ven.

28

oct.

2016

Revue de presse : 28 octobre 2016

 

France

 

 

 

DOUAI. Un millénaire de construction dans le Douaisis avec Arkéos. Jusqu’au 26 février, le musée Arkéos vous propose de découvrir comment et avec quels matériaux nos anciens ont bâti depuis le Moyen Âge, jusqu’à la révolution industrielle du XIXe siècle.

 

 

 

Musée de site de Mariana, le chaînon manquant. Le premier coup de pioche a été donné, les principaux objets exhumés de la cité antique et médiévale restaurés, à l'exemple des bijoux en or et de la superbe mosaïque du baptistère de la cathédrale. Le projet de musée de site de Mariana "Prince Rainier III de Monaco" devrait être inauguré dans un délai de deux ans.

 

 

 

Des traces de l'époque gauloise découvertes près de Rochefort. Une ferme de l'époque gauloise d'un hectare, un atelier d'extraction de sel de la même époque ou encore des sépultures du néolithique : voilà les traces d'occupation humaine qu'ont trouvées les archéologues de l'Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap) à Saint-Laurent-de-la-Prée.

 

 

 

Raconte-moi ta thèse... sur l'artisanat du verre gaulois. Joëlle Rolland étudie l'artisanat du verre chez les Celtes, et recrée des bracelets à la mode gauloise avec des maîtres verriers.

 

 

 

 

 

Belgique. Journées d'Archéologie en Wallonie 2016. Les Journées d’Archéologie en Wallonie auront lieu les 17 et 18 novembre 2016 au Palais des Congrès de Namur. Cette manifestation est organisée par la Direction générale opérationnelle de l’Aménagement du Territoire, du Logement, du Patrimoine et de l’Énergie du Service public de Wallonie, en collaboration avec la ville de Namur.

 

 

Guatemala. L'effondrement de la civilisation maya bientôt expliqué grâce à des tombes ? La découverte de deux tombeaux mayas intacts pourrait nous aider à préciser l'existence possible d'une guerre civile ayant contribué à l'effondrement de la civilisation maya.

 

 

 

Palestine. À Sabastiya, la Bible au service de l’occupation. Les vestiges archéologiques de Sebastè se trouvent en territoire palestinien occupé, sur la commune de Sabastiya. Mais pour les Israéliens, ce site est celui de la Samarie biblique. Le discours des archéologues sert donc à justifier l’amputation du village palestinien de ces vestiges, considérés comme un espace autonome arraché aux mémoires et usages locaux.

 

 

 

28102016.pdf
Document Adobe Acrobat 547.5 KB

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Prochainement

 avrilCinarchéo vendredi 7 avril

Voir le blog associationciras.org