Revue de presse : 15 mars 2019

 

France

 

Aleria : une tombe étrusque ouverte par les archéologues. Elle avait été découverte il y a quelques semaines sur le site antique d'Aleria. Une tombe étrusque a été ouverte ce vendredi 15 mars par les archéologues. Les premiers objets découverts témoignent d'une grande richesse.

 

 

Cherbourg : sous le parking, une tombe hors du commun, un squelette et des mystères. Le diagnostic archéologique effectué en centre-ville de Cherbourg, sous le parking Notre-Dame, a permis de découvrir "une tombe remarquable" appartenant à une personne très importante, peut-être issue du Clergé ou de l’aristocratie.

 

 

Journées archéologiques : les dernières découvertes régionales dévoilées à Laval. L'archéologie intrigue, fascine. Elle bouleverse parfois des données historiques considérées comme acquises. Les 25 et 26 mars, les archéologues se retrouvent à Laval pour évoquer les découvertes archéologique régionales récentes avec une journée thématique consacrée à l'âge du fer.

 

Bretagne. Sept projets autour de l’archéologie sous-marine. La Région lance Neptune, son troisième et ultime appel à projets en faveur de l’archéologie sous-marine. En attendant, les sept lauréats de l’édition 2018 dévoilent leurs ambitions.

 

Chine. Nouvelles découvertes et nouveaux concepts. En mai de l'année dernière, une tombe ancienne datant de la fin de la dynastie des Shang et du début de la dynastie des Zhou de l'ouest a été découverte dans la ville de Heyuan, dans la province chinoise du Guangdong. Après des mois d'un travail assidu, les chercheurs ont sorti de terre plus de 150 objets, dont des poteries et des outils en pierre.

 

 

Egypte. Découverte des vestiges d'un camp de travailleurs dans l'Antiquité. Des archéologues ont découvert les vestiges d'un camp de mineur qui vivaient dans l'Égypte ancienne, et en ont ainsi appris plus sur leurs conditions de travail.

 

 

Espagne. Une diversité génétique unique dans la péninsule ibérique. Deux études, l’une portant sur les chasseurs-cueilleurs ibériques entre 13 000 et 6 000 ans et l’autre sur les populations ibériques au cours des 8 000 dernières années, apportent une nouvelle résolution à notre compréhension de l’histoire et de la préhistoire de la péninsule ibérique

 

Divers. Notre alimentation au Néolithique serait à l'origine des consonnes « f » et « v ». Une équipe de chercheurs argue que le développement de l'agriculture et d'aliments mous au Néolithique a fait évoluer la mâchoire humaine et permis l'apparition des consonnes « f » et « v »

 

15032019.pdf
Document Adobe Acrobat 1.5 MB

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Prochaines conférences

Prochain Cin'archéo

Voir le blog associationciras.org