Revue de presse : 26 février 2018

 

France

 

Les origines romanes de l’église fortifiée de Lerzy. La fouille archéologique a mis en évidence l’état primitif de l’édifice, avant sa fortification. Dans une petite partie du chœur de l'église ont été fouillées six fosses sépulcrales. Celles-ci contenaient 9 individus : 5 défunts retrouvés en position dite primaire n’ont subi aucun déplacement, tandis que 4 individus ont connu des manipulations suite à leur première inhumation. 

 

Le passé de la ville de Poissy se dévoile derrière la mairie. Que peut-on retenir des fouilles qui se sont déroulées entre mai et septembre dernier à l’arrière de l’hôtel de ville de Poissy ?

 

Algérie

 

Tipaza. Un site archéologique découvert sous un chantier de l'AADL. Ce sont «deux tombes de près de deux mètres de long et d’un caveau renfermant des ustensiles, datant probablement de l’époque romaine, qui ont été découverts.

 

Région de Berriane (Ghardaïa) : Découvertes de trois gisements d’art rupestre. Trois nouveaux gisements d’art rupestre datant de la période préhistorique ont été découverts dernièrement et fortuitement dans la commune de Berriane (45 km, nord de Ghardaïa), a appris hier l’APS auprès de la direction de la culture de la wilaya. À Semma, commune de Bendaoud, Un trésor amazigh ignoré. Le site un véritable Tassili s’étendant sur le long du village de Semma, dans la commune de Bendaoud, 80 km à l’ouest de Bordj Bou-Arréridj ne semble pas susciter un quelconque intérêt de la part des services en charge de la protection du patrimoine ou des archéologues et leurs recherches scientifiques.

 

Espagne. Néandertal : découverte en Espagne de peintures rupestres de 64 000 ans. Dans une grotte de La Pasiega, en Espagne, sur la paroi, on devine une sorte d'échelle rouge et une silhouette d'animal, puis une bête à cornes, des formes géométriques. Ce serait l'oeuvre du plus vieil artiste de l'humanité découvert à ce jour.

 

 

Irak. 75 antiquité découvertes grâce à la pluie. Le service des antiquités de la province irakienne de Babylone a découvert ces derniers jours des dizaines de pièces mises au jour grâce aux pluies diluviennes qui se sont abattues sur le site de Borsippa, dans le centre du pays. Il s'agit de "poteries de terre cuite, de pièces de monnaie et des fragments de métal" qui remontent aux époques parthe et islamique.

 

26022018.pdf
Document Adobe Acrobat 796.2 KB

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Prochainement

Prochaine conférence :

Prochain Cin'Archeo

2 juin 2018

 

Voir le blog associationciras.org