Revue de presse : 21 août 2015

France


Aumale : des archéologues au chevet de l’abbaye d’Auchy. Une équipe d’archéologues stagiaires a investi l’abbaye d’Auchy, à Aumale, pour une campagne de fouilles des abords de l’ancien établissement fondé par Guérinfroid au Xe siècle. Au programme : deux sondages, l’un à l’intérieur du cloître et l’autre devant la façade Est du bâtiment conventuel.


Genainville : des passionnés d’archéologie fouillent le sanctuaire antique. Du plus grand site gallo-romain d’Ile-de-France, on ne connaît encore que peu de chose… Chaque été, l’équipe d’archéologue de l’AEVA (l’Association Étudiante Valdoisienne d’Archéologie) lève pourtant un petit coin du voile sur Genainville.


Des « légionnaires romains » habiles de leurs mains. Retour dans le temps dans un cloître carolingien, à Landévennec (Finistère) où l'association Lestavia a reconstitué un camp de légionnaires romains du Ve siècle.


Une statue géante d'un pharaon égyptien érigée pour une expo à Paris. Deux cent cinquante objets issus de sept années de fouilles sous-marines menées par l'archéologue Franck Goddio seront présentés à l'occasion de l'exposition événement sur l'Egypte : "Osiris, mystères engloutis d'Egypte".

Incas et conquistadors au quai Branly : de quoi méditer sur le choc des civlisations. Le conquistador et l'inca ont marqué durablement la conscience péruvienne, partagée entre répulsion et attraction chez les descendants des vainqueurs et des vaincus. Cent-vingt objets issus de fouilles péruviennes ou d'archives européennes sont exposés (casque, tunique, arquebuse, tableaux des siècles postérieurs)


Angleterre. Sauver une oeuvre du patrimoine. Une campagne a été lancée par l’Egypte et l’Angleterre pour collecter la somme de 15,76 millions de livres sterling, afin de racheter la statue du scribe égyptien, Sekhemka, et la garder dans un musée sur le territoire britannique.


Mexique. Découverte d’un mur de crânes humains. Composé de chaux, de sable et de gravier volcanique, le mur de 34 m de longueur a été découvert à 2 m de profondeur rès du centre historique de la ville de Mexico. Malgré l'état de ruine de l'édifice, la partie centrale abritant des crânes humains disposés en forme de cercle est bien conservée.

21082015.pdf
Document Adobe Acrobat 452.2 KB

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Prochainement

 

 

 

Cinarchéo vendredi 1er décembre

Voir le programme ici

 

Prochaine conférence :

 

QUATORZIEME FESTIVAL DU FILM D’ARCHEOLOGIE D’AMIENS

 

 

10 au 14 avril 2018.

 

Les films primés seront rediffusés le 15 avril.

 

Voir le blog associationciras.org