Diagnostic à La Chavatte, préalablement à l'aménagement du Gazoduc « Artère du Santerre » (C. Brouillard, Inrap, 2015)

Une nécropole à incinération comprend cinq tombes dans l’emprise du diagnostic. Deux tombes, très arasées, ont été testées. La plus ancienne, datée de la fin de La Tène C1, appartient à un adulte de moins de 21 ans. Elle a livré, outre l’amas osseux associé à deux fibules et un objet en fer indéterminé, trois vases. La seconde, datée de la fin de La Tène C1-début de la Tène C2, appartient à un nourrisson ou a un enfant. Outre l’amas osseux, elle a livré quatre vases et une perle bleue ornée de filaments jaunes.

Source : rapport de diagnostic



Écrire commentaire

Commentaires: 0

Prochaines conférences

19 avril 2019

Lydie Blondiau : Ailly-sur-Somme, habitats et nécropoles laténienne et romaine

17 mai 2019

Cécile Brouillard. La nécropole gauloise de la Chavatte

7 juin 2019

Amandine Marshall. La découverte de la tombe de Touthankamon

14 juin 2019

Eric Rieth. Visite guidée  de la fouille subaquatique d'Epagne-Epagnette.

Prochain Cin'archéo

3 mai 2019

Spécial Touthankamon

Voir le blog associationciras.org