Diagnostic à Limeux sur 11 ha

 

*Au nord-ouest de l'emprise, un foyer du néolithique final est constitué par quelques gros blocs de grès brûlés et une multitude de fragments de silex brûlés disposés en arc de cercle autour d’un espace central vide et rubéfié.

Le foyer. Cl. Inrap.
Le foyer. Cl. Inrap.

 

*Un enclos protohistorique a partiellement été mis au jour. Seuls les fossés nord et ouest ont été observés. L'angle nord-ouest est marqué par une entrée défendue par un petit fossé. Un fossé semble partitionner l’espace interne de cet enclos dans laquelle quatre importantes fosses (extraction de limon ?).

 

*Dans la partie nord de l’emprise, un chemin antique orienté nord-ouest/sud-est est matérialisé par une zone empierrée en silex de 3m de large, bordée de fossés présentant des curages ou re-creusements successifs. A cet phase appartient également un fossé de parcellaire, d'orientation est-ouest, qui a été suivi sur près de 300 m de long et sur lequel se greffent un réseau complexe de petits fossés. La céramique indique un abandon à la fin Ier-début IIe siècle.

Coupe du chemin antique. Cl. Inrap.
Coupe du chemin antique. Cl. Inrap.

 

*Une quarantaine de trous de bombes aériennes sont à relier à la présence à une centaine de mètres au nord d’une rampe de lancement de V1 de la Seconde Guerre Mondiale. Construite en 1943, elle a été détruite à la suite d’une série de bombardements entre le 2 mars et le 31 août 1944.

 

Source : Rapport de diagnostic.

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Prochaines conférences

Vendredi 14 décembre 2018 : Les animaux dans la Grande Guerre par Alice Bourgois

Prochain Cin'archéo

Voir le blog associationciras.org