Diagnostic à Goyencourt, préalablement à l'aménagement du Gazoduc « Artère du Santerre » (C. Brouillard, Inrap, 2015)

Une occupation antique est matérialisée par deux fossés perpendiculaires dont l’angle est occupé par un large trou de poteau (0,75 x 0,65 m). En bordure sud, une chaussée large de 5 m et de même orientation que l’actuelle D. 934, est constitué d’un niveau de sédiment sableux et de caillloutis creusé d’ornières. Cette chaussée est bordée, à 8 m au nord, par un fossé de 2 m de large. Cette voirie pourrait soit correspondre à la voie romaine Amiens-Soissons, soit, plus probablement à la voie dite royale du XVIIIe s. qui menait d’Amiens à Noyon. Source : rapport de diagnostic.


Écrire commentaire

Commentaires : 0

Prochainement

Prochaine conférence :

En novembre, conférence sur les plantes, leur utilisation par les hommes du néolithique à la période romaine, avec dégustation...

Visite des fouilles dl'Hôtel Dieu

le 11 octobre 2017 à 14h30

voir les détails ici

hotel dieu.pdf
Document Adobe Acrobat 389.9 KB

 

QUATORZIEME FESTIVAL DU FILM D’ARCHEOLOGIE D’AMIENS

 

 

10 au 14 avril 2018.

 

Les films primés seront rediffusés le 15 avril.

 

Voir le blog associationciras.org