Cin'archéo du 7 octobre 2016 : Les esclaves oubliés de Tromelin

CIN’ARCHEO vous convie à sa prochaine séance le vendredi 7 octobre (20 h 30) à la DRAC (Salle Robida, 61 rue Saint-Fuscien), au cours de laquelle sera diffusé Les esclaves oubliés de Tromelin “film réalisé en 2010 par Thierry Ragobert / Emmanuel Roblin (MC4 / Canal Overseas Production/ TV Rennes 35 / Rennes cité Média / INRAP)

Entrée libre

 

Le 31 juillet 1761, l'Utile, un navire de la Compagnie des Indes Orientales, transportant des esclaves destinés à être vendus sur l'île de France (actuelle île Maurice) s'échoue sur l'île de Sable (Tromelin). Parmi les survivants, on compte une centaine de marins français et quatre-vingt­huit esclaves malgaches. En deux mois, les Français construisent une embarcation de fortune et regagnent Madagascar, laissant les malheureux esclaves sur l'île en promettant de venir bientôt les rechercher. Promesse qui ne fut jamais tenue. Ce n'est que quinze ans plus tard, le 29 novembre 1776, que le chevalier de Tromelin accoste sur l'île et recueille les survivants : sept femmes et un bébé de 8 mois. Deux siècles et demi plus tard, au terme d'une longue enquête histo­rique menée par Max Guérout, une mission archéologique débarque sur l'île Tromelin pour retrouver les traces des esclaves oubliés.

 

 

Les trois premières missions (2006, 2008, 2010) ont permis d’étudier l’épave de l’Utile, de mettre en évidence l’ampleur des habitats construits par les naufragés, de mieux cerner leur organisation et leurs facultés d’adaptation à la condition de naufragé, dans un milieu aux ressources limitées, mais mises à profit avec ingéniosité.

 

 

En 2013, une mission co-dirigée par le Groupe de recherche en archéologie navale (GRAN) et l’Institut national de recherche archéologique préventive (Inrap) a permis de d’étudier les conditions de survie matérielles, psychologiques et sociales des naufragés. Il s’agissait de poursuivre la fouille des habitats érigés par les esclaves, la recherche de leurs sépultures, et l’étude des restes alimentaires, afin de déterminer avec précision les ressources dont ils disposaient.

 

Trois bâtiments ont été découverts lors de la mission de 2008. Ils mettent en évidence une zone de vie avec de nombreux ustensiles et des restes de faune consommée (essentiellement des sternes et des tortues). Les restes de deux corps humains ont également été exhumés. Les missions de 2010 et 2013 ont confirmé la présence d’une sorte de hameau comprenant une douzaine de bâtiments, groupés autour d’une cour centrale.

 

 

 

A l'issue de la projection, sera diffusé un reportage sur l'exposition « Tromelin - L’île des esclaves oubliés (28 mai - 30 octobre 2016, Maison de l’Agglomération - salle d’expositionà Lorient). Cette exposition est l’occasion de présenter les résultats des fouilles et de documenter au mieux les conditions de vie des survivants. (http://www.inrap.fr/sites/inrap.fr/files/atoms/files/dp_tromelin_2016_v8.pdf

 

 

Depuis le mois de mai, une exposition à la Maison de l'agglomération de Lorient retrace l'épopée de l'Utile, organisée par le musée de la Compagnie des Indes. Cette exposition a l’ambition d’évoquer une page importante de l’histoire maritime, ainsi que la question de la traite et de l’esclavage dans l’océan Indien, illustrées par ce naufrage et ses rescapés malgaches qui tentèrent de survivre pendant près de quinze années sur cet îlot inhospitalier.

L’exposition rend également compte des efforts conjoints du Groupe de recherche en archéologie navale et de l’Institut national de recherches archéologiques préventives pour mener des fouilles terrestres et sous-marines sur l’île. L’étude de ce naufrage et de la vie des rescapés a fait l’objet d’une recherche pluridisciplinaire, afin d’élucider les circonstances du drame et de documenter au mieux les conditions de vie des survivants.

Dossier de presse de l'exposition
DP_Tromelin_2016_V8.pdf
Document Adobe Acrobat 2.5 MB

Émission du 24 mai 2016
Interview de Max Guérout, commissaire scientifique de l'exposition Tromelin, l'île des esclaves oubliés qui se tient à la Maison de l'Agglomération du 28 mai au 30 octobre 2016.
© TébéSud

Quelques photos de l'exposition

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Prochainement

Mercredi 21 juin

Visite des fouilles d'Epagnette à 14 h avec Eric RIETH

Prochaine conférence :

Vendredi 16 juin - 20h30

Templeuve en Pévèle par Evelyne Gillet

Samedi 23 septembre :

Journée à Samara

Voir le blog associationciras.org