Cin'archéo vendredi 2 octobre 2015 : Autour des musées

CIN’ARCHEO vous convie à sa prochaine séance le vendredi 2 octobre (20 h 30) à la DRAC (Salle Robida, 61 rue Saint-Fuscien), au cours de laquelle seront diffusés deux documentaires de 52’ réalisés en 2011 par Philippe Tourancheau.


Entrée libre

La bataille des musées. Quatre musées français, le Louvre, le Quai Branly, la Bibliothèque Nationale
de France, le Muséum de Rouen, sont confrontés à des demandes pressantes de restitutions d'oeuvres
d'art. Les demandes se multiplient en provenance de pays du monde entier, au premier rang desquels:
l'Egypte, le Mali ou la Nouvelle Zélande. La question du retour du patrimoine culturel est plus que jamais au centre de l'actualité. Il suffit de constater l'émotion suscitée par la décision du Président Sarkozy de restituer à la Corée 297 manuscrits royaux. La polémique fait rage. Violation du principe d'inaliénabilité des collections nationales pour les uns, juste réparation à l'égard des victimes de la colonisation pour les autres. Entre les grands musées des pays riches et les pays sources, deux
conceptions s’affrontent : celle du musée universel selon laquelle les oeuvres appartiennent à l’humanité et celles des pays sources qui bataillent pour exiger un retour au bercail.

La Fabuleuse histoire de la tête Maori du musée de Rouen. Le Muséum de Rouen a restitué une tête coupée maorie, conservée dans ses collections depuis 150 ans, à l’Institut Néo-Zélandais de Te Papa. Derrière cette nouvelle d’apparence anodine, se cache en réalité le fil d’une fabuleuse histoire. Une histoire, qui puise ses origines dans les pires heures de la conquête coloniale, et qui est un résumé des relations philosophiques entrel’occident et les peuples autochtones au 19° siècle. Une histoire qui expose au grand jour la difficile question des restes humains conservés dans nos musées et de leur restitution devenue maintenant possible. Une histoire surtout, celle de l’opiniâtreté d’un directeur de musée à vouloir restituer une tête maorie et cinq années de bagarre politico administrative entre Paris et la province.
Une histoire enfin, celle de la longue reconquête de la dignité du peuple Maori de Nouvelle Zélande. Au total "La fabuleuse histoire de la tête Maorie du Muséum de Rouen" est un documentaire au sens le plus noble du terme : enquête journalistique inédite, qui débouche sur une réflexion morale approfondie, le tout en voyageant à travers le monde…

Programme à télécharger
02102015.pdf
Document Adobe Acrobat 118.4 KB

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Prochainement

Prochaine conférence :

 

QUATORZIEME FESTIVAL DU FILM D’ARCHEOLOGIE D’AMIENS

 

 

10 au 14 avril 2018.

 

Les films primés seront rediffusés le 15 avril.

 

Voir le blog associationciras.org