Cinarchéo du 15 mars 2013

L'intime et le monumental : histoire d'une restauration

un film de Sarah Clément-Colas

 

15032013.pdf
Document Adobe Acrobat 93.7 KB

Le film raconte tout ce qui se met en branle autour de l'exceptionnel chantier de restauration de la Sainte Chapelle engagé en 2008 sous la maitrise d'ouvrage du Centre des monuments nationaux et grâce à l'exceptionnel soutien des fondations VELUX. Il témoigne d'une véritable aventure humaine où chacun aborde l'enjeu de sa mission avec la même passion, où chacun s'organise pour être « juste et bon », pour trouver l'équilibre, oscillant entre un patrimoine passé, figé, monumental et un patrimoine vivant, bruyant, intime puisque dans sa restauration, il se manipule à hauteur d'homme, précisément entre leurs mains.

Le film suit le travail des maîtres verriers, celui de Claire BABET dans ses ateliers situés dans les alentours de Chartres, celui de Laurence CUZANGE des ateliers DEBITUS à Tours, celui de Béatrice ALLIOU de Vitrail France au Mans, celui d'Hervé DEBITUS à Tours durant la première phase du chantier, qui concerne les baies Saint Jean l'Évangéliste, l'Enfance du Christ, Isaïe, l'Arbre de Jessé, et les Juges.

 

Le film est le témoin de leurs avancements et de leurs découvertes. Le spectateur partage avec eux les difficultés qu'ils rencontrent. Claire BABET explique que son travail n'est synonyme que d'adaptation, que chaque chantier a finalement son identité propre. Laurence CUZANGE souligne que le vitrail ne se dompte pas, qu'il s'apprivoise, qu'entre le maître verrier et le verre, chacun durant le temps du travail, se jaugent... L'extrême attention sollicitée par les différents travaux et la fatigue physique que cela procure, exige une organisation de travail en équipe, chacun étant, tout en respectant la cohésion des techniques employées, le relais de l'autre.


Etre maître verrier, c'est comme être chirurgien. On opère mieux si on ne connait pas son patient, si on oublie qu'il est un être humain. Mais si on oublie ça, on perd conscience qu'il s'agit bel et bien de sauver une vie. Il faut trouver l'équilibre, gage de réussite. Restaurer ce n'est pas juste conserver, c'est aussi resserrer les liens de tout à chacun avec son histoire...


L'intime et le monumental : histoire d'une restauration se propose au spectateur comme le partage d'une expérience dense te périlleuse, humaine et culturelle ; partage d'une fragilité, d'une certaine sensibilité à notre histoire...


Biographie sélective de Laurence CUZANGE
Laurence CUZANGE est peintre-verrier, restauratrice diplômée et membre du Corpus Vitrearum Medii Aevi. Elle travaille en conservation-restauration de vitraux et en création. Elle travaille à la fabrication de peintures pour verre et à la fabrication de verrières de protection thermoformées. Elle a réalisé des études à l'université Paris1-Panthéon-Sorbonne en Maîtrise de Sciences et Techniques en Conservation-Restauration des Biens Culturels en 1999 et une Licence Histoire de l’Art et Archéologie. Depuis, elle est salariée des ateliers DEBITUS, au sein desquels elle effectue la gestion de l'atelier de restauration des vitraux. Selon les types de projets, elle exerce seule ou secondée par un autre salarié ou bien en collaboration ponctuelle avec d’autres professionnels (restaurateurs, historiens de l’art, scientifiques). Elle exerce dans le domaine du patrimoine public ou privé, auprès des CRMH, CAOA, STAP, Conservations de Musées, collectivités territoriales et clientèle privée. Dans son domaine de compétence, elle peut intervenir sur tous types de vitraux, de toutes époques. Elle peut être amenée à réaliser des études préalables pour des dossiers documentaires, des projets avant travaux ; ainsi que des travaux de conservation-restauration pour la conservation, l'entretien et la mise en valeur des oeuvres. Enfin, elle réalise des travaux de création ou de complément pour vitrer des fenêtres lacunaires ou des panneaux lacunaires.

 

Le film a reçu le prix du meilleur documentaire au festival du film archéologique Icronos à Bordeaux.

 

Animated-Gif-Cinema.gif

 

A l'issue de la projection, Sarah Clément-Colas et Laurence Cuzange répondront aux questions du public.

 

bande annonce : http://www.histoire.tv/histoire/videos/bandes-annonces/0,,6681150-VU5WX0lEIDQ5Ng==,00-l-intime-et-le-monumental-histoire-d-une-restauration-.html


Pour en savoir plus, quelques sites à visiter avant la projection :

La Sainte chapelle

Site des monuments nationaux

La restauration de la Sainte chapelle


Écrire commentaire

Commentaires : 0

Prochainement

Prochaine conférence :

 

QUATORZIEME FESTIVAL DU FILM D’ARCHEOLOGIE D’AMIENS

 

 

10 au 14 avril 2018.

 

Les films primés seront rediffusés le 15 avril.

 

Voir le blog associationciras.org