Diagnoctic à Amiens

 

Diagnostic à Amiens sur 1125 m², préalablement à la construction de logements collectifs (J. Millereux-Le Béchennec J., Service Archéologie Préventive d’Amiens Métropole/ S. Coutard, Inrap, 2013)

 

Ce diagnostic a été réalisé au nord-est de la ville antique, dans un secteur périphérique. La découverte d’un fragment de faune dans une couche d’argile limoneuse grise couche sous les tourbes souligne le potentiel pour la Préhistoire de ce type de contextes.

A 2,50 m de profondeur, un épais remblai (cl. ci-contre) a livré du mobilier gallo-romain abondant (os animal, artefact en os, coquilles d’huître) ainsi que de la céramique des Ier/IIIe s. Un niveau peu épais (10 cm), constitué essentiellement de tuiles et blocs de craie pourrait être lié à un niveau de circulation ( ?). Il a livré quelques tessons datés entre 80-120.

 

Ce remblai antique est surmonté d'un remblai, épais de 1,40 à 1,70 m, comportant des éléments de construction contemporain lié à la démolition des bâtiments et des caves du XIXe siècle (briques, verre, ardoises, céramique, mélangé à des inclusions de tessons gallo-romains (fin IIe/ début IIIe s.) et de rares tessons médiévaux.

 

 

 

Source : Rapport de diagnostic.

 

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Prochaines conférences

Vendredi 14 décembre 2018 : Les animaux dans la Grande Guerre par Alice Bourgois

Prochain Cin'archéo

Voir le blog associationciras.org