Journées nationales de l'archéologie : au cœur de la cité souterraine de Naours

France TV Info

Dans ce souterrain situé près d'Amiens (Somme), des milliers de graffitis ont été laissés par les soldats de la première guerre mondiale.

Dans la cité souterraine de Naours, les deux kilomètres de carrière de craie ont servi de cache en période de troubles, et ce pendant 300 ans. Chaque année, des milliers de personnes visitent ces couloirs obscurs. Avant Gilles Prilaux, personne n'avait prêté attention aux marques étranges qui recouvrent les murs.

Reconstituer le puzzle de ces vies privées

"En éclairant la paroi des murs, j'ai remarqué une concentration de graffitis laissés au crayon de bois par des milliers de soldats", explique cet archéologue. Un nom, un matricule, une date, près de 3 000 graffitis de la première guerre mondiale ont été laissés en particulier par des Australiens, engagés dans la bataille de la Somme. Pour répertorier tous ces noms, Gilles Prilaux s'est entouré de collégiens. Le but, reconstituer le puzzle de ces vies brisées et "retrouver leur famille", explique une élève de quatrième.

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Prochainement

 

Attention! pas de cin'archéo en mai, la salle n'est pas accessible!

Mercredi 21 juin

Visite des fouilles d'Epagnette à 14 h avec Eric RIETH

Prochaine conférence :

Samedi 23 septembre :

Journée à Samara

Voir le blog associationciras.org