-être daté de la protohistoire récente comme le suggère un tesson découvert dans le comblement. Source : rapport de diagnostic.

 

0 commentaires

mer.

20

févr.

2019

Revue de presse : 20 février 2019

 

France

 

Une importante nécropole romaine et étrusque découverte à Aleria. L’Inrap a mis au jour un ensemble de vestiges antiques remarquables datant du 4ème et du 3ème siècles av. n.è. Ces fouilles hors normes, menées depuis juin 2018 et prises totalement en charge par l’Etat, ont révélé une nécropole romaine et étrusque, bordée par des voies de circulation, un hypogée, des sépultures dans un état de conservation inédit et tout un mobilier de prestige.

 

 

Un sarcophage en pierre avec deux squelettes trouvés sous le parking Saint-Germain à Auxerre. Le sarcophage pourrait dater du VIe ou du VIIe siècle. Des études complémentaires vont être effectuées pour préciser la datation des ossements qui avaient été perturbés, c'est-à-dire changés de place par une intervention humaine passée. 

 

La ville de Montluçon serait plus ancienne qu'on ne le pensait. Les fouilles qui ont précédé la construction du musée des musiques populaires ont changé notre connaissance de Montluçon au Moyen Âge. Un nouveau livre récapitule ces avancées.

 

La voie romaine auscitaine était en fait médiévale. Tout laissait présager que la voie découverte chemin de Naréoux, à Auch, était romaine. Les premiers objets découverts sur place laissaient, eux aussi, penser à la période romaine. Mais après une analyse plus poussée, les archéologues de l’Inrap penchent désormais pour un chemin médiéval, utilisé entre le IXe et le XIIIe siècle.

 

Foix : un drone pour sonder les fondations du château de Labarre. Il ne reste que des ruines du château de Labarre. Mais le survol du site par un drone équipé d’un laser va permettre de mieux connaître son contour et déterminer son intérêt historique.

 

Belgique

 

Découverte rare et traces de notre histoire à Tongres. En 2006, une équipe d’archéologues a profité des travaux d’extension du Musée Gallo-Romain de Tongres pour mener des fouilles pendant un an. Leur plus belle découverte est une fresque murale représentant Bacchus assis sur un léopard. Cette peinture restaurée a maintenant rejoint l’espace consacré à la conquête romaine.

 

Lire la suite 0 commentaires

mar.

19

févr.

2019

Revue de presse : 19 février 2019

 

France

 

Quand Harfleur était le principal port de Normandie : des fouilles révèlent la ville médiévale. Des fouilles ont mis à jour à Harfleur 80 mètres de remparts et des vestiges d'habitat médiévaux, révélant l'importance de ce port central au Moyen-Âge.

 

Un cimetière et des sépultures mis au jour sous la place Saint-Germain, à Auxerre. De la mort à la vie : les archéologues qui fouillent la place Saint-Germain, à Auxerre, ont trouvé de nombreuses sépultures mais également d’anciens lieux d'activité humaine.

 

Le Musée d’archéologie nationale de Saint-Germain-en-Laye toujours aussi populaire. En 2018, ils auront été très exactement 100 029 visiteurs à franchir ses portes. Une fréquentation, certes légèrement en recul par rapport à l’année précédente, mais rappelons qu’au cours de cette année 2018 des travaux ont entraîné la fermeture de plusieurs espaces importants comme la chapelle mais aussi de certaines salles des collections.

 

Tromelin. Tromelin, l’archéologie de l’esclavage. Jusqu’au 3 juin, au musée de l’Homme à Paris, l’exposition « Tromelin, l’île des esclaves oubliés » fait parler de nombreux objets et indices trouvés, découverts, déterrés, recollés ou reconstitués lors de missions sous-marines et terrestres.

 

Egypte

 

Des momies de plus de 2 000 ans découvertes en Egypte. Elles ont plus de 2000 ans, mais sont «en bon état»: plus de 40 momies datant de la période ptolémaïque, des dynasties d’origine grecque (323 à 30 av. J.-C.), ont été dévoilées en grande pompe dans des catacombes en Égypte par le ministère des Antiquités, il y a deux semaines environ.

 

Le 22 février : quand Ramsès II ressortira de l’ombre. Au fond du grand temple d’Abou Simbel, édifié au sud de l’Égypte, la statue de Ramsès II sera illuminée par le soleil levant, le 22 février. Que signifie cet éclairage programmé à dates fixes depuis plus de 3000 ans ?

 

Espagne. Au Néolithique, on enterrait les chiens aux côtés de leurs maîtres. À l’issue de fouilles menées en Espagne, des archéologues ont découvert l’étroite relation qui unissait, au Néolithique, les habitants de la Péninsule Ibérique avec leur plus fidèle compagnon : le chien. Un animal si fidèle, qu’il accompagnait parfois son maître par-delà la mort.

 

Syrie. Les trésors syriens des temples de Mari. Alors que l’État islamique semble vivre ces derniers jours, Xavier Mauduit se souvient de la cité royale mésopotamienne de Mari, merveille archéologique détruite par Daech…

 

19022019.pdf
Document Adobe Acrobat 1.5 MB
0 commentaires

lun.

