Revue de presse : 29 août 2019

 

France

 

Corbeil-Essonnes : 15 000 ans d’histoire se cachent sous les tours des Tarterêts. Depuis quelques jours, une équipe d’archéologues fouille une parcelle du quartier située entre la place du marché, la Francilienne et la Seine. A moins de deux mètres de profondeur, les vestiges de l'époque magdalénienne sont bel et bien là.

 

 

 

 

 

Par Toutatis, des menhirs mis au jour en Auvergne. Le périmètre des fouilles s'étendait sur plus d'un hectare. Les menhirs retrouvés allongés sur le sol, mesurent jusqu'a 1 mètre 60 de hauteur. Ils forment un alignement plus ou moins rectiligne sur 200 mètres.

 


 

A Nîmes, la découverte d'une cinquantaine de tombes romaines de bébés. Des dizaines de tombes de bébés et foetus, datées des Ier et IIe siècles de notre ère, ont été découvertes près des vestiges du rempart romain de Nîmes.

 

 

 

Canada. Des actes de vandalisme lourds de conséquences. Bien qu’il soit situé dans un lieu isolé des secteurs urbanisés, le Musée québécois d’archéologie Pointe-du-Buisson, à Beauharnois, n’échappe pas aux actes de vandalisme; et les conséquences sont davantage que simplement matérielles, selon la directrice Caroline Nantel.

 

Espagne. Une sécheresse fait resurgir des dolmens millénaires. Une sécheresse extraordinaire a sauvé de l'oubli le Dolmen de Guadalperal - l'un des principaux monuments mégalithiques de la péninsule ibérique - qui a été submergé dans un marécage pendant près de six décennies.

 

 

Éthiopie. Un crâne complet et vieux de 3,8 millions d’années découvert. Plus vieux encore que Lucy, un crâne d’Australopithèque vieux d’environ 3,8 millions d’années bouscule à nouveau la compréhension du processus de l’évolution. Ce crâne est l'un des plus complets des fossiles d'hominidés de plus de 3 millions d'années.

 


 

Russie. Le corps du général napoléonien Gudin probablement retrouvé à Smolensk. Une équipe d’archéologues franco-russes assure avoir découvert la dépouille d’un général français, mort en 1812 au cours de la campagne russe de Napoléon. Charles-Étienne Gudin de la Sablonnière avait été touché par un boulet de canon dans la région de Smolensk, près de l’actuelle frontière avec la Biélorussie.

 

29082019.pdf
Document Adobe Acrobat 1.2 MB

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Prochaines conférences

18 octobre :  Fouille d’une ferme du second âge du Fer à Rivery par Yves Lebéchennec

Prochain Cin'archéo

8 novembre :

Voir le blog associationciras.org