Péronne. Diagnostic sur 5,4 ha. N. Soupart (Inrap), 2018

 

Sur le plateau, un horizon Néolithique final-Bronze ancien englobant une phase Campaniforme ((fin du 3e millénaire-début du 2e millénaire avant notre ère) est matérialisé par quelques tessons découverts dans des colluvions.

 

Sur le versant du plateau un monument funéraire de l’âge du Bronze moyen-Bronze final a un diamètre de 16 m. Son fossé périphérique, large de 2,20 m pour une profondeur de 1,20 m (vue1), a livré quelques tessons appartenant probablement à un même vase. A proximité imméditate, se trouvent un poteau et un foyer (vue 2).

 

Une série de cinq poteaux ne présente pas de plan organisé. Le comblement de l'un d'eux (vue 3) contenait de nombreux fragments de torchis et de charbons de bois datés par C14 d'entre 1397 et 1216 av. n.è.

 

Une fosse isolée est datée de la Tène ancienne (Ve siècle av. n.è.).

 

Quelques portions de fossés pouvant correspondre à un petit enclos ovalaire d’environ 38m de long sur 30m de large, est daté entre La Tène moyenne et finale. Source : rapport de diagnostic.

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Prochaines conférences

7 juin 2019

Amandine Marshall. La découverte de la tombe de Touthankamon

14 juin 2019

Eric Rieth. Visite guidée  de la fouille subaquatique d'Epagne-Epagnette.

Prochain Cin'archéo

3 mai 2019

Spécial Touthankamon

Voir le blog associationciras.org