jeu.

18

janv.

2018

conférence jardin archéologique de saint-Acheul

0 commentaires

jeu.

15

juin

2017

Journées archéologiques à Amiens et aux environs

journées archéologiques.pdf
Document Adobe Acrobat 178.1 KB
0 commentaires

jeu.

10

nov.

2016

Conférence au musée de Picardie

Conférence le Jeudi 17 novembre à 18h30

Les Temps mérovingiens

par Isabelle Bardiès-Fronty, Conservateur en chef Musée de Cluny

 
Trois siècles d’art et de culture en Gaule franque, tel est le thème de l’exposition qui se déroule au musée national à Paris où Amiens a prêté six objets provenant des nécropoles de Moreuil et de Saint-Sauveur dont une pyxide chrétienne.

ATTENTION, en raison des travaux du Musée de Picardie, les conférences ont lieu hors les murs et à un nouvel horaire : le musée vous donne rendez-vous à 18h30, à l’auditorium de la Bibliothèque Louis-Aragon (50, rue de la République).

Entrée gratuite

Pensez à réserver au musée de Picardie

03 22 97 14 00


http://www.amiens.fr/vie-pratique/culture/musees/musees.html

https://www.facebook.com/MuseePicardie

Le musée est en travaux, retrouvez toute l’actualité sur notre page Facebook.

 

Lire la suite 0 commentaires

mar.

25

oct.

2016

Samonios à Samara

De Samonios à Halloween

Samonios (en langue gauloise) est l’une des périodes du calendrier de Coligny et l’une des quatre grandes fêtes celtiques. Le calendrier de Coligny, découvert en 1897 dans l’Ain, est le plus important document archéologique en langue gauloise. Daté du Ier siècle de notre ère, il appartient à l’époque gallo-romaine. C’est une table de 1m50 sur 90cm qui révèle une connaissance pointue en astronomie. Cette table décrit le mouvement des astres et découpe l’année celtique en deux saisons : la saison claire et la saison sombre. Elle mentionne également les quatre fêtes celtiques, fêtes luni-solaires dont la fête Samain.

Samonios est un moment de transition, de passage d’une année à l’autre et d’ouverture vers l’autre monde, celui des Dieux. Samonios marque la fin des conquêtes et des travaux agraires, c'est une assemblée religieuse et sociale à laquelle les trois classes de la société celte sont conviées. En Gaule, cette fête est célébrée sous le nom de Tri Nox Samoni (les trois nuits de Samain) durant le mois de novembre. Elle donne lieu à des rites druidiques, des assemblées et des banquets.

Cette fête connaitra plusieurs métamorphoses au cours des siècles, jusqu’à la fête d’Halloween. Exportée aux États-Unis par les migrants des îles britanniques, notamment les Irlandais, elle fait de nouveau son apparition en Europe dans le courant des années 90. Halloween conserve la symbolique de Samain : l’entrée dans une période plus sombre de l’année, la mort symbolique de la nature et la nuit hors du temps au cours de laquelle le monde des vivants côtoie le monde des morts.

L’événement Samonios est le moment propice pour restituer nos connaissances actuelles des pratiques funéraires.

Lire la suite 0 commentaires

dim.

02

oct.

2016

Samara sur Arte le 6 octobre

La lettre d'information de Samara

 

Samara sur ARTE - 6 octobre à 17h15

 

L'émission Xenius tournée à Samara en mai 2016 sera diffusée sur ARTE France et Allemagne le jeudi 6 octobre à 17h15

 

Depuis plusieurs années, Samara apporte aux sociétés de production son savoir sur les périodes préhistoriques et antiques et le décor grandeur nature des reconstitutions d'habitat. Le parc a accueilli plusieurs tournages de reportages scientifiques, de documentaires et de films.

En 2015 et 2016, Samara a accueilli le tournage d'un docu-fiction diffusé en décembre 2015 sur France 2, Le dernier gaulois de Samuel Tilman. Le parc a également apporté ses connaissances sur les périodes paléolithique et néolithque et mis à disposition le décor de la maison danubienne et son jardin pour la réalisation d'une scène du dernier film de Jacques Perrin et Jacques Cluzaud Les saisons, sorti au cinéma en janvier 2016. Le parc a accueilli le tournage d'un documentaire diffusé en juin 2016 sur France 3 Picardie, berceau de l'archéologie et enfin l'équipe allemande de Xenius, pour le tournage de l'émission qui sera diffusée sur ARTE France et Allemagne, portant sur la révolution néolithique et la sédentarisation. 

Le teaser de l'émission ici

Il y a plus de 11 000 ans, au néolithique, l'homme est devenu sédentaire. Les présentateurs de "Xenius" se rendent dans la Somme, au parc de Samara, où, grâce à l'archéologie, ils découvrent comment nos ancêtres vivaient à l'âge de pierre et quelles ont été leurs inventions, toujours en service à notre époque !

Il y a plus de 11 000 ans, au néolithique, l'homme est devenu sédentaire. Les présentateurs de Xenius se rendent dans la Somme, au parc de Samara, où, grâce à l'archéologie, ils découvrent comment nos ancêtres vivaient à l'âge de pierre et quelles ont été leurs inventions, toujours en service à notre époque !

Générique
  • Présentation :Emilie Langlade, Adrian Pflug
Pays :Allemagne/ Année :2016/Origine :WDR
Lire la suite 0 commentaires

dim.

02

oct.

2016

Secret de restauration au musée de Picardie  - 13 octobre 2016

La fête de la science au musée de Picardie

Chaque restauration d’oeuvres permet de mieux connaître les collections. Cette rencontre vous donne les clés des choix opérés par les restaurateurs et les conservateurs.

ATTENTION : CONFERENCE HORS LES MURS

En raison des travaux, les conférences auront lieu à l’auditorium de la Bibliothèque Louis-Aragon (50, rue de la République) à 18h30.

 

La restauration des sarcophages de la Citadelle d'Amiens. "Du laboratoire au musée" 

Présentation des principes de conservation-restauration des métaux archéologiques. Le cas de deux sarcophages en plomb provenant d'Amiens, restaurés au laboratoire ArchéArt de Compiègne.  

Par Pascale Gardin, conservateur-restaurateur métal.

Lire la suite 0 commentaires

jeu.

15

sept.

2016

Les journées du patrimoine à Ribemont-sur-Ancre

CENTRE ARCHÉOLOGIQUE DÉPARTEMENTAL DE LA SOMME

Ribemont-sur-Ancre

 

 

A l'occasion de la 33e édition des Journées européennes du Patrimoine placée sous le thème "Patrimoine et citoyenneté", le Centre archéologique départemental et l'association des Amis du Centre vous accueillent gratuitement ce dimanche 18 septembre de 10h à 18h, avec au programme :

 

Visites guidées du Centre archéologique

«De la terre à l’étagère » : visites guidées des locaux du Centre de conservation et d’étude, sur le parcours des objets archéologiques à travers les espaces de traitement, de recherche et de valorisation de l’établissement.

Animation

« De la Guerre des Gaules à la Guerre civile de César » : évocation vivante du passé celtique et antique de notre territoire, avec Yann Catherine de l’association Le Pic’Hardy. Discuter avec un combattant de l’époque, toucher sa tenue et entendre son histoire. Présentation des équipements utilisés par les guerriers gaulois et les soldats romains, explications pédagogiques sur les objets trouvés en fouilles archéologiques et reconstitués : fac-similés de costumes, épées, lances, boucliers, javelines, casques, cottes de mailles, cuirasse, céramiques et bijoux.

 

Atelier pratique

«Réparer les pots cassés ! » : initiation au remontage de poteries fragmentées à partir de répliques gauloises et gallo-romaines, à la mode puzzle en 3D... (à partir de 8 ans)

 

Exposition photos et palmarès du concours ouvert aux photographes amateurs et organisé cet été par l’association des Amis du Centre archéologique : « Zoom sur le passé : Traces de la Grande Guerre ». Remise des prix sur place à 17h.

 

Cordialement,

L'équipe du Centre Archéologique Départemental

Journées_Patrimoine_2016_Ribemont.pdf
Document Adobe Acrobat 1.9 MB
Lire la suite 0 commentaires

mer.

14

sept.

2016

Journées du patrimoine au cinéma Gaumont d'Amiens

 

 

 

 

 

 

Journées du Patrimoine au cinéma Gaumont d'Amiens

 

  • Visites guidée du cinéma et des cabines de projection

  • Exposition « Lwood Photography », photos de Laurent Desbois. (Styles & Co)

« Mini musée du cinéma » : exposition d'anciens projecteurs de la collection de Jean-Pierre Allheily (association Chrysalide Vidéo)

Lire la suite 0 commentaires

mer.

13

juil.

2016

Samara - Rendons à César - les splendeurs de Rome

La lettre d'information de Samara - juillet 2016

Rendons à César - les splendeurs de Rome

Lire la suite 0 commentaires

ven.

01

juil.

2016

Souffleurs de verre au Musée de Picardie

Comment le verre se souffle-t-il?

Réponse avec les Infondus jeudi 7 Juillet à 18 heures, dans le cadre de l'exposition sur les fouilles de la citadelle.

voir le site http://www.lesinfondus.com/demo-histo.html

Des ateliers pour les enfants seront aussi organisés les 7 et 8 Juillet

 

Lire la suite 0 commentaires

lun.

13

juin

2016

Journées nationales de l'archéologie au jardin archéologique de St Acheul et au musée de Picardie

Flyer commun du Musée de Picardie et du Jardin archéologique de Saint-Acheul pour les prochaines Journées Nationales de l’Archéologie.

Lire la suite 0 commentaires

mer.

08

juin

2016

Journées nationales de l'archéologie à Ribemont sur Ancre

Le Centre Archéologique Départemental de Ribemont-sur-Ancre ouvre ses portes au grand public

 

Le Dimanche 19 Juin de 10 h 00 à 18 h 00 dans le cadre des Journées Nationales de l'Archéologie.

 


 

Veuillez trouver ci-joint le programme de l'évènement.

 

 

 

N'hésitez pas à diffuser l'information autour de vous et à venir nombreux découvrir ou redécouvrir nos présentations, équipements et activités !

 

 

 


L'équipe du Centre Archéologique Départemental

Programme à télécharger
flyer JNA 2016.jpg
Image JPG 220.2 KB
Lire la suite 0 commentaires

lun.

30

mai

2016

Programmation de la trilogie sur la préhistoire - Ferrassie V - Gaumont Amiens

 

Communiqué

 

Dans le cadre du XXVIIIe Congrès Préhistorique de France qui pour la première fois, depuis la création de la Société Préhistorique de France en 1904, se tiendra à Amiens du 30 mai au 4 juin, le cinéma Gaumont d'Amiens va projeter la série documentaire "Pour voir la Préhistoire de l'intérieur" réalisée par Sophie Cattoire. Composée de trois films documentaires exceptionnels, primés dans de nombreux festivals, cette série vous permettra de découvrir tour à tour :

 

  • l'art des cavernes : LE DERNIER PAYSAN PRÉHISTORIEN, 52'

  • l'outil préhistorique : UN CHÂTEAU HANTÉ PAR LA PRÉHISTOIRE, 57'

  • l'origine de l'homme : LA NAISSANCE DE LA PRÉHISTOIRE, en deux parties, 64' et 73'.

 

À noter que "La Naissance de la Préhistoire", dont la première partie est consacrée à Jacques Boucher de Perthes en vallée de la Somme et la deuxième partie à Édouard Lartet en vallée de la Vézère, sera projetée dans le cadre du partenariat avec la Société Préhistorique de France lundi 30 mai et jeudi 2 juin à 19h, en entrée libre dans la limite des places disponibles.

 

Sophie Cattoire, la réalisatrice, et Jean-Pierre Fagnart, archéologue départemental de la Somme, coorganisateur de ce XXVIIIe Congrès Préhistorique de France, vous accueilleront pour la soirée du lundi 30 mai au Gaumont qui fera suite à la première cession du congrès précisément consacrée à "La mise en préhistoire de la vallée de la Somme" (voir le programme complet sur le site de la Société Préhistorique Française : http://www.prehistoire.org/).

 

Volontairement tout public, les films de Sophie Cattoire, produits en Périgord par Ferrassie TV sont régulièrement diffusés dans le cadre scolaire (primaire, collèges, lycées), où ils sont utilisés comme supports pour aborder 99% de notre histoire : notre Préhistoire.

 

NB : L'ensemble de la programmation de la trilogie "POUR VOIR LA PRÉHISTOIRE DE L'INTÉRIEUR " est précisée dans la grille ci-jointe, ainsi que le résumé de chaque film.

 



 

Contact :

 

Sophie Cattoire

 

Journaliste grand reporter

 

FERRASSIE TV

 

La Ferrassie

 

24260 Savignac-de-Miremont

 

09 64 11 78 52

 

allezzou@wanadoo.fr

 

www.albuga.info

 

Programmation des films au Gaumont d'Amiens et résumé des films
Programmation_Trilogie_Prehistoire_Ferra
Document Adobe Acrobat 227.1 KB
Lire la suite 0 commentaires

dim.

22

mai

2016

XXVIIIè Congrès Préhistorique de France

 

Après Bordeaux en 2010, la ville d’Amiens accueillera le XXVIIIe Congrès Préhistorique de France du 30 mai au 4 juin 2016. Cette manifestation internationale, qui a pour thème la Préhistoire de l’Europe du Nord-Ouest (mobilité, climats et entités culturelles) accueillera plus de 200 archéologues européens (France, Angleterre, Allemagne, Belgique, Pays-Bas, Danemark, Pologne, Suède,…).

 

La manifestation comprend 5 sessions principales qui couvrent l’ensemble des périodes de la préhistoire depuis les toutes premières occupations humaines jusqu’à l’âge du Bronze. Deux journées d’excursions sont également proposées à l’ensemble des congressistes pour découvrir les gisements classiques de la Préhistoire de la vallée de la Somme ainsi que le parc archéologique de Samara.

 

La première journée aura pour thème le rôle joué par la vallée de la Somme dans la reconnaissance de la Préhistoire en tant que discipline scientifique dans le courant du XIXe et au début du XXe siècle. Plus de 150 ans après ces premières recherches, notre région continue de jouer un rôle de premier plan en Europe dans le domaine de l’archéologie préhistorique. Il était donc pleinement justifié que la session inaugurale de ce congrès soit consacrée à l’historiographie de cette discipline qui a vu le jour en Picardie, en grande partie grâce à Jacques Boucher de Perthes. Ouverte au public, cette demi-journée aura lieu à l’espace Dewailly (3, place Louis Dewailly) près de la Maison de la Culture d’Amiens, le lundi 30 mai de 14h à 17h30.

 

La séance consacrée à l’historiographie sera complétée le lundi 30 mai à 19 h par la projection du film de Sophie Cattoire sur la « Naissance de la Préhistoire » au cinéma le Gaumont situé près de la gare d’Amiens (3, boulevard de Belfort). L’accès à la salle est libre et gratuit.

 

 

 

En tant qu’adhérents du CIRAS, vous êtes tous très cordialement invités à cette première journée. En espérant avoir le plaisir de vous retrouver bientôt, nous vous adressons nos plus chaleureuses salutations.

 

 

 

Cyril Montoya, Jean-Pierre Fagnart et Jean-Luc Locht

 

(responsables du comité d’organisation du CPF d’Amiens).

 

 

 

Pour en savoir plus sur l’organisation et le programme de l’ensemble du Congrès préhistorique de France, vous pouvez vous connecter à (http://cpf2016.sciencesconf.org/).

 

Lire la suite 0 commentaires

dim.

10

avril

2016

Exposition au Musée de Picardie : Les fouilles de la citadelle d'Amiens

Une nouvelle exposition aura lieu au musée de Picardie du vendredi 15 avril au 22 octobre

"Les fouilles archéologiques de la citadelle d'Amiens - des Romains au Renzo Piano Building Workshop".

 

Ci-dessous l'invitation et le programme à télécharger

Lire la suite 0 commentaires

mer.

24

févr.

2016

Revue de presse : 24 février 2016

 

France

 

 

 

Blois. La cité gallo-romaine jaillit des fouilles. Le secteur visé comprend les rues du Foix, Pied-de-Bœuf et de la Grève. Une zone à très fort potentiel archéologique puisqu'elle se situe dans l'emprise supposée de l'agglomération antique, en contrebas du promontoire occupé dès le Ier siècle av. J.-C.

 

 

 

Rennes. Cinq cœurs embaumés découverts par les archéologues. Les scientifiques, à Toulouse, ont pu observer l'intérieur des coeurs enbaumés grâce aux techniques modernes d'imagerie médicale. Ils ont ainsi pu observer les cavités des cœurs, les valves et artères, dont certains portaient des marques de maladies.

 

Sélestat : une nécropole carolingienne mise au jour. Les archéologues ont eu une jolie surprise au coeur de ces fouilles, la découverte d'une nécropole carolingienne érigée entre le 9e et le 11e siècle. Après six semaines de travail sur le site, les objets, os et pierres collectés seront analysés en laboratoire.

 

 

 

Belgique. Exposition à Sclayn "mythique préhistoire". L’équipe du centre archéologique de la grotte Scladina à Sclayn présente l’exposition "mythique préhistoire". A travers une très large iconographie et une multitude d’objets, l’exposition décortique les principaux mythes sur la préhistoire.

 

 

 

Italie. Des catacombes romaines restaurées grâce à l'Azerbaïdjan. À Rome, les travaux de restauration des catacombes des saints Pierre et Marcellin ont été financés par une fondation présidée par la première dame d’Azerbaïdjan, la fondation Heydar Alieyev.

 

 

 

Russie. Les figurines préhistoriques de Sibérie ne sont pas des vénus L’étude des plus anciennes statuettes trouvées en Sibérie, dans les années 20 et 50, montrent qu’elles sont habillées  et qu’elles  ne sont pas des représentations d’un corps féminin idéalisé. 

 

24022016.pdf
Document Adobe Acrobat 346.8 KB
Lire la suite 0 commentaires

lun.

15

févr.

2016

"Soldats voyageurs" : L'archéologie des graffittis 14-18

Un projet d'éducation artistique et culturelle au collège « Les Coudriers » de Villers-Bocage en partenariat avec l'INRAP, la cité souterraine de Naours, la communauté de communes Bocage-Hallue et la DRAC Picardie.

C'est à l'occasion d'une intervention archéologique dans le vaste site souterrain de Naours (80), opération prescrite par l'Etat (Service régional de l'archéologie, DRAC de Picardie), et coordonnée par Gilles Prilaux, archéologue chercheur de l'INRAP, qu'a été découverte une concentration insoupçonnée à ce jour de graffitis et d'inscriptions de soldats de la Grande Guerre. Les premiers résultats de la recherche permettent aujourd'hui d'attester que ces traces laissées sur les parois des galeries ont été faites, au cours de la Grande Guerre, à l'occasion de visites touristiques et d'agrément des soldats à quelques kilomètres des premières lignes de front. La majeure partie des salles et des couloirs porte un très grand nombre de signatures de soldats de la première Guerre (évaluation du corpus à 2500 noms à ce jour). Ces témoignages sont le plus souvent accompagnés de la nationalité, de l'unité de rattachement, de la date et parfois même de l'adresse. En dehors de quelques passages discrets de quelques soldats français pour l'année 1915, près de la moitié des traces visibles aujourd'hui sont le fait, dès 1916, de soldats australiens.

Le projet " Soldats voyageurs - Archéologie des graffitis " est un projet triennal partenarial (Education nationale, DRAC, INRAP, communauté de communes Bocage-Hallue, cité souterraine de Naours), transversal à dimension scientifique, historique, patrimoniale et artistique. Il a débuté à la rentrée scolaire 2015. Il permettra à 20 collégiens volontaires de s'impliquer dans une recherche scientifique et sociétale, à partir d'un vrai travail d'investigation, en reconstituant l'histoire des hommes qui ont laissé des traces sur les parois des murs du souterrain.

Les 20 élèves impliqués dans le projet se sont rendus dans la cité souterraine de Naours dès septembre pour effectuer de premiers relevés photographiques de graffitis et d'inscriptions laissés par des soldats australiens.

Lire la suite 0 commentaires

mar.

26

janv.

2016

Samara sur grand écran

Samara sera prochainement sur grand écran. Le film réalisé par Jacques Perrin et Jacques Cluzaud "Les Saisons" sort au cinéma le 27 janvier. Vous pourrez y découvrir les scènes tournées en 2013 sur le parc. L'une a lieu dans le potager néolithique, il s'agit de la rencontre d'un loup et d'un jeune garçon. La seconde se passe dans l'habitat néolithique avec un renard, un mulot et Bertrand en tant que figurant. « Travailler dans un tel décor, c'est vraiment motivant ! », avait déclaré Jacques Perrin.
Samara figure ainsi parmi les 15 sites a avoir accueilli le tournage du film, tout comme la forêt de Chantilly.

Pour en savoir plus sur le film : http://www.lessaisons-lefilm.com/

Lire la suite 0 commentaires

mar.

17

nov.

2015

La journée archéologique de Picardie 2015

La journée archéologique de Picardie aura lieu cette année le samedi 28 novembre à Vendeuil-Caply (salle des fêtes).


Cette journée est organisée par le Service régional de l'archéologie (DRAC Picardie), les villes de Vendeuil-Caply, Breteuil-sur-Noye, la Communauté de Communes de la Vallée de la Brèche et de la Noye et le Groupe d'Archéologie des Etudiants d'Amiens (GAEA), en partenariat avec l’Institut national de recherches archéologiques préventives, avec la participation des services archéologiques départementaux de l'Aisne et de l'Oise et des services archéologiques d'Amiens-Métropole et de Beauvais.

Ce rendez-vous annuel destiné au grand public est une occasion unique de découvrir l’actualité archéologique de la région et de rencontrer les acteurs de cette science.


« Une journée pour informer le public des opérations archéologiques les plus significatives de la région »


Depuis le 1er janvier 2015, 164 opérations ont été conduites en Picardie : 61 dans l’Aisne, 57 dans l’Oise et 46 dans la Somme, plaçant la Picardie parmi les régions les plus dynamiques de France au niveau de l'archéologie. Dans le cadre de l’application des textes réglementaires sur la protection et la sauvegarde du patrimoine archéologique, 136 opérations préventives (117 diagnostics et 19 fouilles) ont été réalisées à l’occasion de projets d’aménagement du territoire ou de constructions ; 19 sondages ont été autorisés ainsi que 9 fouilles programmées, opérations motivées uniquement par des objectifs scientifiques.


Cette année, l’actualité donne lieu à un programme très riche :


Seront présentées plusieurs opérations particulièrement significatives de 9h à 12h30 et de 14h à 17h :


Les découvertes sur les périodes anciennes seront présentées dans les exposés généraux et à l'occasion du suivi archéologique du Gazoduc.


L'opération programmée réalisée à La Chaussée-Tirancourt (Somme) documente à la fois une enceinte néolithique, un oppidum de la fin de l'âge du Fer et un camp militaire césarien.


Comme souvent, l'époque romaine est très bien représentée : habitat rural au Tillé (Oise), relais routier à Remigny (Aisne), quartier d'une agglomération à Vermand (Aisne) et Vendeuil-Caply (Oise), maison urbaine à Soissons (Aisne).


Les fouilles de Gondreville, Lévignen et Troissereux (Oise) illustreront une problématique en fort développement : l’habitat du haut Moyen Âge et la naissance du village.


La fouille de Corbeny (Aisne) a porté sur des édifices du bourg du Moyen Âge et de l'Epoque moderne.


Cette seconde époque sera aussi illustrée parles fouilles subaquatiques d'une épave à Epagne-Epagnette (Somme).


En outre, seront exposés les premiers résultats d'une étude archéologique des célèbres "souterrains refuges" de Naours (Somme).


Les résultats des fouilles urbaines seront évoqués par les opérations archéologiques menées à Beauvais, place Jeanne Hachette (Oise) et Amiens, dans la Citadelle, où les fortifications de la porte Montrécu ont été analysées en détail.

L'époque contemporaine, plus précisément la 1ère Guerre mondiale, sera aussi évoquée au travers de la fouille préventive réalisée au-dessus de la Caverne du Dragon, sur le Chemin des Dames (Aisne).


Enfin, un exposé portera sur la reconstitution de l'usage anthropique ancien des sols à partir des données scientifiques obtenues lors des investigations menées sur le Canal Seine-Nord Europe.


Ces communications
seront complétées par la visite du Musée Archéologique de l'Oise  à partir de 17h: Les Figures de la Terre de Vendeuil-Caply

Le public est cordialement invité. L’entrée est gratuite.

Téléchargez le programme de la journée du 28 novembre 2015.

Téléchargez la fiche pour réserver un repas.


Pour tout renseignement complémentaire, merci de contacter

Service régional de l’archéologie (DRAC Picardie)
5, rue Henri Daussy – CS 44407
80044 Amiens Cedex 1
Tél. 03 22 97 33 45


http://www.culturecommunication.gouv.fr/Regions/Drac-Picardie/Actualites/Actualites-a-la-une/La-journee-archeologique-de-Picardie-2015

programme+JAP+2015-v2.pdf
Document Adobe Acrobat 1.0 MB
Lire la suite 0 commentaires

lun.

26

oct.

2015

Conférence au Jardin archéologique de Saint Acheul

Le Jardin archéologique de Saint-Acheul organise des conférences le premier mercredi du mois à 18h d’octobre à janvier.

Ainsi 4 conférenciers dévoileront leurs découvertes et connaissances sur la vaste période du Paléolithique.  

La prochaine conférence a lieu mercredi 4 novembre à 18h.

Il s’agit d’une intervention de Jean-Luc Locht.


Voir le programme ici


Lire la suite 1 commentaires

mar.

06

oct.

2015

Exposition à Brouchy : 50 000 ans d'histoires

Ce week end Jean-Marc Simon , adhérent du Ciras, a présenté l'exposition "Brouchy, 50000 ans d'histoires".

Quelques images de l'exposition.

La journée de vendredi était réservée aux scolaires, et le public a pu découvrir l'expostion samedi et dimanche.

Photos Jean-Marc Simon

Lire la suite 0 commentaires

mar.

29

sept.

2015

Programmation du jardin archéologique de Saint-Acheul pour 2015-2016

Pour les prochaines vacances, le site de Saint-Acheul propose des activités pour les 8-12 ans.

Avec les ateliers Archéojeunes :

 

C’était comment avant ? En 5 épisodes, découvre la Préhistoire au fil du temps à Saint-Acheul !

 

§  Le 19 octobre à 14h30 : Il y a 450 000 ans, rencontre autour d’un biface

§  Le 20 octobre à 14h30 :Il y a 400 000 ans, la chaleur du feu

§  Le 21 octobre à 14h30 : Il y a 100 000 ans, grand froid chez les mammouths

§  Le 22 octobre à 14h30 : Il y a 30 000 ans, Cro-Magnon sous les projecteurs

§  Le 23 octobre à 14h30 : Il y a 10 000 ans, plusieurs cordes à son arc

 

3€ par enfant et par atelier. 10 enfants maximum par atelier.

 

Les ateliers en famille reprennent :

 

Les ateliers en famille du Jardin archéologique de Saint-Acheul

Les mercredis à 10h à chaque vacances scolaires au Jardin archéologique de Saint-Acheul, participez à un atelier et partagez un moment de création en famille.

La sculpture, la création de parure, la peinture ou encore la musique préhistorique n’auront plus aucun secret pour vous !

Vacances d’automne

Ateliers

Lieu de RDV

21/10

 

Biface, feuille de lauriers… la taille de silex tout un art

JASA

28 /10

 

L’art de la poterie

JASA

Vacances d’hiver

 

 

  • 10/02

 

Sculpture, modelage tout un art … préhistorique

JASA

17/02

 

L’art de la gravure 

JASA

Vacances de printemps

 

 

6/04

 

La musique préhistorique

JASA

13/04

 

Les vénus de la Préhistoire

JASA

Vacances d’été

 

 

06/07

 

L’art de la parure

JASA

13/07

 

La peinture pariétale

JASA

20/07

 

Biface, feuille de lauriers… la taille de silex tout un art

JASA

27/07

 

L’art de la poterie

JASA

03/08

 

Sculpture, modelage tout un art … préhistorique

JASA

10/08

 

L’art de la gravure

JASA

17/08

 

La musique préhistorique

JASA

24/08

 

Les vénus de la Préhistoire

JASA

 

Tarif unique : 3€

 

Pour plus de renseignements

Jardin archéologique de Saint-Acheul

03.22.97.10.61

jasa@amiens-metropole.com

Contact

Clémence Decrouy

Médiatrice culturelle

Jardin archéologique de Saint-Acheul

Amiens Métropole

03 22 97 10 61

www.amiens.fr/jasa

 

Lire la suite 0 commentaires

lun.

07

sept.

2015

Conférence : Les découvertes archéologiques du canal Seine-Nord Europe

Dans le cadre des rendez-vous du fleuve, Marc Talon animera une conférence sur les fouilles du canal Seine-Nord à la médiathèque de Ham à 14 heures

Voir le lien

http://www.inrap.fr/archeologie-preventive/Actualites/Agenda/Rencontre-scientifique/p-19853-Conference-Les-decouvertes-archeologiques-du-canal-Seine-Nord-Europe.htm

 

Et du 7 au  11 Septembre 2015  2015, expoition "Les fouilles archéologiques du Canal Seine Nord Europe" à la mairie de Ham.

 

 

ENTRÉE GRATUITE

CONTACT / RENSEIGNEMENTS :
HôTEL DE VILLE : 03 23 81 00 00

2 commentaires

jeu.

03

sept.

2015

Rentrée à l'UPJV : L'étruscologie au XXè siècle  ; 14-16 septembre 2015

Après les journées d’études de décembre 2013 sur La construction de l’étruscologie au début du XXe siècle et de septembre 2014 sur Les Étrusques au temps du fascisme et du le nazisme, on examinera lors des journées de septembre 2015 la période qui suit la deuxième guerre mondiale. On s’intéressera à la remise en perspective de la particularité des Étrusques dans le cadre de l’Europe préromaine à un moment où l’Europe prend corps politiquement.

Le programme à télécharger
affiche et programme etrusques Amiens 3.
Document Adobe Acrobat 437.8 KB
Lire la suite 0 commentaires

sam.

28

mars

2015

Un légionnaire qui marche, ça fait mal

En 2015, à l’occasion de l’ouverture du Parc de Samara, une évocation de marche de légionnaires romains a été effectuée entre le parvis de la cathédrale d’Amiens et le Parc, distants de 14 km. 7 marcheurs, équipés du même matériel que les soldats de l’empereur Domitien (mort en 96), ont été mis à l’épreuve.

