Conférence : Nécropole gauloise et habitat romain à Ailly-sur-Somme

 

La prochaine conférence du CIRAS aura lieu le vendredi 19 avril 2019, à 20h30 à la DRAC (Salle Robida, 61 rue Saint-Fuscien). Elle sera animée par Lydie Blondiau, archéologue à l’Inrap.

 

 

Cette conférence a pour thème la nécropole gauloise et l’habitat romain d’Ailly-sur-Somme « Rue Jules Ferry », site qui vient de faire l’objet d’une publication scientifique dans la Revue Archéologique de Picardie. Suite à un diagnostic archéologique réalisé en 2014 par Nathalie Descheyer (Inrap), Lydie Blondiau a fouillé une parcelle de 2500m² qui s’est révélée intéressante à plusieurs titres : sa position topographique en bordure de plateau dominant la vallée de la Somme, les périodes concernées (gauloise et romaine), les mobiliers retrouvés (céramique, métal, faune) et les conclusions scientifiques issues de l’étude. Ce site archéologique permet de saisir une évolution du peuplement de la période laténienne (première moitié du IIe s av n. e.) à la période romaine (IIIe s.).

 

 

Trois phases sont perceptibles : une occupation néolithique ou mésolithique, deux enclos funéraires laténiens et une occupation romaine fermée par un fossé. Pour la première période, trois fosses présentent des indurations, des granules de craie et des silex gélifractés (ayant subi le gel). Pour la deuxième période protohistorique, neuf tombes sont réparties au sein de deux enclos accolés. Elles forment une petite nécropole familiale. Quatre sépultures renfermaient du mobilier varié et abondant (céramique, métal, faune). Le mode d’ensevelissement présente des caractéristiques communes aux nécropoles de la région picarde mais aussi des particularités propres au secteur côtier de Picardie et à la Haute-Normandie (incinération en urne). Enfin, pour la période romaine, un fossé curviligne englobe un enclos quadrangulaire plus petit. Il est matérialisé par trois fossés successifs puis il est remplacé par un muret fondé sur une assise de craie. Cet aménagement présente un caractère ostentatoire manifeste.

 



 

Cette fouille archéologique sera replacée dans le contexte plus global des occupations anciennes découvertes à Ailly-sur-Somme.

 



 

 

Prochaine conférence : 17 mai 2019. Cécile Brouillard (Inrap) : la nécropole gauloise de La Chavatte

 

19042019.pdf
Document Adobe Acrobat 785.2 KB

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Prochaines conférences

17 mai 2019

Cécile Brouillard. La nécropole gauloise de la Chavatte

7 juin 2019

Amandine Marshall. La découverte de la tombe de Touthankamon

14 juin 2019

Eric Rieth. Visite guidée  de la fouille subaquatique d'Epagne-Epagnette.

Prochain Cin'archéo

3 mai 2019

Spécial Touthankamon

Voir le blog associationciras.org