lun.

19

sept.

2016

RIBEMONT-SUR-ANCRE (80) Les portes s’ouvrent sur le sanctuaire gallo-romain

Courrier picard du 18/09/2016

Le Centre archéologique départemental de Ribemont ouvre ses portes au public, aujourd’hui dimanche 18 septembre, pour les Journées Européennes du patrimoine.

Plusieurs fois par an, le Centre archéologique départemental reçoit les visiteurs pour présenter ses activités souvent méconnues du public. Et pour ces Journées du patrimoine, une ouverture non-stop est prévue ce dimanche 18 septembre, de 10 à 18 heures. «  C’est toujours un plaisir pour nous de montrer comment nous conservons les objets trouvés au cours de fouilles, et grâce à la présence de membres de l’association des Amis du centre archéologique, nous pouvons offrir une diversité d’activités  », explique Yoann Zolta, directeur du site.

 

Yann Catherine, de l’association Le Pic’Hardy, sera aussi présent en costume militaire pour évoquer de façon vivante le passé celtique et antique du territoire. Un atelier pédagogique permettra d’apprendre aux jeunes (à partir de 8 ans), à réparer les pots cassés à la mode puzzle en 3D. Une manière originale de les intéresser à l’archéologie. «  Nous profiterons aussi de cette proximité avec le public pour évoquer les grands chantiers à venir du centre, comme la végétalisation et la minéralisation d’une partie du site archéologique en automne et la mise en place d’un chemin piétonnier entre le centre et le site originel où ont été faites les principales découvertes  », précise Yoann Zolta. Qui s’apprête à accueillir à partir de la semaine prochaine de gros volume d’objets envoyés par l’État. «  Pour le moment nous avons conservé et traité uniquement les objets trouvés à Ribemont, mais notre mission dépasse ce cadre. Nous nous préparons depuis plusieurs années à ce gros travail d’absorption d’éléments de fouilles d’autres sites et qui concernent la période Préhistoire – Moyen-Âge. C’est une belle opportunité pour entrer en contact avec d’autres chercheurs qui viendront travailler ici. Cela nous ouvre d’autres horizons. »

lire l'article ici

Par ailleurs, une monographie de Gérard Fercoq du Leslay sera publiée en fin d’année. Elle restituera tout le travail exécuté sur le site de Ribemont-sur-Ancre et sera la première synthèse publiée sur le sujet.

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Prochainement

 avrilCinarchéo vendredi 7 avril

Voir le blog associationciras.org