Moi, Silva, j’ai eu le bonheur de faire partie de l’équipe, et vous propose ici de découvrir les conséquences physiques d’une marche « antique » sur un homme du XXIème siècle, relativement bien préparé : participation aux deux marches précédentes à Samara (2012 et 2013) et surtout participation à la marche Autun – Bibracte – Alésia 2012.

Pour nous aider à comprendre, j’ai utilisé une montre GPS, couplée à un cardiofréquencemètre : nous obtenons des données sur la fréquence cardiaque, la vitesse de déplacement, le dénivelé et ainsi de suite. Je n’étais pas seul dans ma démarche, le camarade Sithophagos ayant également utilisé une montre GPS, nous permettant de croiser nos données.


Lire la suite ici

Lire la suite 0 commentaires

jeu.

08

janv.

2015

Conférence de Marine Lechenault à l' UPJV : le site de San Paulo (Corse)

Vous êtes très cordialement conviés à la conférence de Marine Lechenault (post-doc. de l'université de Lyon 2), le mercredi 14 janvier, dans le cadre des séminaires d'histoire ancienne de Marie-Laurence Haack sur:
Le site de San Paolo (Meria, Haute-Corse) et le peuplement du Cap Corse de l’âge du Fer à l’époque romaine
 
  


 Les îles sont, à l’image de la Méditerranée de P. Horden et N. Purcell (The Corrupting Sea, 2002), des territoires à la fois connectés et morcelés. Depuis peu, l’âge du Fer corse est au cœur d’une réévaluation favorisée par des opérations archéologiques, des travaux universitaires et des rencontres internationales. Un acquis majeur est l’existence de fortes disparités sur le territoire insulaire, sur le plan des faciès culturels et du développement économique. Les disparités s’expriment également au niveau des échanges : contrairement au sud de l’île tourné vers la Sardaigne, la Corse septentionale (Cap, Nebbiu, Balagne, Niolo) entretient une relation privilégiée avec l’élément toscan (Elbe, Populonia, Vetulonia) ; une relation que l’exploitation des métaux, et notamment du fer, peut contribuer à expliquer. Pour autant, les sociétés du Cap Corse demeurent mal connues, tant dans leur définition culturelle que dans leur insertion au sein du panorama des populations tyrrhéniennes, entre l’âge du Fer et l’époque romaine. C’est dans cette optique que s’inscrivent les recherches entreprises dans le Cap Corse.
    Mis en évidence par les prospections de l’année 2013, le site de San Paolo (Meria) est implanté sur la première éminence rencontrée depuis le littoral, à mi-chemin entre la marine et une mine d’antimoine, sur le tracé d’un ruisseau. Il offre une vue imprenable sur l’archipel toscan. En 2014, trois approches ont été mises en œuvre : une évaluation archéologique, des relevés topographiques et des carottages géologiques (restitution environnementale et détection de pollutions aux métaux). La communication présente les résultats et les perspectives des travaux.

conf LechenaultMeria2.pdf
Document Adobe Acrobat 530.8 KB
Lire la suite 1 commentaires

lun.

01

déc.

2014

Journée d'études internationale autour du sarcophage des époux

Le CIRAS vous convie  à la Journée d’études internationale « Autour des Sarcophages des Epoux " le 5 décembre 2014.
Entrée libre.

Affiche+programme Journée 5 décembre.pdf
Document Adobe Acrobat 3.0 MB
Lire la suite 0 commentaires

ven.

19

sept.

2014

Colloque : l'étruscologie au XXè siècle

Le Ciras vous convie au colloque sur les Etrusques qui aura lieu du 22 au 24 septembre au Logis du Roy à Amiens. Le colloque est ouvert à tous.

Ci-dessous le programme détaillé.

 

Cette deuxième série de journées prend la suite de celles de décembre 2013 sur la construction de l’étruscologie au début du XXe siècle. On examine cette fois la période qui va du milieu des années 1930 à la fin de la Seconde Guerre mondiale, lors de laquelle, en Italie comme en Allemagne, l’étruscologie, jeune discipline universitaire, subit la concurrence de l’histoire romaine auprès d’étruscologues, embarrassés par la question controversée des origines étrusques et en quête de
reconnaissance auprès d’autorités multipliant les discours sur la race, sur la nation et sur l’empire.
Lire la suite sur le document PDF

Programme version 9 septembre.pdf
Document Adobe Acrobat 780.2 KB
Lire la suite 0 commentaires

mar.

26

août

2014

Conférence Les Gaulois aménageurs du paysage : Jeudi 11 septembre à 19h

Au musée de Picardie

Par François Malrain, ingénieur de recherches à l'INRAP et commissaire de l'exposition Les campagnes gauloises au fil des saisons actuellement présentée au musée de Picardie.

 

Entrée gratuite.

Les Gaulois n'ont pas attendu la conquête romaine pour contribuer à l'aménagement du territoire. Que ce soit dans l'élaboration de l'habitat rural ou dans celui des premières agglomérations, ils feront montre d'une même originalité, sans copier servilement les autres civilisations méditerranéenne.

 

Entrée libre - réservation conseillée : reservation.museesamiens@amiens-metropole.com ou au 03 22 97 14 00

 

Musée de Picardie

48 rue de la république  80000 Amiens

 

 

 

 Isabelle Brunero

Médiatrice culturelle

 

Musées d’Amiens Métropole

48, rue de la République, 80000 Amiens

Tél. : 03.60.01.02.59

Fax : 03.22.97.14.26

 

Lire la suite 0 commentaires

lun.

02

juin

2014

Conférences - le port médiéval de Rue - 14 juin 2014, 15h

Le laboratoire TRAME (Textes, Représentations, Archéologie, autorité et Mémoire de l'antiquité à la renaissance) de l'Université de Picardie Jules Verne et l'Office de Tourisme de Rue ont le plaisir de vous inviter à assister à des conférences autour du port médiéval de Rue, le samedi 14 juin à 15h, à la salle des fêtes du beffroi de Rue.

Ces conférences présenteront les résultats du programme PaléoportRue (Paléogéographie et évolution du port médiéval de Rue (Somme)) réalisé de 2011 à 2014 grâce au soutien financier du conseil régional de Picardie,
en collaboration avec le laboratoire CEREGE (Centre Européen de Recherche et d’Enseignement des Géosciences de l’Environnement) et le service du Patrimoine de la municipalité de Rue.

Programme :

  • discours d’accueil par Richard RENARD, maire de la ville de Rue
  • conférence introductive par Philippe RACINET, Professeur d’Histoire et d’Archéologie médiévales à l’Université de Picardie Jules-Verne
  • cadrage historique par Karine BELLART, agent du Patrimoine de la Ville de Rue
  • conférence de Christophe CLOQUIER, Chercheur associé au laboratoire LAMOP (Laboratoire de Médiévistique Occidentale de Paris – UMR 8589 - CNRS / Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) – "Evolution du littoral de Rue et de son port durant les périodes médiévale et moderne : apports des sources documentaires"
  • conférence de Stéphane DESRUELLES, Maître de conférences en géographie à l’Université de Picardie Jules-Verne, membre du laboratoire ENeC (Espaces, Nature et  Culture) UMR 8185 (CNRS / Université Paris-Sorbonne) et Chercheur associé au laboratoire TRAME (Textes, Représentations, Archéologie, autorité et Mémoire de l’antiquité à la renaissance) EA 4284 UPJV – "Evolution des lignes de rivages depuis 6000 ans : apport des données sédimentologiques et géophysiques"
  • conclusion par Jean-Marc HOEBLICH, Maître de conférences en géographie/environnement à l’Université de Picardie Jules-Verne, Membre du conseil de gestion et animateur de l'atelier patrimoine du Parc naturel marin Estuaires picards et mer d'Opale
    et Président de l'association Pour le littoral picard et la baie de Somme.

 

Le nombre de places étant limité, il est vivement recommandé de vous inscrire auprès de l'Office de Tourisme de Rue par mail (contact@rue-baiedesomme.com) ou par téléphone (03.22.25.69.94)

 

 


affiche 14 juin.pdf
Document Adobe Acrobat 1.5 MB
Lire la suite 0 commentaires

jeu.

29

mai

2014

Pendaison de crémaillère de la nouvelle maison gauloise à Samara

La nouvelle maison gauloise

Expérimentation : atelier du verrier gaulois

Lire la suite 0 commentaires

mer.

28

mai

2014

Pendaison de crémaillère à la nouvelle maison gauloise de Samara

Courrier picard mercredi 28 mai 2014

Inauguration de la nouvelle construction, tout comme présentation d l'ateliers  et fonctionnement des fours à sel, mettront l'archéologie à l'honneur ce week end à Samara...;

 

Voir le document PDF

Le courrier Picard du 28 mai 2014, La Ch
Document Adobe Acrobat 1.6 MB
Lire la suite 0 commentaires

lun.

26

mai

2014

Journées Nationales de l'archéologie à Ribemont sur Ancre

Le Centre Archéologique Départemental de Ribemont-sur-Ancre ouvre ses portes au grand public Dimanche 8 juin 2014de 10h à 13h et de 14h à 18h, dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine.
Flyer_JNA_2014.pdf
Document Adobe Acrobat 973.2 KB
Lire la suite 0 commentaires

lun.

26

mai

2014

38e Colloque international de l’AFEAF : AMIENS 29 mai - 1er juin 2014

Évolution des sociétés gauloises du Second âge du Fer, entre mutations internes et influences externes

Le colloque aura lieu salle Dewailly, 3 place Dewailly à Amiens.

AFEAF_colloque_Amiens_2014.pdf
Document Adobe Acrobat 178.4 KB
Lire la suite 0 commentaires

dim.

23

mars

2014

Ouverture de la saison à Samara - 24 mars 2014

Quelques images de l'ouverture de Samara ce dimanche 24 mars, avec la legio VIII Augusta.


Lire la suite 0 commentaires

jeu.

26

déc.

2013

Stage conservation préventive CCE Ribemont

Le Centre archéologique départemental - CCE de la Somme propose un stage en archéologie préventive d'une durée de 3 à 6 mois à partir de mars 2014.
 
Renseignements et modalités de stage sur le PDF
Stage conservation préventive CCE Somme.
Document Adobe Acrobat 17.2 KB
Lire la suite 0 commentaires

dim.

17

nov.

2013

Conférence à Péronne : De l'archéologie à l'archéologie "vivante"

Conférence

De l'archéologie à l'archéologie "vivante"

Et si nous nous intéressions à l'apport de la reconstitution dans notre connaissance des civilisations anciennes?

 

 

Pour le quatrième et dernier rendez-vous du cycle 2013 de conférences culturelles le 23 novembre, le Musée Alfred Danicourt reçoit Ludovic Moignet, directeur de SAMARA, le Grand Parc Naturel de la Préhistoire.

 

Cofondateur des Ambiani, troupe picarde de reconstituteurs, L. Moignet reviendra sur l'intérêt et le résultat des travaux de celles et ceux qui réfléchissent et établissent des hypothèses à partir des découvertes archéologiques, avant de réaliser des tests grandeur nature pour faire avancer la connaissance du quotidien de nos ancêtres.

 

Présentation d'objets reconstitués.

 

Samedi 23 novembre 2013, 15h, salon d'honneur de l'hôtel de ville de Péronne.

 

Entrée libre.

 

Musée Alfred-Danicourt

Hôtel de ville de Péronne

BP 20045 80201 Péronne

Tel : 03 22 73 31 10  Fax : 03 22 73 31 01

http://www.ville-peronne.fr/index.php/fre/Peronn-Culture/Musee-Alfred-Danicourt

http://www.ville-peronne.fr/index.php/fre/Peronn-Culture/Musee-Alfred-Danicourt

Lire la suite 0 commentaires

sam.

16

nov.

2013

Journées archéologiques de Picardie

Les journées archéologiques de Picardie auront lieu vendredi 22 et samedi 23 novembre à la DRAC de Picardie à Amiens, 8 rue Henri Daussy à Amiens, salle Robida.

Présentation de l'actualité archéologique de la région par des archéologues.

L'entrée est gratuite

 Téléchargez le programme complet des 2 jours

et le bulletin d'inscription.

Possibilité de déjeuner sur place.

programme JAP 2013.pdf
Document Adobe Acrobat 154.5 KB
bulletin réservation.pdf
Document Adobe Acrobat 138.3 KB
Lire la suite 0 commentaires

ven.

18

oct.

2013

Musée de Picardie : visite thématique Amiens Gallo-romain

Musée de Picardie - Visite thématique Amiens gallo-romain dimanche 20 octobre 2013 à 15 heures

Samarobriva (Amiens) est une ville romaine  importante de la province de Gaule Belgique. La visite commence avec sa création vers 15 av. J.-C.et les années 0 et l' on suit son évolution jusqu'au Ve s. ap. J.-C. On remarque  l'établissement d'une parure monumentale prestigieuse : double forum, amphithéâtre, théâtre et thermes, l'organisation de la cité en insulae, îlots d'habitation avec son carroyage régulier. Les fouilles archéologiques sur le territoire d'Amiens ont permis de fouiller des habitats : elles nous permettent d'aborder la vie quotidienne de ces "Amiénois" à partir de très nombreux objets, mosaiques, peintures murales mais aussi parures, objets de mesure, d'écriture,de chirurgie, chaussures et éléments pour le textile, amphores et vaisselle, meules , objets cultuels... ainsi qu'une remarquable collection de verreries.

 

 

Bien cordialement,

 

Hélène LEFEVRE

Musées d'Amiens

Chargée de communication et Relations presse

Tel. 03 22 97 14 05 / Fax.  03 22 97 14 27

h.lefevre@amiens-metropole.com

www.amiens.fr/musees

 

 

Paysant_Nusquam_detail_4

Exposition de Michel Paysant : Nusquam 1.2

du 4 octobre 2013 au 2 février 2014

 

Commande et Collection Mudam Luxembourg - Musée d’Art Moderne Grand-Duc Jean Avec le concours du Musée national

d’Histoire Naturelle de Luxembourg, du Jardin Botanique de Bonn, du Centre International d’Art Verrier de Meisenthal,

d’Objectile, de l’Atelier Stéphane Dwernicki, de 3D Prod, d’Olivier Esmein et de Muadhib.©Michel Paysant. ADAGP Paris 2012

 

Adresse bureaux et livraison

5, rue Puvis de Chavannes

80 000 Amiens

 

Adresse postale

48, rue de la République

80 000 Amiens

Lire la suite 0 commentaires

ven.

04

oct.

2013

Pompei au Gaumont d'Amiens le 9 octobre 2013

MERCREDI 9 OCTOBRE 2013 (20 H) : SOIREE « ARCHEOLOGIE » AU GAUMONT
organisée par le Gaumont, en association avec le Festival du Film d'Archéologie d'Amiens, la DRAC de Picardie, Samara et le musée de Picardie

 


En l’an 79 de n.e., dans le sud de l’Italie, l'enfer s'abat sur les cités
florissantes de Pompéi et d'Herculanum, installées aux pieds du
Vésuve. En 24 heures, dans une chaleur infernale, des flots de
cendres, de lave et de boue y sèment la mort, fossilisant à jamais
des milliers d’habitants dans leurs gestes quotidiens. Oubliées
pendant près de 1700 ans, les deux villes de la baie de Naples sont
redécouvertes par hasard dans un état de conservation inespéré.
Leurs fouilles allaient permettre d’exhumer les plus précieux
témoignages sur l'urbanisme et la civilisation de l'Empire romain.

La séance sera animée par Jean_Pierre Adam (voir le document PDF joint)

pompéï.pdf
Document Adobe Acrobat 430.3 KB
Lire la suite 0 commentaires

sam.

14

sept.

2013

"Vie et mort à Pompei et Herculanum" au Gaumont d'Amiens avec le Ciras

Mercredi 9 octobre 2013, à 20 h :

 

Le Cinema Le Gaumont et le Festival du Film d'Archéologie d'Amiens s'associent pour organiser une projection de "Pompéï", visite filmée de l'exposition du British Museum. Avec la participation de Jean-Pierre Adam qui répondra aux questions des spectateurs.

Plus de renseignements très prochaïnement.

 

 

VISITE FILMEE DE LA PLUS GRANDE EXPOSITION JAMAIS REALISEE SUR LES VILLES ENSEVELIES EN EXCLUSIVITE AU CINEMA :

http://bit.ly/13BehbA

Avec Pompéi (Vie et Mort à Pompéi et Herculanum), le British Museum signe ici sa première exposition filmée, exclusivement diffusée au cinéma en France

 

Bande annonce du film

Lire la suite 0 commentaires

jeu.

22

août

2013

Des momies siciliennes à Péronne en septembre

Deux documentaires, une conférence et une exposition sont au programme de la rentrée du musée municipal à partir du 6 septembre.

 

Presque un siècle après la destruction de sa salle d'égyptologie durant la Grande Guerre, le Musée Alfred-Danicourt expose à nouveau des momies à Péronne. Mais cette fois il s’agit principalement de momies siciliennes, datées des 17e - 19e siècles.

Découverts fortuitement en 2008 à Randazzo, ville médiévale située sur les pentes Nord-Est de l’Etna (Sicile), ces 139 restes momifiés ont fait l’objet d’une étude pluridisciplinaire associant de nombreux champs scientifiques : historiens, anthropologues, archéologues, médecins légistes, anatomopathologistes. A travers leurs travaux, cette exposition grand public revient sur l'histoire de la momification et sur les techniques de l'embaumement occidental, très peu connues du grand public.

Lire la suite 0 commentaires

dim.

30

juin

2013

Rendons à César! L'empereur Hadrien et ses légions à Samara

A l'automne 122, Hadrien quitte la Bretagne, débarqué à Boulogne, il emprunte la Via Agrippa et passerait donc par Samarobriva, nom antique de la ville d'Amiens. C'est à Samara, sur le camp fortifié et dans le marais que nous reconstitueront le passage officiel de l'empereur.

 

Les 5, 6 et 7 juillet 2013, le parc accueillera plusieurs troupes de reconstitution romaine ainsi que l'empereur Hadrien en personne et sa garde prétorienne pour faire revivre l'époque nommée "l'âge d'or de l'armée romaine". Cet événement nouveau recrée un moment historique unique associant pédagogie, spectacle et culture.

 

Les troupes viennent de toute l'Europe : Allemagne, Hollande, Italie et sont toutes animées d'une même passion : reconstituer l'armée romaine et la vie civile du légionnaire sous le Haut Empire, elles participent aux plus grands événements d'évocation romaine en Europe.

 

Le vendredi 5 juillet, l'armée romaine est pédagogique !

Pour le dernier jour de classe, la légion VIII Augusta, troupe de reconstitution basée à Autun en Bourgogne, "envahit" l'arboretum et propose, dans un esprit "classe de découverte", des ateliers sur les thèmes suivants :

le légionnaire romain, l'artillerie et l'ingénierie, le thermopolium...

La réservation de cette prestation scolaire peut se faire sur www.samara.fr

 

 

 

Vous trouverez en pièce jointe le dossier de presse de l'événement.  
Pour plus de renseignements, n'hésitez pas à nous contacter. 
Bonne réception,

 



Cordialement,
Parc de Samara

Ludovic Moignet

Directeur de la Régie


Lire la suite 0 commentaires

dim.

09

juin

2013

Jeudi 13 juin 2013 - Habitudes culinaires dans le Nord de la France à l'époque romaine à travers l'étude de céramiques

Par Cyrille Chaidron, Céramologue à l’INRAP-Nord Picardie

La multiplication des fouilles archéologiques préventives a eu pour résultat une augmentation exponentielle du mobilier archéologique, au premier rang duquel la céramique est venue apporter son lot d’informations importantes grâce aux études spécialisées. La céramologie, science qui étudie les céramiques, participe depuis des années à une meilleure compréhension des habitudes alimentaires des gallo-romains dans nos régions.

L’exposition qui se tient actuellement au Musée de Picardie est l’occasion de faire le point sur les dernières hypothèses touchant les phénomènes et les rythmes d’évolution de la vaisselle céramique gallo-romaine dans le Nord de la Gaule en croisant différents champs de la recherche céramologique : typologie, chronologie, économie, phénomènes culturels.

Lire la suite 0 commentaires

mer.

05

juin

2013

Journées nationales de l'archéologie : 7-8-9 juin 2013

Les Journées nationales de l’Archéologie sont organisées par le ministère de la Culture et de la Communication et coordonnées par l’INRAP (Institut National de Recherche en Archéologie Préventive). Elles ont pour ambition de sensibiliser les publics les plus divers à l’archéologie, à ses enjeux, à ses métiers, à ses méthodes et à ses lieux.

 

Jardin archéologique de Saint Acheul - Amiens

Dans le cadredes journées de l'archéologie, le Jardin archéologique de Saint-Acheul qui participe depuis plusieurs années à cette opération nationale, vous propose diverses activités :

Lire la suite 0 commentaires

mar.

04

juin

2013

Journées de l'archéologie : exposition à Corbie

8 juin. Vous êtes convié au vernissage du deuxième volet de l'exposition "Art contemporain
et Archéologie" le samedi 8 juin à 15h au Centre d'Accueil et d'Animation de Corbie.

Après les deux expositions de 2012, le Collectif Elidée a souhaité poursuivre le partenariat avec le Centre Archéologique Départemental de Ribemont-sur-Ancre et le Centre d’Accueil et d’Animation de la Ville de Corbie. Ce sont cette fois trois expositions qui seront présentées sur le thème « Art contemporain et archéologie ». Ces expositions comme les précédentes, seront le prétexte à une interprétation des artistes au regard des objets mis à leur disposition par les conservateurs du Centre Archéologique. L’ensemble s’inscrit dans le cadre de « Rencontres Plasticiennes » et sera l’occasion de découvrir, outre les oeuvres du Collectif, celles d’artistes invités.

Exposition visible du mardi au samedi de 9h3 à 12h et de 14h à 18h
Centre d’Accueil et d’Animation de Corbie
Entrée libre.

Lire la suite 0 commentaires

dim.

26

mai

2013

Conférence : les découvertes archéologiques à Péronne

Samedi 24 mai, pour le 2è rendez-vous du cycle de conférences sur l'archéologie organisé par le musée municipal Alfred Danicourt, Tahar ben Redjeb et Laurent Duvette ont présenté les découvertes archéologiques de Péronne et ses environs.

  Tahar Ben Redjeb a d'abord évoqué le patrimoine archéologique du territoire de Péronne et de ses environs et les découvertes des dernières décennies effectuées en prospection et lors de fouilles préventives. Nathalie Duvette a ensuite fait une présentation des rites funéraires et Laurent Duvette a terminé par les résultats d’une première campagne de fouilles dans le quartier de Maismont de Péronne, et notamment la mise au jour d’un établissement rural gaulois et gallo-romain.

Quelques images de la conférence

Lire la suite 0 commentaires

mar.

21

mai

2013

Présentation de la carte archéologique de la Gaule

Présentation de l’ouvrage « La carte archéologique de la Gaule, la Somme »
de Tahar Ben Redjeb, ingénieur d’études au service régional de l’archéologie de la DRAC Picardie

 

 lundi 3 juin 2013 à 17h
à l’auditorium Robida de la DRAC Picardie

Texte d'introduction à la carte archéologique de la Gaule
Carton d'invitation à la présentation de
Document Adobe Acrobat 71.4 KB
Lire la suite 0 commentaires

mer.

15

mai

2013

Conférence à Péronne le 25 mai 2013

Samedi 25 mai – Conférence Les découvertes archéologiques à Péronne

Mairie de Péronne - Salon Altena - 15h00

 

Pour l’année 2013, place à l’archéologie, thème retenu pour le nouveau cycle de conférences culturelles et expositions du Musée municipal Alfred-Danicourt.

Pour ce deuxième rendez-vous, ce sont deux spécialistes qui ont répondu favorablement à l’invitation du musée.

 

M. Tahar BEN REDJEB, ingénieur d’étude et archéologue de la DRAC Picardie et directeur du festival du film d'archéologie d'Amiens, évoquera le patrimoine archéologique du territoire de Péronne et de ses environs. Il reviendra sur les découvertes des dernières décennies effectuées en prospection aérienne ou pédestre, ou lors de fouilles archéologiques préventives.

M. Laurent DUVETTE, archéologue de l'Institut national de recherches archéologiques préventives (INRAP Nord-Picardie), présentera quant à lui les résultats d’une première campagne de fouilles dans le quartier de Maismont de Péronne, et notamment la mise au jour d’un établissement rural gaulois et gallo-romain.

 

Rendez-vous en mairie de Péronne - Salon Altena - 15h00.

Lire la suite 0 commentaires

dim.

12

mai

2013

Expérimentation à Samara "De la terre à la céramique"

Une équipe mixte composée de chercheurs de l’Inrap (Institut national de recherches archéologiques préventives) et des membres de Samara a œuvré à la réalisation de trois fours de potiers copiant les découvertes faites à Arras et aux alentours.

Le secteur d’Arras a été à la période gallo-romaine, une zone importante pour la production de céramiques. Plusieurs ateliers ont été fouillés à Arras et dans sa proche banlieue. Un atelier d’Arras fouillé témoigne de l’utilisation d’un nouveau « savoir-faire ». Les poteries réalisées dans ces ateliers inonderont le marché de Samarobriva (nom antique d’Amiens) jusqu’à l’arrivée des céramiques dites de Beuvraignes.

 

Les poteries cuites lors de l’expérimentation ont été réalisées par le potier de Samara, selon deux techniques gallo-romaines : le modelage et le tournage. Toutes les étapes de la chaine opératoire de la préparation de l’argile ont été suivies depuis maintenant un an : la mise en place de bacs de décantation de l’argile, le battage à la main, le pourrissage de l’argile...  Les techniques de modelage et de tournage utilisées par le potier pour la réalisation de ces poteries sont exactement similaires aux techniques utilisées par les potiers du nord de la Gaule. Les poteries sont désormais prêtes à être cuites. Des cuissons différentes ont été testées dans les trois fours reconstitués d'après des fours trouvés dans la région d'Arras.

 

Les fours de potier reconstitués à Samara ont été inaugurés le 11 mai en présence de Jean Jacques Stoter, président de la régie Samara et Jean Paul Jacob, président de l’Inrap à l’occasion du congrès international de la SFECAG.

La SFECAG, Société française d’étude de la céramique antique en Gaule, organise chaque année un congrès sur la céramique antique. Cette réunion rassemble des chercheurs d’une dizaine de pays. Le congrès de 2013 se déroule à Amiens, du 9 au 13 mai, sur la thématique de la dynamique d’évolution de la vaisselle de la conquête de la Gaule Belgique à celle de la Bretagne.

 

Les cuissons expérimentales tenteront de répondre aux interrogations sur l’utilité de ce type de four et en détermineront les productions. Afin de se rapprocher au maximum de la réalité historique et afin de répondre avec le plus de précision possible aux questions posées par les chercheurs, les matières premières utilisées pour la fabrication des fours et des poteries ont été prélevées sur des sites archéologiques, notamment dans le quartier de Renancourt à Amiens. Cette expérimentation imposante donnera lieu à une publication scientifique.

Le dimanche 12 mai, le potier de Samara ainsi que deux archéologues de l’Inrap accueillent le grand public afin de partager le fruit de leur travail : découvertes archéologiques, interprétation, reconstitution. Le visiteur aura donc une vision assez large de l’état actuel des connaissances sur la céramique antique.

Un livret à destination du grand public retrace toutes les étapes de l’expérimentation et sera disponible à Samara.

"De l'argile à la poterie" par Cyrille Chaidron

 

 (source : http://www.samara.fr/actualites-accueil/de-la-terre-a-la-ceramique.html)

Lire la suite 0 commentaires

ven.

10

mai

2013

A table! Boire et manger en Gaule du nord - Musée de Picardie

Exposition au Musée de Picardie à partir du 11 mai 2013

 

Cou de girafe, dattes fourrées, anémones, sanglier, mulsum, cervoise !!
La perception de l’alimentation de nos ancêtres est souvent biaisée par les clichés d’orgies romaines ou le caractère rustre des gaulois.
L’archéologie nous apporte une vision plus réaliste et plus complète de celle-ci dans le Nord de la Gaule. Les aristocrates gaulois connaissaient aussi les banquets, et la plupart des gallo-romains avaient de simples repas quotidiens.

 

L’exposition « A Table » dévoile l’héritage culinaire gaulois dans le nord de la France, et révèle les changements inspirés des produits méditerranéens. La diversification des condiments et les nouvelles manières de cuisiner sont présentées à travers les études de graines, d’ossements animaux ou des vaisselles en céramique, métal, verre ou bois. Les innovations se reflètent dans le service de présentation et de préparation, adaptée aux besoins et préservant un caractère régional.
Ce processus d’intégration de nouvelles habitudes et de nouveaux goûts ne s’arrête pas avec l’arrivée des romains mais se poursuit encore aujourd’hui avec l’ouverture au reste du monde. Les pratiques culinaires gauloises et romaines, ainsi que leurs innovations, sont présentées à travers le mobilier issu des fouilles en Picardie et dans le Nord-Pas-de-Calais.

Lire la suite 0 commentaires

mer.

08

mai

2013

Congrès de la SFECAG sur la céramique antique

Chaque année, la Sfécag (Société française d'étude de la céramique antique en Gaule) organise un congrès sur la céramique antique dans une région de France ou dans un pays limitrophe : cette réunion rassemble des chercheurs d'une dizaine de pays et permet d'élargir les contacts de chacun.

 

Cette année le congrès a lieu à Amiens du 9 au 12 mai , espace Dewailly, 3 place Louis Dewailly, 80000 Amiens.

Ci-dessous le programme

Lire la suite 0 commentaires

lun.

22

avril

2013

Samara : Inauguration des fours de cuisson de poteries gallo-romaines

Quelques photos du défournement de l'essai d'un des fours du projet d'expérimentation archéologique "De la terre à la céramique" dans le cadre du congrès SFECAG (Société Française d'etude des Céramiques Antiques et Gallo-romaines) avec le concours de l'INRAP (Institut National de la Recherche Archéologique Préventive) et de Samara.

 

Une cuisson test s'est déroulée mercredi 17 avril : mise en chauffe et essai de cuisson de diverses céramiques à différentes températures.

 

L'ouverture du four s'est faite samedi 20 avril.

 

Rendez-vous le 11 et 12 mai à Samara!

 

Contact :

Ludovic Moignet

Directeur de Samara

www.samara.fr

03 22 51 82 83 et 06 10 15 83 54

80310 La Chaussée-tirancourt

l.moignet@somme.fr

 

 

Lire la suite 0 commentaires

mer.

