jeu.

13

oct.

2016

Revue de presse : 13 octobre 2016

 

France

 

 

Découverte d'un tumulus à Die (Drôme). A Die, lors de fouilles préventives conduites sur le chantier de la future ZAC de Chamarges, un tumulus a été révélé. C'est le premier découvert dans la Drôme. Les plus anciens vestiges dateraient de la période néolithique. Une découverte exceptionnelle.

 

 

LYON. Venez découvrir les trésors archéologiques de Vaise. C’est pour mettre en lumière quinze années de fouilles que le Service archéologique de la Ville propose quinze jours d’événements gratuits à l’Espace Jean-Couty : exposition, ateliers, conférences (tous publics), et “balades-archéo”…

 

 

 

Tous archéologues pour restaurer la chapelle d'Akhethétep. Un entretien exclusif avec Vincent Rondot, directeur des Antiquités égyptiennes du Louvre.

 

 

Grèce. Démantèlement d’un trafic d’objets archéologiques. IL Y AVAIT de tout. Une figurine cycladique du IIIe millénaire av. J.-C., des statuettes en bronze d’animaux, des bijoux en or, quantité de monnaies grecques antiques dont certaines remontant au VIe siècle av. J.-C., etc. Au total, un « trésor » de quelque 2 000 objets, découvert à l’occasion du démantèlement d’un vaste réseau de trafic d’antiquités.

 

 

 

Liban. Un trésor des sous-sols du Musée National: la tombe de Tyr. Avec l’inauguration des sous-sols du Musée National, outre la fameuse collection Ford des sarcophages anthropoïdes, un autre trésor national est à découvrir, celui de la fameuse tombe de Borj el Chémali, localité située à 3 km environ de Tyr au Sud Liban.

 

 

 

Pérou. Le mystère des huacas continue de déranger. Sous le plus grand parc animalier du Pérou, se cachait des huacas, des sites religieux péruviens découverts par des scientifiques. A l’intérieur ? Des cadavres de chiens sacrifiés avec des corps humains.

 

 

 

Suisse. Une nécropole de nouveau-nés a été découverte sur le site d’Aventicum. Plus de trente adultes, enfants et nouveau-nés reposaient depuis dix-huit siècles à deux pas de la gare d’Avenches. Incinérés, enterrés dans des cercueils de bois encore conservés, voire laissés aux dieux dans des morceaux d’amphores, ces antiques habitants de l’ancienne capitale helvète ont été patiemment dégagés par les archéologues ce printemps, en bordure d’une route et des murailles romaines.

 

 

 

Syrie. Archéologues russes en Syrie : sauver le passé sous les bombes. L’archéologue russe Timour Karmov, qui s’est rendu dans le site de Palmyre dès sa libération, a pris la direction d’une mission scientifique dans le Nord de la Syrie. Il raconte à RBTH comment les experts russes explorent les vieux monuments malgré la guerre qui se poursuit.

 

13102016.pdf
Document Adobe Acrobat 757.6 KB

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Prochainement

 avrilCinarchéo vendredi 7 avril

Voir le blog associationciras.org