Diagnostic à Fouquescourt, préalablement à l'aménagement du Gazoduc « Artère du Santerre » (C. Brouillard, Inrap, 2015)

Une occupation est matérialisée, sur 300 m de longueur, par 21 tronçons de fossés concentrés sur deux secteurs, de par et d’autre d’une zone peu dense en structures. Leur largeur varie de 1 m à 2,50 et leur profondeur de 0,40 à 1,10 m. Ils témoignent de la présence d’un parcellaire ayant évolué dans le temps et, peut-être aussi d’un enclos d’habitat. Parmi les 8 fosses plus ou moins certaines, l’une présente des traces de rubéfaction. Seuls 2 trous de poteau, dont un calé avec des fragments de torchis, ont été relevés. L’occupation s’étend de la protohistoire ancienne à La Tène finale.


Source : rapport de diagnostic

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Prochaines conférences

Vendredi 14 décembre 2018 : Les animaux dans la Grande Guerre par Alice Bourgois

Prochain Cin'archéo

Voir le blog associationciras.org