18

févr.

2019

Amiens : un four à briques du XVIIIe siècle sous l’ancien magasin de literie

Sous l’ex-magasin France Literie, rue du Commandant Desfontaine, les archéologues de l’Institut national de recherches archéologiques préventives (INRAP) ont mis au jour un four à briques du XVIIIe siècle et une cave en moellons calcaires « antérieure », explique Benoît Leriche, le responsable du chantier de fouilles. « Les différents objets collectés à côté laissent envisager que cette habitation date du bas Moyen Âge, c’est-à-dire du XVe ou du XVIe siècle ». Lire la suite

0 commentaires

lun.

18

févr.

2019

Revue de presse : 18 février 2019

 

France

 

Thouars Fouilles : on a retrouvé l’aumônerie Saint-Michel. On savait que l’aumônerie Saint-Michel était initialement sise près du cœur de ville, dans le secteur où, justement, vont se dérouler les travaux du futur cinéma. Donc, quand les fouilles ont permis de mettre au jour un lieu de sépulture tout près de l’actuelle poste, on a supposé qu’on avait retrouvé le site de cette ancienne aumônerie.

 

Amiens : un four à briques du XVIIIe siècle sous l’ancien magasin de literie. Les archéologues de l’NRAP) ont mis au jour un four à briques du XVIIIe siècle et une cave en moellons calcaires antérieure. Les différents objets collectés à côté laissent envisager que cette habitation date du bas Moyen Âge, c’est-à-dire du XVe ou du XVIe siècle.

 

Pourquoi le site de Lascaux IV a vu sa fréquentation baisser. Environ 500.000 entrées pour la première année pleine de Lascaux IV, en 2017, puis… 380.000 l’année dernière. Y a-t-il un souci avec le nouveau temple de la préhistoire, inauguré en grande pompe le 10 décembre 2016 par le Président de la République François Hollande ?

 

Belgique. Grognon : les fouilles en direct. Opérant à la lumière de projecteurs sur une banquette d’une trentaine de mètres carrés, faite de limon et de dépôts fluviatiles, les archéologues sont confrontés aux conditions d’une fouille en grotte, c’est-à-dire avec très peu de lumière naturelle, sur un terrain glissant et escarpé, sous un plafond bas, le tout dans une humidité ambiante.

 

Gibraltar. Cette empreinte découverte à Gibraltar pourrait appartenir à l’un des derniers Hommes de Néandertal. Dans les dunes de la baie des Catalans, une trace inédite a été retrouvée. Passant le sable au peigne fin, les chercheurs ont découvert une empreinte qui appartient probablement à l’homme de Néandertal.

 

Israël. Des promoteurs effacent les richesses du passé. Dans le centre d’Israël, des archéologues ont découvert les restes d’une ville rurale prospère datant du début de la période islamique. Malheureusement, rares sont ceux qui auront la chance de poser les yeux sur ces vestiges, car les ruines seront bientôt détruites ou ensevelies pour lancer la construction d’un nouveau centre logistique desservant la ville voisine de Modiin.

 

18022019.pdf
Document Adobe Acrobat 1.9 MB
0 commentaires

dim.

17

févr.

2019

Péronne. Diagnostic sur 5,4 ha. N. Soupart (Inrap), 2018

 

Sur le plateau, un horizon Néolithique final-Bronze ancien englobant une phase Campaniforme ((fin du 3e millénaire-début du 2e millénaire avant notre ère) est matérialisé par quelques tessons découverts dans des colluvions.

 

Sur le versant du plateau un monument funéraire de l’âge du Bronze moyen-Bronze final a un diamètre de 16 m. Son fossé périphérique, large de 2,20 m pour une profondeur de 1,20 m (vue1), a livré quelques tessons appartenant probablement à un même vase. A proximité imméditate, se trouvent un poteau et un foyer (vue 2).

 

Une série de cinq poteaux ne présente pas de plan organisé. Le comblement de l'un d'eux (vue 3) contenait de nombreux fragments de torchis et de charbons de bois datés par C14 d'entre 1397 et 1216 av. n.è.

 

Une fosse isolée est datée de la Tène ancienne (Ve siècle av. n.è.).

 

Quelques portions de fossés pouvant correspondre à un petit enclos ovalaire d’environ 38m de long sur 30m de large, est daté entre La Tène moyenne et finale. Source : rapport de diagnostic.

 

0 commentaires

dim.

17

févr.

2019

Revue de presse : 17 février 2019

 

France. Le MuséoParc Alésia s'ouvre à tous les publics. La saison culturelle 2019 a démarré au Muséoparc Alésia. Jusqu'au 30 novembre, de nombreuses animations seront proposées aux familles. Le label «Patrimoines pour tous» garantit un accès facilité quelque soit le handicap. Une exposition temporaire mettra en valeur les verriers gaulois d'avril à septembre.

 

Allemagne. Archéologie : les riches heures de la femme aux dents bleues. En découvrant de la poussière de lapis-lazuli dans la bouche d’une religieuse inhumée en Allemagne il y a près d’un millénaire, des archéologues ont confirmé que les moines copistes du Moyen Âge pouvaient bien être … des moniales.