17

avril

2013

Jardin archéologique de Saint Acheul : journées nationales de l'archéologie

Le gisement préhistorique de Saint-Acheul a été mis au jour au milieu du XIXe siècle. En 1872, le quartier de Saint-Acheul est devenu un lieu de référence et a donné son nom à l’une des plus anciennes industries de l’humanité : l’Acheuléen. L’intérêt scientifique du site et le panorama offert au sommet de sa tour d’observation font de cet espace culturel à ciel ouvert un jardin de découverte touristique et pédagogique qui appartient à tous. Au programme : visites conférences, ateliers famille, lecture de paysage…

Vendredi 7 juin

Accueil des groupes scolaires

Visite et atelier à destination des classes de 5ème : « lecture de la coupe géologique et approche du creusement de la vallée de la Somme »

Sur réservation au 03.22.97.10.61

 

Samedi 8 et dimanche 9 juin

Visite guidée

En compagnie d’un guide-conférencier agréé par le Ministère de la Culture, les plus curieux partent à la rencontre du site en remontant le temps pas à pas vers l’Acheuléen.

Samedi et dimanche : 10h, 11h30, 14h et 15h30

Tous publics

Gratuit

 

Point de vue sur la vallée de la Somme depuis la Tour d’observation du Jardin.

Samedi et dimanche à 17h

Tous publics

Gratuit

 

Atelier Pédagogique

Atelier « l’archéologie vue d’en haut » : comment la photographie aérienne contribue aux découvertes archéologiques ? A vous de déceler les sites archéologiques des pièges, à partir des photographies aériennes de Roger Agache (1926-2011).

Atelier de démonstrations : taille de silex, travail de l’os, fabrication d’épieux …

 

Samedi et dimanche de 10h à 18h

Tous publics

Gratuit

 

http://journees-archeologie.inrap.fr/Les-journees-nationales-de-l-Archeologie-2013/p-12948-Recherchez-votre-programme.htm?cmschecksum=qLSLp3aHs6-wk6Oml9DLrKrIYg%7E%7E&coreliste9%5Bja-search9%5D=Amiens

 

Lire la suite 0 commentaires

jeu.

11

avril

2013

Jardin archéologique de saint-Acheul : ateliers pendant les vacances scolaires

Pendant les vacances scolaires du 15 au 26 avril 2013, de 14h30 à 16h30 les ateliers archéojeunes reprennent !

Si tu as entre 8 et 12 ans, ces ateliers du patrimoine sont conçus spécialement pour toi...

Dans la peau d’un pré néandertalien ou dans celle d’un archéologue, pars à la découverte du Jardin archéologique de Saint-Acheul ! Tu devras faire preuve de perspicacité, de créativité et d’imagination pour lever les secrets des premiers habitants d’Amiens…

  • lundi 15 avril : Un air de famille… Sous forme de jeu, découvre l’évolution de l’Homme jusqu’à l’homme moderne.

  • mardi 16 avril : Le feu, quelle aventure !… Ni radiateur et encore moins de gazinière : découvre comment faisait l’homme de Saint-Acheul pour cuire sa nourriture et se chauffer en t’initiant aux techniques du feu.

  • mercredi 17 avril : De la pierre à l’outil… Qu’est-ce que le biface ? Découvre les techniques de taille du silex et l’évolution de cet outil.

  • jeudi 18 avril : L’esprit du logis… À partir des découvertes archéologiques, reconstitue l’habitat de l’homme de Saint-Acheul et initie-toi à l’architecture et la décoration préhistoriques!

  • vendredi 19 avril : Chasser le naturel… L’homme moderne et l’homme de Neandertal chassaient-ils de la même manière ? Avec ton guide-conférencier, répond à cette question en expérimentant les différentes techniques de chasses préhistoriques et leur évolution dans le temps.

  • lundi 22 avril: De la terre à la brique… Découvre les origines du Jardin archéologique de Saint-Acheul et apprends à fabriquer une brique crue.
  • mardi 23 avril : Clin d’œil et points de vue… Depuis la tour d’observation du Jardin archéologique de Saint-Acheul, comme le géomorphologue, décrypte le paysage qui t’entoure, et crée ta boîte à regarder…

  • mercredi 24 avril : L’archéologie vue d’en haut… Comment la photographie aérienne aide l’archéologie ? À toi de déceler les sites archéologiques, des pièges, d’après les photographies aériennes de Roger Agache.

  • jeudi 25 avril : On passe à la fouille !… Dans la peau d’un archéologue, découvre le b-a ba des techniques appliquées aux chantiers de fouille.

  • vendredi 26 avril : L’archéologie sort sa science… Équipé d’une loupe et d’un microscope, apprends à dater un objet et à utiliser les pollens fossiles ou les cernes des arbres pour reconstituer les paysages du passé.

Pour plus d'information

Pendant les vacances d'avril, du lundi au vendredi de 14h30 à 16h30
3€ par enfant et par séance
Rendez-vous au Jardin archéologique de Saint-Acheul
10, rue Raymond Gourdain
03 22 97 10 61
jasa(@)amiens-metropole.com

La réservation à l'avance est recommandée, le nombre de place étant limité à 10 enfants. Il est aussi souhaitable de se décommander en cas d'empêchement, afin de permettre à tous de pouvoir participer aux animations. S'il n'y a qu'un seul enfant, l'atelier est annulé.

http://amiens.fr/no_cache/news/detail_de_levenement.html?tx_ttnews[backPid]=0&tx_ttnews[tt_news]=1624&cHash=7ac9ba05c54648c95982000caa6d9f10

Lire la suite 0 commentaires

dim.

31

mars

2013

Réouverture du musée Danicourt à Péronne

Conférence de Gilles Prilaux samedi 30 mars 2013

A l'occasion de la réouverture du musée Danicourt à Péronne et dans le cadre des manifestations prévues en 2013 sur l'archéologie, Gilles Prilaux (INRAP) a présenté les fouilles du canal Seine-Nord.

Lire la suite 1 commentaires

sam.

30

mars

2013

Nesle et Péronne : L'archéologie a l'honneur

Journal de Ham - samedi 30 mars

La communauté de communes du pays neslois et l'INRAP présenteront ­mardi prochain les fouilles archéologiques du Pays neslois. Il en sera de même au musée municipal de Péronne aujourd'hui, samedi 30 mars.

Lire la suite 0 commentaires

mar.

26

mars

2013

Canal Seine-Nord : Conférence à Péronne le 30 mars

Canal Seine-Nord Europe : conférence sur les découvertes archéologiques Samedi 30

Proxinews.com Picardie on line - 25/03/13

Place à l'archéologie pour l'année 2013, thème retenu pour le nouveau cycle de conférences culturelles du musée municipal Alfred-Danicourt.

Conférence Archéologie sur le canal Seine-Nord Europe : premiers résultats des recherches

 

Lire la suite

Lire la suite 0 commentaires

lun.

25

mars

2013

Péronne - Programmation culturelle 2013 - Musée Alfred Danicourt

Découverte de l'archéologie

A l’occasion de la réouverture du musée municipal de Péronne après d’importants travaux de rénovation, diverses actions culturelles sont programmées le samedi 30 mars, en partenariat avec le Parc naturel de la Préhistoire de Samara et l’INRAP Nord Picardie :

 

- les salles d’exposition permanente seront accessibles gratuitement au public de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h00.

- en lien avec l’exceptionnelle collection numismatique antique que possède le musée, un médiateur du parc Samara proposera toute la journée aux visiteurs des démonstrations de frappe de monnaies gauloises, animation inédite à Péronne.

- à 15h00, Gille Prilaux, archéologue de l’Institut national de recherches archéologiques préventives (INRAP) présentera en mairie de Péronne une conférence dédiée aux fouilles réalisées sur la partie samarienne du tracé du futur canal Seine-Nord Europe.

 

Pendant la conférence, une sélection d’objets archéologiques découverts par l’INRAP dans la Somme sera dévoilée au public.

 

A 16h30, la journée s’achèvera par la réouverture officielle du musée rénové.

 

Vous êtes cordialement invité(e) à participer à ces différents rendez-vous péronnais.

 

programmation musee 2013.pdf
Document Adobe Acrobat 355.3 KB
Lire la suite 0 commentaires

lun.

11

mars

2013

« Points de vue sur la ville » au Jardin archéologique de Saint-Acheul.

Dans le cadre du projet métropolitain « Amiens 2030 », le service patrimoine et tourisme, Amiens, Ville d’art et d’histoire, propose un cycle de visite appelé « Points de vue sur la ville ».

Le premier point de vue a lieu ce mercredi 13 mars à 17h30 au Jardin archéologique de Saint-Acheul.

De la tour d’observation du site de Saint-Acheul, les visiteurs pourront pendant 45 min profiter de ce panorama pour comprendre le creusement de la vallée de la Somme et le système des terrasses.

Lire la suite 0 commentaires

dim.

03

mars

2013

Mise à l'eau du chaland Abugnata

http://pluzz.francetv.fr/videos/jt_1920_picardie_,78318043.html

Mise à l'eau du chaland gallo-romain de Pont-Rémy. il flotte !

 

Voir le diaporama

Lire la suite 0 commentaires

dim.

24

mars

2019

Revue de presse : 23-24 mars 2019

 

France

 

La Nautique va livrer de nouveaux secrets. Chaque campagne de fouille apporte en effet son lot de découvertes remarquables : parmi elles, une immense villa. Elle sera au centre de la «troisième phase pluriannuelle du projet de fouilles et de recherches sur les ports de la Narbonne antique»

 

Pays ajaccien : un espace privilégié pour les archéologues. A l'évidence, les premiers Corses ont trouvé leurs marques dans le périmètre formé par les communes de la Capa. Les vestiges et les connaissances accumulées par les chercheurs débouchent aujourd'hui sur la parution d'un atlas

 

Pourra-t-on un jour faire revivre le mammouth de Nolhac ? Plus de dix ans après cette importante découverte en Haute-Loire, on n’en sait pas beaucoup plus sur cette espèce nommée « mammouth de steppes ». Néanmoins, il semblerait que les généticiens s’y intéressent de près et n’aient pas dit leur dernier mot.

 

Pas de trésor de Toutankhamon à Moulins, mais des momies dans un excellent état de conservation. Rares sont les musées, en province, à conserver des momies de cette qualité. Le lancement de l'exposition consacrée à Toutankhamon, à Paris, est l'occasion de rappeler que le musée Anne de Beaujeu, à Moulins, expose de manière permanente des objets funéraires égyptiens. 

 

Deux-Sèvres : Felix le mammouth trône au musée de Bougon. Fidèle reconstitution grandeur nature, le pachyderme en kit est l’une des pièces maîtresse de l’expo “ Au temps des mammouths ”, à partir du 5 avril.

 

"Il y a de l'or partout !" : les premiers visiteurs éblouis par l’exposition Toutankhamon. Quelque 200 000 billets ont déjà été vendus pour l'événément à La Villette, à Paris, lancé samedi, au grand bonheur des premiers admirateurs de l'art égyptien.

 

Égypte

 

Laurent Bavay : En Egypte, "l’archéologie ne cherche plus des trésors, mais à comprendre la civilisation". L'exposition Toutankhamon s'est ouverte samedi à La Grande Halle de la Villette à Paris. Une immersion dans l'Egypte antique à travers 150 pièces retrouvées dans le cadre des fouilles du tombeau du pharaon. Mais peut-on encore faire de telles découvertes en Egypte ?

 

Le trésor de Toutânkhamon redécouvert. Le déplacement des pièces du trésor de Toutânkhamon vers un nouveau Grand musée égyptien en construction à Gizeh donne lieu à un travail de restauration et d’analyse inédit.

 

 

En 2020, le sous-vêtement de Toutânkhamon sera l'une des pièces maîtresses du nouveau musée du Caire. L’Egypte construit un musée au pied des pyramides pour exposer notamment le trésor de Toutânkhamon. Parmi les merveilles que les visiteurs découvriront en 2020, un simple bout de tissu, "un objet unique"

 

Lire la suite 0 commentaires

ven.

22

mars

2019

Revue de presse : 22 mars 2019

 

France

 

Creil : les vestiges du château livrent leurs secrets. Ce chantier, qui a lieu dans le cadre du projet de restauration et de mise en valeur de l’édifice, pourrait bien amener des révélations sur cette forteresse dont l’histoire reste incomplète.

 

Décès de Jean Abélanet, pionnier de l’archéologie en Pays catalan. L’archéologue, préhistorien et ethnographe Jean Abélanet vient de décéder à l’âge de 94 ans. Il laisse derrière lui une œuvre immense et plusieurs générations de spécialistes de ces disciplines lui ont rendu hommage.

 

Des trésors du pharaon Toutankhamon font une halte à Paris sous haute sécurité. Avec dix étapes au programme, les 150 objets sont partis pour une longue tournée internationale de trois ans et la sécurité qui va avec.

 

Angleterre. L’Angleterre préhistorique se réunissait autour de grands banquets. Il y a 4000 ans, Stonehenge était le site de grandes fêtes. En analysant les ossements des porcs qui y étaient consommés, des chercheurs ont montré que ces événements avaient une ampleur insoupçonnée. Des participants étaient même prêts à parcourir des centaines de kilomètres pour s'y retrouver... et ils amenaient leurs porcs avec eux!

 

Egypte.

Toutankhamon : trésor, archéologie et malédiction. Dans la série "Au cœur de l’histoire", Fabrice d'Almeida éclaire un fait d'actualité à la lumière d’un événement historique. Aujourd’hui, le spécialiste revient sur la découverte du tombeau de Toutankhamon, qui fait l’objet d’une exposition exceptionnelle à la Halle de la Villette à Paris.

 

 

La malédiction des pharaons ne serait donc qu'une simple affaire de microbes ? Plusieurs personnes qui se sont approchées de la tombe de Toutânkhamon, découverte en 1922, sont décédées de mort violente. Frappées par le mauvais sort ?

 

Russie. Moscou et Paris organisent des fouilles conjointes sur le site de la bataille de 1812. Le plus grand projet archéologique franco-russe sera lancé en mai prochain dans la région de Smolensk pour contribuer aux recherches sur la campagne de Russie de 1812.

 

Lire la suite 0 commentaires

jeu.

21

mars

2019

Revue de presse : 21 mars 2019

 

France

 

Rezé : découverte de sarcophages et de sépultures sur un chantier immobilier. Les archéologues sont à pied d’œuvre depuis quelques jours après la démolition d’anciennes maisons. Ils viennent de trouver des vestiges d’un ancien cimetière dans le quartier de l’hôtel de ville.

 

Argentan. Derniers coups de pelle pour les fouilles préventives. Le diagnostic archéologique des abords de l’hôtel de ville touche à sa fin. Ce vendredi 22 mars, les archéologues plient bagage. Leurs ultimes découvertes vont être approfondies à distance.

 

Néandertal l'expo, du 14 mars au 13 juillet 2019. Domaine départemental de pierresvives  Montpellier. Grâce aux grandes découvertes archéologiques et paléoanthropologiques récentes, et les nombreuses productions artistiques et populaires réalisées depuis le milieu du XIXe siècle, l’exposition dresse le portrait d’un cousin, source de nombreux fantasmes véhiculés par un imaginaire collectif fertile.

 

Toutânkhamon : les premières images. En avant-première, les plus belles images de l'exposition « Toutânkhamon. Le trésor du Pharaon » qui ouvre ses portes le 23 mars à la Grande Halle de La Villette.

 

Dijon : gendarmes et archéologues main dans la main pour lutter contre le pillage. "Lutter ensemble contre les atteintes au patrimoine archéologique" tel était le mot d'ordre de cette grande réunion. Organisée dans l'amphithéâtre de l'école de gendarmerie de Dijon-Longvic elle a réuni des gendarmes, des archéologues, des douaniers ou encore des représentants de la justice.

 

 

Belgique. L'étude du sous-sol de la Grand-Place de Bruxelles livre ses premiers résultats. Les chercheurs qui ont scanné le sous-sol de la Grand-Place ont présenté mardi soir, à l'hôtel de ville de Bruxelles, les résultats de leurs premières analyses.

 

Israel. Jérusalem: découverte d’un fragment de jarre datant de la période perse. Un fragment de jarre décorée d’un visage humain datant de la période perse (quatrième et cinquième siècles avant notre ère) a été découvert récemment.

 

Suisse. Le Valais pourrait bientôt se doter d'un musée cantonal d'archéologie. Le Valais pourrait bientôt se doter d'un musée cantonal d’archéologie. La ville de Sion et le Grand Conseil valaisan soutiennent le projet, mais des questions se posent sur la forme que doit prendre cette institution.

 

Divers. Péninsule Ibérique : la génétique révèle une importante vague migratoire venue des steppes il y a 4500 ans. Une vaste étude génétique offre de nouvelles perspectives sur l'histoire des mouvements migratoires dans la péninsule Ibérique au cours des derniers 8000 ans. Des nomades des steppes d'Europe de l'Est auraient remplacé une grande partie des hommes.

 

Lire la suite 0 commentaires

mer.

20

mars

2019

Revue de presse : 20 mars 2019

 

France

Mise au jour de vestiges de l’âge du Bronze au Moyen Âge à Faux-Fresnay. Si la chronologie du site va du Néolithique au Moyen Âge, les vestiges de l’âge du Bronze et d’une partie de l’âge du fer permettent d’attester d’une occupation pérenne et d’une communauté agricole importante à ces deux époques.

Un trésor caché (enfin) dévoilé à la cathédrale de Toulon. Un baptistère a été retrouvé à l’arrière de l’édifice lors de fouilles réalisées par des archéologues. D’autres secrets pourraient être enfouis. Une nouvelle campagne est envisagée.

Les mystérieux trésors du musée d'Aoste. Le musée gallo-romain d'Aoste n'en finit pas de livrer ses secrets : cette année, la programmation mettra l'accent sur les trésors mis au jour par les opérations de fouilles réalisées depuis deux ans.

Toutankhamon: une exposition sur le mystère d'un jeune pharaon éphémère. "Toutankhamon, le Trésor du Pharaon" devrait connaître un succès au moins égal à "l'exposition du siècle" de 1967 au Petit Palais: la Grande Halle de La Villette a fait les choses en grand, mettant superbement en scène cette nouvelle exposition des trésors de la célèbre tombe égyptienne découverte en 1922.

Belgique. L’étude du sous-sol de la Grand-Place de Bruxelles livre ses premiers résultats. Les chercheurs qui ont scanné le sous-sol de la Grand-Place ont présenté mardi soir, à l’hôtel de ville de Bruxelles, les résultats de leurs premières analyses. Ces nouvelles techniques ont permis de réaliser une cartographie tridimensionnelle des structures et des objets enterrés sous le cœur historique de Bruxelles.

Chine. 143.000 reliques découvertes dans une épave d'un ancien navire. Des archéologues chinois ont découvert 143.000 reliques d'un navire cargo de la dynastie des Song (960-1279), qui avait été récupéré en mer de Chine méridionale en 2007. Après des années d'excavation, l'opération touche à sa fin.

Guatemala. Quand le monde perdu des mayas surgit de la jungle grâce au LIDAR. La télédétection par laser (LIDAR) a été l’élément déterminant dans les découvertes faites au Guatemala durant les trois dernières années. De nombreuses anciennes fortifications ont été mises à jour, et celles-ci auraient une importante signification.

Irak. Bassora reçoit 2.000 nouvelles antiquités. Plus de 2.000 pièces archéologiques, dont une centaine retrouvées à l'étranger après des pillages, sont dévoilées dans le musée de Bassora, ville pétrolière à la pointe sud de l'Irak.

 

République tchèque. L’archéologie tchèque à la pointe des recherches sur le Néolithique. En septembre dernier, le chercheur tchèque Ivan Pavlů est devenu le premier archéologue originaire d’un pays d’Europe centrale et orientale à recevoir le prestigieux prix European Archaelogical Heritage Prize. Il lui a été attribué par l’Association européenne des archéologues (EAA) pour son étude de sites néolithiques.

Lire la suite 0 commentaires

mar.

19

mars

2019

Revue de presse : 19 mars 2019

 

France

 

Douchy. Des découvertes remarquables qui nous renvoient au 1er siècle après Jésus-Christ. Les archéologues, s’ils sont tombés sur une ancienne carrière de pierre calcaire, les scientifiques ont aussi mis à jour une tombe creusée dans la pierre.

 

Servian et Bassan (Hérault). Fouilles réalisées sur les communes de Servian et de Bassan dans le cadre du projet Aqua Domitia. Les fouilles ont été menées par Mosaïques archéologie en collaboration avec Eveha Les vestiges s’échelonnent entre l'époque antique et le Moyen Âge.

 

 

Rezé. Des sarcophages découverts sur le chantier immobilier. Les vestiges d’un ancien cimetière sont apparus ce mardi 19 mars, à Rezé, dans le quartier de l’hôtel de ville. Des inhumations comme il s’en pratiquait au début du Moyen-Âge.

 

Des remparts mis au jour sur un rond-point à Amiens. Des vestiges des remparts d’Amiens ont été mis au jour lors de travaux du réseau de chaleur. Des remparts qui datent de la fin du 15e siècle.

 

Et si on visitait la pyramide de Kheops sans quitter Paris ? Dernière actualité brillante ? Les visites virtuelles de la pyramide de Kheops en plein cœur de la Cité de l'Architecture et du Patrimoine, à réserver à partir d'avril.

 

Etats-Unis. Pourquoi les sculptures de l’Égypte antique ont toujours le nez cassé. À partir du 22 mars, le musée de la Pulitzer Arts Foundation à Saint-Louis dans le Missouri propose une exposition consacrée aux nez cassés et mains mutilées d’œuvres de l’Égypte antique. Celles-ci n’auraient pas été victimes du temps, mais d’actes de vandalisme. Les coupables ? Les pilleurs de tombes, les ennemis politiques et les chrétiens.

 

Russie. Des trésors du Musée du Palais sont exposés à Moscou. Une exposition qui présente la vie de l\'empereur chinois Qianlong pendant la dynastie des Qing ainsi que les rituels de cour sur plus de 1500 ans a ouvert aux musées du Kremlin à Moscou.

 

Lire la suite 0 commentaires

lun.

18

mars

2019

Revue de presse : 17-18 mars 2019

 

France

 

La "mystérieuse" tombe d'Aleria fait la une de la presse étrangère. Les magazines Forbes et National Géographic ont consacré plusieurs articles à cette "chambre funéraire mystérieuse qui pourrait contenir des trésors archéologiques importants".

 

Moissac : les fouilles rue des Mazels enfin dévoilées. On retrouve sur le site des fouilles les traces d'une activité pastorale et d'élevage avec une bergerie vers l'an mil, puis à partir du XIIIe siècle un terrassement et la construction de bâtiments en dur (briques). De cette période date la découverte la plus marquante sur le site : la présence d'un pressoir médiéval sûrement utilisé pour la production de vin.

 

Algérie

 

Nouvelles découvertes à Ain Lahnèche : Creuset d’art et d’histoire. Des découvertes d’ossements avec notamment une omoplate et une défense encore intacte, qui ont été mises au grand jour à 2 mètres de profondeur. cette défense est celle d’une espèce animale relevant des Anancus, un « genre éteint de la famille des camphotheriidae, proche de l’éléphant actuel.

 

Mila: vers la classification de 7 sites et monuments archéologiques. Les sites comprennent plusieurs vestiges archéologiques témoins des différentes civilisations qui sont succédé à travers l’histoire dans la région.

 

Egypte. Ce navire retrouvé dans le Nil est la première preuve qu’Hérodote ne mentait pas au sujet des bateaux égyptiens. Un bateau coulé dans le Nil il y a quelque 2500 ans, va enfin pouvoir nous livrer ses secrets. Les scientifiques pensent que ce navire a révélé une structure dont l’existence fait l’objet d’un débat depuis des siècles.

 

Irak. Une riche cité découverte aux portes de la Mésopotamie. Au Kurdistan, les fouilles menées par une mission archéologique française ont révélé une ville antique inédite, sur le site de Kunara. Vers la fin du IIIe millénaire av. J.-C., cette ville s’élevait au cœur d’un royaume méconnu : celui du peuple des montagnes, demeuré jusque-là dans l’ombre de ses puissants voisins mésopotamiens.

 

Japon. Des cellules de mammouth laineux « ravivées » 28.000 ans après. Des chercheurs japonais sont parvenus à restaurer quelques fonctions de noyaux de cellules de mammouth laineux en les implantant dans des ovocytes de souris. Une énième tentative qui vise à ressusciter cette espèce emblématique

 

Maroc. Le mystère des tombeaux «phéniciens» de Tanger. Les tombeaux «phéniciens» de Tanger constituent un réel trésor pour les chercheurs et archéologues, en plus d’être un patrimoine national. Bien qu’ils soient nommés ainsi, leur origines suscitent toujours autant de mystère.

 

18032019.pdf
Document Adobe Acrobat 1.2 MB
0 commentaires

sam.

16

mars

2019

Revue de presse : 16 mars 2019

 

France

 

Cahors : des fouilles pour retrouver un fort romain disparu au mont Saint-Cyr. Des fouilles pour retrouver un fort romain (IIe-Ve siècle) vont être menées à partir du 11 mai 2019 sur un terrain communal de 5 000 m2 au mont Saint-Cyr. Une association a spécialement été créée dans ce but.

 

Lillebonne : l’étude de la cité antique Juliobona n’en finit pas d’éblouir les archéologues. Lillebonne. Les premiers résultats du travail de géoprospection, mené du 18 au 22 février dernier, sont tombés. La cité des Calètes a révélé tous ses secrets, ou presque. Détails des découvertes.

 

Cherbourg: Une tombe médiévale renfermant un squelette découverte sous un parking. En explorant le sol sous un parking, les archéologues ont mis à jour une tombe datant probablement du XIe siècle, renfermant un squelette particulièrement bien conservé. La pierre tombale est taillée et comporte une épitaphe en latin médiéval. Elle est surmontée d’une stèle de 80 cm.

 

 

Un petit coup de pelle et un grand pas pour la connaissance du passé de la ville : un chapiteau d’un édifice religieux oublié a été exhumé dans l’ancien collège Sadi-Carnot.

 

Lire la suite 0 commentaires

ven.

15

mars

2019

Revue de presse : 15 mars 2019

 

France

 

Aleria : une tombe étrusque ouverte par les archéologues. Elle avait été découverte il y a quelques semaines sur le site antique d'Aleria. Une tombe étrusque a été ouverte ce vendredi 15 mars par les archéologues. Les premiers objets découverts témoignent d'une grande richesse.

 

 

Cherbourg : sous le parking, une tombe hors du commun, un squelette et des mystères. Le diagnostic archéologique effectué en centre-ville de Cherbourg, sous le parking Notre-Dame, a permis de découvrir "une tombe remarquable" appartenant à une personne très importante, peut-être issue du Clergé ou de l’aristocratie.

 

Lire la suite 0 commentaires

jeu.

14

mars

2019

Revue de presse : 13-14 mars 2019

 

France

 

Du lapin au menu des premiers européens ? Une étude montre que les lapins  faisaient partie du régime alimentaire des premiers humains et des néandertaliens du sud-ouest de l’Europe, il y a 400 000 ans. Le Professeur Morin et la zooarchéologue Jacqueline Meier (Université de Floride du Nord)  ont examiné les restes fossiles  de faune provenant de huit sites paléolithiques français.

 

Une découverte rare d'un cromlech à Uzès. C’est une découverte que l’INRAP qualifie de « rare et inattendue ». Leur équipe d’archéologues vient de mettre au jour un cromlech, monument mégalithique datant de la fin de la Préhistoire, sur la commune d’Uzès, dans le Gard.

 

Lire la suite 0 commentaires

mar.

12

mars

2019

Revue de presse : 12 mars 2019

 

France

 

Trégunc. Alerte sur le patrimoine archéologique littoral. Les chercheurs ont engagé une course contre la montre pour étudier les côtes et les rivages des îles qui sont jalonnés de monuments et de sites archéologiques, qui apportent aux scientifiques de précieuses indications sur le mode de vie et l’économie de subsistance de ces lointains ancêtres.

 

CHARTRES - Autricum et ses mille et une couleurs. Découvrez « Les mille et une couleurs d’Autricum » : les fresques romaines s'exposent, au musée des Beaux-Arts à Chartres. Ces fresques, la plupart inédites et issues des fouilles archéologiques récentes, sont présentées jusqu'au 26 mai.

 

Toutânkhamon : une exposition inédite à Paris. Parmi les oeuvres présentées, une grande statue, qui avec sa jumelle, gardait l'entrée de la chambre funéraire de Toutânkhamon. C'est la première fois que cette statue sort d'Égypte pour être exposée.

 

Saint Martin. La Collectivité a réalisé des prospections archéologiques sur le littoral après Irma. La prospection s’est déroulée en suivant le talus d’érosion généré par la houle le long du littoral de la partie française. 70 km de côte ont été parcourus de la Baie Lucas, à l’Est, jusqu’à Baie Longue, à l’Ouest. 36 sites ou indices de sites ont été observés, parmi lesquels 18 gisements archéologiques inédits.

 

Canada. Des archéologues s’intéressent à l’histoire orale des Autochtones. Des archéologues de l'Université de l'Alaska utilisent l'histoire orale autochtone pour mieux comprendre comment était la vie humaine il y a des milliers d'années.

 

Chine. Des traces d'anciennes activités humaines découvertes au Guizhou. Des archéologues chinois ont trouvé des traces d'activités humaines remontant entre 38.000 et 4.000 ans dans la province du Guizhou. Un grand nombre de tessons de poterie, de pierres, d'os d'animaux et d'outils en corne utilisés par les anciens hommes ont été découverts sur un site de fouilles dans le village de Yankong.

 

Egypte. Les tremblements de terre en Egypte menacent les recherches archéologiques. La Vallée des Rois où repose la plupart des grands pharaons se trouve dans une partie géologiquement instable de l'Egypte, ce qui pourrait expliquer la difficulté à retrouver certains tombeaux.

 

12032019.pdf
Document Adobe Acrobat 1.0 MB
Lire la suite 0 commentaires

lun.

11

mars

2019

Vendredi 15 mars :Pax Romana ,l'histoire dessinée de la France

 

La prochaine conférence-dédicace du CIRAS aura lieu le vendredi 15 mars 2019, à 20h30 à la DRAC (Salle Robida, 61 rue Saint-Fuscien). Elle sera animée par Blaise Pichon, (Université Blaise-Pascal, Clermont-Ferrand) et Président de l’APHG-Auvergne), coauteur de la bande dessinée.

 

 

 Ce troisième volume de l’Histoire dessinée de la France couvre une période de plus de cinq siècles. Il combine 110 planches de bande dessinée et une cinquantaine de pages de dossiers historiques, qui permettent au lecteur curieux d’approfondir ses connaissances sur des thématiques qui n’ont pas pu faire l’objet d’un long développement dans la partie bande dessinée. Le volume comprend aussi une courte chronologie de 8 dates essentielles et une petite orientation bibliographique.

