Epagnette - Campagne de fouilles 2016

Nous vous proposons une visite des fouilles subaquatiques d'Epagne-Epagnette mercredi 15 juin .

Rendez-vous sur le site à 14 heures. (voir le plan en fin d'article).

 

Epave d’Epagnette :

campagne de fouille 2016


Découverte en 2002 par Christophe Cloquier au cours d’une prospection subaquatique réalisée dans le cadre de sa thèse d’archéologie soutenue en 2012, l’épave d’Epagnette, située par 3 m de profondeur au bas de la rive gauche de la Somme, est datée du milieu du XVIIIe siècle.  L’épave est l’objet d’une fouille programmée pluriannuelle débutée en 2012.
L’épave est celle d’un bateau fluvial à fond plat d’’environ 14 m de long construit en toute vraisemblance sur les bords de la Somme ou d’un de ses affluents. Sa cargaison est constituée de tuiles de trois modèles (plates, faitières, d’angle) produites très probablement dans la région d’Abbeville et destinées à la couverture de bâtiments ruraux.
Depuis 2013, ce sont près des trois quarts de l’épave qui ont été fouillés permettant d’une part d’étudier, pour la première sur une épave de bateau fluvial, le mode d’organisation d’une cargaison de tuiles et, d’autre part, de caractériser la structure architecturale d’une coque d’un bateau de tradition régionale à propos duquel les documents d’archives ne fournissent pas d’informations de caractère technique.
La campagne de fouille de 2016, commencée le 6 juin, porte sur la partie avant de l’épave et couvre une surface  de 12 m2. Dés à présent, de nouvelles données ont été acquises sur les modalités de chargement de tuiles  et sur l’architecture dont la plus importante concerne l’étude préliminaire de l’extrémité avant, sa structure et sa forme.

L’objectif final est de restituer la forme du bateau, ses dimensions, son mode de construction, ses capacités de charge, la manière dont sa cargaison principale de tuiles a été organisée … Par ailleurs, les études de géoarchéologie conduites dans le cadre de la fouille sur le paysage fluvial de la Somme à l’époque où naviguait le bateau ainsi que les recherches documentaires en archives sur la nature des transports sur la Somme (organisation, densité …) ont pour objet d’inscrire le bateau d’Epagnette dans son milieu nautique et dans son contexte économique d’utilisation.
Depuis le début de la campagne de fouille 2016, les conditions météorologiques rendent le travail de fouille subaquatique très difficile à cause du fort courant et de la très faible visibilité inférieure à 40 cm en moyenne. A deux reprises (ce fut le cas ce matin 12 juin), les plongées ont été arrêtées en raison d’une visibilité nulle rendant impossible le travail de fouille sans évoquer la question de la sécurité des plongeurs.

 

Mercredi 15 juin, deux chercheurs du C2RMF spécialistes de thermoluminescence seront présents sur le chantier pour effectuer des prélèvements d’échantillons  de tuiles pour leur datation. Ils seront accompagnés d’une spécialiste en dendrochronologie de l’université Pierre et Marie Curie qui réalisera également des prélèvements d’échantillons de bois de la coque en vue de leur datation.
Mareuil, le 12/06/2016
Eric Rieth

Pour se rendre à Epagnette, à Pont-Rémy prendre la direction d'Abbeville. A la sortie d'Epagne prendre la petite route à gauche en face du calvaire . Laisser les voitures après le pont et suivre le chemin de halage jusqu'aux fouilles.

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Prochainement

Mercredi 21 juin

Visite des fouilles d'Epagnette à 14 h avec Eric RIETH

Prochaine conférence :

Vendredi 16 juin - 20h30

Templeuve en Pévèle par Evelyne Gillet

Samedi 23 septembre :

Journée à Samara

Voir le blog associationciras.org