 

Bolivie. Pumapunku, le temple reconstitué par impression 3D. Les éléments de cet édifice de la civilisation de Tiwanaku, en Bolivie, ont été modélisés et imprimés en 3D. Ce procédé permet de corriger les erreurs des restaurations passées et de mieux comprendre l’architecture du lieu

 

Egypte. La Chine apporte son aide à la restauration du temple de Montou. Une équipe de sept scientifiques chinois et trois égyptiens travaillent à la restauration du temple de Montou, le dieu de la guerre à la tête de faucon.

 

 

Etats-Unis. Un musée rendra à l'Égypte un sarcophage volé. L'un des musées les plus prestigieux du monde, le Met de New York, va rendre à l'Égypte un sarcophage qui s'est avéré avoir été volé, probablement en 2011 en plein tumulte révolutionnaire dans ce pays.

 

Lire la suite 0 commentaires

sam.

16

févr.

2019

Revue de presse : 14-16 février 2019

 

Egypte. La vie de tout un village exposée. « Trésors inattendus » est le titre de l’exposition présentée actuellement au Musée égyptien du Caire. Composée de 200 pièces, elle raconte le quotidien de l'ancien village de Tebtynis, au Fayoum.

 

Italie

 

À Pompéi, découverte d'une exceptionnelle fresque représentant le mythe de Narcisse. La peinture murale, au trait précis et aux couleurs chatoyantes, se trouvait dans l'atrium d'une demeure réputée pour la richesse de sa décoration et son état de préservation. En novembre dernier, une autre illustrant la scène d'amour entre Leda et le cygne y avait été dévoilée.

 

La construction du métro romain ralentie par des vestiges. Au fil de sa construction, au plus proche des monuments de la ville, les découvertes archéologiques s'enchaînent et la construction est ralentie. Actuellement, les travaux se passent juste à côté du Colisée, demandant d'infinies précautions pour ne pas abîmer le patrimoine romain.

 

 

Pérou. Découverte d'une chambre funéraire inca. Ce vestige a été mis au jour sur le site archéologique Mata Indio, dans la province de Lambayeque. La chambre funéraire a une architecture unique en son genre et l'indice qui montre l'importance du défunt est la présence d'un coquillage de Spondylus (un mollusque marin), offrande de prestige à l'époque inca (XIIe au XVIe siècle).

 

République tchèque. Les archéologues en quête des traces du passé dans les rivières tchèques. Pionnière des recherches archéologiques subaquatiques en République tchèque, Barbora Machová de l’Institut d’archéologie de Prague nous raconte les débuts de la discipline dans son pays.

 

Tunisie

 

Le Musée archéologique de Sousse. Le musée de Sousse possède une formidable collection de mosaïques romaines.

 

Lire la suite 0 commentaires

jeu.

14

févr.

2019

Revue de presse : 12-13 février 2019

 

France

 

Montereau-sur-le-Jard : vingt siècles d’occupation humaine mis au jour par les archéologues. Dans le cadre des fouilles menées sur le site de la future ZAC du Tertre de Montereau, les archéologues ont retrouvé des vestiges datant de la Préhistoire, de l’Antiquité et du Moyen Âge.

 

Des fortifications et un habitat du Moyen Âge à Harfleur. Les équipes de l’Inrap ont mis au jour des éléments de fortification remarquables, dont une tour creuse et un ouvrage défensif avancé (casemate), ainsi que des vestiges d’habitation des XIIIe et XIVe siècles.

 

Bayonne a retrouvé sa porte de France. Les travaux à l'occasion du Trambus ont permis d'exhumer les fondations des remparts du Moyen-Âge et les fortifications du XVII° qui ont été abattues avant la première Guerre Mondiale.

 

 

La gare des « tacots » de Dijon. Les archéologues de l’Inrap font revivre un site connu mais oublié des Dijonnais : la gare « des tacots ». Ces vestiges modernes remettent au grand jour un pan de la mémoire de la ville et de la mobilité lente en Côte-d’Or.

 

L'avocat construit sa piscine sur un cimetière médiéval. Poitiers. Spécialisé dans l'urbanisme, Me Drouineau a comparu pour avoir aménagé sa piscine en secteur sauvegardé sans avoir respecté la législation.

 

Tribunal correctionnel de Digne : le pilleur revendait sur Internet illégalement des objets antiques. Le tribunal a condamné René à payer 2 000 € d'amende - dont 1 500 € avec sursis - et 600 € de dédommagement à la Drac. 

 

Algérie. Les humains ont atteint l'Afrique du Nord plus tôt qu'on ne le pensait. De nouvelles fouilles sur le site d'Ain Boucherit, ont révélé la présence d'outils oldowayens datant de 2,44 millions d'années, ce qui signifie que des humains ont vécu dans cette région bien plus tôt qu'on ne l'estimait. De précédents travaux, sur un site voisin, établissaient une présence humaine il y a 1,78 million d'années.