 

Dans l’esprit de la collection, ce volume a pour objectif de faire connaître à un large public l’Antiquité des Gaules, en rompant avec les précédentes collections d’histoire de France en bande dessinée et en s’extrayant du discours construit sur cette période par le « roman national » depuis le début du XIXe siècle. En effet, les poncifs concernant les Gaules durant l’Antiquité ont été forgés ou revitalisés lorsque, dans une perspective de consolidation de la nation française, les historiens ont décrit l’Antiquité comme un moment où une « spécificité gauloise » aurait perduré, masquée pendant un temps sous le vernis de la romanité. D’où le grand succès du vocable « gallo-romain », qui insiste sur une spécificité supposée des Gaulois par rapport à toutes les autres populations assujetties à l’autorité romaine. Or s’il existe effectivement des spécificités dans les provinces romaines des Gaules, celles-ci n’en font pas un espace à part dans le vaste monde romain.

 

 

Certaines thématiques majeures ont été privilégiées dans la bande dessinée : les cités et la vie civique, les cultes, le développement économique, les mutations de l’Antiquité tardive. En toile de fond se trouve en permanence la question des rapports entre Gaulois et Romains, importante dans notre imaginaire collectif. Quelques pages spécifiques ont été insérées dans le récit – les « fiches Amphorix » - de manière à opérer un focus sur une question importante qui ne pouvait être approfondie dans le scénario de la bande dessinée, comme celle des habitudes culinaires. Les cultes et les divinités constituent le fil conducteur du récit. Les dieux et les déesses contribuent à la réflexion autour du phénomène de romanisation, qui a longtemps été au cœur des débats entre historiens.

 

Les dossiers qui complètent la bande dessinée ont été divisés en sept chapitres : la manière dont l’histoire des Gaules antiques a été écrite ; la place des Gaules dans le monde romain ; les citoyennetés, les cités et les villes ; les cultes ; le développement économique ; l’Antiquité tardive ; les personnages historiques présents dans la bande dessinée. Dans chacun de ces dossiers, l’accent a été mis sur les notions fondamentales et sur des thématiques dont l’approche a été renouvelée au cours des trente dernières années. Par exemple, la question de la disparition des grands sanctuaires civiques au cours de la seconde moitié du IIIe siècle, au cœur des recherches actuelles, est abordée dans le dossier consacré aux cultes.

 


 

A l’issue de la conférence Blaise Pichon dédicacera la bande dessinée autour d’un verre de l’amitié

 

Lire la suite 0 commentaires

lun.

11

mars

2019

Revue de presse : 11 mars 2019

 

France

 

Toulouse existerait depuis 6 000 ans selon des fouilles récentes à Ancely. Un village néolithique existait à Ancely sur les bords de Garonne il y a 6 000 ans. Des fouilles récentes confirmeraient de précédentes investigations qui ont mis au jour des vestiges de l'époque chasséenne, remontant à l'âge de bronze.

 

Une ferme gauloise et des monuments funéraires mis au jour lors de fouilles archéologiques à Brest. Les fouilles ont révélé de nombreux témoignages d’une occupation longue de plusieurs millénaires qui ont été présentés vendredi 8 mars 2019 : les traces les plus anciennes datent du néolithique.

 

Millau. Des fouilles archéologiques menées à l’ilot Temple Voultre. L’objectif de ce chantier consiste à retrouver les éventuelles fondations de l’église des Dominicains qui se situait sous la rue du Temple.

 

Ce que cache le Fort Risban. Une partie du Fort Risban, jusque-là ensevelie sous le sable, vient raconter l’histoire de cette place forte édifiée par les Anglais entre le XIVème et le XVème siècle. En perçant le talus qui s’est érigé à l’intérieur des fortifications, les archéologues découvrent un pan de mur de la dernière poudrière, de forme polygonale, aménagée dans l’enceinte de l’ancienne tour Lancastre après l’explosion de l’ancienne poudrière en 1799.

 

Éthiopie. L’histoire de Lalibela se révèle peu à peu. Au cœur de l’Éthiopie, des enchevêtrements d’églises, de galeries et de salles creusées dans la roche font du site de Lalibela un lieu de pèlerinage, également très prisé des touristes et des scientifiques. Les historiennes Marie-Laure Derat et Claire Bosc-Tiessé nous parlent des dernières découvertes sur ce site exceptionnel.

 

Divers. L’UNESCO présente ses condoléances aux victimes du vol d’Ethiopian Airlines. Avant d’observer une minute de silence, Audrey Azoulay a rendu hommage à l’une des victimes, le professeur Sebastiano Tusa, expert italien en archéologie subaquatique, qui devait être l’un des orateurs principaux d’une conférence de l'UNESCO organisée au Kenya.

 

11032019.pdf
Document Adobe Acrobat 1.8 MB
0 commentaires

dim.

10

mars

2019

Revue de presse : 9-10 mars 2019

 

France

 

Zac de Kerlinou. Des vestiges archéologiques vieux de 2 500 ans. Surplombant la rade de Brest, le site de la Zac de Kerlinou a abrité un espace funéraire datant du VIe siècle avant notre ère. Cependant, aucun ossement humain n’a été retrouvé en raison de la forte acidité des sols.

 

 

Deux villages gaulois mis au jour dans le Sud-Ouest marnais. Des fouilles préventives ont débuté en décembre sur un site de dix hectares, à Faux-Frenay dans le sud-ouest marnais. Quelques mois après, les scientifiques révèlent des résultats déjà étonnants.

 

Des fresques du 17ème siècle découvertes au temple Saint-Martin à Montbéliard. C'est une sacrée découverte qui a été faite au temple Saint Martin à Montbéliard : des fresques qui datent du 17ème siècle ont été révélées sur les murs du monument au début de l'année. 

 

Une drôle de machine pour cartographier les sols antiques de Lillebonne. En marge des fouilles archéologiques réalisées à Lillebonne, une prospection par géo-radar est organisée à plusieurs endroits de la ville. L'objectif est d'avoir une cartographie précise de ce qui se trouve sous nos pieds.

 

Lire la suite 0 commentaires

ven.

08

mars

2019

Revue de presse : 7-8 mars 2019

 

France

 

Un nouveau site préhistorique découvert dans une grotte en Saône-et-Loire. Après avoir découvert un site de chasse du paléolitique dans le vignoble de Mercurey, un professeur en Préhistoire à l'Université de Tübingen (Allemagne), Harald Floss a découvert, dans une grotte, des ossements de l'homme de Néendertal. 

 

 

Brest. Dans le futur quartier de Kerlinou, on marche dans les pas de nos ancêtres les Gaulois. Des enclos funéraires de l’Âge de bronze, des céramiques, des restes d’habitats de l’époque gallo-romaine ornent ce belvédère qui, à Saint-Pierre, fait face à l’Ifremer, côté Plouzané.

 

Lire la suite 0 commentaires

mer.

06

mars

2019

Revue de presse : 6 mars 2019

 

France

 

Neandertal, plus carnivore qu'omnivore. Une nouvelle étude de restes néandertaliens sur deux gisements situés en France montre que les néandertaliens consommaient très majoritairement des grands mammifères.

 

Restes de fortification à Harfleur. Les équipes de l’Inrap ont mis au jour des éléments de fortification remarquables, dont une tour creuse et un ouvrage défensif avancé (casemate), ainsi que des vestiges d’habitation des XIIIe et XIVe siècles.

 

Villefranche: L'épave d'une petite embarcation retrouvée dans la rade date du XVIe siècle. Une épave retrouvée en Méditerranée en 2014 vient de livrer une partie de son secret, une expertise au carbone étant parvenue à dater l’embarcation. Une révélation qui permet d’en savoir plus sur l’histoire de ce bateau qui a traversé les âges

 

Le dolmen de Keryvon remis en valeur. En bordure de la corniche entre Penvern et Landrellec, les marcheurs et les automobilistes peuvent remarquer en passant un dolmen souvent envahi par les fougères, parfois entretenu qui fait face à la baie de Keraliès.

 

L'atelier Galicier : une restauratrice-conservatrice spécialisée en archéologie. Depuis peu, le service régional d'archéologie,à Dijon, peut compter sur les services de Laura Galicier. Cette jeune femme est spécialisée dans la restauration des objets archéologiques et historiques. L'INRAP lui confie des céramiques et autres découvertes faites dans les chantiers de fouilles qui doivent être exposés dans des vitrines pour le grand public.

 

 

 

 

Visitez la ville romaine d'Entrains-sur-Nohain au musée de Clamecy. Au temps des Romains, la ville antique d'Entrains-sur-Nohain, Intaranum, s'étendait sur 70 hectares environ. Une cité puissante et prospère qui a pu compter jusqu'à 25 000 habitants du 1er au 4e siècle avant J.C. Au musée de Clamecy (58), une exposition archéologique retrace ce riche passé.

 

Lire la suite 0 commentaires

mar.

05

mars

2019

Revue de presse : 5 mars 2019

 

France

 

Locmaria. « C’était prévisible ». Jean-Charles Arramond, chargé de mission de la Drac sur le Finistère, n’est pas vraiment étonné de la découverte de quelques murs antiques, qui dormaient sous les décombres du bâtiment Loisirs 3000. « A priori, ils étaient à 1,50 m, voire deux mètres de profondeur.

 

Rénovation du Musée Savoisien : l'heure des fouilles. Retour sur la visite du chantier des fouilles archéologiques mené au Musée Savoisien dans le cadre des travaux de rénovation.

 

 

NéOdyssée : ils réalisent une pirogue néolithique. Lors de la fête NéOdyssée, en octobre aux Trois-Moutiers, une pirogue réalisée avec les techniques du néolithique sera mise à l’eau dans l’étang communal.

 

Maroc. Restauration des objets archéologiques : Un premier laboratoire à Volubilis. Cette infrastructure est née de la nécessité de répondre aux besoins de préservation d’éléments du patrimoine historique et de conservation des vestiges issus des fouilles archéologiques. Il a été réalisé dans le cadre d’un programme de conservation du patrimoine archéologique.

 

Mexique. Découverte sur un site maya d'un "trésor scientifique". Des archéologues mexicains ont découvert des centaines de vestiges de très grande valeur dans une grotte située sur le site maya de Chichen Itza. Ce "trésor scientifique", découvert dans cet "espace mystique", compte sept offrandes, notamment des brûleurs d'encens en céramique ainsi que d'autres objet.

 

Russie. De très rares fragments de crâne de l'Homme de Denisova découverts en Sibérie. Il y a trois ans, des paléontologues ont mis au jour dans un grotte de Sibérie des fragments de crâne attribués à l’Homme de Denisova. Une découverte rare, qui ne correspond qu’au cinquième individu de l’espèce découvert jusqu’à présent.

 

Vietnam. Les restes de la pagode du 10ème siècle ont été mis au jour. Les vestiges des fondations d'une pagode du Xème siècle située sur la montagne Xuân Dai, district de Vinh Loc, dans la province centrale de Thanh Hoa, viennent d'être mis à jour.

 

Lire la suite 0 commentaires

lun.

04

mars

2019

Revue de presse : 4 mars 2019

 

France

 

Site préhistorique exceptionnel découvert dans le Gard : une surprise de taille. Sur le site gallo-romain ont été découverte une voie en pierres et un mausolée sur lequel des traces d’inhumation ou d’incinération sont présentes. A proximité de là, les archéologues avaient repéré une dalle de pierre datant de - 3 000 avant JC. Ils soupçonnaient des tombes. En fait, il s’agissait d’un monument de type cromlech.

 

Les trésors engloutis du Rhône. Arles, cité romaine fondée en 49 avant JC par Jules César est connue dans le monde entier pour ses arènes et son théâtre antique.
Mais depuis une dizaine d’années, c’est dans le Rhône que la ville a livré des trésors inattendu.

 

 

Que retenir des fouilles archéologiques préventives au fond du lac d'Allier, à Vichy ? Les aires recensées ont été fouillées au sol ou en milieu immergé, où des photographies et prélèvements ont été réalisés. Les professionnels se sont notamment attardés sur une zone où des pieux d’un pont antique, construit au Ier ou IIe siècle, ont été découverts.

 

Max Guérout et l'exposition "Tromelin, l'île des esclaves oubliés". En 1761, à l’Est de Madagascar, l’Utile un navire de la Compagnie des Indes, s'échoue sur un banc de sable inconnu. A son bord 310 personnes. Les blancs réussiront à reprendre la mer. Les esclaves qu'ils transportaient attendront... quinze ans... Seules sept femmes et un bébé survivront. Une exposition au Musée de l’Homme à Paris raconte cette histoire tragique.

 

Lire la suite 0 commentaires

dim.

03

mars

2019

Revue de presse : 1er - 3 mars 2019

 

France

 

Des ossements humains datant du XIe siècle découverts. Un homme s'est présenté dans les locaux de la brigade des Mées avec un sac rempli d'ossements humains. Déclarant les avoir découverts à l’occasion d'une randonnée sur la commune de Châteauneuf-Val-Saint-Donat, il a exhumé ces ossements qui étaient enterrés près d'une chapelle en ruine.Après expertise, il s'agit des ossements d'une personne de sexe féminin datant du XIe siècle.

 

Quel a été l'impact du puissant réchauffement climatique de la dernière période interglaciaire sur les Néandertal. Deux chercheurs viennent de montrer l'impact du puissant et brutal réchauffement climatique de la dernière période interglaciaire à la fois sur les paléoenvironnements et les comportements des populations de chasseurs-cueilleurs Néandertaliens en Europe.

 

 

Lascaux IV : le prix d'entrée est-il trop cher ? Le billet d'entrée pour visiter le centre international d'art pariétal Lascaux 4 est passé à 20 euros. C'est beaucoup pour les visiteurs qui continuent pourtant de s'y presser.

 

Lattes. Une exposition honore le passé gaulois de la Champagne. Du 23 février au 2 septembre, le site archéologique Lattara-musée Henri-Prades propose "Torques et Compagnie, Cent ans d’archéologie des Gaulois" dans les collections du musée d’Épernay.

 

Près de Dinan : le passé gallo-romain de Caulnes exposé à la médiathèque. L'association Kaonia, qui promeut le patrimoine local, propose une exposition mettant en lumière les traces du passé gallo-romain de Caulnes et de ses alentours.

 

Chili. Des touristes belges risquent une amende de 5 millions d’euros. Trois Belges, soupçonnés d’avoir endommagé le site protégé du Géant de Tarapaca, au Chili, risquent une amende de 5 millions d’euros chacun et une peine de prison de 3 ans. En effet, c’est la requête exprimée par le parquet local.

 

Chine. Un «élixir d'immortalité» découvert dans une ancienne tombe. Des archéologues de la province du Henan ont annoncé vendredi que le liquide retrouvé dans une marmite en bronze provenant d'une tombe de la dynastie des Han occidentaux (202 av. J.-C. — 8 après J.-C.) était l'«élixir de vie» dont parlait la littérature taoïste ancienne.

 

Egypte. Des catacombes de 2.000 ans préservées de la montée des eaux souterraines. Un programme d'ingénierie civile destiné à mieux préserver des catacombes de 2.000 ans contre la montée des eaux souterraines, qui menace ce site archéologique touristique, a été inauguré dimanche à Alexandrie par les autorités égyptiennes.

 

Tunisie. 600 pièces de monnaies saisies à Sfax. Six cents pièces de monnaies archéologiques, datant du deuxième siècle, ont été saisie dans une voiture par la brigade des recherches douanières de Sfax. L’enquête se poursuit en attendant les résultats de l’institut national d’archéologie qui fixeront la valeur des pièces saisies

 

03032019.odt
Éditeur Open Office 29.6 KB
Lire la suite 0 commentaires

jeu.

28

févr.

2019

Revue de presse : 28 février 2019

 

France. Gard : un site préhistorique inattendu découvert à Uzès. En marge d'un chantier de construction d'une liaison interquartiers, des fouilles effecuées par l'Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap) ont permis de mettre au jour une série de dalles placées selon une forme circulaire. 

 

Angleterre. Des graffitis romains découverts par des archéologues. Des archéologues anglais ont pris des photos 3D de graffitis laissés par des légionnaires romains dans la roche du mur d'Hadrien. Menacés par l'érosion et les intempéries, ces gravures vieilles de 1800 ans donnent des informations précieuses aux scientifiques anglais.

 

 

Bélize. Une dent vieille de 27000 ans dévoile le quotidien d'un paresseux géant. Les travaux d’une équipe d’anthropologues, qui viennent d’être publiés dans la revue Science Advances nous offrent la possibilité de mieux découvrir la vie que menait cette créature mystérieuse et l’environnement dans lequel elle évoluait, il y a plus de 20.000 ans.

 

Cisjordanie. Des pillards d’antiquités arrêtés. L'unité d'archéologie de l'administration civile de Cisjordanie réprime les pillages et envoie les pillards derrière les barreaux.

 

Etats-Unis. Quand la matière fécale résout une énigme qui fascine les archéologues. En 1250, on estime que la colonie de Cahokia (dans le Missouri) avait une population plus grande que celle de Londres ! En revanche, en moins de 100 ans, la grande partie de cette zone s’est retrouvée totalement désertée. Et aujourd’hui, de nouveaux éléments, pour le moins insolites, sont en passe de nous donner des éléments de réponses.

 

Israël. Une inscription du Ve siècle sur le site d’une rébellion samaritaine. Des fouilles sauvages qui ont eu lieu en amont de la construction d’un nouveau quartier à Tzur Natan, un village situé au centre d’Israël, ont permis la découverte d’une preuve écrite rare – vieille de 1 600 ans – à la période où cette région agricole fertile avait été secouée par les troubles et la rébellion.

 

Suisse. Un postulat demande la création d’un Musée cantonal d’archéologie sur le modèle du Laténium de Neuchâtel. Le postulat du député Mathieu Gachnang, intitulé “Un musée valaisan d’archéologie: une plus-value culturelle pour notre canton!” sera débattu le 16 mars prochain au Grand Conseil valaisan.

 

Lire la suite 0 commentaires

mer.

27

févr.

2019

Revue de presse : 27 février 2019

 

France

 

France. Solutré : une exposition pour découvrir la vie d'une famille préhistorique. Bienvenue chez les Préhistos, c'est le nom de l'exposition que propose le musée de la préhistoire de Solutré en Saône-et-Loire. Pour découvrir la vie d'une famille préhistorique, transposée dans une maison moderne. 

 

 

AGDE : Campagne de fouilles sur le Site de la Motte 2019. Thibault Lachenal, chercheur au CNRS a présenté les dernières découvertes effectuées cette année par les plongeurs : quelques bronzes, des bracelets similaires à ceux déjà exposés au Musée de l’Éphèbe, une hache et une lame de couteau, des poteries, mais également des restes d’animaux, des cerfs et des chèvres.

 

Belgique. Bruxelles : Des fouilles archéologiques sur le chantier Brucity. Le chantier du futur centre administratif de la Ville de Bruxelles révèle quelques traces de son histoire. Les archéologues y ont en effet découvert une série de pieux en bois qui soutenaient peut-être la berge de la Senne ou une plateforme le long de la rivière. De la poterie et une cuillère en bois ont également été mises au jour.

 

Brésil. Exposition de pièces sauvées de l'incendie du Musée national de Rio. L'exposition, intitulée « Le Musée national est vivant, le sauvetage de l'archéologie », présente 180 pièces, dont 103 ont été sauvés du désastre. 

 

Etats-Unis. Sean Hemingway nommé conservateur en chef du département d’art grec et romain du Metropolitan Museum of Art. Sean Hemingway, membre des équipes du Metropolitan Museum of Art de New York depuis vingt ans, vient d'être nommé conservateur en chef du département d'art grec et romain par le directeur de l'institution, Max Hollein.

 

Liban. Hareth Boustany : Ma fierté ? Avoir sauvegardé les trésors du musée national durant la guerre. Ancien directeur des fouilles du centre-ville de Beyrouth, ancien conservateur en chef des musées nationaux, professeur émérite d’archéologie et d’histoire, et maître de thèses à l’école doctorale de l’Université libanaise, Hareth Boustany est l’auteur de plus d’une vingtaine d’ouvrages en français et en arabe sur l’histoire du Liban et des peuples du Proche-Orient.

 

Suisse. Une présence romaine découverte à Altdorf. Des pièces de monnaie romaines, une broche et un pendentif en or, certaines datant du premier siècle, ont été mis à jour à Altdorf

 

Divers. «Au Néolithique, l’humain devient dépendant de son nouveau mode de vie». Agriculture, sédentarité… Pourquoi l’«Homo sapiens» se met-il à transformer radicalement ses conditions de vie  ? L’archéologue ­Jean-Paul Demoule l’explique par le climat et l’évolution de l’espèce.

 

Lire la suite 0 commentaires

mar.

26

févr.

2019

Revue de presse : 26 février 2019

 

France

 

Voilà pourquoi l'homme de Néandertal n'était finalement pas si éloigné de nous. Plus de 100 ans après sa découverte, un squelette d'Homo neanderthalensis, trouvé en 1908 à La Chapelle-aux-Saints, nous révèle encore quelques secrets. Ce cousin de nos ancêtres ne se déplaçait pas le dos voûté comme on l’a souvent imaginé et sa posture n’était pas sans rappeler celle de l’homme moderne.

 

Châteaumeillant. Le musée archéologique Émile-Chenon met au jour ses trésors. Le musée Émile-Chenon, à Châteaumeillant, profite du récolement pour envisager de nouveaux thèmes d’exposition, en plus de l’archéologie

 

Belgique. Une défense de mammouth retrouvée dans un chantier à Schaerbeek. Dans un chantier près de la gare du Nord, des ouvriers ont fait une découverte archéologique majeure en découvrant un fragment de défense de mammouth.

 

Cambodge. Dans les douves d'Angkor, des indices de sa fin. Une carotte de terre de 70 cm, creusée dans une douve de la cité royale d'Angkor Thom, au Cambodge, a permis à une équipe de chercheurs de remonter dans le temps.

 

Egypte

 

L’Egypte découvre un ancien atelier à Assouan. Une mission archéologique égypto-suédoise a découvert un atelier de fabrication de matériaux d’architecture dans la province méridionale d’Assouan. Il remonte au Nouvel empire égyptien, en particulier de 1391 à 1353 av. J.-C.

 

Des restes de momie découverts dans le bagage d'un passager à l'aéroport du Caire. Les agents de sécurité du terminal du Caire ont mis la main sur les ossements de deux corps embaumés, dissimulés dans le haut-parleur d'un voyageur. Les morceaux des squelettes ont été saisis par les autorités locales. Ils sont actuellement conservés au musée afin d'être restaurés.

 

Mexique. A la recherche de la flotte perdue de Cortés. Il y a 500 ans, Hernan Cortés débarquait au Mexique. Un projet d’exploration visant à retrouver les navires de l’expédition du conquistador espagnol est en cours dans le golfe du Mexique.

 

26022019.pdf
Document Adobe Acrobat 550.1 KB
0 commentaires

lun.

25

févr.

2019

Le Crotoy, 14 Rue Pelletier. Diagnostic sur 4368 m². A. Gapenne (Inrap), 2018

 

Sur quasiment l’intégralité de la parcelle, une occupation de la seconde moitié du XIVe-début

 

du XVe siècle est matérialisée par plusieurs niveaux d’occupation stratifiés sur une épaisseur d’au moins 1,60 m. Ils sont associés aux vestiges d’un bâtiment rectangulaire (5 x au moins x 8,50 m), doté d’une entrée, dont les soubassements sont formé de galets entiers ou taillés liés au mortier. Il semble avoir été détruit par un incendie.

 

0 commentaires

lun.

25

févr.

2019

Revue de presse : 24-25 février 2019

 

France

 

D’importants vestiges archéologiques sous le Musée Savoisien. Les recherches archéologiques en cours vont permettre de mieux connaître l’histoire de ce bâtiment de 4000 m². Les archéologues missionnés par le Département de la Savoie ont en effet trouvé de nombreux vestiges dans les sous-sol du musée, dont l’apport scientifique pourrait être d’intérêt national, voire européen.

 

 

Archéologie sous-marine : l’épave de «La Trinité» fait rêver le musée de Dieppe. Au cœur d’un conflit juridique, l’épave datant de la seconde moitié du XVIe siècle est depuis cet été revenue dans le giron des autorités françaises. Elles vont donc pouvoir lancer une campagne de fouilles sous-marines d’ampleur, en collaboration avec l’Etat de ­Floride, afin de retrouver ce qu’il reste du navire.

 

A Lillebonne, le sous-sol de la ville cartographié par un géoradar. Le géoradar, d'origine espagnole, va permettre d'en savoir plus sur le sous-sol de Lillebonne et notamment sur le port antique fondé il y a plusieurs siècles.

 

Lire la suite 0 commentaires

sam.

23

févr.

2019

Cinarchéo 1er mars 2019

 CIN’ARCHEO vous convie à sa prochaine séance le vendredi 1er mars 2019 (20 h 30) à la DRAC (Salle Robida).

 

 

Le Ramesseum, c'est le "tombeau d'Osymandias" de l'historien grec Diodore de Sicile, le "Memnonium" du géographe Strabon et le "Rhamesséïon" de Jean-François Champollion et d'Ippolito Rosellini qui, lors de l'expédition franco-toscane de 1828-1829, lui donnèrent le nom qu'il porte encore aujourd'hui. Édifice parmi les plus grandioses de la rive occidentale de Thèbes, le Ramesseum a été construit au XIIIe siècle avant notre ère par l'un des plus illustres pharaons du Nouvel Empire : Ramsès II (1279-1212).

 

Ce vaste complexe, implanté à la lisière des terres agricoles et du piémont de la chaîne libyque, est aujourd'hui en partie ruiné, mais sa superficie d'antan est estimée à près de dix hectares. Il comprenait un temple d'une belle élégance architecturale, un édifice consacré au culte de Touy (mère du roi) et de Nefertari (grande épouse royale), des aménagements portuaires et un bassin, enfin un important ensemble de bâtiments en brique de terre crue associés à la vie administrative, économique, juridique et socio-culturelle. Deux hauts murs d'enceinte entouraient le temenos auquel on accédait depuis l'Est, après avoir franchi un monumental portail aujourd'hui disparu. Entre ces murs, prenaient place des allées processionnelles qui bordaient le temple sur trois de ses côtés. Dans son état initial, venaient encore s'y greffer des chapelles secondaires, un complexe chthonien et un autre solaire, ainsi qu'une bibliothèque.

 

 

 

Au sud de la première cour, subsistent les vestiges du palais royal (récemment restauré), où le souverain pouvait se rendre lors de ses visites à Thèbes. Plusieurs dépendances se partageaient l'étendue des secteurs administratifs et économiques qui occupent trois des côtés du temple. Au sud, avaient été installés une "maison de vie", des cuisines et des boulangeries, un économat et des ateliers. À l'ouest et au nord, prennent place de nombreux entrepôts où étaient stockés jadis les produits qui venaient des domaines agricoles de la Couronne ou émanaient de tributs des contrées étrangères. À l'intérieur de ces bâtiments voûtés étaient notamment emmagasinés le vin, la bière, les huiles et les graisses, le miel, les céréales et bien d'autres denrées encore, nécessaires pour la préparation des offrandes divines, mais qui étaient également consommées par le personnel de l'institution, voire remis en guise de salaire en nature aux fonctionnaires royaux et notamment aux artisans chargés de creuser et de décorer les tombes royales. Au nord-ouest, entre ces magasins, se dressait une longue salle à colonnes dont la fonction de «Trésor» (ou per-hedj) a été reconnue. C'est dans cet espace couvert et sans doute même protégé, que devait se trouver l’administration principale du temple. Dans d’autres officines, devaient être conservées et exploitées les matières les plus précieuses, comme les encens ou les baumes et les parfums que l'on utilisait essentiellement pour les cérémonies religieuses. Vers le nord-est, existaient de luxuriants jardins reproduits sur l’une des parois de la tombe de Nedjemger (TT.138) et même un bassin rituel qui devait aussi permettre d'approvisionner le temple en eau. Les fouilles n'en ont rien révélé jusqu'à présent, mais il est vrai que cette zone a été très bouleversée en raison des cultures dont l'extension atteint désormais les abords du premier pylône. [Texte © Christian Leblanc].

 

 

Ce film-reportage (105’), réalisé par Pascal Pelletier et commenté par Christian Leblanc, Directeur de Recherche Émérite au CNRS et Président de l'Association pour la Sauvegarde du Ramesseum (http://www.asramesseum.org/)a été réalisé dans le cadre du voyage organisé à Louqsor du 28 au 30 octobre 2016 au profit de l'A.S.R.

 

 

PROCHAIN CIN’ARCHEO 5 avril 2019

 

Lire la suite 0 commentaires

sam.

23

févr.

2019

Revue de presse : 22-23 février 2019

 

France

 

Les fouilles sont terminées sur la place Saint-Germain, à Auxerre. L’Inrap) a bouclé la partie du diagnostic engagé sur la place Saint-Germain à Auxerre, ce vendredi 22 février. Les spécialistes ont désormais trois mois pour rendre leur rapport.

 

Chambéry : une trentaine de squelettes découverts au musée savoisien. Les fouilles du musée savoisien ont réservé une drôle de surprise aux archéologues. Dans les sous-sols de l’accueil, une trentaine de squelettes d’hommes, de femmes et d’enfants « vivant entre le XIIe et le XVIIIe siècle » ont été découverts.

 

 

Le rêve devient réalité au centre de la Préhistoire de Darney. Le centre d’animation de la Préhistoire est à un tournant. Au printemps, il accueillera un nouveau parc de 1 500 m² au sein duquel le public pourra découvrir des répliques d’animaux de la fin de l’ère glaciaire. Entre autres.

 

Exposition Toutânkhamon. Interview de l’égyptologue Dominique Farout. Égyptologue, enseignant à l’Institut Khéops, chargé de cours à l’École du Louvre, à l’ENS de Paris et à l’Institut Catholique de Paris, Dominique Farout, conseiller scientifique de l’exposition Toutânkhamon, à la Halle de la Villette à voir à partir du 23 mars, a accordé à Historia une interview.

 

"Des Mochicas aux Incas" au Musée Archéologique du Val d'Oise. Le Musée archéologique du Val d’Oise vous propose de vous évader en Amérique latine ! Partez à la découverte des civilisations pré-incas et incas et parcourez 2000 ans d’Histoire au cœur du Pérou archéologique.

 

Lire la suite 0 commentaires

jeu.

21

févr.

