Fouilloy. Diagnostic sur 4 ha. D. Kiefer (2021)

 

 

 

 

 

 

Un enclos circulaire de 30 mètres de diamètre est limité par un fossé large de 2,80 m et conservé sur une profondeur de 1,2 m. Il n’a livré aucun matériel.

 

 

 


 

 

 

 

Un ensemble alto-médiéval (Ve-Vie s. au Xe s.), couvrant toute l’emprise, est matérialisé par 61 structures semi-excavées localisées sur sur l'ensemble de l'emprise et des bâtiments sur poteaux. Près de 70 autres structures correspondent à des fosses.

 


Lire la suite 0 commentaires

Parc éolien du Pays Neslois. Diagnostic sur 3,2 ha. L. Blondiau (2021)

 

 

 

A Saint-Christ-Briost, à l'emplacement de l'éolienne 1, trois fossés correspondent probablement à des tranchées de la guerre 14/18. Une zone grise (fosse d’extraction ?) et deux poteaux très arasés n'ont pas livré de mobilier permettant de les dater. A l'emplacement de l'éolienne 3, un chemin large de 3 m (ci-contre) est bordé par deux fossés larges de 0,70 m et conservés sur une profondeur de 0,30 m. Quelques tessons protohistoriques, non datables plus précisément, ont été trouvés en surface.

 

 

 

 

 


 

 

A l'emplacement de l'éolienne 4, des vestiges s'entendent sur 284 m de longueur. Une structure à crémation, ayant livré quelques esquilles d’os et de petits silex brûlés, pourrait être datée du Néolithique ou de l'âge du Bronze. Plusieurs fossés constituent probablement un réseau de parcellaire qui n'a pu être daté. L’ensemble est bordé au nord par un chemin large de 12 m, délimité par des fossés bordiers.

 


Lire la suite 0 commentaires

Saint-Riquier. Méthaniseur. Diagnostic sur ha. A. Gapenne (2021)

 

 

Plusieurs fosses et trous de poteaux suggèrent l’installation d’une occupation au cours de la période protohistorique qu’il n’a pas été possible d’ancrer chronologiquement de façon précise. Il pourrait néanmoins s'agir d'un habitat ouvert et dispersé de La Tène ancienne

 


 

 

 

Un probable réseau de parcellaire est caractérisé par un ensemble de fossés implanté à La Tène et perdurant jusqu’à l’époque gallo-romaine (fin Ier-IIe s.). Plusieurs structures en creux (chablis, puits, grandes fosses, bâtiments sur poteaux).

 


Lire la suite 0 commentaires

Le Quesnel. Parc éolien. Diagnostic sur 3 ha. P.-Y. Groch (2021)

 

A l'emplacement de l'éolienne 4, un petit lambeau de site, matérialisé par trois fosses ou trous de poteaux, a livré un abondant (mobilier céramique, peson, éclats de silex) du Néolithique final. Bien que d'apparence modeste, ces découvertes, rares dans le département, se situent dans la zone de contact entre le Groupe de Gord et celui de Cantons-de-l’Est auquel appartient le site du Quesnel. Un fossé ayant livré un tesson de céramique du Ier s.peut éventuellement être mis en relation avec une villa proche.

 


 

 

 

Quelques tronçons de fossés ont été mis au jour à l'emplacement de l'éolienne 8. Seuls quelques tessons datables au mieux du Néolithique final ou de la Protohistoire au sens large ont été recueillis. A l'emplacement de l'éolienne 9, une tranchée de la Première Guerre mondiale a été relevée.

 


Lire la suite 0 commentaires