 

Brésil. Incendie du musée national de Rio: plus de pièces retrouvées que prévu. Les paléontologues et archéologues du Musée national de Rio parti en fumée en septembre ont annoncé mardi avoir réussi à sauver une "quantité significative" des pièces historiques des décombres du plus grand musée d'histoire naturelle d'Amérique latine.

 

Lire la suite 0 commentaires

lun.

11

févr.

2019

Revue de presse : 9-11 février 2019

 

France

 

Yvelines. Maurecourt : un squelette humain retrouvé sur le terrain du futur stade. Le squelette daterait de – 4000 à – 5000 ans avant J.-C ! Il ne s’agit que d’une première estimation, en attendant une datation plus précise.

 

Dijon : l'ancienne gare “des tacots” mise au jour. C'est au cours de fouilles archéologiques préventives que l'INRAP a mis au jour les vestiges de l'ancienne gare de maintenance des "tacots" rue de Colmar à Dijon. 4 semaines de travail ont permis aux archéologues de faire les relevés avant la poursuite de la construction d'un programme immobilier.

 

 

Le musée de Sciez fête ses 10 ans. Il est le seul de Haute-Savoie: rendez-vous au musée de préhistoire et de géologie de Sciez-Sur-Léman en compagnie de France Castel, sa directrice, pour les 10 ans du lieu.

 

Guadeloupe. Découverte: un squelette amérindien datant du 13è siècle exhumé à Marie-Galante. Une équipe de scientifiques français a exhumé en janvier dernier le petit squelette d’un enfant caraïbe de 5 ans dont la tombe daterait du 13e siècle dans une grotte de Morne Pichery à Marie-Galante.

 

Etats-Unis L’épave de La Trinité bientôt mise au jour. Après un long combat judiciaire, l’épave de La Trinité, le bateau du Dieppois, Jean Ribault, qui a fait naufrage au large de la Floride en 1565, devrait bientôt être mise au jour.

 

République tchèque. Sous le pont Charles, les archéologues en quête des vestiges du premier pont pragois en pierre. Trois jours durant, une équipe de scientifiques et de plongeurs a effectué des fouilles archéologiques dans la rivière Vltava. Ils y ont localisé, à l’aide d’un géo-radar, les restes du pont Judith, le premier pont en pierre qui a relié les deux rives de Prague, avant d’être remplacé, deux siècles plus tard, par le célèbre pont Charles.

 

Suisse. L’Abbaye de Fontaine-André révèle sa forme médiévale. De récents travaux menés à l’Abbaye de Fontaine-André sur les hauts de Neuchâtel ont permis d’accroître les connaissances archéologiques du site. Les contours que le bâtiment avait au 12e siècle sont désormais plus clairs.

 

Lire la suite 0 commentaires

dim.

10

févr.

2019

Ablaincourt-Pressoir, Hyencourt-le-Grand, Marchélepot, Pertain. Diagnostic sur 2 ha à l'emplacement d'un parc de 10 éoliennes. J. F. Vacossin (Inrap), 2018.

 

A Ablaincourt-Pressoir, à l'emplacement de l'éolienne 1, quelques tessons des 16-17e siècles ont été ramassés en surface.

 

 

A Hyencourt, l'éolienne 3 est localisée à l'emplacement d'une villa romaine détectée par R. Agache. Le diagnostic a mis au jour sept fosses. Quatre d'entre-elles ont livré de la céramique du Haut-Empire au Bas-Empire/période mérovingienne. Quelques tessons du XVIIIe s. ont été récoltés en surface.

 

A Pertain, à l'emplacement de l'éolienne 8, une fosse isolée a livré du mobilier du début de La Tène moyenne. Un peu plus au sud, plusieurs fossés ne sont pas datés. A l'emplacement de l'éolienne 7, plusieurs fossés, une fosse et une inhumation non datée ont été mis au jour. La céramique recueillie est datée de la période romaine (Haut-Empire).

 

 

 

A Marchélepot, l'éolienne 5 est également localisée à l'emplacement d'une villa romaine détectée par R. Agache. Des fosses, des fossés et un trou de poteau ont été mis au jour. Une fosse, comprenant des restes humains a livré de la céramique de la seconde moitié du IIIe siècle.

 

Lire la suite 0 commentaires

sam.

09

févr.

2019

Grecs et Libyens en Cyrénaïque dans l’Antiquité Aspects et vicissitudes d’un rapport millénaire

 

La prochaine conférence du CIRAS aura lieu le vendredi 15 février 2019, à 20h30 à la DRAC (Salle Robida, 61 rue Saint-Fuscien). Elle sera animée par Sophie Marini, archéologue spécialiste de l’Antiquité classique, membre de la mission archéologique française en Libye depuis 2001.

 

 

S’appuyant sur les recherches les plus récentes, complétées autant que possible par de nombreuses prospections menées en Libye, l’étude des rapports entretenus par les Grecs avec les indigènes en Cyrénaïque dans l’Antiquité a permis de mettre en lumière un pan de l’histoire de la Libye antique jusque-là négligée. Sise entre l’Egypte à l’est et les territoires sous contrôle carthaginois à l’ouest, la Libye grecque est une région à part. Bien plus proche de la Grèce continentale, par laquelle elle était reliée par la mer, elle faisait figure de « petite Grèce » par son climat et son paysage de type méditerranéen.