2019

Saint-Vaast-en-Chaussée. Diagnostic sur 4,4 ha. L. Blondiau (Inrap), 2018

 

Une occupation ancienne est suggérée par quelques tessons du Bronze final recueillis dans deux fosses (vue 1) pouvant être largement postérieures. Deux angles d'enclos (vue 2), quelques poteaux et fosses n’ont pu être datés, faute de mobilier. Une fondation de blocs de craie (vue 3), également non datée, a été suivi sur 11 m. Il pourrait s'agir des vestiges d'un mur de clôture relativement récent. Source : rapport de diagnostic.

 

0 commentaires

jeu.

21

févr.

2019

Revue de presse : 21 février 2019

 

France

 

Auxerre : des vestiges datant du Ve siècle découverts sous la place Saint-Germain. Depuis le 11 février, une équipe de l'INRAP fouille le sol de la place Saint-Germain à Auxerre. C'est la première fois que les abords de l'abbaye Saint-Germain font l'objet de fouilles archéologiques.

 

 

Seine-et-Marne. La société archéologique de Touquin a son musée. Que peuvent découvrir les visiteurs de cette salle d’exposition ? Des vestiges de l’histoire, qui ont la particularité d’avoir été découverts lors des fouilles archéologiques réalisées au cour de ces dernières années par la société.

 

A Guiry-en-Vexin, des vestiges gallo-romains côtoient des statues soviétiques. Ce musée d’archéologie se présente comme un couvent, avec des tombes médiévales et un jardin romantique dans son cloître. Dans ses murs, des sculptures de nymphes venues du début de notre ère et des reliques de l’exposition universelle de 1937.

 

"Dans l'intimité de Toutankhamon - Ce que révèlent les objets de son trésor". Florence Quentin, égyptologue, écrivain et journaliste, publie un nouveau livre consacré à l'Egypte, à l'occasion de l'expo-évènement "Toutankhamon" à la Grande Halle de La Villette. Plus de 150 objets originaux issus du tombeau du Pharaon seront exposés, dont une cinquantaine jamais encore sortis d'Egypte.

 

Angleterre. Des pièces romaines, frappées après le suicide de Néron, retrouvées. La découverte de 78 deniers d'argent à Edge Hill en Angleterre vient d'être rendue public. Datées de 68 à 69 après J.-C., ces pièces sont des témoignages de «l'année des quatre empereurs», période de guerre civile qui suivit le règne de Néron.

 

Suisse

 

Née au Ve siècle, la Dame de Dully dévoile enfin son visage. Dans le cadre d’une exposition sur le Haut-Moyen-Âge, le Musée cantonal d’archéologie et d’histoire de Lausanne procède à une reconstitution faciale de la Dame de Dully, née au Ve siècle, à partir de son crâne. Le voile sera levé sur son visage définitif le 14 juin à Sion, lors du vernissage de l’exposition au Musée d’histoire du Valais.

 

Un musée cantonal d’archéologie pourrait bientôt voir le jour en Valais. Un musée cantonal d’archéologie pourrait bientôt voir le jour, c’est en tout cas le souhait de Mathieu Gachnang. Son postulat a été a été accepté à l’unanimité du conseil général de la ville de Sion mardi dernier.

 

Lire la suite 0 commentaires

mer.

20

févr.

2019

Plachy-Buyon. Diagnostic sur 3,5 ha. A. Gapenne (Inrap), 2018

 

Une nécropole (vue 1), pouvant compter une douzaine de sépultures, est limitée à l'Est par un fossé. Les tombes semblent s’organiser autour d’une tombe « fondatrice » dotée d’un monument funéraire sur poteaux de bois. L'une des sépultures testées contient au moins 5 céramiques et des restes de faune. La seconde (vue 2), qui a été fouillée, est une inhumation dont les restes osseux, très mal conservés, appartiennent à un adolescent (entre 10 et 15 ans). Une datation C14 nous indique qu'il a du être inhumé entre le début du IIIe siècle et le début du Ie siècle av. n.è. Le dépôt funéraire ne contenait qu'un petit tesson de céramique et des restes de porc.

 

Deux réseaux de fossés, le premier non daté, compte six fossés parallèles dont la fonction reste indéterminée. Le second (vue 3) pourrait correspondre à l’amorce d’un enclos curvilinéaire s'étendant hors emprise. Il peut-être daté de la protohistoire récente comme le suggère un tesson découvert dans le comblement. Source : rapport de diagnostic.

 

0 commentaires

mer.

20

févr.

2019

Revue de presse : 20 février 2019

 

France

 

Une importante nécropole romaine et étrusque découverte à Aleria. L’Inrap a mis au jour un ensemble de vestiges antiques remarquables datant du 4ème et du 3ème siècles av. n.è. Ces fouilles hors normes, menées depuis juin 2018 et prises totalement en charge par l’Etat, ont révélé une nécropole romaine et étrusque, bordée par des voies de circulation, un hypogée, des sépultures dans un état de conservation inédit et tout un mobilier de prestige.

 

 

Un sarcophage en pierre avec deux squelettes trouvés sous le parking Saint-Germain à Auxerre. Le sarcophage pourrait dater du VIe ou du VIIe siècle. Des études complémentaires vont être effectuées pour préciser la datation des ossements qui avaient été perturbés, c'est-à-dire changés de place par une intervention humaine passée. 

 

La ville de Montluçon serait plus ancienne qu'on ne le pensait. Les fouilles qui ont précédé la construction du musée des musiques populaires ont changé notre connaissance de Montluçon au Moyen Âge. Un nouveau livre récapitule ces avancées.

 

La voie romaine auscitaine était en fait médiévale. Tout laissait présager que la voie découverte chemin de Naréoux, à Auch, était romaine. Les premiers objets découverts sur place laissaient, eux aussi, penser à la période romaine. Mais après une analyse plus poussée, les archéologues de l’Inrap penchent désormais pour un chemin médiéval, utilisé entre le IXe et le XIIIe siècle.

 

Foix : un drone pour sonder les fondations du château de Labarre. Il ne reste que des ruines du château de Labarre. Mais le survol du site par un drone équipé d’un laser va permettre de mieux connaître son contour et déterminer son intérêt historique.

 

Belgique

 

Découverte rare et traces de notre histoire à Tongres. En 2006, une équipe d’archéologues a profité des travaux d’extension du Musée Gallo-Romain de Tongres pour mener des fouilles pendant un an. Leur plus belle découverte est une fresque murale représentant Bacchus assis sur un léopard. Cette peinture restaurée a maintenant rejoint l’espace consacré à la conquête romaine.

 

Lire la suite 0 commentaires

mar.

19

févr.

2019

Revue de presse : 19 février 2019

 

France

 

Quand Harfleur était le principal port de Normandie : des fouilles révèlent la ville médiévale. Des fouilles ont mis à jour à Harfleur 80 mètres de remparts et des vestiges d'habitat médiévaux, révélant l'importance de ce port central au Moyen-Âge.

 

Un cimetière et des sépultures mis au jour sous la place Saint-Germain, à Auxerre. De la mort à la vie : les archéologues qui fouillent la place Saint-Germain, à Auxerre, ont trouvé de nombreuses sépultures mais également d’anciens lieux d'activité humaine.

 

Le Musée d’archéologie nationale de Saint-Germain-en-Laye toujours aussi populaire. En 2018, ils auront été très exactement 100 029 visiteurs à franchir ses portes. Une fréquentation, certes légèrement en recul par rapport à l’année précédente, mais rappelons qu’au cours de cette année 2018 des travaux ont entraîné la fermeture de plusieurs espaces importants comme la chapelle mais aussi de certaines salles des collections.

 

Tromelin. Tromelin, l’archéologie de l’esclavage. Jusqu’au 3 juin, au musée de l’Homme à Paris, l’exposition « Tromelin, l’île des esclaves oubliés » fait parler de nombreux objets et indices trouvés, découverts, déterrés, recollés ou reconstitués lors de missions sous-marines et terrestres.

 

Egypte

 

Des momies de plus de 2 000 ans découvertes en Egypte. Elles ont plus de 2000 ans, mais sont «en bon état»: plus de 40 momies datant de la période ptolémaïque, des dynasties d’origine grecque (323 à 30 av. J.-C.), ont été dévoilées en grande pompe dans des catacombes en Égypte par le ministère des Antiquités, il y a deux semaines environ.

 

Le 22 février : quand Ramsès II ressortira de l’ombre. Au fond du grand temple d’Abou Simbel, édifié au sud de l’Égypte, la statue de Ramsès II sera illuminée par le soleil levant, le 22 février. Que signifie cet éclairage programmé à dates fixes depuis plus de 3000 ans ?

 

Espagne. Au Néolithique, on enterrait les chiens aux côtés de leurs maîtres. À l’issue de fouilles menées en Espagne, des archéologues ont découvert l’étroite relation qui unissait, au Néolithique, les habitants de la Péninsule Ibérique avec leur plus fidèle compagnon : le chien. Un animal si fidèle, qu’il accompagnait parfois son maître par-delà la mort.

 

Syrie. Les trésors syriens des temples de Mari. Alors que l’État islamique semble vivre ces derniers jours, Xavier Mauduit se souvient de la cité royale mésopotamienne de Mari, merveille archéologique détruite par Daech…

 

19022019.pdf
Document Adobe Acrobat 1.5 MB
0 commentaires

lun.

18

févr.

2019

Amiens : un four à briques du XVIIIe siècle sous l’ancien magasin de literie

Sous l’ex-magasin France Literie, rue du Commandant Desfontaine, les archéologues de l’Institut national de recherches archéologiques préventives (INRAP) ont mis au jour un four à briques du XVIIIe siècle et une cave en moellons calcaires « antérieure », explique Benoît Leriche, le responsable du chantier de fouilles. « Les différents objets collectés à côté laissent envisager que cette habitation date du bas Moyen Âge, c’est-à-dire du XVe ou du XVIe siècle ». Lire la suite

0 commentaires

lun.

18

févr.

2019

Revue de presse : 18 février 2019

 

France

 

Thouars Fouilles : on a retrouvé l’aumônerie Saint-Michel. On savait que l’aumônerie Saint-Michel était initialement sise près du cœur de ville, dans le secteur où, justement, vont se dérouler les travaux du futur cinéma. Donc, quand les fouilles ont permis de mettre au jour un lieu de sépulture tout près de l’actuelle poste, on a supposé qu’on avait retrouvé le site de cette ancienne aumônerie.

 

Amiens : un four à briques du XVIIIe siècle sous l’ancien magasin de literie. Les archéologues de l’NRAP) ont mis au jour un four à briques du XVIIIe siècle et une cave en moellons calcaires antérieure. Les différents objets collectés à côté laissent envisager que cette habitation date du bas Moyen Âge, c’est-à-dire du XVe ou du XVIe siècle.

 

Pourquoi le site de Lascaux IV a vu sa fréquentation baisser. Environ 500.000 entrées pour la première année pleine de Lascaux IV, en 2017, puis… 380.000 l’année dernière. Y a-t-il un souci avec le nouveau temple de la préhistoire, inauguré en grande pompe le 10 décembre 2016 par le Président de la République François Hollande ?

 

Belgique. Grognon : les fouilles en direct. Opérant à la lumière de projecteurs sur une banquette d’une trentaine de mètres carrés, faite de limon et de dépôts fluviatiles, les archéologues sont confrontés aux conditions d’une fouille en grotte, c’est-à-dire avec très peu de lumière naturelle, sur un terrain glissant et escarpé, sous un plafond bas, le tout dans une humidité ambiante.

 

Gibraltar. Cette empreinte découverte à Gibraltar pourrait appartenir à l’un des derniers Hommes de Néandertal. Dans les dunes de la baie des Catalans, une trace inédite a été retrouvée. Passant le sable au peigne fin, les chercheurs ont découvert une empreinte qui appartient probablement à l’homme de Néandertal.

 

Israël. Des promoteurs effacent les richesses du passé. Dans le centre d’Israël, des archéologues ont découvert les restes d’une ville rurale prospère datant du début de la période islamique. Malheureusement, rares sont ceux qui auront la chance de poser les yeux sur ces vestiges, car les ruines seront bientôt détruites ou ensevelies pour lancer la construction d’un nouveau centre logistique desservant la ville voisine de Modiin.

 

18022019.pdf
Document Adobe Acrobat 1.9 MB
0 commentaires

dim.

17

févr.

2019

Péronne. Diagnostic sur 5,4 ha. N. Soupart (Inrap), 2018

 

Sur le plateau, un horizon Néolithique final-Bronze ancien englobant une phase Campaniforme ((fin du 3e millénaire-début du 2e millénaire avant notre ère) est matérialisé par quelques tessons découverts dans des colluvions.

 

Sur le versant du plateau un monument funéraire de l’âge du Bronze moyen-Bronze final a un diamètre de 16 m. Son fossé périphérique, large de 2,20 m pour une profondeur de 1,20 m (vue1), a livré quelques tessons appartenant probablement à un même vase. A proximité imméditate, se trouvent un poteau et un foyer (vue 2).

 

Une série de cinq poteaux ne présente pas de plan organisé. Le comblement de l'un d'eux (vue 3) contenait de nombreux fragments de torchis et de charbons de bois datés par C14 d'entre 1397 et 1216 av. n.è.

 

Une fosse isolée est datée de la Tène ancienne (Ve siècle av. n.è.).

 

Quelques portions de fossés pouvant correspondre à un petit enclos ovalaire d’environ 38m de long sur 30m de large, est daté entre La Tène moyenne et finale. Source : rapport de diagnostic.

 

0 commentaires

dim.

17

févr.

2019

Revue de presse : 17 février 2019

 

France. Le MuséoParc Alésia s'ouvre à tous les publics. La saison culturelle 2019 a démarré au Muséoparc Alésia. Jusqu'au 30 novembre, de nombreuses animations seront proposées aux familles. Le label «Patrimoines pour tous» garantit un accès facilité quelque soit le handicap. Une exposition temporaire mettra en valeur les verriers gaulois d'avril à septembre.

 

Allemagne. Archéologie : les riches heures de la femme aux dents bleues. En découvrant de la poussière de lapis-lazuli dans la bouche d’une religieuse inhumée en Allemagne il y a près d’un millénaire, des archéologues ont confirmé que les moines copistes du Moyen Âge pouvaient bien être … des moniales.

 

Bolivie. Pumapunku, le temple reconstitué par impression 3D. Les éléments de cet édifice de la civilisation de Tiwanaku, en Bolivie, ont été modélisés et imprimés en 3D. Ce procédé permet de corriger les erreurs des restaurations passées et de mieux comprendre l’architecture du lieu

 

Egypte. La Chine apporte son aide à la restauration du temple de Montou. Une équipe de sept scientifiques chinois et trois égyptiens travaillent à la restauration du temple de Montou, le dieu de la guerre à la tête de faucon.

 

 

Etats-Unis. Un musée rendra à l'Égypte un sarcophage volé. L'un des musées les plus prestigieux du monde, le Met de New York, va rendre à l'Égypte un sarcophage qui s'est avéré avoir été volé, probablement en 2011 en plein tumulte révolutionnaire dans ce pays.

 

Lire la suite 0 commentaires

sam.

16

févr.

2019

Revue de presse : 14-16 février 2019

 

Egypte. La vie de tout un village exposée. « Trésors inattendus » est le titre de l’exposition présentée actuellement au Musée égyptien du Caire. Composée de 200 pièces, elle raconte le quotidien de l'ancien village de Tebtynis, au Fayoum.

 

Italie

 

À Pompéi, découverte d'une exceptionnelle fresque représentant le mythe de Narcisse. La peinture murale, au trait précis et aux couleurs chatoyantes, se trouvait dans l'atrium d'une demeure réputée pour la richesse de sa décoration et son état de préservation. En novembre dernier, une autre illustrant la scène d'amour entre Leda et le cygne y avait été dévoilée.

 

La construction du métro romain ralentie par des vestiges. Au fil de sa construction, au plus proche des monuments de la ville, les découvertes archéologiques s'enchaînent et la construction est ralentie. Actuellement, les travaux se passent juste à côté du Colisée, demandant d'infinies précautions pour ne pas abîmer le patrimoine romain.

 

 

Pérou. Découverte d'une chambre funéraire inca. Ce vestige a été mis au jour sur le site archéologique Mata Indio, dans la province de Lambayeque. La chambre funéraire a une architecture unique en son genre et l'indice qui montre l'importance du défunt est la présence d'un coquillage de Spondylus (un mollusque marin), offrande de prestige à l'époque inca (XIIe au XVIe siècle).

 

République tchèque. Les archéologues en quête des traces du passé dans les rivières tchèques. Pionnière des recherches archéologiques subaquatiques en République tchèque, Barbora Machová de l’Institut d’archéologie de Prague nous raconte les débuts de la discipline dans son pays.

 

Tunisie

 

Le Musée archéologique de Sousse. Le musée de Sousse possède une formidable collection de mosaïques romaines.

 

Lire la suite 0 commentaires

jeu.

14

févr.

2019

Revue de presse : 12-13 février 2019

 

France

 

Montereau-sur-le-Jard : vingt siècles d’occupation humaine mis au jour par les archéologues. Dans le cadre des fouilles menées sur le site de la future ZAC du Tertre de Montereau, les archéologues ont retrouvé des vestiges datant de la Préhistoire, de l’Antiquité et du Moyen Âge.

 

Des fortifications et un habitat du Moyen Âge à Harfleur. Les équipes de l’Inrap ont mis au jour des éléments de fortification remarquables, dont une tour creuse et un ouvrage défensif avancé (casemate), ainsi que des vestiges d’habitation des XIIIe et XIVe siècles.

 

Bayonne a retrouvé sa porte de France. Les travaux à l'occasion du Trambus ont permis d'exhumer les fondations des remparts du Moyen-Âge et les fortifications du XVII° qui ont été abattues avant la première Guerre Mondiale.

 

 

La gare des « tacots » de Dijon. Les archéologues de l’Inrap font revivre un site connu mais oublié des Dijonnais : la gare « des tacots ». Ces vestiges modernes remettent au grand jour un pan de la mémoire de la ville et de la mobilité lente en Côte-d’Or.

 

L'avocat construit sa piscine sur un cimetière médiéval. Poitiers. Spécialisé dans l'urbanisme, Me Drouineau a comparu pour avoir aménagé sa piscine en secteur sauvegardé sans avoir respecté la législation.

 

Tribunal correctionnel de Digne : le pilleur revendait sur Internet illégalement des objets antiques. Le tribunal a condamné René à payer 2 000 € d'amende - dont 1 500 € avec sursis - et 600 € de dédommagement à la Drac. 

 

Algérie. Les humains ont atteint l'Afrique du Nord plus tôt qu'on ne le pensait. De nouvelles fouilles sur le site d'Ain Boucherit, ont révélé la présence d'outils oldowayens datant de 2,44 millions d'années, ce qui signifie que des humains ont vécu dans cette région bien plus tôt qu'on ne l'estimait. De précédents travaux, sur un site voisin, établissaient une présence humaine il y a 1,78 million d'années.

 

Brésil. Incendie du musée national de Rio: plus de pièces retrouvées que prévu. Les paléontologues et archéologues du Musée national de Rio parti en fumée en septembre ont annoncé mardi avoir réussi à sauver une "quantité significative" des pièces historiques des décombres du plus grand musée d'histoire naturelle d'Amérique latine.

 

Lire la suite 0 commentaires

lun.

11

févr.

2019

Revue de presse : 9-11 février 2019

 

France

 

Yvelines. Maurecourt : un squelette humain retrouvé sur le terrain du futur stade. Le squelette daterait de – 4000 à – 5000 ans avant J.-C ! Il ne s’agit que d’une première estimation, en attendant une datation plus précise.

 

Dijon : l'ancienne gare “des tacots” mise au jour. C'est au cours de fouilles archéologiques préventives que l'INRAP a mis au jour les vestiges de l'ancienne gare de maintenance des "tacots" rue de Colmar à Dijon. 4 semaines de travail ont permis aux archéologues de faire les relevés avant la poursuite de la construction d'un programme immobilier.

 

 

Le musée de Sciez fête ses 10 ans. Il est le seul de Haute-Savoie: rendez-vous au musée de préhistoire et de géologie de Sciez-Sur-Léman en compagnie de France Castel, sa directrice, pour les 10 ans du lieu.

 

Guadeloupe. Découverte: un squelette amérindien datant du 13è siècle exhumé à Marie-Galante. Une équipe de scientifiques français a exhumé en janvier dernier le petit squelette d’un enfant caraïbe de 5 ans dont la tombe daterait du 13e siècle dans une grotte de Morne Pichery à Marie-Galante.

 

Etats-Unis L’épave de La Trinité bientôt mise au jour. Après un long combat judiciaire, l’épave de La Trinité, le bateau du Dieppois, Jean Ribault, qui a fait naufrage au large de la Floride en 1565, devrait bientôt être mise au jour.

 

République tchèque. Sous le pont Charles, les archéologues en quête des vestiges du premier pont pragois en pierre. Trois jours durant, une équipe de scientifiques et de plongeurs a effectué des fouilles archéologiques dans la rivière Vltava. Ils y ont localisé, à l’aide d’un géo-radar, les restes du pont Judith, le premier pont en pierre qui a relié les deux rives de Prague, avant d’être remplacé, deux siècles plus tard, par le célèbre pont Charles.

 

Suisse. L’Abbaye de Fontaine-André révèle sa forme médiévale. De récents travaux menés à l’Abbaye de Fontaine-André sur les hauts de Neuchâtel ont permis d’accroître les connaissances archéologiques du site. Les contours que le bâtiment avait au 12e siècle sont désormais plus clairs.

 

Lire la suite 0 commentaires

dim.

10

févr.

2019

Ablaincourt-Pressoir, Hyencourt-le-Grand, Marchélepot, Pertain. Diagnostic sur 2 ha à l'emplacement d'un parc de 10 éoliennes. J. F. Vacossin (Inrap), 2018.

 

A Ablaincourt-Pressoir, à l'emplacement de l'éolienne 1, quelques tessons des 16-17e siècles ont été ramassés en surface.

 

 

A Hyencourt, l'éolienne 3 est localisée à l'emplacement d'une villa romaine détectée par R. Agache. Le diagnostic a mis au jour sept fosses. Quatre d'entre-elles ont livré de la céramique du Haut-Empire au Bas-Empire/période mérovingienne. Quelques tessons du XVIIIe s. ont été récoltés en surface.

 

A Pertain, à l'emplacement de l'éolienne 8, une fosse isolée a livré du mobilier du début de La Tène moyenne. Un peu plus au sud, plusieurs fossés ne sont pas datés. A l'emplacement de l'éolienne 7, plusieurs fossés, une fosse et une inhumation non datée ont été mis au jour. La céramique recueillie est datée de la période romaine (Haut-Empire).

 

 

 

A Marchélepot, l'éolienne 5 est également localisée à l'emplacement d'une villa romaine détectée par R. Agache. Des fosses, des fossés et un trou de poteau ont été mis au jour. Une fosse, comprenant des restes humains a livré de la céramique de la seconde moitié du IIIe siècle.

 

Lire la suite 0 commentaires

sam.

09

févr.

2019

Grecs et Libyens en Cyrénaïque dans l’Antiquité Aspects et vicissitudes d’un rapport millénaire

 

La prochaine conférence du CIRAS aura lieu le vendredi 15 février 2019, à 20h30 à la DRAC (Salle Robida, 61 rue Saint-Fuscien). Elle sera animée par Sophie Marini, archéologue spécialiste de l’Antiquité classique, membre de la mission archéologique française en Libye depuis 2001.

 

 

S’appuyant sur les recherches les plus récentes, complétées autant que possible par de nombreuses prospections menées en Libye, l’étude des rapports entretenus par les Grecs avec les indigènes en Cyrénaïque dans l’Antiquité a permis de mettre en lumière un pan de l’histoire de la Libye antique jusque-là négligée. Sise entre l’Egypte à l’est et les territoires sous contrôle carthaginois à l’ouest, la Libye grecque est une région à part. Bien plus proche de la Grèce continentale, par laquelle elle était reliée par la mer, elle faisait figure de « petite Grèce » par son climat et son paysage de type méditerranéen.

 

Au VIIe siècle avant notre ère, les Grecs prennent possession d’une partie de la Libye actuelle, la Cyrénaïque. L’entreprise de colonisation agricole s’est déroulée sans heurts d’après les sources littéraires. L’accueil bienveillant que les Libyens ont réservé au Théréens marque le début de relations cordiales qui évoluèrent en un subtil modus vivendi, hormis quelques épisodes conflictuels malheureux pour le contrôle de la terre.

 

En cela, rien d’original avec d’autres épisodes de colonisation. Mais, pour comprendre en profondeur les modes de contacts entre Grecs et Libyens ayant donné lieu à des transferts culturels, l’analyse se heurte à la transparence toute relative des Libyens dans la documentation. Elément invisible du paysage cyrénéen, l’enquête s’est mue en une véritable chasse aux fantômes. Jamais sans doute l’étude des relations entre Grecs et indigènes ne semble aussi difficile à caractériser. Entre monde sédentaire et monde nomade, culture de l’écrit et traditions orales, la frontière est palpable et pourtant presque insaisissable.

 

Lire la suite 0 commentaires

sam.

09

févr.

2019

Revue de presse : 7-8 février 2019

 

France

 

Un habitat gaulois des VIe et Ve siècles avant notre ère à Inzinzac-Lochrist. À Inzinzac-Lochrist (Morbihan), les archéologues de l’Inrap mettent au jour un site d'habitation gaulois des VIe et Ve siècles avant notre ère. Cet habitat singulier, ceint d’un imposant fossé et associé à une nécropole, apporte de nouvelles connaissances sur les variétés des modes d’occupation du territoire à l’époque gauloise.

 

Auxerre : un ancien atelier de métallurgie aurait été découvert par les archéologues sous la place des Cordeliers. La découverte séduisante concerne "un niveau probablement antique avec, peut être, un espace de travail d'un atelier, probablement un atelier de métallurgie." Les archéologues restent prudents, comme toujours. Dans ce profond sondage les archéologues semblent également avoir mis au jour une installation médiévale avec une demi-arche cassée.

 

Anjou : avec les archéologues du département du Maine-et-Loire. Le Maine-et-Loire a été l'un des premiers départements à créer un centre de conservation et d'étude pour accueillir de nombreuses collections d'objets issus de fouilles.

 

 

présenté jeudi la première étape de la restauration de la chapelle du mastaba d'Akhethétep, un chantier ambitieux qui aboutira à une restitution plus exacte de cette chapelle funéraire vieille de 4000 ans, transportée à Paris au début du XXe siècle et dont on a retrouvé la localisation exacte sous les sables.

 

Exposition Au Louvre-Lens, dans la Galerie de verre, l’ivresse du temps et de la beauté. Riche et bien articulée, l’exposition « Matières du temps » retrace un siècle et demi de découvertes archéologiques dans la région et rassemble des trésors de la Préhistoire et de l’histoire issus du Nord-Pas-de-Calais et de la Picardie.

 

« Looking for Sapiens ». Et si l’homme préhistorique n’était pas celui que vous croyiez ? Pour sa nouvelle saison, le musée de la Préhistoire de Saulges ouvre samedi 9 février avec un après-midi articulé autour du documentaire « Looking for Sapiens » de Pauline Coste.

 

Lire la suite 0 commentaires

mer.

06

févr.

2019

Amiens. 14 rue Robert de Luzarches. Diagnostic sur 1000 m². D. Gemehl (Inrap). 2018

 

Cette surveillance de travaux fait suite à un diagnostic réalisé en 2017, lequel a permis d'étudier des vestiges de la courtine est du castrum du Bas-Empire et de l’abbaye Saint-Martin-aux-Jumeaux, complètement démolie dans la 2e moitié du XIXe s., pour la construction du Palais de Justice (1860)

 

 

Le tronçon de rempart est une maçonnerie homogène haute de plus de 2,65 m et large de plus de 4 m, revêtue côté interne (seul parement conservé) d’un petit appareil cubique réglé, avec un ressaut de 10 cm juste sous la dernière assise conservée. A une vingtaine de mètres à l’ouest des niveaux (terres noires et terres à jardin) en rapport avec les occupations du castrum ont été aperçus, le premier horizon identifiable de la fin de l’antiquité se situant là à 3 m de profondeur. Les parties bien identifiées de l’abbaye mises au jour corroborent les plans disponibles. Il s’agit notamment du dortoir des Célestins du XVIIIe s., dont il ne reste que les fondations ; de l’aile sud du cloître, dont il reste surtout une immense cave ; de la galerie sud du cloître dont les trois derniers sols conservés sont en terre. les vestiges retrouvés n’étaient pas tous répertoriés sur la documentation ancienne : c’est le cas d’une puissante construction que le dortoir des célestins va partiellement oblitérer, et qui semble appartenir à un état de l’abbaye plus ancien que celui du cloître mis au jour. Les sondages montrent par ailleurs que la construction du Palais a généré, outre la démolition de l’existant, un dérasement général du terrain.

 

 

Les terrassements envisagés ne devant pas excéder 40 cm de profondeur, seule une surveillance de travaux a été prescrite. Elle a confirmé et précisé les résultats du diagnostic, avec notamment la détection de structures inattendues sur une zone que les plans connus montrent exempte d’aménagement.

 

Le tronçon de courtine du Bas Empire identifié en diagnostic a été reconnu dans le même secteur sur une longueur supplémentaire de 1,80 m. Il est dérasé ici jusqu’au niveau d’un lit de briques du parement interne, un ressaut plus bas que celui vu dans la plate bande voisine. La section de muraille préservée atteint donc une longueur totale de 6,50 m environ. Sa largeur est comprise entre 4 m et 4,80 m, mais ne peut être précisée davantage car le parement externe n’est pas conservé ou apparent au niveau du terrassement. Sa hauteur reste également à déterminer. La maçonnerie est constituée d'un blocage de moellons et fragments de moellons calcaire noyés dans un mortier de chaux sableux compact, dont le seul parement observable (parement interne) présente des ressauts (nombre et position dans l’élévation indéterminés, faute d’un dégagement intégral).

 

Les divers vestiges de l’ancienne abbaye Saint-Martin-aux-Jumeaux ne sont pas tous synchrones. L’état le plus ancien est représenté par deux murs perpendiculaires, en blocs de craie sans mortier, présents dans un secteur supposé vide d’aménagement, et contre l’un desquels sera ajoutée une petite pièce enterrée (1 x 2,5 m). Il est impossible de dire si un cloître est déjà construit à cette étape. Dans un second état, le premier ensemble est maintenu mais modifié. Il s’enrichit de constructions supplémentaires, dont un bâtiment tout à fait inconnu (19 x 6,40 m) qui oblitère partiellement un mur déjà en place, mais dont l’implantation respecte les axes directeurs définis à la phase antérieure. Le cloître semble alors défini, notamment par son bâtiment sud, élevé sur une vaste cave ou cellier (> 20 m x ± 6,50 m), et par une portion de mur de la galerie est. Sa morphologie et sa position sont celles qu’on lui connaît sur les plans du XIXe s. Des modifications ou (re)constructions se succèdent ensuite, d’ampleur difficile à évaluer, et diversement perceptibles ou interprétables : plusieurs structures construites inattendues sont ainsi repérées dans un secteur sensé libre de constructions, mais isolées et impossibles à rattacher à des périodes précises. Les vestiges les plus récents de l’abbaye corroborent quant à eux les plans des XVIIIe et XIXe s. Source : rapport de diagnostic.

