Diagnostic à Amiens (J. Millereux - Y. Le Béchennec)

 

*Dans les niveaux de tourbe, probablement lié à un ancien canal de la Somme, des tuiles, des semelles de chaussure romaines et de la céramique de la première moitié du IIe siècle ont été recueillies.

 

 

 

*Un niveau fluviatile sableux gris doit être lié à un canal probablement actif entre le XIVe et le XVe siècle. Il a livré de nombreuses chevilles osseuses, issues d’une activité artisanale.

 

 

 

*Les niveaux fluviatiles sont scellés par un remblai d’assainissement et le terrain est nivelé lors de l’intégration de la parcelle à l’Hôtel-Dieu ( XVIe-XVIIe siècles?). Une fosse commune, datable du XVe siècle, contenait au moins quatre individus. Elle témoigne probablement d'une des épidémies de peste qui a frappé Amiens à cette période.

 

 

 

A la fin du XVIe siècle, la parcelle est transformée en cimetière pour l’inhumation des «pestiférés» et des niveaux riches en os humains appartiennent probablement à l'ancien cimetière. La découverte de niveaux de remblai contenant des nombreuses ossements humains montre qu’au moins une partie des sépultures a été détruite pendant l’époque Moderne, probablement lors de la construction des édifices dont les fondations ont été retrouvées. En effet, les murs de fondations appartenant à des édifices d’époque moderne et probablement à un des murs de clôture du cimetière ont été mis en évidence. Source : rapport de diagnostic.

 

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Prochainement

Journées du patrimoine - 15/16/17 septembre

  en partenariat avec le cinéma Gaumont d'Amiens et la Cinémathèque Française

Projection du documentaire "Peau d'Ame" de Pierre-Oscar Levy sur les fouilles de la cabane de Peau d'Ane, expositions.;

Programme détaillé ici

Prochaine conférence :

Samedi 23 septembre :

Journée à Samara

Voir le blog associationciras.org