 

Au VIIe siècle avant notre ère, les Grecs prennent possession d’une partie de la Libye actuelle, la Cyrénaïque. L’entreprise de colonisation agricole s’est déroulée sans heurts d’après les sources littéraires. L’accueil bienveillant que les Libyens ont réservé au Théréens marque le début de relations cordiales qui évoluèrent en un subtil modus vivendi, hormis quelques épisodes conflictuels malheureux pour le contrôle de la terre.

 

En cela, rien d’original avec d’autres épisodes de colonisation. Mais, pour comprendre en profondeur les modes de contacts entre Grecs et Libyens ayant donné lieu à des transferts culturels, l’analyse se heurte à la transparence toute relative des Libyens dans la documentation. Elément invisible du paysage cyrénéen, l’enquête s’est mue en une véritable chasse aux fantômes. Jamais sans doute l’étude des relations entre Grecs et indigènes ne semble aussi difficile à caractériser. Entre monde sédentaire et monde nomade, culture de l’écrit et traditions orales, la frontière est palpable et pourtant presque insaisissable.

 

Lire la suite 0 commentaires

sam.

09

févr.

2019

Revue de presse : 7-8 février 2019

 

France

 

Un habitat gaulois des VIe et Ve siècles avant notre ère à Inzinzac-Lochrist. À Inzinzac-Lochrist (Morbihan), les archéologues de l’Inrap mettent au jour un site d'habitation gaulois des VIe et Ve siècles avant notre ère. Cet habitat singulier, ceint d’un imposant fossé et associé à une nécropole, apporte de nouvelles connaissances sur les variétés des modes d’occupation du territoire à l’époque gauloise.

 

Auxerre : un ancien atelier de métallurgie aurait été découvert par les archéologues sous la place des Cordeliers. La découverte séduisante concerne "un niveau probablement antique avec, peut être, un espace de travail d'un atelier, probablement un atelier de métallurgie." Les archéologues restent prudents, comme toujours. Dans ce profond sondage les archéologues semblent également avoir mis au jour une installation médiévale avec une demi-arche cassée.

 

Anjou : avec les archéologues du département du Maine-et-Loire. Le Maine-et-Loire a été l'un des premiers départements à créer un centre de conservation et d'étude pour accueillir de nombreuses collections d'objets issus de fouilles.

 

 

présenté jeudi la première étape de la restauration de la chapelle du mastaba d'Akhethétep, un chantier ambitieux qui aboutira à une restitution plus exacte de cette chapelle funéraire vieille de 4000 ans, transportée à Paris au début du XXe siècle et dont on a retrouvé la localisation exacte sous les sables.

 

Exposition Au Louvre-Lens, dans la Galerie de verre, l’ivresse du temps et de la beauté. Riche et bien articulée, l’exposition « Matières du temps » retrace un siècle et demi de découvertes archéologiques dans la région et rassemble des trésors de la Préhistoire et de l’histoire issus du Nord-Pas-de-Calais et de la Picardie.

 

« Looking for Sapiens ». Et si l’homme préhistorique n’était pas celui que vous croyiez ? Pour sa nouvelle saison, le musée de la Préhistoire de Saulges ouvre samedi 9 février avec un après-midi articulé autour du documentaire « Looking for Sapiens » de Pauline Coste.

 

Lire la suite 0 commentaires

mer.

06

févr.

2019

Amiens. 14 rue Robert de Luzarches. Diagnostic sur 1000 m². D. Gemehl (Inrap). 2018

 

Cette surveillance de travaux fait suite à un diagnostic réalisé en 2017, lequel a permis d'étudier des vestiges de la courtine est du castrum du Bas-Empire et de l’abbaye Saint-Martin-aux-Jumeaux, complètement démolie dans la 2e moitié du XIXe s., pour la construction du Palais de Justice (1860)

 

 

Le tronçon de rempart est une maçonnerie homogène haute de plus de 2,65 m et large de plus de 4 m, revêtue côté interne (seul parement conservé) d’un petit appareil cubique réglé, avec un ressaut de 10 cm juste sous la dernière assise conservée. A une vingtaine de mètres à l’ouest des niveaux (terres noires et terres à jardin) en rapport avec les occupations du castrum ont été aperçus, le premier horizon identifiable de la fin de l’antiquité se situant là à 3 m de profondeur. Les parties bien identifiées de l’abbaye mises au jour corroborent les plans disponibles. Il s’agit notamment du dortoir des Célestins du XVIIIe s., dont il ne reste que les fondations ; de l’aile sud du cloître, dont il reste surtout une immense cave ; de la galerie sud du cloître dont les trois derniers sols conservés sont en terre. les vestiges retrouvés n’étaient pas tous répertoriés sur la documentation ancienne : c’est le cas d’une puissante construction que le dortoir des célestins va partiellement oblitérer, et qui semble appartenir à un état de l’abbaye plus ancien que celui du cloître mis au jour. Les sondages montrent par ailleurs que la construction du Palais a généré, outre la démolition de l’existant, un dérasement général du terrain.