 

Lire la suite 0 commentaires

mer.

06

févr.

2019

Revue de presse : 6 février 2019

 

 

 

France

 

Les archéologues de l’Inrap mettent à jour une ancienne voie romaine à Auch. Des tronçons d’une ancienne voie romaine reliant Auch à Toulouse ont été mis à jour sur des terrains longeant le chemin de Naréoux, derrière l'hôtel Campanile, à Auch. Il s’agissait à l’époque de l’une des voies de circulation les plus importantes de la région.

 

Seine-Maritime : des fouilles archéologiques à Harfleur. À l'occasion d'un projet immobilier, impasse Gambetta à Harfleur (Seine-Maritime), des vestiges des remparts de la ville et une maison datant du Moyen Âge ont été découverts.

 

Ce que la France et la Tchéquie doivent à l'archéologue Bohumil Soudský. Bohumil Soudský (1922-1976) est incontestablement l’une des plus grandes figures de l’archéologie tchèque du XXe siècle. Reconnu à la suite de ses fouilles de Bylany en Bohême centrale, il a plus tard largement contribué à faire évoluer la pratique de l’archéologie en France, non sans rencontrer des résistances. Bohumil Soudský est pourtant aujourd’hui relativement et injustement oublié.

 

Algérie. Oran : Le site préhistorique Abri Alain est irrécupérable. L’Abri Alain, un site préhistorique où des traces de présence humaine remontant à 100 000 ans ont été découvertes se trouve dans un état tellement dégradé qu’il serait impossible de le sauvegarder et de le récupérer, a reconnu le directeur de wilaya chargé de la culture.

 

Belgique. La mâchoire d'un chien vieux de 9000 ans découverte au Grognon. Les archéologues de l'Agence wallonne du patrimoine qui fouillent actuellement le site du Grognon ont mis au jour les restes très bien conservés d'un campement humain datant d'il y a 9000 ans (mésolithique) : des pierres taillées, un fémur humain, des ossements d'animaux portant des traces de boucherie, et même la mâchoire d'un chien.

 

Egypte.Exposition d'antiquités "rares" au Musée d'Egypte du Caire. Le ministère égyptien des Antiquités inaugure une exposition temporaire montrant le résultat des fouilles d'une équipe d'archéologues franco-italienne sur le site de Tebtunis, dans la ville de Fayoum.

 

 

Etats-Unis. Le Texas restitue au Pérou la momie d’un bébé de 2000 ans d’origine aymara. Une momie péruvienne d’origine aymara (population native vivant dans la région de l’Altiplano) retournera là où elle a vu le jour, il y a 2 000 ans. Il s’agit de la dépouille d’un bébé mesurant 50 cm, le petit corps intégralement emmailloté dans des cordes (jusqu’à l’arrière du crâne) à l’exception de son visage laissé à l’air libre.

 

Lire la suite 0 commentaires

mar.

05

févr.

2019

Frémontiers, Velennes. Ferme Eolienne Du Blanc Mont. Diagnostic sur 2 ha. D. Kiefer (Inrap). 2018

 

A Frémontiers, à l'emplacement de l'éolienne E5, une occupation Bronze ancien/moyen est matérialisée par deux fossés parallèles dont un double large de 2 m et profond de 0,70 m. Ce dernier a livré un tesson du Bronze ancien-moyen et six éclats de silex.

 

 

A Velennes, à l'emplacement de l'éolienne E8, une occupation est matérialisée par un fossé, deux fosses et un trou de poteau. Des éclats de schiste chauffés, un éclat de silex taillé et quelques tessons attribuables au Néolithique moyen ou au Bronze ancien-moyen ont été recueillis. Source rapport de diagnostic.

 

0 commentaires

mar.

05

févr.

2019

Revue de presse : 5 février 2019

 

France

 

Nîmes : joli début du Musée de la Romanité. Jean-Paul Fournier, le maire de Nîmes, Franck Proust, son 1er adjoint, Daniel-Jean Valade, l’adjoint chargé de la Culture ont présenté le lundi 4 février, un premier bilan du Musée de la Romanité et ses perspectives pour l’année 2019.

 

Des archéologues lancent une cagnotte pour sauver deux statues du XIVe siècle. Découvertes en 2014 lors de fouilles autour de l'église Saint-Martin-du-Haut de Laives (Saône-et-Loire), deux statues remarquables du XIVe nécéssitent aujourd'hui d'être restaurées avant d'être montrées au public. Les archéologues de l'Inrap ont lancé une cagnotte pour soutenir ces opérations.

 

Algérie. Découverte d’ossements fossiles de trois animaux. Des restes fossiles d’animaux préhistoriques (dont un rhinocéros, un cheval et un bovidé de petite taille) ont été mis au jour, dernièrement dans la wilaya de Djelfa

 

Egypte. Grand Musée d'Egypte au Caire : grands travaux en attendant le masque d'or de Toutankhamon. Le Grand Musée d'Egypte émerge doucement du sable dans la banlieue du Caire. Il devrait accueillir ses premiers visiteurs d'ici deux ans. En attendant des milliers d'ouvriers s'activent sur le chantier pendant que des experts restaurent les trésors qui prendront place dans ce bâtiment à l'épreuve des cambriolages et des bombardements.

 

Maroc. Maroc : Des dolmens en plein Sahara ? De récentes recherches archéologiques ont permis la découverte de structures en pierre (dolmen) dans les provinces Sahariennes. Leur utilisation et datation permettent de mettre quelques points de lumière sur l’histoire et l’évolution d’une région encore peu explorée.

 

Mexique. Les 80 ans de l'INAH : un anniversaire en pointillés. L'Institut National d'Anthropologie et d'Histoire (INAH) fêtait le 3 février dernier ses 80 ans. Un âge pour le moins respectable puisque le CRNS est né la même année. Pourtant dans les deux institutions, la crise est bien présente et pour des raisons relativement semblables.

 

05022019.pdf
Document Adobe Acrobat 405.5 KB
0 commentaires

lun.

04

févr.

2019

Dancourt-Popincourt, L'Echelle-Saint-Aurin. Parc éolien des Tulipes. Diagnostic sur 3,4 ha. M. Friboulet (Inrap). 2018

 

A L’Echelle-Saint-Aurin, à l'emplacement de l'éolienne N4, le diagnostic a permis d'observer, outre un fossé et un probable chablis, une fosse rubéfiée quadrangulaire qui a livré quelques fragments de céramique protohistorique et des éclats de silex taillés. Il pourrait s’agir d’une fosse de torréfaction pour les céréales. A l'emplacement de l'éolienne S3, des vestiges du premier conflit mondial (ouvrages militaires, impacts de bombe, possibles engins de guerre) ont été relevés.

 

 

A Dancourt-Popincourt, trois éoliennes sont implantées en périphérie d'une villa repérée par R. Agache. A l'emplacement de l'éolienne S2, des tronçons de fossés ont livré quelques tessons de céramiques du Haut-Empire au niveau du décapage. A l'emplacement de l'éolienne S4, deux zones de limon (diamètre évalué à une dizaine de mètres) ont été relevées. La première est traversée par un empierrement superficiel d’une largeur maximum de 0,75 m. La seconde a une profondeur maximum de 1,55 m. Elles ont livré des fragments de tegulae, une dizaine de scories, un peu de faune et de la céramique du Ie siècle. A l'emplacement de l'éolienne S1 (sur Armancourt, en limite de commune), quelques tessons de la fin de La Tène/début de la période augustéenne ont été trouvés en surface à proximité de deux fossés. Sur ces trois éoliennes, des vestiges liés à la guerre 14-18 (impact de bombe, obus) ont été relevés. Source : rapport de diagnostic.

 

Lire la suite 0 commentaires

lun.

04

févr.

2019

Revue de presse : 4 février 2019

 

France

 

Une présence humaine confirmée dès le Paléolithique supérieur à Moussey, dans l’Aube. Les dernières fouilles de l’Inrap à Moussey (Aube) ont permis de dégager des fosses à usages multiples, ainsi que des objets lithiques confirmant une occupation humaine de ce site depuis le Paléolithique.

 

Les Prés Biard à Erquy, un site occupé depuis plus de 3000 ans. À Erquy, en Côtes-d’Armor, des archéologues de l’Inrap ont découvert trois tumuli et une foisonnante variété de vestiges datant de la fin de l’âge du Bronze jusqu’au haut Moyen Âge. La topographie très favorable du site, aux abords du plateau dominant la baie d’Erquy, expliquerait cette densité de vestiges et d’habitations.

 

Choisy-au-Bac : 3 800 objets découverts par les archéologues. Lors des fouilles préventives menées avant l’exploitation de la carrière du village, les spécialistes ont trouvé des habitats néolithiques et gaulois.

 

Carnac. Mégalithes : « Les montrer et les préserver ». Philippe Bélaval, président du Centre des monuments nationaux, était à Carnac ce lundi pour installer Olivier Agogué et Isabelle Sandret-Leclercq dans leurs nouvelles fonctions, respectivement d’administrateur et d’administratrice adjointe des sites mégalithiques bretons.

 

Chine. Des archéologues retrouvent la trace des premiers cochons domestiques. Des découvertes et des études archéologiques ont montré que la Chine était l'un des premiers lieux au monde où les cochons ont été domestiqués, il y a environ 9.000 ans.

 

Egypte

 

Découverte d'une tombe de l'époque pharaonique sous une maison près des pyramides de Gizeh. La police égyptienne a annoncé dimanche la découverte d'une tombe ancienne sous une maison située près des pyramides de Gizeh et appartenant à un homme qui a illégalement et secrètement creusé deux tranchées pour atteindre la sépulture.

 

Grand musée d'Égypte : un projet pharaonique. Le trésor de Toutankhamon reposera dans un nouveau musée en construction près des pyramides, dans la banlieue du Caire.

 

Russie. L’homme de Denisova fabriquait-il des bijoux? Une caverne d’Asie a révélé que l’homme de Denisova, un de nos plus proches cousins, avait occupé l’endroit pendant plus de 250 000 ans. Mais la particularité de cette longue datation réside dans le fait qu’on n’a guère plus d’os de Dénisoviens qu’avant.

 

04022019.pdf
Document Adobe Acrobat 2.7 MB
0 commentaires

dim.

03

févr.

2019

Revue de presse : 1-3 février 2019

 

France

 

Le musée Gallo-romain pour de nouvelles fouilles en 2020. C’est officiel : en 2019, le musée Gallo-romain de Saint-Romain-en-Gal va se renouveler. Émilie Alonso, nouvelle directrice du musée Gallo-romain, veut exploiter davantage la dimension archéologique du site. Une exposition sur son histoire est prévue pour novembre.

 

Tous les chemins mènent au fonds d'histoire

 

romaine des Pyrénées de la bibliothèque de Saint-Bertrand-de-Comminges. Fondée il y a seulement une trentaine d'années, et riche de 11.500 ouvrages et revues spécialisées, la bibliothèque du musée archéologique de Saint-Bertrand-de-Comminges s'est constituée autour du thème de la vie à l'époque romaine, notamment dans les Pyrénées. 

 

 

Les objets antiques du Domaine de George Sand. Tanagras et vases grecs s’offrent au regard des visiteurs, qui s’avèrent souvent surpris de voir à Nohant de telles pièces. Claire Le Guillou retracera l’histoire de cette collection et présentera certains de ces vases grecs dimanche, lors d’une conférence.

 

Afrique du Sud. Des archéologues découvrent une « ville perdue ». « Grâce à la technologie LiDAR, nous pouvons combler un fossé historique énorme, en particulier pour l’Afrique du sud, car l’histoire précoloniale de l’Afrique australe n’a pas de traces écrites », a déclaré Fern Imbali Sixwanha, un doctorant qui fait partie de l’équipe de recherche qui étudie la ville de Kweneng.

 

Chine. Un bronze vieux de 3 000 ans est présenté au Musée national. Le Tigre Ying, une relique en bronze datant de plus de 3 mille ans, a fait ses débuts au Musée national de Chine à Beijing. Ceci survient environ 7 semaines après le retour du précieux objet au pays, après avoir été volé pendant les guerres de l'opium au 19e siècle.

 

 

 

Lire la suite 0 commentaires

sam.

02

févr.

2019

Embreville. Rue de la Résistance. Diagnostic sur 22625 m². A. Gapenne (Inrap). 2018

 

Un probable enclos de La Tène ancienne, se développant hors emprise, est matérialisé par deux fossés perpendiculaires. Un autre ensemble de fossés, traversant l’emprise du diagnostic du nord-ouest au sud-est, définit un probable réseau parcellaire du Haut-Empire. Il peut être en lien avec l’une ou l’autre des villae repérées. Leur largeur varie de 0,60 à 1,20 m et leur profondeur de 0,26 à 0,62 m. Source : rapport de diagnostic.

 

0 commentaires

jeu.

31

janv.

2019

Revue de presse : 31 janvier 2019

 

France

Essonne : dans la forêt, des hommes préhistoriques ont laissé leurs traces. Entre Nemours et Rambouillet, quelque 2 000 petites grottes en grès ont été gravées par des hommes préhistoriques. Un patrimoine unique que des chercheurs et des passionnés tentent d’étudier et de préserver.

Clermont-Ferrand : une statue monumentale de Jupiter au musée Bargoin. Le musée Bargoin a fait l’acquisition d’une pièce exceptionnelle « Jupiter et l'anguipède » qui va enrichir ses collections archéologiques. Avant sa restauration, le public pourra la découvrir gratuitement pendant quatre mois.

 

Une restauratrice au chevet du cercueil de Djedhor, la momie de Bourges. La momie du musée du Berry, à Bourges, passait en novembre dernier un scanner à la clinique de Saint-Doulchard. Au tour de son cercueil de se retrouver entre des mains expertes.

 

Equateur. Une momie d'Equateur, clé pour savoir comment une grave maladie a atteint l'Europe. Cette dépouille possiblement d'un moine franciscain, qui s'est momifiée naturellement portait les stigmates de cette maladie inflammatoire des articulations.

 

Italie. Lascaux 3 : après Naples, la tentation de Venise. Si le succès est au rendez-vous, le fac-similé de la grotte de Lascaux pourrait bien voir son séjour en Italie se prolonger de quelques mois. Le patron du Département espère en effet convaincre la Ville de Venise d’accueillir à son tour Lascaux 3, qui va s’installer sur le site du stade olympique  de Munich en Allemagne entre avril et septembre.

 

Lire la suite 0 commentaires

mer.

30

janv.

2019

Amiens. 7-11 Place du Maréchal Foch, sur 1071 m². J. Millereux-Le Béchennec (SAAM). 2018

L'unique tranchée ouverte pour ce diagnostic a permis de mettre au jour, sous 2,70 m de remblais modernes et contemporains, des structures romaines : un fossé et plusieurs grandes fosses d’extraction du limon. Cette zone de carrières a servi de dépotoir, comme en attestent les rejets d’ossements animaux et céramiques datés des IIe-IIIe s. ainsi que des fragments d'enduits peints et deux objets en bronze (cure-oreille et fragment de miroir). Deux fosses ont été re­coupées par des structures médiévales/modernes (fosse et mur) et une par une cave contemporaine. Source : rapport de diagnostic.

 

0 commentaires

mer.

30

janv.

2019

Revue de presse : 30 janvier 2019

 

France

 

De la Préhistoire à l’Ancien Régime : découverte d’une succession d’habitats en Seine-et-Marne. À Montereau-sur-le-Jard, les archéologues de l’Inrap ont découvert des vestiges d’habitations remontant jusqu’à la Préhistoire, ainsi que les traces d’un important hameau médiéval et d'une seigneurie, actifs du VIe siècle à l’Ancien Régime.

 

Près-Briard à Erquy. 3 000 ans d’histoire. En trois mois, les fouilles effectuées à Erquy par les archéologues ont permis de mettre à jour deux sites remontant à l’âge de Bronze et de Fer. Ce mercredi 30 janvier, la responsable scientifique de l’opération dressait les premiers résultats.

 

Dijon : médailles, enseignes de pèlerinages…. quel bilan pour les fouilles sur l’ancien site de l’hôpital général ? Vaisselle, poterie, médailles… de très nombreux objets étaient enfouis dans la terre, sur le site de l’ancien hôpital général de Dijon. Pendant deux ans, les archéologues de l’Inrap ont fouillé le site pour retrouver le maximum d'objets. Les quelques millions de fragments sont désormais rangés dans des centaines de caisses.

 

 

Auxerre : que cache le cœur des Cordeliers, ausculté par une équipe d'archéologues ? L’objectif est de comprendre comment a vécu cette place auxerroise depuis qu’elle est occupée et documenter ces occupations.

 

Histoire du vin en Gaule : révision générale ! Non, la vigne n’est pas arrivée en Europe de l'Ouest avec les Grecs. Actualisation des connaissances avec Mathieu Poux, professeur d’archéologie à l’Université de Lyon.

 

Canada. Un site archéologique ouvert pour la première fois en hiver à Québec. Pour la première fois, le lieu historique national des Forts-et-Châteaux-Saint-Louis, sous la terrasse Dufferin, ouvrira ses portes au public durant l'hiver.

 

Suisse. Site de La Tène: quoi de neuf? Guillaume Reich, docteur en archéologie, de l’Université de Strasbourg et de Neuchâtel, évoque le site archéologique de La Tène sur les rives du lac de Neuchâtel.

 

Vietnam. Les objets d’épaves s’exposent à Quang Ngai. Près de 200 objets provenant d’épaves de navires dans les eaux vietnamiennes sont exposés lors d’une exposition ouverte mardi 29 janvier dans la province côtière centrale de Quang Ngai.

 

Lire la suite 0 commentaires

mar.

29

janv.

2019

Revue de presse : 29 janvier 2019

 

France

 

Lillebonne : une sépulture gallo-romaine découverte. Durant l'été 2018, une sépulture a été découverte. Des fouilles archéologiques ont permis de découvrir des urnes, des vases, des statuettes, une bague et différents éléments de décor.

 

Pourquoi procède-t-on à des fouilles archéologiques ? Trois archéologues, aidée d'une tracto-pelle, sondent le sous-sol de la place des Cordeliers, à Auxerre, depuis ce lundi et pendant deux semaines. On appelle cela un diagnostic. Une première étape avant, éventuellement, des fouilles archéologiques.

 

Lire la suite 0 commentaires

lun.

28

janv.

2019

Roye. Diagnostic sur 20,3 ha. N. Soupart (Inrap) 2018.

 

Trois secteurs différents ont livré des vestiges archéologiques.

 

 

 

1. Dans le plus densément occupé, se trouve les vestiges de plusieurs occupations successives.

 

Un enclos funéraire de l’âge du Bronze est limité par un fossé circulaire en U d’une largeur de 0,90 m et d’un diamètre extérieur d’environ 16 m. Une occupation du Bronze final-premier âge du Fer n’est appréhendée que par quelques tessons résiduels recueillis dans une fosse postérieure.

 

Une occupation de La Tène ancienne est matérialisée par quelques tessons recueillis dans des structures mal définies (fosses ou chablis ?) réparties irrégulièrement sur la moitié sud de l’emprise.

 

Des fossés de parcellaire sont datés de la Protohistoire récente. Un ensemble de trous de poteaux correspond probablement à deux bâtiments quadrangulaires disposés le long d'un fossé ainsi qu’à une palissade. Une sépulture à incinération double de La Tène D1 renfermait les restes osseux de deux individus (immature dans une en urne et adulte dans contenant périssable ). Outre l'urne, elle a livré 5 vases, du mobilier en fer (forces, fibule, pince à épiler en fer, rasoir, serpette) et des offrandes de faune.

 

La période romaine est structurée par une voie secondaire traversant l’emprise du nord-est au sud-ouest. Elle devait probablement desservir la voie romaine Amiens-Noyon. Large de 9 m, ayant encore conservé son damage en craie par endroits, elle est bordée de fossés de drainage conservés sur 1,30 m de profondeur. Plusieurs fossés de parcellaires sont alignés sur ce chemin. Un enclos quadrangulaire et un puits appartiennent également à cette période.

 

 

2. Au sud-est, une occupation du Bronze final-premier âge du Fer est appréhendé par quelques tessons résiduels recueillis dans le comblement d'un fossé postérieur. Une occupation de La Tène ancienne est matérialisée par quelques tessons recueillis dans un fossé curviligne recoupé par un fossé laténien. Enfin, une tranchée de la Grande Guerre a été mise au jour.

 

 

 

3. Localisée au nord, une petite unité domestique (Protohistoire ancienne?) est matérialisée, sur 47 m², par une série de huit poteaux et un silo.

 

Lire la suite 0 commentaires

lun.

28

janv.

2019

Revue de presse : 26-28 janvier 2019

 

France

 

Lunel : mise au jour d'une nécropole au Dardaillon. Si au Nord du site, ce sont surtout des traces de culture qui ont été découvertes, plus au Sud c’est un ensemble funéraire dont la datation a été estimée autour de la fin du IIIe-début du IVe s. qui a été mise au jour.

 

« Rennes, les vies d’une ville », une exposition qui vous fait voyager dans le temps. Au Musée de Bretagne, l’exposition « Rennes, les vies d’une ville » revient sur 2 000 ans d’histoire. Une rétrospective réalisée par les archéologues ayant travaillé sur les fouilles du Couvent des Jacobins.

 

Angleterre. A Londres, des archéologues découvrent la dépouille de l'explorateur qui a mis l'Australie sur la carte. Les restes du premier navigateur et explorateur britannique à faire le tour du continent australien et à populariser le nom du pays ont été découverts près d'une des gares londoniennes les plus fréquentées.

 

Egypte

 

Des archéologues découvrent les vestiges d’une cave à vin et d’un pressoir. Des amphores, pots utilisés pour le transport du vin, ont été découvertes. De plus, les fouilles ont permis de découvrir les fragments d’un mur de briques comportant des blocs de calcaire, propices à la viticulture.

 

Le textile, témoin des premières années chrétiennes. Des textiles coptes, dont certains datent du début du millénaire, sont exposés au Musée du textile, dans Le Caire fatimide. Provenant des tombes d’Al-Bagawat, ils retracent les débuts de l’art copte.

 

« Redécouvrir les morts », une exposition insolite. Pour la première fois, des crânes et des ossements font l’objet d’une exposition au Musée du Caire, jusqu’à fin janvier. Comprendre l’histoire à travers leur étude, tel est le travail des bio-archéologues.

 

Tchad. Un nouveau site de la civilisation sao découvert par les archéologues? Située sur le lieu de construction de la nouvelle basilique de Ndjamena, cette découverte s'ajouterait, si cela se confirme, à près de 700 autres sites saos déjà répertoriés dans tout le pays. Elle pourrait avoir près de 1 500 ans.

 

28012019.pdf
Document Adobe Acrobat 1.1 MB
0 commentaires

dim.

27

janv.

2019

Péronne. Diagnostic archéologique localisé dans l’ilot urbain circonscrit par la Place Audinot, la rue G. Clemenceau et le rue des Juifs (2239 m²). R. Fronty (I

 

La zone diagnostiquée est située à la limite septentrionale du centre-ville historique de la cité à proximité du tracé des enceintes urbaines fortifiées édifiées entre le XIIIᵉ et le XVIIᵉ siècle. Deux sondages ont permis de repérer des vestiges archéologiques en relation avec les anciens aménagements réalisés sur une période allant du XVIᵉ au XXᵉ siècle.

 

Un premier sondage a mis en évidence, sur au moins 2,50 m d’épaisseur, plusieurs phases d’occupation attribuables principalement à la période moderne (XVIᵉ-XVIIᵉ siècles). Elles sont matérialisées par des fondations maçonnées en moellons de calcaire et parfois de grès en élévation sur quelques assises, des caves et des niveaux de circulation et de remblaiement. Ces vestiges appartiennent à un ou plusieurs édifices se superposant ou accolés. La faible quantité de mobilier archéologique recueilli ne permet pas d’assurer une chronologie fine. A la fin de la période moderne, le secteur est remblayé et nivelé. Un mur de soutènement est édifié afin de créer une terrasse. Source : rapport de diagnostic.

 

Un second sondage a permis d’étudier un tronçon du mur d’escarpe du rempart bastionné (importante substruction maçonnée en partie récupérée construite de moellons de calcaire et de craie associés à des briques), les phases de remblaiement des fossés défensifs et le rehaussement et nivellement des terrains (actuelle rue G. Clemenceau) à la fin du XIXᵉ et au début du XXᵉ siècle.

0 commentaires

sam.

26

janv.

2019

Revue de presse : 24-25 janvier 2019

 

France

 

Archéologie : De la bibliothèque de Bastia à Mariana. Pierre Fallou, archéologue, présentait mercredi soir à la bibliothèque Tommaso Prela à Bastia, une intéressante conférence intitulée : « Mariana de Sénèque à Mérimée » : « Un site archéologique sous la plume des commentateurs de la Corse ».

 

Un projet de Maison de la paléoanthropologie. La scénographie de ce site placerait le visiteur dans l'environnement des hommes préhistoriques de – 12 000 ans à – 130 000 ans avant notre ère : les paysages, la végétation, la faune, le climat, les scènes de la vie courante. La lionne des cavernes a été découverte à Souillac, lors des travaux de réalisation de l'A20.

 

La petite histoire: nos ancêtres déjà fans de BD. Paléobulles. Les hommes préhistoriques charentais auraient-ils eu le goût de la bande dessinée? Oui, à n’en pas douter! La magnifique frise sculptée du Roc de Sers ne saurait nous donner tort.

 

Plus de 500 objets datant de la Préhistoire au cœur d’une exposition exceptionnelle à Caraman. Galets taillés primitifs d’Homo habilis, outils ou créations artistiques ayant traversé les millénaires et autres séries lithiques… Durant quatre jours, plus de 500 objets ou vestiges datant de la Préhistoire sont présentés dans le cadre de cette exposition intitulée « La Préhistoire de l’art – D’homo habilis à homo sapiens ».

 

Découvrez Samarobriva via votre smartphone. A la demande de la Ville, une start up amiénoise a lancé dans quelques jours l'application "Amiens Gallo Romain". Via votre smartphone, vous pourrez découvrir 5 lieux emblématiques de l'occupation romaine dans la ville il y a 2000 ans. Une immersion technologique et archéologique étonnante...

 

 

Allemagne. Stadelmann n’est plus ...   L’égyptologue allemand Rainer Stadelmann vient de disparaître, à l’âge de 85 ans. Hommage à une grande figure de l’égyptologie.

 

Angleterre. La dépouille du découvreur de l'Australie retrouvée près de la gare d'Euston, à Londres. Sur le chantier du projet géant de ligne ferroviaire à grande vitesse HS2, des archéologues ont exhumé les restes du capitaine Matthew Flinders (1774-1814). Navigateur et cartographe, il écrivit un livre majeur pour la science géographique, A voyage to Terra australis.

 

Egypte. Les tombes de Dakhla, témoins de l’art romain. Deux tombes ont été découvertes dans l'oasis de Dakhla, à 370 km à l’ouest de la Vallée du Nil. Leur architecture et leurs dessins colorés indiquent qu’elles ont été construites à l’époque romaine.

 

Italie. Le trésor caché des princes Torlonia. C'est au coeur de Rome que se camoufle la plus importante collection d'antiques au monde amassée depuis plusieurs siècles par la famille Torlonia. Elle s'apprête à revoir le jour, sur fond de querelle familiale.

 

Sénégal. Protection du patrimoine subaquatique : Dakar va ratifier la convention 2001 de l’UNESCO dans "les meilleurs délais". Le Sénégal qui dispose de 700 km de côtes compte dans son arsenal juridique, la loi 1971-12 pour la protection du patrimoine archéologique, qui fixe le régime des monuments historiques et celui des fouilles et découvertes. Mais "cette loi ne fait pas mention des vestiges immergés’’.

 

Suisse. Des secrets de l’âge du fer dormaient sous la terre à Onnen. Une étude archéologique importante révèle le quotidien méconnu des habitants du plateau suisse, entre les lacustres et la Tène.

 

Lire la suite 0 commentaires

mer.

23

janv.

2019

Rivery. Rue Robert Petit Diagnostic D. Kiefer (Inrap) sur 2669 m² (2018)

 

Une seule fosse, profonde de 0,5 m a été mise au jour, enfouie sous une couche de remblais contemporains épaisse de 2,5 m. Son comblement a livré de la faune ainsi qu’un fragment de tuile gallo-romaine peinte.

 

0 commentaires

mer.

23

janv.

2019

Revue de presse : 23 janvier 2019

 

France

Archéologie médiévale et moderne au pied de la cathédrale de Rouen. Les archéologues de l’Inrap fouillent le parvis sud de la cathédrale Notre-Dame de Rouen et mettent au jour le plan parcellaire et les vestiges d’un quartier d’habitation médiéval et moderne détruit par les bombardements anglais et américains lors de la Seconde Guerre mondiale.

Sous les pavés de Compiègne, la place du Change livre ses secrets. Avant que les grands travaux de la fontaine ne démarrent, des archéologues ont mis au jour les vestiges d’une cave voûtée appartenant à une maison du XVIe siècle.

Claire Iselin aux commandes de Lyon l'antique. Claire Iselin a pris ses fonctions de directrice de Lugdunum-Musée et théâtres romains le 2 janvier dernier. Elle a été intrônisée la semaine dernière par David Kimelfeld lors de la cérémonie des voeux à la presse de la Métropole de Lyon.

NÎMES Le Musée de la romanité programme son début d’année. Pas encore un an mais déjà très mûr pour son âge, le Musée de la romanité n'a pas traîné pour trouver son rythme de croisière.

Nouvelle-Calédonie. L’exposition sur le Lapita fait étape à Koné. Jusqu’au 26 février, le centre culturel de Pomémie met en valeur l’exposition Lapita sur le premier peuplement en Nouvelle-Calédonie. En plus des panneaux, des pièces anciennes et des objets d’art accompagnent cette exposition.

