Revue de presse : 29 janvier 2018

 

France

 

Carnac. Des scientifiques étudient les pierres gravées. Depuis 2012, le Musée de Préhistoire de Carnac a noué un partenariat avec le CNRS et le Laboratoire de recherches archéologiques de Nantes. Un travail méticuleux ouvert au public.

 

Découverte d'une cruche romaine découverte dans le centre-ville de Grenoble. C'est la belle surprise des travaux de végétalisation de la place : des poteries antiques ont été découvertes dont une amphore, en très bon état. 

 

Archéologie à Ploudaniel/Plouédern : près de 4 000 ans d’histoire. Les archéologues de l’Inrap ont mis au jour de nombreux vestiges, de la Protohistoire à nos jours, parmi lesquels : un système agraire et un enclos de l’âge du Bronze, ainsi qu’un village médiéval complet.

 

Chine. Le site de Liangzhu candidat au patrimoine mondial de l’UNESCO. Ce site, situé en banlieue de Hangzhou, capitale du Zhejiang, date de 3 300 à 2 300 av. J.-C. Il comprend diverses types de reliques, dont une ancienne ville, des tombes et un barrage.

 

Israël. Un Homo sapiens daté entre -175 000 et -200 000 ans. La découverte d’un fossile d’Homo sapiens ancien en dehors du continent africain est toujours une nouvelle enrichissante pour décrypter l'évolution de l'homme.

 

Liban. Cinq trésors du musée archéologique de l'Université américaine de Beyrouth. Mercredi 31 janvier 2018, le musée archéologique de l’Université américaine de Beyrouth (AUB), troisième plus ancien musée du Proche-Orient, fêtera ses 150 ans. Les collections du musée constituent aujourd’hui un véritable trésor : une synthèse de toute la culture de l’Orient ancien : Irak, Iran, Syrie, Phénicie, Chypre, Égypte et Palestine, depuis la préhistoire jusqu’à la période islamique.

 

 

Mexique. Une nouvelle offrande et une nouvelle récompense pour le Projet Templo Mayor. De forme cylindrique et couverte par une pierre circulaire sculptée d'un aigle, elle contenait les restes d'un enfant âgé d'environ neuf ans. Plusieurs objets l'accompagnaient. Des grelots en cuivre, des colliers et des bracelets en jade et coquillage avaient été disposés sur différentes parties de son corps.

 

Syrie. Un temple vieux de 3000 ans détruit par des bombardements turcs. Ce monument est un temple néo-hittite datant du xe siècle av. J.-C, situé à 67 km d'Alep. Il était possiblement destiné au culte de Ishtar (déesse de la fertilité), Astarté, ou Baal Hadad. Il a été découvert en 1954, puis fait l'objet de fouilles archéologies à partir de 1962.

 

 

 

29012018.pdf
Document Adobe Acrobat 621.5 KB

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Prochainement

Prochaine conférence :

Prochain Cin'Archeo

Voir le blog associationciras.org