 

 

Les terrassements envisagés ne devant pas excéder 40 cm de profondeur, seule une surveillance de travaux a été prescrite. Elle a confirmé et précisé les résultats du diagnostic, avec notamment la détection de structures inattendues sur une zone que les plans connus montrent exempte d’aménagement.

 

Le tronçon de courtine du Bas Empire identifié en diagnostic a été reconnu dans le même secteur sur une longueur supplémentaire de 1,80 m. Il est dérasé ici jusqu’au niveau d’un lit de briques du parement interne, un ressaut plus bas que celui vu dans la plate bande voisine. La section de muraille préservée atteint donc une longueur totale de 6,50 m environ. Sa largeur est comprise entre 4 m et 4,80 m, mais ne peut être précisée davantage car le parement externe n’est pas conservé ou apparent au niveau du terrassement. Sa hauteur reste également à déterminer. La maçonnerie est constituée d'un blocage de moellons et fragments de moellons calcaire noyés dans un mortier de chaux sableux compact, dont le seul parement observable (parement interne) présente des ressauts (nombre et position dans l’élévation indéterminés, faute d’un dégagement intégral).

 

Les divers vestiges de l’ancienne abbaye Saint-Martin-aux-Jumeaux ne sont pas tous synchrones. L’état le plus ancien est représenté par deux murs perpendiculaires, en blocs de craie sans mortier, présents dans un secteur supposé vide d’aménagement, et contre l’un desquels sera ajoutée une petite pièce enterrée (1 x 2,5 m). Il est impossible de dire si un cloître est déjà construit à cette étape. Dans un second état, le premier ensemble est maintenu mais modifié. Il s’enrichit de constructions supplémentaires, dont un bâtiment tout à fait inconnu (19 x 6,40 m) qui oblitère partiellement un mur déjà en place, mais dont l’implantation respecte les axes directeurs définis à la phase antérieure. Le cloître semble alors défini, notamment par son bâtiment sud, élevé sur une vaste cave ou cellier (> 20 m x ± 6,50 m), et par une portion de mur de la galerie est. Sa morphologie et sa position sont celles qu’on lui connaît sur les plans du XIXe s. Des modifications ou (re)constructions se succèdent ensuite, d’ampleur difficile à évaluer, et diversement perceptibles ou interprétables : plusieurs structures construites inattendues sont ainsi repérées dans un secteur sensé libre de constructions, mais isolées et impossibles à rattacher à des périodes précises. Les vestiges les plus récents de l’abbaye corroborent quant à eux les plans des XVIIIe et XIXe s. Source : rapport de diagnostic.

 

Lire la suite 0 commentaires

mer.

06

févr.

2019

Revue de presse : 6 février 2019

 

 

 

France

 

Les archéologues de l’Inrap mettent à jour une ancienne voie romaine à Auch. Des tronçons d’une ancienne voie romaine reliant Auch à Toulouse ont été mis à jour sur des terrains longeant le chemin de Naréoux, derrière l'hôtel Campanile, à Auch. Il s’agissait à l’époque de l’une des voies de circulation les plus importantes de la région.

 

Seine-Maritime : des fouilles archéologiques à Harfleur. À l'occasion d'un projet immobilier, impasse Gambetta à Harfleur (Seine-Maritime), des vestiges des remparts de la ville et une maison datant du Moyen Âge ont été découverts.

 

Ce que la France et la Tchéquie doivent à l'archéologue Bohumil Soudský. Bohumil Soudský (1922-1976) est incontestablement l’une des plus grandes figures de l’archéologie tchèque du XXe siècle. Reconnu à la suite de ses fouilles de Bylany en Bohême centrale, il a plus tard largement contribué à faire évoluer la pratique de l’archéologie en France, non sans rencontrer des résistances. Bohumil Soudský est pourtant aujourd’hui relativement et injustement oublié.

 

Algérie. Oran : Le site préhistorique Abri Alain est irrécupérable. L’Abri Alain, un site préhistorique où des traces de présence humaine remontant à 100 000 ans ont été découvertes se trouve dans un état tellement dégradé qu’il serait impossible de le sauvegarder et de le récupérer, a reconnu le directeur de wilaya chargé de la culture.

 

Belgique. La mâchoire d'un chien vieux de 9000 ans découverte au Grognon. Les archéologues de l'Agence wallonne du patrimoine qui fouillent actuellement le site du Grognon ont mis au jour les restes très bien conservés d'un campement humain datant d'il y a 9000 ans (mésolithique) : des pierres taillées, un fémur humain, des ossements d'animaux portant des traces de boucherie, et même la mâchoire d'un chien.

 

Egypte.Exposition d'antiquités "rares" au Musée d'Egypte du Caire. Le ministère égyptien des Antiquités inaugure une exposition temporaire montrant le résultat des fouilles d'une équipe d'archéologues franco-italienne sur le site de Tebtunis, dans la ville de Fayoum.