Iran. Ces recherches archéologiques révèleraient que les Perses reconnaissaient 3 genres il y a 3 000 ans. L’humanité reconnaît 2 genres bien distincts: le masculin et le féminin. Mais il pourrait en reconnaître d’autres, et ce depuis des temps reculés. C’est ce que tente de démontrer une étude encore non-publiée menée sur la civilisation perse et qui reconnaîtrait l’existence d’au moins 3 genres.

23012019.pdf
Document Adobe Acrobat 2.2 MB
0 commentaires

mar.

22

janv.

2019

Amiens. 15-17 rue du Commandant Défontaine. Diagnostic D. Gemehl 2018 sur 833 m² (Inrap)

 

Le secteur diagnostiqué est localisé au coeur du quartier dit faubourg de de la Hotoie. Des vestiges archéologiques ont été observés jusqu'à plus de 4 m de profondeur.

 

La période gallo-romaine (du Ier au IIIe s.) est matérialisée par un ensemble des fosses d'extraction de limon. Leur densité et leur échelonnement chronologique indiquent une activité de carrière pérenne et soutenue, dont l'étendue déborde en dehors du diagnostic.

 

La période du Bas Moyen Age (XIVe-XVe s.) est peut-être marquée par des fosses. Il n'est pas exclu que des traces de constructions largement détruites correspondent à cette époque.

 

La période moderne (XVIe s. probable, et XVIIe-XVIIIe s.) est représentée par des fosses et des latrines.

 

A la période contemporaine appartiennent des restes de bâti (bâtiments, murs de parcelle, caves…) dont l'organisation est en relativement bonne corrélation avec les plans des cadastres du XIXe s, notamment celui de 1853. Source : rapport de diagnostic.

 

 

 

0 commentaires

mar.

22

janv.

2019

Revue de presse : 21-22 janvier 2019

 

France

 

Pen er Prat. Une visite du site de fouilles. Depuis le 19 novembre, une équipe d’archéologues de l’Inrap fouille un habitat gaulois. Les empreintes de nombreux trous de poteaux ont été repérées qui constituaient autrefois l’ossature de bâtiments résidentiels ou à vocation artisanale.

 

Des trésors funéraires gallo-romains mis à jour à Lillebonne. Des vases, des statuettes de divinité, une bague avec un décor céleste… Des vestiges de la cité antique Juliobona, enterrés depuis 1800 ans, viennent d'être découverts à Lillebonne. Ils proviennent de trois urnes funéraires.

 

Préhistoire : pourquoi il y a plus de rhinocéros laineux à la Grotte Chauvet qu'à Lascaux ? S’il y a moins de Rhinocéros sur les parois de Lascaux, c’est peut-être parce qu’il y avait moins de rhinocéros dans l’environnement des artistes. Mais surtout, les rhinocéros laineux étaient plus présents dans la mythologie des hommes du paléolithique supérieur.

 

Avignon : un parcours interactif et multisensoriel sur l'art des cavernes. C'est un parcours interactif et multisensoriel sur le thème de la préhistoire qui est proposé à salle Benoît-XII, destiné à tout public dès trois ans.  Artesens a sélectionné des oeuvres issues de sites majeurs de grottes préhistoriques en France, et plus largement en Europe.

 

Prima Vera mobilisé pour la romanité. Sous l’impulsion de Didier Riesen, Prima Vera s’est mobilisée, avec l’association L’Uzège, pour que les mosaïques romaines mises au jour en 2017 reviennent à Uzès sur le lieu de leur découverte. Suite à cette mobilisation, la région Occitanie a créé un comité de pilotage afin d’étudier, avec toutes les parties, les pistes quant à leur réimplantation à Uzès.

 

Algérie. Un journaliste scientifique français : «L’Algérie est bien le berceau de l’Humanité». Les « arguments » du journaliste du magazine français Le Point ayant remis en cause la découverte de l’équipe de Mohamed Sahnoun à Ain-Boucherit, dans la wilaya de Sétif, de vestiges préhistoriques faisant de l’Algérie « le berceau de l’Humanité », ont été battus en brèche par un autre journaliste scientifique français.

 

Argentine. La dépouille d’une femme de la noblesse inca retrouvée par les archéologues. Les restes étaient enfouis à 30 centimètres de la surface du sol, dans une position de génuflexion. eEle a été enterrée avec, entre autres, différentes pièces de céramique, colliers, plaques de métal, os d’animaux, deux mortiers avec des incrustations de minerai de cuivre et hématite.

 

Ecosse. Un cercle de pierre daté d'il y a 3500 ans créé de toute pièce par un fermier dans les années 90. Après sa découverte il y a quelques semaines en Écosse, un fascinant cercle de pierre daté de plus de trois millénaires s’est finalement révélé n’être âgé… que d’une trentaine d’années ! Une déconvenue pour les archéologues, qui tiennent malgré tout à relativiser la situation.

 

Tunisie. Découverte de nouveaux sites archéologiques à Médenine, Tataouine et Gafsa. Il s’agit d’aqueducs romains dans la zone de Tbarekt de la délégation de Sidi Makhlouf, trois grands bassins romains, à Médenine, deux forteresses romaines à Gafsa ainsi qu’une partie de lime romain à l’Oasis de Chenini à Tataouine.

 

22012019.pdf
Document Adobe Acrobat 1.3 MB
0 commentaires

dim.

20

janv.

2019

Amiens « 50, chaussée Jules Ferry », diagnostic D. Gemehl, 2018, sur 250 m²

 

Ce diagnostic a été réalisé dans l'enceinte de l'établissement scolaire Saint-Acheul/Saint-Riquier, à l'angle extérieur sud-ouest du cloître disparu de l'ancienne abbaye Saint-Acheul.

 

Si cette abbaye a été érigée au XIe siècle, nous ne savons rien de ses premiers états, ni des églises originelles, ni de la façon dont elle a traversé le Moyen Âge et ses troubles répétés. Les bâtiments les plus anciens qui subsistent actuellement ne sont pas antérieurs au XVIIIe siècle. Au XIXe s., à l'occasion de divers travaux, des vestiges de différentes époques ont été vus à faible profondeur (un sol en dalle de terre cuite du cloître à 0,50 m par exemple).

 

Il semble que l'emprise du diagnostic se situe en bordure de la grande cour aménagée entre le chemin qui traversait l'abbaye et le cloître (dont l'aile occidentale est dédiée aux services communs), donc dans les espaces domestiques ou liés à la ferme de l'abbaye, mais aucun élément précis concernant ces parties ne nous est livré par la documentation.

 

La séquence archéologique reconnue est essentiellement composée de remblais dans lesquels sont détectés des restes de bâti répartis en une dizaine de phases de constructions et travaux, échelonnées entre le XVIe et le XXe siècle. Les sols et niveaux d'occupation correspondant sont presque toujours absents, détruits par les reconstructions

 

et nivellements répétés. Un premier groupe de maçonneries découvertes, qui se corrèle bien avec le plan cadastral de 1813, correspond à un bâtiment abbatial pré révolutionnaire, dont seule la façade était conservée en 1852 mais transformée en simple mur de clôture. Un deuxième groupe est à rattacher à des constructions et travaux des XVI-XVIIe siècles, de qualité douteuse (fondations faibles, matériaux hétéroclites, mise en œuvre sans soin, absence de mortier…). Aucun indice ne permet d'appréhender sa destination. Son organisation (plan et orientation) n'est pas reprise par les installations postérieures.

 

Bien qu'incomplets, ces vestiges ne sont pas sans intérêt au regard de notre totale méconnaissance archéologique du complexe abbatial, toutes périodes confondues.

 

0 commentaires

dim.

20

janv.

2019

Revue de presse : 19-20 janvier 2019

 

France

 

Au pied de la cathédrale de Rouen, des fouilles archéologiques exhument l’histoire. Dans le cadre des travaux d'aménagement du parvis de la cathédrale de Rouen, des fouilles archéologiques sont en cours depuis lundi 14 janvier 2019. Avec de belles trouvailles.

 

La place du Change raconte plus de mille ans de vie compiégnoise. Des fouilles archéologiques se déroulent actuellement place du Change et ramènent au jour des traces d’un très ancien passé. Retour sur une histoire qui remonte au Moyen Âge.

 

Audun-le-Tiche : le futur musée en cinq questions. Six ans de négociations et voilà qu’enfin, les travaux de transformation de l’ancien temple protestant d’Audun-le-Tiche en musée s’apprêtent à commencer.

 

Amiens : une application pour une plongée au temps des Romains. La start-up Octus vient de mettre au point une application afin de découvrir en réalité virtuelle cinq lieux emblématiques de l’époque gallo romaine.

 

Carpentras : le "chasseur de trésors" vendait les biens sur le web. Le tribunal a condamné le jeune homme à 6 mois de prison avec sursis et une amende de 600 €. La totalité des pièces encore en sa possession seront confisquées et remises à la Drac.

 

Arabie Saoudite. De nouvelles découvertes réalisées dans l'ancien port d'Al Serrian en Mer Rouge. Une équipe archéologique conjointe de Chine et d'Arabie Saoudite poursuivent leurs fouilles sous-marines dans l'antique port d'Al Serrian, un important port de commerce et de pélerinage connectant l'est et l'ouest. Le second cycle de fouilles s'est révélé fructueux.

 

 

Algérie. Le mystère des "pyramides" de Frenda. Vieilles pour certaines de plus de seize siècles, les djeddars de Frenda, treize "pyramides" érigées sur deux collines voisines, gardent de nombreux secrets. Seule certitude : ces édifices de pierre à base carrée et élévation pyramidale à degrés, construits entre le IVe et le VIIe siècle, uniques en Algérie comme au Maghreb, étaient des monuments funéraires.

 

Belgique. "Inca Dress Code" - Rencontre avec Serge Lemaître, commissaire de l'exposition. Cette exposition donnera la possibilité d’admirer la magnificence de certains textiles, la qualité de l’orfèvrerie et la beauté de la plumasserie du passé précolombien. Ce sera aussi l’occasion de découvrir la maîtrise de l’art du tissage, la sophistication de certains motifs, les couleurs très diversifiées et éclatantes encore aujourd’hui de ces fibres et plumes.

 

Lire la suite 0 commentaires

ven.

18

janv.

2019

Revue de presse : 17-18 janvier 2019

 

France

 

Poursuite des fouilles rue Fitz James. Les archéologues de l' Inrap ( Institut National de Recherches Archéologiques Préventives) sont présents en permanence sur le chantier de la place de la République à Limoges et ils fouillent au fur et à mesure de son avancée. Actuellement, rue Fitz James, ils mettent en évidence de nouvelles structures du XIV et XVe siècle, comme silos à grains, fours....

 

 

Un squelette humain découvert à Laval. Un squelette humain a été retrouvé ce mercredi à Laval dans le cadre de fouilles archéologiques menées au niveau de la place Saint-Tugal, où se dressait un cloître au Moyen-Âge.

 

Lire la suite 0 commentaires

mer.

16

janv.

2019

Revue de presse : 15-16 janvier 2019

 

France

 

Découvrez le résultat des fouilles sur l'ancien site de l'Hôpital général de Dijon. Les archéologues de l'Inrap ont mis au jour les premières traces de construction de l'Hôpital Général. Ce site a été en activité pendant plus de huit siècles.

Cure de jouvence pour le théâtre antique de Vienne en Isère. A la fois monument classé et salle de concert, cet édifice bâti sous l'empire romain fait l'objet d'un chantier hors normes. 

 

 

 

Audun-le-Tiche : le projet de musée d’archéologie avance. Six ans de négociations et voilà qu’enfin, les travaux de transformation de l’ancien temple protestant d’Audun-le-Tiche en musée s’apprêtent à commencer. On fait le point.

 

Angleterre. Les “devoirs” écrits d’un écolier égyptien retrouvés gravés sur une ancienne tablette vieille de 1 800 ans. Les devoirs écrits d’un écolier de l’Égypte ancienne, datés d’environ 1 800 ans, et depuis conservés sur une tablette de cire, seront présentés lors d’une exposition de la British Library, qui se tiendra du 26 avril au 27 août prochain.

 

Chili. Trois Belges suspectés d’avoir endommagé un site protégé sont obligés de rester au Chili. Trois Belges soupçonnés d’avoir endommagé le site protégé du Géant de Tarapaca, au Chili, ont reçu l’ordre de ne pas quitter le territoire durant 30 jours.

 

Guatemala. Une ancienne "tombe" maya révèle ses secrets. Dans l'ancienne cité maya de Nakum, les archéologues ont fait une découverte étonnante. Ce qu'ils avaient de prime abord interprété comme une tombe s'est révélé être un antique bain de vapeur, probablement utilisé pour des rituels. Mis au jour dans un état de conservation exceptionnel, il offre aux experts un regard précieux sur le passé.

 

Inde. Un artéfact datant du XIIIe siècle retrouvé. Une dalle de pierre datant du XIIIe siècle a été retrouvée au sud-est de l’Inde. Des archéologues considèrent que la découverte appartient à la période de la dynastie Kâkâtiya et fait partie du patrimoine archéologique

 

Jordanie. Les humains préhistoriques chassaient mieux grâce aux chiens. Les humains d'il y a 11 500 ans auraient modifié leurs techniques de chasse grâce à leurs alliés canins. Une étude anglo-danoise révèle que les chiens auraient aidé des populations de l'actuelle Jordanie à capturer le lièvre et d'autres gibiers.

 

Maroc. Plusieurs sites archéologiques visés par une convention de restauration et de valorisation. Le ministère de la Culture et de la communication (département de la culture) a annoncé avoir entamé la mise en œuvre d'une convention de financement de projets de sauvegarde du patrimoine archéologique à travers la restauration et la valorisation des sites archéologiques de Lixus, Volubilis, Zilil et Chellah pour un montant de 2 millions d'euros.

 

Pérou. Nouvelle découverte d’enfants sacrifiés sous la période Chimú. Les archéologues viennent de révéler les corps de 132 enfants et de 260 lamas sacrifiés sous le règne de la civilisation précolombienne Chimú sur la zone de fouilles de Pampa La Cruz, ce après huit années de travail sur cette zone.

 

Lire la suite 0 commentaires

lun.

14

janv.

2019

Revue de presse : 13-14 janvier 2019

 

France. Une découverte archéologique majeure au large des côtes bretonnes. A la recherche des épaves de La Cordelière et du Régent au large de Brest, les archéologues bretons ont découvert l'épave d'un navire encore plus ancien... datant de la fin du Moyen-âge.

 

Algérie. Les « pyramides » de Frenda gardent de nombreux mystères. Vieilles pour certaines de plus de 16 siècles, les djeddars de Frenda, 13 « pyramides » érigées sur deux collines voisines dans le nord de l'Algérie, gardent de nombreux secrets pour les chercheurs.  Seules certitudes : ces 13 édifices de pierre à base carrée et élévation pyramidale à degrés étaient des monuments funéraires et ont été construits entre le 4e et le 7e siècle près de Tiaret.

 

Angleterre

 

Suffolk (GB) Découverte de dix-sept squelettes décapités. Sur les 52 corps inhumés près de Bury St Edmunds, dans le Sussex (GB), 17 étaient décapités et la tête avait été posée entre les jambes ou les pieds. De plus, quatre de ces têtes n'appartenaient pas au corps à côté duquel elles se trouvaient. 60% des tombes retrouvées sur ce site, datant du IVe siècle, étaient inhabituelles.

 

Une maison à glace découverte sous une rue de Londres. Les archéologues ont ainsi découvert un lien avec l'ancien commerce de glace de la capitale avec la redécouverte, sous l’une des adresses les plus prestigieuses de Londres, d’un immense dépôt à glace du XVIIIe siècle, dont l’existence avait été presque entièrement oubliée.

 

Chine. Un crâne humain de plus de 10.000 ans retrouvé. Des fouilles à la frontière de la Chine, de la Mongolie et de la Russie ont été réalisé par des archéologues, qui ont découvert un crâne humain vieux de plus de 10.000 ans. Ce crâne, appartenant à un homme, a été mis au jour par des archéologues au nord de la Chine, près de la ville de Manzhouli.

 

République Tchèque. Découverte d’un puits vieux de 7 000 ans. Les travaux de construction de deux tronçons de l’autoroute D35 qui doit relier les villes de Hradec Králové et d’Olomouc, ont donné lieu à de nombreuses découvertes archéologiques dans la région de Pardubice, en Bohême de l’Est. Les historiens ont récemment présenté au public ces vestiges, parmi lesquels notamment un puits en bois vieux de 7 000 ans.

 

14012019.pdf
Document Adobe Acrobat 1.5 MB
0 commentaires

dim.

13

janv.

2019

Amiens. Rue Edmond Fontaine. Diagnostic R. Jonvel 2018 (S.A.A.M.)

 

Une première tranchée a directement révélé sous la grave de l’enrobé le plan d’une ancienne maison individuelle en briques comportant deux caves et une citerne, l’ensemble s’appuyant sur la reprise en briques de la rive gauche du bras de l’Hôtel-Dieu, datable du XIXe-XXe siècle. Les investigations n’ont pas été au-delà du sol des caves, pavée pour l’une et cimentée pour l’autre.

 

Une seconde tranchée, de part et d’autre du canal, a révélé sur la rive gauche des remblais limono-tourbeux non perturbés d’une forte épaisseur. Ces remblais organiques s’établissent entre le Ier- IIIe et le IXe-Xe s. Ils confirment un hiatus dans l’occupation humaine souligné par des précédents diagnostics. La rive droite, quant à elle, est occupée par une habitation comportant deux phases de caves, celle en pierre de taille pouvant remonter à un édifice du XVIIe-XVIIIe s. La qualité de cette première cave est peut-être liée à sa position topographique. A une dizaine de mètres plus à l’ouest et parallèle à celle-ci, un puissant mur appareillé en grès sur sa face ouest laisserait penser à la présence d’un ancien canal se branchant perpendiculairement au bras de l’Hôtel-Dieu. Cet indice confirmerait le plan de 1542 qui comporte dans ce secteur un petit canal perpendiculaire aux bras de l’Hôtel-Dieu et des Minimes.

 

Le bras de l’Hôtel Dieu a été sondé en trois endroits différents. L’arrivée rapide de l’eau a empêché toute observation fine du comblement médiéval scellé par un graviers crayeux, témoin du dernier état de fonctionnement. Sous ce niveau, les remblais observés dans le godet, laissent apparaître des séquences stratifiées alternant niveaux tourbeux et limoneux bien différents des zones sondées hors canal. Le niveau le plus bas atteint comportait une pièce de charpente cloutée et ouvragée datée au radiocarbone de 50-70 de notre ère. Ainsi ce bras de l’Hôtel-Dieu, avec la prudence qu’impose toute découverte d’objet en contexte ouvert, pourrait avoir une origine antique

 

Source rapport de diagnostic

 

0 commentaires

sam.

12

janv.

2019

Revue de presse : 10-12 janvier 2019

 

France

 

Archéologie en mer: sur la piste de la Cordelière et du Regent, l'énigme de "Sud Minou 1". Une troisième épave, baptisée "Sud Minou 1", s'est invitée dans la campagne de fouilles sous-marines menées depuis 2018 au large de Brest pour rechercher la Cordelière et le Régent, deux des plus gros navires de l'époque, coulés dans une bataille navale au XVIe siècle.

 

Montgeron rend hommage à son égyptologue de renom. La médiathèque accueille une exposition exceptionnelle tirée des archives personnelles d’Etienne Drioton, l’un des plus brillants égyptologues de son temps, décédé en 1961 à Montgeron.

 

Le Trésor de Toutankhamon se déplace à Paris. Le trésor de Toutankhamon qui ces derniers mois a «séjourné» aux États-Unis sera transporté cette semaine à Paris. La grande tournée mondiale du patrimoine égyptien durera cinq ans puis le trésor regagnera sa patrie où il sera exposé dans son nouvel écrin, le Grand Musée du Caire.

 

Allemagne. Les restes d'une religieuse du Moyen Âge incrustés de pigments révèlent une vérité surprenante. Des archéologues ont décelé, dans la bouche d’une religieuse inhumée en Allemagne aux alentours de l’an 1000, de minuscules pigments bleus. Une preuve inédite et inattendue de l’implication des femmes dans des arts que l’on pensait a priori exclusivement masculins : la copie et l’enlumine.

 

Egypte. Ramsès II retrouve ses têtes perdues. Deux têtes appartenant à des statues colos­sales du roi Ramsès II dans le temple de Louqsor ont été déposées la semaine dernière à leur emplacement d’origine. Celles-ci étaient situées depuis leurs découvertes au XXe siècle dans le parterre de la grande cour de Ramsès II.

 

Tunisie. Des stèles détériorées dans la forêt de Ben Arous. Ces stèles appartiendraient au sanctuaire romain de Saturne et auraient été déplacées par des travaux entrepris à Ben Arous.

 

12012019.pdf
Document Adobe Acrobat 1'008.0 KB
0 commentaires

jeu.

10

janv.

2019

Revue de presse : 8-9 janvier 2019

 

France

 

Et si Valognes était une grande cité antique ? Alauna-la-Romaine, l'ancêtre antique de Valognes, se dévoile grâce aux travaux des archéologues relancés en 2012. Les recherches confirmeraient sa place de chef-lieu de cité.

 

Le prieur Guy retrouvé? Le musée d'archéologie, installé rue Saint-Laurent à Grenoble, ne dispose pas d'expositions temporaires, mais accueille pourtant une petite nouveauté en son sein : un petit film dédié au prieur Guy, dont les ossements auraient été identifiés dans la nef.

 

Visitez Amiens à l’époque gallo-romaine sur votre smartphone. Via l’application Amiens gallo-romain, la start-up Octus propose une visite virtuelle de la ville romaine sur smartphone. Le service, bientôt opérationnel, se veut accessible à tous.

 

Angleterre

 

Des archéologues découvrent des squelettes décapités datant de l'Empire romain. Des chercheurs dans le Suffolk ont mis au jour, dans un cimetière datant du IVe siècle, 52 corps de l'Empire romain.

 

L'Égypte récupère en Grande-Bretagne un objet d'art qui a été volé. L'objet comprend un cartouche du roi Amenhotep Ier et a été découvert par le ministère égyptien des Affaires étrangères alors qu'il était présenté à Londres en vue d'une vente aux enchères.

 

09012019.pdf
Document Adobe Acrobat 1.1 MB
0 commentaires

lun.

07

janv.

2019

Revue de presse : 6-7 janvier 2019

 

France

 

Archéologie sur le site du Clos-Bruneau. Une équipe d’archéologues a travaillé pendant deux mois sur le site du Clos-Bruneau. Les plus anciens vestiges sont ceux d’une nécropole à crémation.

 

La cathédrale face au mystère du sarcophage. Les travaux de mise en accessibilité de la cathédrale de Bayeux, dans le Calvados, ont permis de mettre au jour un sarcophage datant probablement du 7e ou 8e siècle. Ce qui est exceptionnel dans cette découverte, ce sont les inscriptions à l’intérieur du sarcophage, restées intactes.

 

A la découverte de Lattara, Port gaulois en Méditerranée. Depuis fin septembre dernier, le musée archéologique Henri-Prades bénéficie d’une nouvelle présentation de ses collections permanentes. L’occasion de leur donner un nom, ce sera "Lattara, port gaulois en Méditerranée".

 

Grâce aux archéologues de Chartres, le latin redevient une langue vivante. Retrouver son latin en traduisant les inscriptions sur les fresques gallo-romaines découvertes à Chartres, c’est possible, grâce aux archéologues de la Ville.

 

Le projet pédagogique du centre archéologique de Ribemont-sur-Ancre. Le centre archéologique de Ribemont-sur-Ancre accueille des publics scolaires toute l'année.

 

Lire la suite 0 commentaires

sam.

05

janv.

2019

Revue de presse : 4-5 janvier 2019

 

France

 

A Grenoble, des archéologues ont identifié le squelette du premier prieur de Saint-Laurent. C'est l'un des plus grands sites archéologiques de France. Sous l'église Saint-Laurent de Grenoble, plus de 1 500 sépultures y ont été mises au jour. Parmi elles, celle de Guy, l'un des fondateurs du Prieuré, aux alentours de l'an 1000.

 

Patrimoine: Service archéologique Nice Côte d’Azur. Le service d’Archéologie Nice Côte d’Azur est un service commun Ville de Nice – Métropole Nice Côte d’Azur. Ce service réalise des opérations archéologiques programmées et préventives, tant dans le domaine terrestre que dans le domaine sous-marin, sur l’ensemble du territoire de la métropole Nice Côte d’Azur. Il gère également la réalisation de la carte archéologique métropolitaine.

 

Lire la suite 0 commentaires

jeu.

03

janv.

2019

Revue de presse : 1er-3 janvier 2019

 

Canada. Des sites hurons plus jeunes qu'estimé. Des sites hurons-wendats en Ontario ont de 50 à 100 ans de moins qu'on ne le croyait, selon une nouvelle étude américaine. Cela chamboule l'histoire des premiers contacts avec les Français ainsi que nos connaissances sur l'itinéraire d'une exploration de Samuel de Champlain. Les guerres entre Hurons et Iroquois pourraient avoir été dues au climat plutôt qu'à l'arrivée des Européens.

 

 

 

Colombie. A la (re)découverte du Lascaux amazonien. Depuis la fin du conflit avec les FARC, les archéologues explorent la forêt vierge où d’incroyables peintures rupestres témoignent d’un peuplement ignoré jusqu’alors

 

 

Mexique. Découverte d'un ancien temple dédié au «dieu écorché» Xipe Tótec. Le temple était là, juste sous leurs pieds, à l'ouest du site de fouilles archéologiques de la ville de Tehuacán. Il a été découvert lors de recherches dans des ruines popolocas. Les archéologues ont pu authentifier le sanctuaire grâce à trois statues, deux crânes et un corps, sculptés dans la pierre.

 

Divers

 

Le top des découvertes archéologiques en 2018. Voici quelques une des découvertes archéologiques à retenir pour cette année 2018.

 

Archéologie et histoire virtuelles au service de la reconstitution des sites anciens. La révolution numérique permet maintenant de reconstituer des vestiges du passé. Le Devoir propose un petit tour d’horizon de ce grand bouleversement rétrofuturiste. Premier arrêt : le virtuel appliqué à l’histoire et l’archéologie, ici comme ailleurs.

 

 

 

Lire la suite 0 commentaires

lun.

31

déc.

2018

Revue de presse : 30-31 décembre 2018

 

Egypte

Un atelier de momification a été découvert. Les archéologues égyptiens ont découvert un ancien atelier de momification datant de plus de 2500 ans. La découverte comprend un atelier de momification et un puits qui servait de lieu de sépulture communal. Le site est situé dans la nécropole de Saqqarah de Memphis.

Des sarcophages de la période romaine découverts. Les fouilles sur le littoral méditerranéen, près de la ville de Damiette, ont permis de découvrir un ensemble de sarcophages datant de la période romaine remplis de bijoux et contenant des restes humains.

Israël. Exposition d'objets archéologiques pillés et récupérés par Israël. Le musée inaugure une exposition révélant des douzaines d'objets qui ont été sauvés des pillards et des marchands d'antiquités sans licence, dans le cadre d'une coopération unique entre le musée et l'officier de l'administration civile chargé de l'archéologie en Israël.

Liban. Barrage de Bisri : pour un principe de précaution archéologique. Depuis sa réactivation en 2015, le projet de construction du barrage de Bisri, au Chouf ne cesse d’être contesté. La construction d’un barrage ne constitue-t-elle pas aussi une menace imminente pour une vallée potentiellement riche en vestiges et trésors archéologiques ?

Panama. Les crânes d’anciens plongeurs de perles présentent d’étranges excroissances osseuses dans les oreilles. Les crânes en question appartiennent à des experts en plongée ayant vécu il y a 2 400 ans. Au nombre de huit, sept hommes et une femme, ces derniers ont passé la majorité de leur vie à plonger dans l’eau pour rechercher divers trésors et objets de valeur, des perles en particulier.

31122018.pdf
Document Adobe Acrobat 792.7 KB
0 commentaires

sam.

29

déc.

2018

Revue de presse : 26-29 décembre 2018

 

France

 

Ardenne Métropole participera financièrement à la valorisation et la préservation des Thermes de Warcq. Plusieurs aménagements doivent être aujourd'hui exécutés sur le site afin de le préserver, de le valoriser et de le rendre accessible au plus grand nombre de visiteurs. Et pour se faire, le Conseil Départemental a besoin de subventions.

 

L'intérêt patrimonial du site de Foce reconnu. Inscrit le mois dernier au titre des Monuments historiques, le site torréen de Foce fera l'objet d'un projet de valorisation et de développement porté par la mairie d'Argiusta-Moriccio, en partenariat avec d'autres acteurs.

 

Pontivy voudrait que les vestiges du château des Rohan soient valorisés et accessibles au public. Maintenant que les fouilles archéologiques de la terrasse d’artillerie du château des Rohan sont achevées, la Direction régionale des affaires culturelles souhaiterait que le carré de fouilles soit protégé par un film géotextile, puis recouvert de terre.

 

Le Musée Champollion, temple de l’égyptologie, ouvrira ses portes en 2020 à Vif. Après une phase de travaux, la maison Champollion de Vif deviendra le Musée Champollion en 2020. Ce onzième musée départemental retracera le parcours de Jean-François Champollion, père de l’égyptologie moderne. Mais aussi de son frère Jacques-Joseph.

 

Fougères. La momie a encore des histoires à nous raconter. Longtemps oubliée, la momie de Fougères a refait surface en mars dernier. Un passionné d’égyptologie, Thomas Bruneau, a tenté de percer ses mystères. Il lui a fait vivre une année bien chargée.

 

Le “prieur Guy“, vedette de la nouvelle animation proposée par le musée archéologique de Grenoble. Le musée archéologique Grenoble – Saint-Laurent a présenté sa nouvelle animation scénographique résultant de l’étude anthropologique d’un des squelettes présents sur son parcours de visite permanent : celui du « prieur Guy ». Une étude anthropologique de longue haleine confortant le musée au rang des plus grands sites archéologiques et anthropologiques de France.

 

Algérie. Découverte archéologique : l'Algérie, un autre berceau de l'humanité ? C'est la première fois qu'on découvre des outils aussi anciens dans le bassin méditerranéen. Jusqu'à présent on n’en trouvait qu’en Afrique orientale. Cette découverte repousse de 600 000 ans l’arrivée des hommes en Algérie. Avec Brigitte Senut, professeure de paléontologie au Muséum National d’Histoire Naturelle. 

 

Bulgarie. Un char celtique découvert : les Gaulois en Thrace il y a 2 300 ans. Un exceptionnel char celtique a été découvert en Bulgarie, avec ses chevaux enterrés debout, figés. Témoin d’une improbable migration gauloise en Thrace, il y a 2 300 ans.

