Diagnostic préalablement à l'aménagement à une station de méthanisation à Nesles, sur 5.3 HA (P.Y. Groch, 2016)

 

*Une fosse, attribuable au Néolithique moyen, a fourni 167 silex (production d’éclat dominante à partir de silex locaux, outillage sur éclat composé de grattoirs, de pièces à dos, d’une armature tranchante et de rares outils sur lame) associé à de la céramique ainsi qu’un fragment de meule en grés.

 

 

 

*Une fosse a livré une cinquantaine de tessons attribuable à La Tène ancienne. Elle pourrait être un indice d’une occupation plus importante arasée non reconnue au diagnostic.

 

 

 

*Dans l’angle sud-est du diagnostic, une occupation gallo-romaine (IIe-IIIe siècles) se développe essentiellement à l’est de l’emprise, zone où des vestiges antiques avaient été observés dans les années 1975. Elle est essentiellement matérialisée par un réseau orthonormé de fossés et une grande fosse rectangulaire de 5,60 x 3,70 m.

 

 

 

Dans l’angle nord-ouest du diagnostic, une occupation gallo-romaine (IIe-IIIe siècles), qui se développe essentiellement hors emprise, est matérialisée par quelques tronçons de fossés. Source : rapport de diagnostic.

 

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Prochaines conférences

17 mai 2019

Cécile Brouillard. La nécropole gauloise de la Chavatte

7 juin 2019

Amandine Marshall. La découverte de la tombe de Touthankamon

14 juin 2019

Eric Rieth. Visite guidée  de la fouille subaquatique d'Epagne-Epagnette.

Prochain Cin'archéo

3 mai 2019

Spécial Touthankamon

Voir le blog associationciras.org