 

 

Etats-Unis. Le Texas restitue au Pérou la momie d’un bébé de 2000 ans d’origine aymara. Une momie péruvienne d’origine aymara (population native vivant dans la région de l’Altiplano) retournera là où elle a vu le jour, il y a 2 000 ans. Il s’agit de la dépouille d’un bébé mesurant 50 cm, le petit corps intégralement emmailloté dans des cordes (jusqu’à l’arrière du crâne) à l’exception de son visage laissé à l’air libre.

 

Lire la suite 0 commentaires

mar.

05

févr.

2019

Frémontiers, Velennes. Ferme Eolienne Du Blanc Mont. Diagnostic sur 2 ha. D. Kiefer (Inrap). 2018

 

A Frémontiers, à l'emplacement de l'éolienne E5, une occupation Bronze ancien/moyen est matérialisée par deux fossés parallèles dont un double large de 2 m et profond de 0,70 m. Ce dernier a livré un tesson du Bronze ancien-moyen et six éclats de silex.

 

 

A Velennes, à l'emplacement de l'éolienne E8, une occupation est matérialisée par un fossé, deux fosses et un trou de poteau. Des éclats de schiste chauffés, un éclat de silex taillé et quelques tessons attribuables au Néolithique moyen ou au Bronze ancien-moyen ont été recueillis. Source rapport de diagnostic.

 

0 commentaires

mar.

05

févr.

2019

Revue de presse : 5 février 2019

 

France

 

Nîmes : joli début du Musée de la Romanité. Jean-Paul Fournier, le maire de Nîmes, Franck Proust, son 1er adjoint, Daniel-Jean Valade, l’adjoint chargé de la Culture ont présenté le lundi 4 février, un premier bilan du Musée de la Romanité et ses perspectives pour l’année 2019.

 

Des archéologues lancent une cagnotte pour sauver deux statues du XIVe siècle. Découvertes en 2014 lors de fouilles autour de l'église Saint-Martin-du-Haut de Laives (Saône-et-Loire), deux statues remarquables du XIVe nécéssitent aujourd'hui d'être restaurées avant d'être montrées au public. Les archéologues de l'Inrap ont lancé une cagnotte pour soutenir ces opérations.

 

Algérie. Découverte d’ossements fossiles de trois animaux. Des restes fossiles d’animaux préhistoriques (dont un rhinocéros, un cheval et un bovidé de petite taille) ont été mis au jour, dernièrement dans la wilaya de Djelfa

 

Egypte. Grand Musée d'Egypte au Caire : grands travaux en attendant le masque d'or de Toutankhamon. Le Grand Musée d'Egypte émerge doucement du sable dans la banlieue du Caire. Il devrait accueillir ses premiers visiteurs d'ici deux ans. En attendant des milliers d'ouvriers s'activent sur le chantier pendant que des experts restaurent les trésors qui prendront place dans ce bâtiment à l'épreuve des cambriolages et des bombardements.

 

Maroc. Maroc : Des dolmens en plein Sahara ? De récentes recherches archéologiques ont permis la découverte de structures en pierre (dolmen) dans les provinces Sahariennes. Leur utilisation et datation permettent de mettre quelques points de lumière sur l’histoire et l’évolution d’une région encore peu explorée.

 

Mexique. Les 80 ans de l'INAH : un anniversaire en pointillés. L'Institut National d'Anthropologie et d'Histoire (INAH) fêtait le 3 février dernier ses 80 ans. Un âge pour le moins respectable puisque le CRNS est né la même année. Pourtant dans les deux institutions, la crise est bien présente et pour des raisons relativement semblables.

 

05022019.pdf
Document Adobe Acrobat 405.5 KB
0 commentaires

lun.

04

févr.

2019

Dancourt-Popincourt, L'Echelle-Saint-Aurin. Parc éolien des Tulipes. Diagnostic sur 3,4 ha. M. Friboulet (Inrap). 2018

 

A L’Echelle-Saint-Aurin, à l'emplacement de l'éolienne N4, le diagnostic a permis d'observer, outre un fossé et un probable chablis, une fosse rubéfiée quadrangulaire qui a livré quelques fragments de céramique protohistorique et des éclats de silex taillés. Il pourrait s’agir d’une fosse de torréfaction pour les céréales. A l'emplacement de l'éolienne S3, des vestiges du premier conflit mondial (ouvrages militaires, impacts de bombe, possibles engins de guerre) ont été relevés.

 

 

A Dancourt-Popincourt, trois éoliennes sont implantées en périphérie d'une villa repérée par R. Agache. A l'emplacement de l'éolienne S2, des tronçons de fossés ont livré quelques tessons de céramiques du Haut-Empire au niveau du décapage. A l'emplacement de l'éolienne S4, deux zones de limon (diamètre évalué à une dizaine de mètres) ont été relevées. La première est traversée par un empierrement superficiel d’une largeur maximum de 0,75 m. La seconde a une profondeur maximum de 1,55 m. Elles ont livré des fragments de tegulae, une dizaine de scories, un peu de faune et de la céramique du Ie siècle. A l'emplacement de l'éolienne S1 (sur Armancourt, en limite de commune), quelques tessons de la fin de La Tène/début de la période augustéenne ont été trouvés en surface à proximité de deux fossés. Sur ces trois éoliennes, des vestiges liés à la guerre 14-18 (impact de bombe, obus) ont été relevés. Source : rapport de diagnostic.

