Revue de presse : 6 février 2019

 

 

 

France

 

Les archéologues de l’Inrap mettent à jour une ancienne voie romaine à Auch. Des tronçons d’une ancienne voie romaine reliant Auch à Toulouse ont été mis à jour sur des terrains longeant le chemin de Naréoux, derrière l'hôtel Campanile, à Auch. Il s’agissait à l’époque de l’une des voies de circulation les plus importantes de la région.

 

Seine-Maritime : des fouilles archéologiques à Harfleur. À l'occasion d'un projet immobilier, impasse Gambetta à Harfleur (Seine-Maritime), des vestiges des remparts de la ville et une maison datant du Moyen Âge ont été découverts.

 

Ce que la France et la Tchéquie doivent à l'archéologue Bohumil Soudský. Bohumil Soudský (1922-1976) est incontestablement l’une des plus grandes figures de l’archéologie tchèque du XXe siècle. Reconnu à la suite de ses fouilles de Bylany en Bohême centrale, il a plus tard largement contribué à faire évoluer la pratique de l’archéologie en France, non sans rencontrer des résistances. Bohumil Soudský est pourtant aujourd’hui relativement et injustement oublié.

 

Algérie. Oran : Le site préhistorique Abri Alain est irrécupérable. L’Abri Alain, un site préhistorique où des traces de présence humaine remontant à 100 000 ans ont été découvertes se trouve dans un état tellement dégradé qu’il serait impossible de le sauvegarder et de le récupérer, a reconnu le directeur de wilaya chargé de la culture.

 

Belgique. La mâchoire d'un chien vieux de 9000 ans découverte au Grognon. Les archéologues de l'Agence wallonne du patrimoine qui fouillent actuellement le site du Grognon ont mis au jour les restes très bien conservés d'un campement humain datant d'il y a 9000 ans (mésolithique) : des pierres taillées, un fémur humain, des ossements d'animaux portant des traces de boucherie, et même la mâchoire d'un chien.

 

Egypte.Exposition d'antiquités "rares" au Musée d'Egypte du Caire. Le ministère égyptien des Antiquités inaugure une exposition temporaire montrant le résultat des fouilles d'une équipe d'archéologues franco-italienne sur le site de Tebtunis, dans la ville de Fayoum.

 

 

Etats-Unis. Le Texas restitue au Pérou la momie d’un bébé de 2000 ans d’origine aymara. Une momie péruvienne d’origine aymara (population native vivant dans la région de l’Altiplano) retournera là où elle a vu le jour, il y a 2 000 ans. Il s’agit de la dépouille d’un bébé mesurant 50 cm, le petit corps intégralement emmailloté dans des cordes (jusqu’à l’arrière du crâne) à l’exception de son visage laissé à l’air libre.

 

06022019.pdf
Document Adobe Acrobat 674.7 KB

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Prochaines conférences

18 octobre :  Fouille d’une ferme du second âge du Fer à Rivery par Yves Lebéchennec

Prochain Cin'archéo

8 novembre :

Voir le blog associationciras.org