dim.

13

nov.

2016

Diagnostic préalablement à l’aménagement d’une ZAC à Villers-Bocage, sur 3,2 hectares (Lydie Blondiau, 2016)

 

Une zone d’habitat de La Tène ancienne est attestée par de la céramique provenant de plusieurs structures ainsi que du ramassage de surface. Elle est matérialisée par des fosses longilignes, des groupe de poteaux sans aucune organisation claire, mais pouvant appartenir à des noyaux d'habitats différents. A cette phase appartient peut-être un fossé d’enclos partiellement dégagé. Il est doté d'une entrée de 2 m de large. Le mobilier riche, abondant et homogène est caractéristique d’un vaisselier de type habitat située à proximité.

 

Une occupation de La Tène moyenne-finale se caractérise par la mise en place de vastes enclos et de parcellaires qui s’intègrent parfaitement à la trame mise au jour lors de la fouille de 2007. Peu de structures ont été mises au jour (cinq fosses et un poteau).

 

A l'époque romaine, un chemin bordé de fossés est aménagé au nord de la parcelle. Il sera de nombreuses fois matérialisé et déplacé. Des fosses, une mare et un puits témoignent d’une périphérie d’un habitat localisé à proximité. Source : rapport de diagnostic.

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Prochainement

 avrilCinarchéo vendredi 7 avril

Voir le blog associationciras.org