 

Lire la suite 0 commentaires

lun.

04

févr.

2019

Revue de presse : 4 février 2019

 

France

 

Une présence humaine confirmée dès le Paléolithique supérieur à Moussey, dans l’Aube. Les dernières fouilles de l’Inrap à Moussey (Aube) ont permis de dégager des fosses à usages multiples, ainsi que des objets lithiques confirmant une occupation humaine de ce site depuis le Paléolithique.

 

Les Prés Biard à Erquy, un site occupé depuis plus de 3000 ans. À Erquy, en Côtes-d’Armor, des archéologues de l’Inrap ont découvert trois tumuli et une foisonnante variété de vestiges datant de la fin de l’âge du Bronze jusqu’au haut Moyen Âge. La topographie très favorable du site, aux abords du plateau dominant la baie d’Erquy, expliquerait cette densité de vestiges et d’habitations.

 

Choisy-au-Bac : 3 800 objets découverts par les archéologues. Lors des fouilles préventives menées avant l’exploitation de la carrière du village, les spécialistes ont trouvé des habitats néolithiques et gaulois.

 

Carnac. Mégalithes : « Les montrer et les préserver ». Philippe Bélaval, président du Centre des monuments nationaux, était à Carnac ce lundi pour installer Olivier Agogué et Isabelle Sandret-Leclercq dans leurs nouvelles fonctions, respectivement d’administrateur et d’administratrice adjointe des sites mégalithiques bretons.

 

Chine. Des archéologues retrouvent la trace des premiers cochons domestiques. Des découvertes et des études archéologiques ont montré que la Chine était l'un des premiers lieux au monde où les cochons ont été domestiqués, il y a environ 9.000 ans.

 

Egypte

 

Découverte d'une tombe de l'époque pharaonique sous une maison près des pyramides de Gizeh. La police égyptienne a annoncé dimanche la découverte d'une tombe ancienne sous une maison située près des pyramides de Gizeh et appartenant à un homme qui a illégalement et secrètement creusé deux tranchées pour atteindre la sépulture.

 

Grand musée d'Égypte : un projet pharaonique. Le trésor de Toutankhamon reposera dans un nouveau musée en construction près des pyramides, dans la banlieue du Caire.

 

Russie. L’homme de Denisova fabriquait-il des bijoux? Une caverne d’Asie a révélé que l’homme de Denisova, un de nos plus proches cousins, avait occupé l’endroit pendant plus de 250 000 ans. Mais la particularité de cette longue datation réside dans le fait qu’on n’a guère plus d’os de Dénisoviens qu’avant.

 

04022019.pdf
Document Adobe Acrobat 2.7 MB
0 commentaires

dim.

03

févr.

2019

Revue de presse : 1-3 février 2019

 

France

 

Le musée Gallo-romain pour de nouvelles fouilles en 2020. C’est officiel : en 2019, le musée Gallo-romain de Saint-Romain-en-Gal va se renouveler. Émilie Alonso, nouvelle directrice du musée Gallo-romain, veut exploiter davantage la dimension archéologique du site. Une exposition sur son histoire est prévue pour novembre.

 

Tous les chemins mènent au fonds d'histoire

 

romaine des Pyrénées de la bibliothèque de Saint-Bertrand-de-Comminges. Fondée il y a seulement une trentaine d'années, et riche de 11.500 ouvrages et revues spécialisées, la bibliothèque du musée archéologique de Saint-Bertrand-de-Comminges s'est constituée autour du thème de la vie à l'époque romaine, notamment dans les Pyrénées. 

 

 

Les objets antiques du Domaine de George Sand. Tanagras et vases grecs s’offrent au regard des visiteurs, qui s’avèrent souvent surpris de voir à Nohant de telles pièces. Claire Le Guillou retracera l’histoire de cette collection et présentera certains de ces vases grecs dimanche, lors d’une conférence.

 

Afrique du Sud. Des archéologues découvrent une « ville perdue ». « Grâce à la technologie LiDAR, nous pouvons combler un fossé historique énorme, en particulier pour l’Afrique du sud, car l’histoire précoloniale de l’Afrique australe n’a pas de traces écrites », a déclaré Fern Imbali Sixwanha, un doctorant qui fait partie de l’équipe de recherche qui étudie la ville de Kweneng.

 

Chine. Un bronze vieux de 3 000 ans est présenté au Musée national. Le Tigre Ying, une relique en bronze datant de plus de 3 mille ans, a fait ses débuts au Musée national de Chine à Beijing. Ceci survient environ 7 semaines après le retour du précieux objet au pays, après avoir été volé pendant les guerres de l'opium au 19e siècle.

 

 

 

Lire la suite 0 commentaires

Prochaines conférences

Prochain Cin'archéo

Voir le blog associationciras.org