Revue de presse : 20-21 septembre 2019

 

France

 

Un site gallo-romain découvert à Ecouflant. Des fouilles archéologiques réalisées dans la ZAC de Provins, derrière l’hippodrome d’Angers, à Ecouflant, ont permis de découvrir des traces d’occupation humaine gauloise et gallo-romaine. Un système de captage d’eau complexe a été révélé.

 

Visite du chantier des fouilles archéologiques. A l'Isle-Jourdain, ce chantier qui a révélé les vestiges d’un quartier artisanal, livrant notamment des traces de métallurgie et un four de potier. Les constructions de cette époque, en terre et en bois, ont laissé peu de traces dans le sous-sol. Par la suite, une activité économique antique est attestée sur de vastes aires aménagées en bordure d'un important axe de circulation qui correspond à la voie antique qui reliait Toulouse à Auch.

 

A Sainte-Marie-de-Vaux, on trouve le seul site d'extraction de pierre meulières connu de la Haute-Vienne. Il aura fallu attendre cet été 2019 pour que des fouilles mettent au jour des vestiges du Moyen-Âge ne laissant plus planer de doutes, même si les questions ne manquent toujours pas. Au total, on recense 17 affleurements sur le site, vaste d'un hectare environ, dont au moins 10 intéressants car portant des traces d'intervention humaine.

 

Loches : le duc de Milan Ludovic Sforza presque trouvé dans la collégiale Saint-Ours. Pierre Papin, responsable des fouilles, conduites en mai dernier dans la collégiale Saint-Ours, ne pouvait rien affirmer. Six sépultures ont été découvertes, datant du XIVe au XVIIe siècle, dont cinq accessibles à la fouille : des hommes adultes et plutôt âgés, et celle d’un prêtre, inhumé en sens inverse des autres.

 

 

A la découverte d’une momie égyptienne de crocodile vieille de 2 000 ans. Grâce aux technologies de pointe de l’ESRF, les chercheurs ont pu faire, sans l’endommager, une autopsie virtuelle de la momie de crocodile provenant de Kom Ombo (Haute Egypte) et vieille de plus de 2000 ans. Les chercheurs ont pu déterminer la cause du décès du crocodile (un coup unique porté à la tête) mais aussi la composition du dernier repas du crocodile, et sont même allés jusqu’à scanner les dents de la souris mangée par le crocodile.

 


 

Yves Coppens et Michel Brunet ont inauguré le Congrès de traumatologie à Grenoble ce vendredi. Ils ont donné une conférence sur les origines de l'humanité devant 500 urgentistes qui ont écouté les deux scientifiques soutenir leurs théories tantôt rivales, tantôt complémentaires. Les paléontologues Yves Coppens et Michel Brunet débattent des origines de l'humanité à Grenoble.

 


 

Canada. Momie blues. On se marchait littéralement sur les pieds devant six dépouilles aux fabuleux enrobages. C’était à l’exposition Momies égyptiennes. Passé retrouvé, mystères dévoilés au Musée des beaux-arts de Montréal, un jour de grande affluence. Ces trépassés d’époques diverses entre 900 av. J.-C. et l’an 180 de notre ère trônaient au milieu de plus de 200 artefacts et maintes images numériques.

 

Egypte. Restauration d'un sarcophage vieux de 3 400 ans. Des archéologues du Musée national de la civilisation égyptienne ont ouvert le sarcophage d'un haut gradé du temps de l'Égypte ancienne.

 

Italie. Le pire cas de torture par roue découvert par les archéologues. Durant le Moyen-Âge, de nombreux condamnés étaient destinés à la roue de la torture. La personne était d'abord écartelée, avant de rester exposée sur la roue jusqu'à sa mort. Mais le jeune homme dont les ossements viennent d'être découverts à Milan, en Italie, a subi bien pire. Âgé d'entre 17 et 20 ans, les archéologues le considèrent comme le pire cas de victime de la roue de la torture jamais révélé.

 

Russie. Découvrez le visage de la femme de Denisova, qui vivait il y 40 000 ans. Grâce à la génétique, un groupe de scientifiques nous propose un portrait réaliste d’une Dénisovienne, jeune fille appartenant à une espèce qui s’est croisée avec l’humanité dans un lointain passé.

 

 

Divers. Sapiens, un migrant en Europe. Né sur le continent africain, notre ancêtre Homo sapiens quitte ce continent il y a cent mille ans. Le continent européen est alors peuplé de néandertaliens. Les deux espèces cohabitent durant une quinzaine de milliers d'années... Que sait-on aujourd'hui de l'arrivée de Sapiens en Europe ? Pourquoi notre espèce a-t-elle survécu contrairement à Neandertal ? Les réponses du préhistorien Nicolas Teyssandier.

 


21092019.pdf
Document Adobe Acrobat 1.6 MB

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Prochaines conférences

18 octobre :  Fouille d’une ferme du second âge du Fer à Rivery par Yves Lebéchennec

Prochain Cin'archéo

8 novembre :

Voir le blog associationciras.org