Revue de presse : 7-8 juin 2018

 

France

 

Fouilles archéologiques. Un site d’exception à Quiberon. Sur le site de Beg er Vil à Quiberon, jour après jour, semaine après semaine, année après année, les « fouilleurs cueilleurs » travaillent à reconstruire l’histoire de nos ancêtres du Mésolithique.

 

Fouilles archéologiques à Rennes : le squelette antique d’un ado découvert dans une nécropole. Les archéologues entament leur deuxième campagne de fouilles au Parc des Tanneurs, non loin de l’Hôtel-Dieu, dans le centre-ville de Rennes. Ils ont découvert une habitation et une nécropole antique. Et mis à jour un squelette, sans doute celui d’un adolescent.

 

 

Vire. Mise au jour d’une villa de l’Antiquité. Les recherches d’une équipe d’archéologues ont permis de mettre au jour les vestiges d’une villa gallo-romaine occupée du Ier au IIIe siècle de notre ère. Ils témoignent de la richesse de son propriétaire. À l’ouest de la villa, le site livre également les vestiges d’une occupation plus tardive, entre les VIIe et Xe siècles.

 

Des passionnés tirent avec des armes préhistoriques à Carnac. La 28e édition du championnat européen de tir aux armes préhistoriques se tient ce week-end à Carnac (Morbihan). Les passionnés se retrouvent pour tirer à l'arc et au propulseur, à deux pas des célèbres menhirs.

 

Cavaillon : le "pilleur" de sites archéologiques condamné. Pour ces fouilles illégales, le tribunal condamne Marc à la peine de trois mois de prison avec sursis, 1000€ d'amende et alloue à la Drac, partie civile 1000€ de dommages et intérêts et 500€ pour les frais de justice. Les scellés sont confisqués au profit de la Drac.

 

Égypte. L'Égypte récupère auprès de la France neuf objets d'art qui étaient sortis illégalement du territoire. Les objets en question sont des éléments de cinq sarcophages, deux statues de chats, une tête d'homme en basalte et un masque pharaonique, en bois.

 

Russie. D’anciens anneaux découverts par des archéologues en plein cœur de Moscou. Des archéologues ont récemment découvert divers artefacts datant des XVII-XIXe siècles lors des travaux de rénovation de la ruelle d’Arménie, dans le quartier de Tchistye Proudy, en plein cœur de Moscou

 

Turquie. Enquête ouverte sur la disparition de deux artefacts du musée de Şanlıurfa. Deux artefacts préhistoriques, un sceau en pierre et une figurine d’animal, ont disparu du musée de Şanlıurfa. Des disparitions inexpliquées et sérieuses dans la mesure où le sceau de 10.000 ans remonte au néolithique, tandis que la figurine d’animal a 6 000 ans.

 

08062018.pdf
Document Adobe Acrobat 1.8 MB

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Prochaine conférence

Voir le blog associationciras.org