Revue de presse : 22 octobre 2015

France


Amiens : des ateliers archéo-jeunes pour se mettre dans la peau des hommes préhistoriques. Chaque après-midi, un guide conférencier propose aux enfants de découvrir l'évolution de l'Homme, la maîtrise du feu ou encore la taille du silex sur le site du jardin de l'Acheuléen, là-même où Homo Erectus a érigé un campement 450.000 ans avant notre ère.


Limoges. Les fouilles place de la République. La phase de terrain terminée, les archéologues vont maintenant poursuivre leurs études en laboratoire afin d'analyser l'ensemble des relevés, prélèvements et autres objets découverts. À terme, cette étude permettra de mieux comprendre l'histoire de ce secteur depuis l'Antiquité jusqu'à nos jours.

Nîmes : le musée de la Romanité bientôt "meublé". Le futur musée de la Romanité n'en est qu'au stade du gros œuvre que déjà, on annonce l'arrivée des premières pièces d'archéologie pour la mi-décembre. Il s'agit de six vestiges historiques dits hors gabarit, issus des collections de la Ville, tellement monumentaux qu'ils seront installés sur le site avant même l'achèvement des murs et du toit.


La Guerre des Gaules, texte de propagande? Astérix en renfort des archéologues. Les pérégrinations d'Astérix, d'Obélix et d'Idéfix constituent un socle commun de connaissance partagé avec le grand public duquel il ne faut pas se couper. La belle exposition présentée au museo-parc d'Alésia jusqu'au 30 novembre s'appuie précisément sur les "erreurs" historiques de la BD pour mieux faire connaître la Gaule de la fin de l'âge du Fer, à l'orée de la Conquête romaine.


Chine. Homo spaiens avait-il déjà atteint la il y a 80 000 ans ? La découverte de dents datées de - 80 000 ans appartenant à des Homo sapiens en Chine repousse dans le passé l’arrivée de l’espèce de 20 000 à 30 000 ans…


Norvège. Un randonneur découvre une épée viking vieille de 1200 ans. L’épée, longue de 77 cm, a été trouvée à Haukeli, dans le centre du pays. Elle date de 750 à 800 ans après Jésus-Christ. Jostein Aksdal, un archéologue du comté d’Hordaland, a décrit une lame dans un parfait état de conservation.


Papouasie-Nouvelle-Guinée. Lapita, Austronésiens : de quoi parle-t-on ? En réétudiant des fragments de poteries Lapita découverts il y a quarante ans, en Papouasie-Nouvelle-Guinée, des scientifiques ont mis en lumière les liens tissés entre les Austronésiens et les peuples indigènes des Hautes-Terres. Mais qui sont les Austronésiens ?


22102015.pdf
Document Adobe Acrobat 293.6 KB

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Prochainement

Mercredi 21 juin

Visite des fouilles d'Epagnette à 14 h avec Eric RIETH

Prochaine conférence :

Vendredi 16 juin - 20h30

Templeuve en Pévèle par Evelyne Gillet

Samedi 23 septembre :

Journée à Samara

Voir le blog associationciras.org