Une journée à Samara - archéologie et plantes

La matinée a été consacrée à un parcours dans la partie reconstitutions archéologiques avec Alexandre.

Un petit arrêt au musée pour voir les scènes de la préhistoire et de l'époque gauloise, avant de monter sur le forum.

Une petite pause au Bistro de César pour déguster un repas romain.

Au menu, un kir au cidre et hydromel, de la patina au chèvre et aux asperges, du minutal accompagné de purée de pois cassés, et une coupe de fromage blanc au miel et fruits rouges.

La patina était un plat typique à l'époque romaine. C'était à la fois le nom du plat et de son contenu. La patina était une recette à base d'oeufs battus, sorte de quiche sans pâte, qui cuisait dans un plat en terre appelé "patina" ; on la faisait aussi bien salée avec des légumes de l'époque, ici des asperges, que sucrée avec des fruits (pommes, poires, raisins.... et sucrée au miel.

Si vous voulez la refaire, il suffit de battre des oeufs, ajouter des asperges en morceaux, du fromage de chèvre, assaisonner, et cuire au four au bain marie.

Le minutal (photo) est une ragoût de viande (porc ou boeuf) mijoté avec du miel et des épices, du chou, des carottes, des navets.

Il y a beaucoup de variantes de minutal (cela signifie "coupé en petits morceaus") ; vous trouverez ici une recette qui se rapproche de celle de notre repas romain :

http://terreetpeuplepoitou.blogspot.fr/2012/03/le-minutal-recette-gallo-romaine.html

Après le repas nous repartons avec Maxence pour une découverte des plantes et de leurs propriétés.

Les pâquerettes (fleurs et feuilles) sont comestibles et ont des propriétés antidépressives, sont source de calcium.

On peut faire des sauces avec les feuilles pour accompagner le poisson, les hacher sur des verrines de thon avec un peu de crème, utiliser les fleurs pour décorer des salades.

Le lierre terrestre se trouve dans tous les jardins et on peut le consommer en pesto avec de l'huile d'olive et du parmesan sur des toasts à l'apéritif.

On peut aussi en faire des chips : dans un tupperware avec de l'huile d'olive, les déposer sur la plaque du four et passer à 200 degrés 2 mn.

Pour les bronches c'est très bon en tisane.

On peut en mettre à la place des algues sur les makis.

 

 

Les orties ont beaucoup de propriétés intéressantes.C'est une plante très nutritive ; 600mg de calcium pour 100g (120 mg pour le lait, 210 mg pour les noisettes). Elle contient plus de protéines que le soja, du fer, de la vitamine C, des minéraux.

On peut en faire de la soupe, de la tisane, du pesto.

On l'écrase au rouleau à patisserie, et hâchée on peut en mettre dans des cakes, du hachis parmentier...

C'est aussi un tonifiant, efficace pour les problèmes articulaires et les rhumatismes.

La racine est bonne pour soigner les problèmes de prostate.

La racine contient des fibres. On peut même en faire des tissus.

 

Le pissenlit se mange en salade, On peut blanchir les feuilles pur retirer l'amertume.

Pour l'apéritif on peut préparer les boutons avec du vin blanc ou du vinaigre balsamique, on fait macérer, et on les passe à la poêle..

En quiche avec du maroilles ou du fromage de chèvre et des lardons.

C'est aussi un détoxifiant.

Avec les fleurs on prépare une gelée délicieuse (faire bouillir des fleurs de pissenlit, filtrer, ajouter du sucre au jus obtenu, de la pectine  de pomme (ou agar agar) et faire cuire pour que ça prenne.

 

 

On se dirige ensuite dans le labyrinthe végétal.

L'Egopode est une plante dépurative. Elle se consomme en salade, en quiche comme des épinards, on peut cuire les grosses tiges de ses feuilles à la vapeur comme des asperges.

Elle soulage les rhumatismes et la goutte.

La reine des prés se consomme en tisane et dans les gpateaux.(la fleur réduite en poudre une fois séchée). On peut parfumer des crèmes.

Elle contient la même molécule que l'aspirine, on s'en sert comme anti inflammatoire.

Après un petit tour jusqu'à la maison gauloise, on termine la journée par une dégustation de cake à l'ortie.

Pour la recette, c'est simple, on ajoute à la recette de base du cake ou du gpateau au yaourt une grosse poignée d'orties hachées.

Ce petit aperçu des plantes et de leurs propriétés sera complété en novembre par une conférence de maxence au CIRAS, suivie d'une dégustation.

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Claudette GUILLANNEUF (dimanche, 24 septembre 2017 21:30)

    Merci beaucoup pour cette très belle et conviviale journée ! Il y avait beaucoup de choses à apprendre et le temps a passé très vite;
    A bientôt
    Claudette

Prochainement

Prochaine conférence :

En novembre, conférence sur les plantes, leur utilisation par les hommes du néolithique à la période romaine, avec dégustation...

Visite des fouilles dl'Hôtel Dieu

le 11 octobre 2017 à 14h30

voir les détails ici

hotel dieu.pdf
Document Adobe Acrobat 389.9 KB

 

QUATORZIEME FESTIVAL DU FILM D’ARCHEOLOGIE D’AMIENS

 

 

10 au 14 avril 2018.

 

Les films primés seront rediffusés le 15 avril.

 

Voir le blog associationciras.org