Revue de presse : 18-19 avril 2019

 

France. Un trésor archéologique au bout de la « poêle à frire ». En patrouille sur les bords de la Moselle, à Hauconcourt, les gendarmes de la brigade fluviale de Metz ont découvert, en août dernier, deux hommes équipés de détecteurs de métaux ! Après plusieurs mois d’investigations et une plainte de la DRAC, le dossier vient d’être transmis au parquet de Metz.

 

Angleterre. Des squelettes vieux de 3 000 ans découverts sur un chantier. Des ouvriers ont découvert des restes humains et des objets datant de l’Âge de Fer sur un chantier dans l’Oxfordshire (Royaume-Uni). La disposition des squelettes donne un petit aperçu des pratiques funéraires à cette époque.

 

Belgique. Fauvillers : un relais gallo-romain sous la Nationale 4 ? Il y a quelques semaines, les archéologues ont été appelés à Warnach, dans la commune de Fauvillers, pour une découverte fortuite de deux puits gallo-romains sur le chantier d’un projet éolien. Après une semaine de fouilles, on peut affirmer qu’il s’agit d’un puits d’alimentation et de latrines qui prouvent l'existence d'un habitat à cet endroit au IIIe siècle.

 

 

Egypte

 

Les archéologues découvrent une tombe vieille de 4.000 ans très bien préservée. Malgré son âge, la sépulture en forme de L est apparue dans un remarquable état de conservation. En l'explorant, les archéologues ont découvert un petit couloir menant à une anti-chambre suivie d'une vaste pièce dont les murs sont apparus recouverts de décors très colorés et d'inscriptions très bien préservées.

 

D'anciennes ancres maritimes découvertes sur la Côte-Nord. Ihab Fahmi, chef du département central des antiquités sous-marines, a déclaré qu’il s’agissait d’ancres en pierre, en fer et en plomb, allant de la période hellénistique jusqu’au XXe siècle.

 

Liban. Les yeux bleus des Libanais ne sont pas hérités des croisés. Les traces génétiques des croisés au Liban ont fait long feu dans la région, révèle une étude publiée hier dans l’American Journal of Human Genetics. L’étude est basée sur l’ADN extrait de neuf squelettes datant du XIIIe siècle, découverts au Liban-Sud et analysés à l’institut britannique de recherche génomique, le Wellcome Sanger Institute, à Cambridge.

 

Turquie. L'urine, nouvel outil de recherche pour les archéologues. Une équipe internationale d'archéologues et de géologues a eu l'idée de compléter les connaissances sur le site d'Asikli Höyük en analysant les sels laissés par l'urine animale et humaine, dans différentes couches du sol. Une idée qui leur a donné des informations sur l'évolution de ce village, et les habitudes d'élevage au tout début du Néolithique.

 

 

 

19042019.pdf
Document Adobe Acrobat 1.1 MB
Commentaires: 0

Prochaines conférences

7 juin 2019

Amandine Marshall. La découverte de la tombe de Touthankamon

14 juin 2019

Eric Rieth. Visite guidée  de la fouille subaquatique d'Epagne-Epagnette.

Prochain Cin'archéo

3 mai 2019

Spécial Touthankamon

Voir le blog associationciras.org