Le Crotoy. Diagnostic sur 1,1 ha R. Rougier (Inrap), 2019

 

Le diagnostic a mis en évidence des vestiges bien structurés sur presque toute la surface accessible. Une occupation, qui s’étale entre le VIIe et le Xe siècle, se compose de plusieurs concentrations de structures d’apparence domestique. A ce stade, leur organisation est difficile à appréhender. Des coquilles de coques sont présentes en nombre, soit sous la forme d’amas, soit de manière éparse dans les comblements des nombreuses structures. Ces vestiges sont à rapprocher de ceux observés lors du diagnostic réalisé en 2018, 700 m plus au sud. La problématique est donc la même : site spécialisé lié à la pêche et tourné vers la préparation de la coque (en vue d’une commercialisation ?) ou site occupé de façon pérenne et ayant consommé des coques. Une occupation datée du Bas Moyen Age est surtout matérialisée par des fosses aux comblements souvent charbonneux. A ce stade, nous ignorons si ces vestiges doivent être liés aux fermes de Mayoc qui sont situées dans leur environnement immédiat ou s’il s’agit d’une occupation qui a précédé leur construction.

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Prochaines conférences

18 octobre :  Fouille d’une ferme du second âge du Fer à Rivery par Yves Lebéchennec

Prochain Cin'archéo

8 novembre :

Voir le blog associationciras.org