Diagnostic à Bus-la-Mésière, préalablement à l'aménagement du Gazoduc « Artère du Santerre » (N. Descheyer, Inrap, 2015)

A l’ouest de la voie romaine Beauvais-Bavai, une occupation gallo-romaine est matérialisée par une concentration de structures s’étendant sur 220 m. Un chemin est matérialisé par des ornières sur une largeur de 4 m. Deux zones de colluvions, larges de 15 à 20 m, profondes de 1 à 1,50 m, délimitent une légère éminence où les structures se concentrent. Elles ont piégé de nombreux fragments de tuiles. Six fosses, carrées ou circulaires, suggèrent l’emplacement d’un bâtiment sur poteaux porteurs. Deux de ces fosses contiennent un plot en calcaire destinés à recevoir un élément porteur. Une douzaine de fossés s’organisent selon une trame complexe. La céramique indique une chronologie qui s’échelonne du Ier siècle au haut Moyen-Age. Un fragment d’enduit peint de couleur rouge et des clous d’applique en bronze ont été recueillis


Source : rapport de diagnostic

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Prochaines conférences

 

Conférence dédicace

 

Grecs et Libyens en Cyrénaïque dans l’Antiquité

Aspects et vicissitudes d’un rapport millénaire par Sophie Marini

15 février 2019

 

Prochain Cin'archéo

Voir le blog associationciras.org