Revue de presse : 13 novembre 2015

France


44 sépultures découvertes autour de la chapelle des Templiers à Laon. Des fouilles entreprises autour de la chapelle des Templiers ont permis de mettre au jour 44 sépultures. Des hommes et, plus surprenant, des femmes et des enfants.



LYON. Bâtiment invisible, le musée gallo-romain veut retrouver la lumière. Lors de son inauguration en 1975, il était un musée novateur : le plus grand gallo-romain de France, doté d’une architecture audacieuse enfouie dans la colline, avec un intérieur en spirale et une scénographie taillée sur-mesure pour les collections antiques. Autant d’atouts qui, quarante ans après, sont devenus des handicaps.


Mobilisation contre les «antiquités du sang» du Moyen-Orient. Drouot a décidé de rassembler, le 18 novembre à l'hôtel, les principaux acteurs du marché de l'art et des institutions culturelles autour d'une table ronde.


Angleterre. Le British Museum met ses collections en ligne. Le British Museum a annoncé la mise en ligne jeudi des photographies de 4500 objets de ses collections, en partenariat avec Google Cultural Institute, le site du géant américain de l'internet consacré à la mise en valeur des biens culturels.


Belgique. Andenne: bientôt une découverte virtuelle de la grotte de Sclayn et de ses trésors. C’est un petit drone, adapté aux conditions particulières du site, qui virevolte sous le plafond de la grotte Scladina. Durant trois jours, elle sera scannée par trois experts venus de Liverpool et spécialisés dans la conception de drones. Un lidar qui permet de modéliser l’espace est aussi en activité dans la grotte.

Égypte. L’Égypte sous les feux de l’actualité. Dans une actualité assombrie par le crash de l’Airbus russe, l’Égypte poursuit ses grands chantiers muséaux et tente de percer le secret des pyramides.



Guadeloupe. Il faut sauver le cimetière d'esclaves de Saint François. Les ossements du cimetière des esclaves de la plage des Raisins Clairs à Saint-François sont de plus en plus apparents. Le site se dégrade dans l’indifférence générale. Après le coup de gueule du plasticien Joël Nankin, les élus se mobilisent.


Pérou. Une frise appartenant à la culture mochica a été mise au jour au sanctuaire de la Lune.Les archéologues ont découvert une frise représentant des figures humaines d’une hauteur de 1,60 m sur un fond bleu, les personnages en question portent une coiffe similaire à celle de la Señora de Cao, la dirigeante de la culture mochica qui aurait gouverné le nord du Pérou au IV siècle.



Écrire commentaire

Commentaires : 0

Prochainement

Mercredi 21 juin

Visite des fouilles d'Epagnette à 14 h avec Eric RIETH

Prochaine conférence :

Vendredi 16 juin - 20h30

Templeuve en Pévèle par Evelyne Gillet

Samedi 23 septembre :

Journée à Samara

Voir le blog associationciras.org