Revue de presse : 10 septembre 2015

France


Le mythe d'Osiris révèle ses "mystères engloutis d'Égypte". Président de l'Institut européen d'archéologie sous-marine (IEASM), Goddio connaît parfaitement la valeur de chacun des 293 objets présentés à l'exposition « Osiris, mystères engloutis d'Égypte », dont il est également le commissaire.


Sainte-Suzanne. Les archéologues font parler le camp des Anglais. L’Histoire dit que le camp des Anglais a servi de base de 1083 à 1086 à Guillaume le Conquérant pour tenter d’assiéger la cité. Une équipe d’enseignants et d’étudiants rennais mènent des fouilles pour vérifier sa datation, déterminer les modes d’occupation et savoir si l’Histoire dit vrai


Afrique du Sud. Une chercheure de l'UdeM découvre «Homo naledi». Une nouvelle espèce du genre humain pouvant avoir existé il y a de un à deux millions d’années a été mise au jour dans une grotte appelée Rising Star, en Afrique du Sud, où des fouilles ont permis d’exhumer le plus important «échantillon» d’ossements fossilisés humains trouvés à ce jour sur le continent africain.

Canada

16 épaves documentées en Haute et Moyenne-Côte-Nord. « On est capable de retracer l'histoire de la navigation, de notre épave la plus ancienne, la Sainte-Anne de 1704, jusqu'à la plus récente de 1919. C'est aussi de voir les différentes techniques de construction. On voit l'évolution de la navigation et de l'architecture navale. »


Italie. Des traces de farine datant de 32 mille ans découvertes dans une grotte. L'archéologue Marta Mariotti de l'université de Florence et ses collègues viennent de montrer qu'il y a 32.000 ans l'Homo Sapiens fabriquait déjà de la farine, à partir de l'avoine, avec laquelle il cuisinait peut-être de la bouillie, voire une sorte de pain.


Nouvelle-Calédonie. Le mystère Lapita s'épaissit. Les théories sur le peuplement du Pacifique dont la Nouvelle-Calédonie pourraient de nouveau être repensées. Les Austronésiens auraient eu des contacts avec les peuples indigènes de Nouvelle-Guinée, estiment des scientifiques de l'université d'Otago, en Nouvelle-Zélande.


Divers. Pour les archéologues, les premiers Américains sont arrivés par bateau. Cette hypothèse, qui compte de plus en plus de partisans chez certains archéologues outre-Atlantique, rompt radicalement avec la théorie voulant que les premiers occupants du Nouveau monde, à l’époque du Pléistocène, étaient des chasseurs venus à pied de Sibérie via le détroit de Béring.

10092015.pdf
Document Adobe Acrobat 385.9 KB

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Prochainement

Journées du patrimoine - 15/16/17 septembre

  en partenariat avec le cinéma Gaumont d'Amiens et la Cinémathèque Française

Projection du documentaire "Peau d'Ame" de Pierre-Oscar Levy sur les fouilles de la cabane de Peau d'Ane, expositions.;

Programme détaillé ici

Prochaine conférence :

Samedi 23 septembre :

Journée à Samara

Voir le blog associationciras.org