 

 

Egypte. L'ancien ministre égyptien des Antiquités réclame à l'Allemagne le retour de Néfertiti. Le buste représentant l'épouse du pharaon Akhenaton, l'une des pièces maîtresses des collections du Neues Museum de Berlin, serait conservé «illégalement» selon l'égyptologue Zahi Hawass. Il a exigé sa restitution afin d'être présenté lors de l'inauguration du nouveau Musée égyptien du Caire, prévue courant 2020.

 

Italie. Pompéi resplendit à nouveau. À nouvelles fouilles, nouvelles découvertes ! Pompéi tente d'oublier les années noires et se réinvente grâce à l'Europe et à la mobilisation de tous.

 

Lire la suite 0 commentaires

ven.

28

déc.

2018

Cinarchéo 4 janvier 2019 : archéologie lybienne

 CIN’ARCHEO vous convie à sa prochaine séance le vendredi 4 janvier 2019 (20 h 30) à la DRAC (Salle Robida).

 

Libye, entre mer et désert. Documentaire de 90’ réalisé en 2008 par Anne-Sophie Tiberghien.

 

 

 Fruit d’une sédimentation historique particulièrement fertile, le patrimoine historique libyen était exceptionnel par sa richesse et sa diversité. Les campagnes de fouilles amorcées au 19e siècle par des historiens français, italiens, et britanniques, et poursuivies par nombre d’institutions européennes, canadiennes ou japonaises, ont permis d’identifier quelque centaines de sites archéologiques d’intérêt. Cette terre, qui a connu tant de peuples et de religions, abrite aussi un vaste patrimoine ethnographique, anthropologique et architectural.

 

Dans ce docuimentaire, Anne-Sophie Tiberghien nous emmène sur des itinéraires hors des sentiers battus pour découvrir une Libye d’avant les évènements : théâtre romain de Sabratha, ruines de Leptis Magna, Ptolémaïs, Cyrène ... Antiques cités florissantes aux fastes admirablement bien conservés.

 

En Tripolitaine, en Cyrénaïque et dans le Fezzan. Phéniciens, Romains, Grecs, Ottomans, Italiens ont marqué ces lieux.

 

En passant par l'Akakus et ses extraordinaires peintures rupestres datant de 5000 ans avant notre ère et en empruntant les routes caravanières truffées de vestiges, vous vous aventurerez dans une zone inhospitalière jusqu'au volcan Waw an Namus au coeur de la Libye.

 

 

 Six ans après le déclenchement de la guerre civile libyenne, ce patrimoine risque de disparaître. Des centaines de photos et de vidéos sont diffusées sur les réseaux sociaux, des dizaines d’articles et de rapports traitant ce sujet montrent le terrible degré de destruction de quelques sites antiques comme Leptis Magna, Oea, Apollonia et Olbia-Téodorias, plusieurs colloques aux niveaux régional et international ont été organisés, quelques mesures ont été prises, et pourtant la destruction systématique du patrimoine libyen continue à cause d’un conflit militaire sans fin.

 


 

Lire la suite 0 commentaires

mar.

25

déc.

2018

Revue de presse : 24-25 décembre 2018

 

France

 

Les dieux d'Egypte s'exposent à Grenoble. Fort d'un prêt conséquent du Louvre, le musée de Grenoble nous propulse 3000 ans en arrière, au cœur du célèbre temple égyptien de Karnak et de son puissant clergé "paritaire". Une exposition à voir jusqu'au 27 janvier 2019.

 

Sur les traces des premiers Chrétiens de Lyon. À l’Espace culturel du christianisme de l’Antiquaille, on vous dévoile la vie des premiers chrétiens lyonnais dans un parcours permanent passionnant. Une exposition consécutive à des fouilles dans le quartier Saint-Just et à la découverte d’une lettre.

 

Algérie. Gravures rupestres de Taghit: le schéma de protection des stations en voie de finalisation. L’office national de gestion et d’exploitation des biens culturels protégés (OGEBC), un organisme public, spécialisé dans la protection des monuments historiques et archéologiques prend en charge cette opération qui assure les moyens nécessaires pour la protection de ces sites historiques dont les dessins remontent à plus de 5.000 ans

 

Allemagne. Des traces du 1er assassinat politique de l'histoire auraient été retrouvées. Des spécialistes en médecine légale ont établi qu'un prince décédé il y a près de 4.000 ans a été victime du premier assassinat politique de l'histoire commis avec «un poignard dont la lame aurait mesurée au moins 15 cm de long.

 

Canada.Grande découverte archéologique à Québec. Une tache plus sombre sur le sol du chantier boueux d’un projet de condominiums à Québec a mené les archéologues à découvrir l’extrémité d’un pieu taillé à la hache, préservé dans de la glaise et profondément enfoui sous la surface.

 

Italie. Un cheval enseveli découvert dans les ruines de Pompéi. Il était sellé, prêt à partir. Une équipe d'archéologues a découvert un cheval harnaché, enseveli dans une ancienne étable de Pompéi. Deux voire trois autres équidés auraient été trouvés à ses côtés.

 

Divers

 

10 découvertes archéologiques extraordinaires en 2018 à travers lemonde. 2018 a été marquée par d’importantes découvertes dans le domaine de l’archéologie à travers le monde. Des archéologues professionnels et amateurs ont fait des découvertes révolutionnaires et ont mis à jour notre compréhension des événements historiques.

 

A-t-on enfin résolu le mystère de la construction des pyramides ? La récente découverte d'une rampe inclinée sur un site archéologique égyptien permettra-t-elle d'enfin élucider le mystère qui entour l'édification des pyramides ? Bien plus raide que ce que l'on pouvait imaginer, elle permettait sans doute aux ouvriers de traîner les blocs de pierre. Une théorie sans doute plus crédible que nombre d'autres en vogue depuis plusieurs siècles.

 

25122018.pdf
Document Adobe Acrobat 897.7 KB
0 commentaires

dim.

23

déc.

2018

Revue de presse : 22-23 décembre 2018

 

France. Nantes : Exposition « Namsborg, des vikings » jusqu’au 6 janvier. Il ne reste plus que deux semaines pour voir ou revoir l’exposition temporaire présentée au Chronographe depuis cet été : « Namsborg, des vikings à Nantes ». Co-conçue avec le Musée Dobrée (Grand Patrimoine de Loire-Atlantique), cette exposition présente les traces du passage des vikings à Nantes et dans l'Ouest aux 9e et 10e siècles.

 

Algérie. Récupération de pièces archéologiques, une arrestation. Une personne détenait, chez elle, des objets issus de archéologiques sans autorisation et sans en informer le service compètent du patrimoine. En d’autres termes, cela étant considéré comme vol caractérisé et pillage de biens culturels protégés par la loi.

 

Australie. Le redoutable lion marsupial d'Australie disparu il y a 40.000 ans a été reconstitué. Le Thylacoleo carnifex était le plus gros mammifère carnivore d’Australie. La découverte d’un spécimen presque complet a permis de retracer le mode de vie de cet effrayant prédateur, dont la morsure était la plus puissante de tous les mammifères éteints et actuels

 

Belgique. Namur: le musée archéologique déménage après un an de fermeture. Céramiques antiques, squelette et petites statues mérovingiennes vont disparaître des vitrines du musée archéologiques de Namur pour rejoindre des caisses de déménagement.

 

Chine. 99 tombes anciennes découvertes en Mongolie intérieure. Une équipe de l'Institut régional du patrimoine culturel et de l'archéologie a découvert un complexe de tombes dans la Bannière de Jungar, incluant 99 tombes et une fosse sacrificielle remontant à une époque estimée entre la fin de la période des Royaumes combattants (de 475 à 221 av.n.è) et le début de la dynastie des Han de l'Ouest (de 202 av.n.è. à l'an 8).

 

Egypte. A Assouan, toute une communauté se révèle. La mission égypto-suédoise, opérant sur le site archéologique de Gabal Al-Silsila, dans la ville d’Assouan, a découvert une tombe datant de la XVIIIe dynastie pharaonique (1550-1307 av. J.-C.). A l’intérieur, trois sarcophages en calcaire et un nombre considérable de squelettes, d’amulettes et de scarabées ont été trouvés.

 

23122018.pdf
Document Adobe Acrobat 602.2 KB
0 commentaires

ven.

21

déc.

2018

Revue de presse : 21 décembre 2018

 

France. Un sarcophage de l'époque médiévale découvert à Bayeux. Des travaux de mise en accessibilité de la cathédrale de Bayeux ont permis de dévoiler un sarcophage de l'époque médiévale et les vestiges de la cathédrale de l'époque pré-romaine. 

Afrique du Sud. Little Foot , un petit cerveau mais avec des caractéristiques proches d'Homo sapiens. Ce n’est pas franchement une surprise mais les études de l’endocrâne de Little Foot montrent que la taille de son cerveau devait être proche de celui des chimpanzés actuels.

Canada. La poursuite des fouilles du site Cartier-Roberval n’est pas au programme. En dépit des recommandations des archéologues, le site de la colonie fondée par Jacques Cartier en 1541 ne fera pas l’objet de nouvelles fouilles. Le gouvernement caquiste a plutôt annoncé la mise en valeur du promontoire de Cap-Rouge par l’entremise d’un belvédère et d’un centre d’interprétation de 8,4 millions de dollars.

Egypte. La tombe du prêtre Wah Ty émerveille. Une mission archéologique égyptienne a découvert à Saqqara la tombe intacte d'un prêtre de rang élevé, Wah Ty. Datant de la Ve dynastie de l’Ancien Empire, la beauté des reliefs et le bon état de cette tombe en font une découverte exceptionnelle.

Pérou. Découverte d'un sanctuaire et de dépouilles millénaires. Des archéologues ont découvert dans le nord du Pérou un sanctuaire datant de plus de mille ans, où se trouvaient les dépouilles de 18 êtres humains dont six femmes avec des offrandes de lamas. L'enceinte cérémonielle a été mise au jour dans le sanctuaire de Santa Rosa, bâti entre les années 800 et 900 de notre ère, dans la province de Chiclayo dans la région de Lambayeque.

21122018.pdf
Document Adobe Acrobat 1.6 MB
0 commentaires

jeu.

20

déc.

2018

Revue de presse : 20 décembre 2018

 

France. La grotte du Pech Merle scrutée par les scientifiques. Durant deux jours, mardi 11 et mercredi 12 décembre, Dominique Segond, maire de Cabrerets, a accueilli, au musée de préhistoire du Pech Merle, une vingtaine de chercheurs. L'objet était de recueillir les premiers résultats des études réalisées dans la grotte depuis trois ans.

 

Algérie. L'importance de l'ouverture d'un musée sur l'histoire ancienne de Mostaganem. L'importance de l'ouverture d’un espace muséal consacré à l’histoire ancienne du littoral de Mostaganem et du bassin de Oued Chelliff, figure en tête des recommandations des participants à un colloque sur l’histoire ancienne de Mostaganem, ouvert mardi à la bibliothèque principale de lecture publique "Moulay Belhamissi" de Mostaganem.

 

Canada. 8,4 millions$ pour le site archéologique Cartier-Roberval de Cap-Rouge. Mis en veilleuse pendant 8 ans et dans un état de «détérioration générale majeure», le site archéologique Cartier-Roberval de Cap-Rouge profitera finalement d’une enveloppe de 8,4 millions $ pour être mis en valeur.

 

Indonésie. Une des plus anciennes pyramides du monde se cache-t-elle sous cette colline ? Des chercheurs indonésiens affirment avoir trouvé les traces d’un temple remontant à l’Homme de Cro-Magnon. Cette annonce, appuyée par des fouilles et des techniques de tomographie et carbone 14, ne fait toutefois pas l’unanimité.

 

 

 

20122018.pdf
Document Adobe Acrobat 783.4 KB
0 commentaires

mer.

19

déc.

2018

Revue de presse : 18-19 décembre 2018

 

France. Une statue exceptionnelle du dieu Jupiter acquise par le musée Bargoin de Clermont-Ferrand. Le musée Bargoin, avec la participation de l'Association des Amis des Musées de Clermont-Ferrand, a acquis lors d'une vente aux enchères à l'hôtel Drouot, à Paris le 14 décembre, un groupe statuaire antique représentant le dieu Jupiter à cheval terrassant un monstre anguipède (torse humain et queue de poisson).

Algérie. Tentatives de minimiser la découverte archéologique de Aïn Boucherit (Sétif) : Une polémique et des non-dits. Les découvertes archéologiques à Aïn Boucherit (Sétif), qui accréditent la thèse selon laquelle l’Algérie est «le berceau de l’humanité», ont suscité une polémique déclenchée par des chercheurs français.

Egypte.Frédéric Colin, Directeur de l’institut d’égyptologie de Strasbourg nous parle de sa découverte près de Louxor. Frédéric Colin, Directeur de l'institut d'égyptologie de Strasbourg et conservateur de la collection Égyptienne de l’Université de Strasbourg a fait une découverte majeure près de Louxor.

 

Indonésie.Une "pyramide" pourrait cacher un temple vieux de milliers d'années. Des scientifiques ont identifié une imposante structure semblable à une pyramide sur l'île de Java en Indonésie. Ils suggèrent maintenant qu'elle représenterait les restes d'un ancien temple qui pourrait avoir plusieurs milliers d'années.

 

Maroc. Une découverte archéologique met en relief l’intérêt des Amazighs pour l’astronomie. Des archéologues ont mis la main sur un nouveau site précieux : trois pierres, issues probablement de météorites tombés il y a des milliers d’années, ont été découvertes au sud d’Essaouira. Des écritures et des gravures en tifinagh ont été découvertes sur ces trois objets. Il s’agit indubitablement d’un signe de l’intérêt qu’accordaient les habitants de l’Afrique du Nord à l’astronomie.

 

Nouvelle Zélande. Une exposition sur le patrimoine culturel chinois commence. Armée de terre cuite : une exposition sur le patrimoine culturel chinois commence en Nouvelle Zélande.

 

Lire la suite 0 commentaires

lun.

17

déc.

2018

Revue de presse : 17 décembre 2018

 

France. Une cave du XVIIe siècle à l'ïlot Victor Hugo à Bourges. Emmanuel Marot, archéologue et responsable du suivi archéologique des travaux de l'ïlot Victor Hugo à Bourges. Il nous parle d'une cave du XVIIe siècle découverte il y a quelques jours sur le site des travaux.

 

 

In memoriam Noël Duval (1929-2018). Le 12 décembre 2018, Noël Duval s’est éteint à l’âge de 88 ans. Il reste pour ses amis, ses collègues et ses disciples, toutes générations confondues, un modèle d’érudition et de dévouement enthousiaste pour la cause des études tardo-antiques.

 

Algérie.

 

Tébessa: découverte de nouveaux sites archéologiques dans la région de "Bled El-Hadba". Plusieurs nouveaux sites archéologiques ont été découvert dans la région de "Bled El-Hadba" dans la commune de Bir El-Atar (90 km au sud de Tébessa), en plus de pièces archéologiques.

 

Cherchell: Première opération de prospection et de fouille du patrimoine archéologique maritime. Il s’agit-là, a-t-il ajouté, de la "première mission de prospection du genre à Tipasa", réalisée sur la base de recherches ayant démontré l’existence de sites et vestiges archéologiques immergés, dont notamment 23 chars de l’époque ottomane (16e ou 17e siècle).

 

Lire la suite 0 commentaires

dim.

16

déc.

2018

Revue de presse : 15-16 décembre 2018

 

France

La"petite Pompei" de Sainte-Colombe : retour sur une découverte exceptionnelle. A l’été 2017, Benjamin Clément et son équipe, missionnés par Archeodunum, mettent au jour un faubourg entier de la Vienne antique. Ils découvrent des vestiges, mosaïques, luxueuses demeures et espaces publics préservés dans des conditions exceptionnelles après avoir subi deux incendies.

Quels secrets Djedhor, la momie du musée du Berry, a-t-elle dévoilés lors du scanner? Archéo-anthropologue funéraire au service d’archéologie préventive de l’agglomération de Bourges, Raphaël Durand est impliqué dans l'étude de la momie égyptienne du musée du Berry. Il revient sur les connaissances acquises à la suite du scanner de «  Djedhor » et dessine le calendrier des recherches.

Aux origines de l’art, la femme est très présente. A Dole, l’exposition “Aux origines de l’art dans le Jura” donne une présentation très complète des fouilles qui ont été menées dans la grotte des gorges d’Amange. Ces belles découvertes ont notamment mis en évidence de nombreux symboles de la féminité.

L'armée de Rome à l'Arles antique. Claude Sintes, directeur du musée départemental Arles antique - dont c'est la dernière exposition - présentait hier à la presse "L'armée de Rome, la puissance et la gloire" avec la commissaire Katia Schörle, avant l'inauguration officielle.

Angleterre. Le site de Stonehenge révèle de plus en plus de ces secrets. Depuis la découverte du site il y a plus de 300 ans, les théories des archéologues ont beaucoup fluctuées et de nombreuses questions restent sans réponses.

Egypte. Une nouvelle merveille archéologique mise au jour. Quelques semaines après la découverte de sept tombes, dont quatre datant de plus de 6 000 ans, une mission archéologique égyptienne a mis au jour, à Saqqara, une tombe datant de plus de 4 400 ans. Moins ancienne, mais encore plus spectaculaire.

16122018.pdf
Document Adobe Acrobat 920.1 KB
Lire la suite 0 commentaires

ven.

14

déc.

2018

Revue de presse : 13-14 décembre 2018

 

France

 

Lyon : Bonae Memoriae, l'exposition du musée de l'Antiquaille raconte les rites funéraires des premiers chrétiens. Le musée de l'Antiquaille de Lyon présente jusqu'au 3 octobre 2019 "Bonae Memoriae", sa nouvelle exposition consacrée aux rites funéraires des premiers chrétiens de Lyon. Le parcours présente une cinquantaine d'objets inédits découverts lors des fouilles archéologiques de la place Wernert en 2016.

 

Exposition - Tomber sur un os - Archéa – Louvres. Si tomber sur un os fait partie du quotidien des archéologues, la découverte et l’étude des restes humains ne laissent jamais indifférent, nous renvoyant à notre propre fin ou à celle de nos proches.

 

Algérie. La découverte de Sétif contestée par des chercheurs français : l’Algérie ne serait pas le berceau de l’humanité. Selon cette dernière équipe, en effet, la  méthode du paléomagnétisme utilisée, ne serait pas fiable et, donc, il s’agirait de ne pas prendre pour exacts les résultats auxquels elle a donné lieu. Ce qui n’empêche pas ces chercheurs français de supposer, eux-mêmes, que les outils découverts, ne remonteraient à « pas plus de 2 millions d’années ».

 

Angleterre. Des chevaux de plus de 2000 ans, enterrés debout dans le Yorkshire. Des chevaux semblant, s'élancer de leur tombe creusée il y a plus de 2000 ans ont été découverts au début du mois de décembre dans le Yorkshire.

 

Egypte

 

Découverte d'un tombeau de la 18e dynastie à Assouan. Une mission archéologique suédoise a déterré un tombeau de la 18e dynastie dans la ville d'Assouan, dans le sud de l'Egypte. Le tombeau, qui daterait de la période s'étalant entre 1550 et 1292 avant JC, a été découvert lors de fouilles au temple de Kôm Ombo, à cinq mètres de profondeur.

 

190 ans de fouilles italiennes à Thèbes. Depuis 190 ans, les archéologues italiens mènent des fouilles archéologiques à Thèbes. L'égyptologue Marilina Betro a présenté cette évolution lors de la 2e conférence sur l’archéologie italienne en Egypte et dans la région MENA, qui s’est tenue la semaine dernière au Caire.

 

Maroc. Archéologie : Signature d’une convention franco-marocaine. L’Institut national des sciences de l’archéologie et du patrimoine (INSAP) et l’Institut national français de recherches archéologiques préventives (INRAP) ont signé, mardi à Rabat, une convention-cadre portant sur la promotion de leur collaboration en matière de recherche archéologique.

 

Suisse. Pièces de monnaie romaines en bronze trouvées à Winterthour. Un trésor numismatique a refait surface à Winterthour (ZH). Le Cabinet des monnaies de la ville a reçu 256 pièces en bronze datant de l'époque romaine, que l'on croyait disparues.

 

Vietnam. Histoire de la découverte de la citadelle de Thang Long. Selon Andrew Hardy, directeur d’études de l’École française d’Extrême-Orient, la citadelle de Thang Long est un complexe de vestiges associé à l'histoire de la capitale Thang Long-Hanoï. Cette structure architecturale grandiose, d’une grande importance nationale, reflète de nombreux événements historiques du monde et du Vietnam.

 

Divers

 

Les gènes de Néandertal donnent des indices sur l’évolution du cerveau humain. Dans la revue Current Biology, des chercheurs rapportent que les humains actuels porteurs de fragments d’ADN néandertaliens particuliers ont une tête légèrement moins arrondie, révélant ainsi des indices génétiques sur l’évolution de la forme et des fonctions du cerveau moderne.

 

Les chats ont-ils profité des hommes pour grossir ? Des chercheuses danoises ont comparé les tailles de chats domestiques sur plus de 2000 ans. La cohabitation avec l'homme semble avoir profité aux félins, qui ont grossi de près de 16%.

 

14122018.pdf
Document Adobe Acrobat 1.1 MB
0 commentaires

mer.

12

déc.

2018

Revue de presse : 11-12 décembre 2018

 

France. Une occupation du Paléolithique supérieur au Mas d'Azil. La grotte du Mas-d’Azil fait, depuis plusieurs années, l’objet d’un programme de recherche coordonné par des chercheurs de l’Inrap et de l’université de Toulouse Jean-Jaurès (laboratoire TRACES du CNRS).

 

Belgique. A la découverte du trésor de Guarrazar. Le Musée d'Archéologie accueille actuellement un exposition consacrée au trésor wisigothique de Guarrazar. Des copies de couronnes votives en or au destin chaotique comme vous l'explique ce reportage de Nicolas Lourosa sur des images de Romain Basso-Basset.

 

Chine. Préhistoire : des hommes se sont aventurés sur le toit du monde. Il y a environ 30 000 à 40 000 ans, des hommes ont eu la drôle d’idée d’aller s’installer sur le plateau tibétain à 4 600 mètres au-dessus du niveau de la mer. Il s’agit à ce jour de la première occupation humaine connue à haute altitude…

 

 

Suède. Une gomme à mâcher de 9.000 ans révèle des surprises sur la fabrication des outils. Mâché comme un chewing-gum, le brai de bouleau servait de glu pour la fabrication d’outils préhistoriques. L’analyse de l’ADN retrouvé sur des gommes d’un site archéologique suédois suggère qu’hommes, femmes et enfants mâchaient ces gommes.

 

Syrie. Damas accuse la coalition de «fouilles archéologiques illégales». Le régime syrien a accusé lundi les forces américaines, françaises et turques présentes dans le nord de la Syrie de mener des «fouilles archéologiques illégales», selon l’agence de presse syrienne officielle Sana. Il a dénoncé des «pillages et des vols».

 

Divers. Sur les traces des hommes du nord. À l’occasion de l’exposition « Nous les appelons Vikings », qui s’est tenue au Musée d’histoire de Nantes, les éditions du Château des ducs de Bretagne, en association avec les PUR et l’équipe du Musée historique de Suède, proposent un ouvrage reprenant les grandes lignes de l’évènement.

 

Lire la suite 0 commentaires

lun.

10

déc.

2018

Revue de presse : 8-10 décembre 2018

 

France

 

Var : visiter un site archéologie sous l'eau. À Hyères, dans le Var, se trouve le seul site archéologique sous-marin de France. À quelques centimètres sous l'eau, il existe une histoire vieille de 2 000 ans. Il s'agit de celle du port de la cité romaine d'Olbia.

 

Musée Champollion : unique musée français dédié à l'égyptologie. Située à Vif, dans la rue qui porte le nom des deux égyptologues, la maison des Champollion sera dès 2020 un nouveau musée départemental devant accueillir 50 000 visiteurs par an. Il exposera plus de 500 objets.

 

Jacques Boucher de Perthes, l'homme au mammouth. Pionnier de la préhistoire, érudit et savant passionné, poète et amateur d’art, nous commémorons cette année les 150 ans de sa disparition. Mis à l’honneur par la Ville d’Abbeville dont il est originaire, de nombreux événements se sont déroulés tout au long de l’année 2018. Portrait de cette figure riche et complexe, considérée comme l’un des fondateurs de la science préhistorique... 

 

Canada. Saint-Augustin immortalise ses fouilles dans la préhistoire. De par sa situation géographique et ses parcelles encore vierges, le territoire de Saint-Augustin s’avère propice aux fouilles en archéologie préhistorique. La découverte récente d’artéfacts de plus de 9000 ans en fait un lieu fertile où trouver des traces du passage des premiers occupants du nord-est de l’Amérique.

 

Chine. Cette découverte chinoise vieille de 2.500 ans intrigue les chercheurs. Long de 142 centimètres et large de 106 centimètres ce chariot se déplaçait à l’aide de deux grandes roues composées chacune de 38 rayons. Un détail qui en dit long sur le statut social du voyageur.

 

Egypte

 

Sarcophages de Louxor : le décryptage de Frédéric Colin, chef de la mission française. Il était à la tête de la petite équipe d’archéologues français qui a mis au jour près de Louxor, une tombe renfermant deux sarcophages vieux de plus de 3500 ans. Le professeur Frédéric Colin, directeur de l'institut d'égyptologie de Strasbourg revient sur cette découverte majeure.

 

La « rampe de Khéops » relance les recherches sur la construction des pyramides. Il y a quelques semaines, l’équipe franco-anglaise de la mission archéologique d’Hatnoub, un site situé à environ 300 km au sud du Caire, a mis au jour une rampe d’une trentaine de mètres de long (environ 100m dans son état d’origine) pour trois mètres de large.

 

Divers

 

Qu'est-ce qu'un Homme moderne (pour un préhistorien) ? Le 30 novembre 2018, un colloque organisé par le CNRS et le Muséum National d'histoire naturelle a réuni des préhistoriens de tout bord. Au programme: un cycle de conférences ouvertes sur la notion de modernité en Préhistoire. Un débat très actuel face aux nouvelles découvertes dans les domaines de l'archéologie, de la paléontologie et de la génétique.

 

Les peintures rupestres représenteraient des constellations. Le sens des superbes représentations d’animaux peintes sur les parois des grottes d’Altamira, de Lascaux, de Chauvet ou encore gravées à Göbekli Tepe nous reste encore très mystérieux. Deux chercheurs, qui ont mené un important travail d’enquête, arrivent à la conclusion qu’ils figurent des constellations. Et ils ajoutent que nos ancêtres du paléolithique supérieur pratiquaient une astronomie complexe.

 

10122018.pdf
Document Adobe Acrobat 1.5 MB
0 commentaires

dim.

09

déc.

2018

Conférence vendredi 14 décembre 2018 : Les animaux dans la Grande Guerre ; l'apport de l'archéozoologie

La prochaine conférence-dédicace du CIRAS aura lieu le vendredi 14 décembre 2018, à 20h30 à
la DRAC (Salle Robida, 61 rue Saint-Fuscien). Elle sera animée par Alice Bourgois, docteur en
archéologie et en archéozoologie de l’Universite Jules Verne-CRAVO.

L’archéologie de la Grande Guerre
est une branche relativement nouvelle de
la discipline, elle a pourtant révélé toute
son importance pour la mémoire collective
lors des commémorations pour le
centenaire de la première guerre mondiale.
L’archéozoologie de la Grande
Guerre quant à elle permet de relier deux
grands thèmes actuellement au coeur des
préoccupations : le devoir de mémoire
pour préserver la paix entre les hommes et
le bien-être animal.

L’histoire des relations entre les humains et les animaux nous montre que toutes les espèces
vivantes sont liées entre elles, en tout temps et en tous lieux, et cette dépendance mutuelle s’illustre
terriblement lors des conflits meurtriers de 1914 à 1918. La guerre est véritablement mondiale et
«totale» car elle touche non seulement l’humanité, mais également le monde animal dans sa globalité :
animaux domestiques réquisitionnés pour combattre, sacrifiés au nom des nations ou sur le billot des
bouchers pour nourrir les armées ; animaux sauvages massacrés par les obus et les fusillades,
éradiqués, chassés, privés de leur habitat naturel détruit par la folie des hommes.


Dans son livre, Bêtes des tranchées, l’historien Eric Baratay relate, archives et photographies à
l’appui, le destin de ces millions d’animaux entrainés dans cette guerre dévastatrice. Les fouilles
archéologiques menées par les différents opérateurs des Hauts-de-France et du Grand Est viennent
compléter ce discours avec des témoignages directs : les squelettes des animaux morts pendant le
conflit qui donnent une dimension dramatiquement réelle à ces lignes de chiffres et de textes plutôt
abstraites. Encore faut-il diffuser ces données. Beaucoup connaissent l’histoire de Joey dans la fiction
Cheval de Guerre (War Horse en version originale) de Michael Morpurgo, adaptée au cinéma par
Stephen Spielberg, mais moins nombreux sont ceux qui ont entendu parler de Billy the goat, de
Vaillant, pigeon voyageur décoré de l’Ordre de la Nation ou de cette étrange réquisition de chats à
Charleroi. Enfin, comme pour ces soldats inconnus enterrés dans les cimetières militaires du nord de la
France, personne ne connait les noms ni les histoires des chevaux de Chaillon et de la chèvre de
Carspach, personnages anonymes au destin tragique, prisonniers du conflit le plus meurtrier de
l’histoire européenne après la seconde guerre mondiale.

Lire la suite 0 commentaires

ven.

07

déc.

2018

Revue de presse : 7 décembre 2018

 

France

 

Fouille d’un quartier romain et d’un cimetière du Moyen Âge à Reims. Situé aux alentours de la Cathédrale de Reims, le secteur de la fouille est historiquement riche. En effet, il est situé dans le centre de la ville que ce soit à la période romaine ou au Moyen-Âge, la fouille permet donc de renouveler les connaissances sur l’évolution de ce quartier à ces périodes.

 

Thouars Immersion dans le quotidien d’un fouilleur du passé. Depuis le 22 octobre, des archéologues de l’Inrap fouillent le square Franklin-Roosevelt à la recherche de squelettes médiévaux. Et ils en ont déjà trouvé environ quatre-vingts (NR du 29 novembre). Mais qui sont ces professionnels des fouilles qui investissent le Thouarsais jusqu’au 14 décembre ?

 

Egypte

 

Kaires se révèle à Aboussir. Le complexe funéraire d'un haut fonctionnaire de la Ve dynastie a été mis au jour dans la région d’Aboussir par les archéologues tchèques. Une découverte qui coïncide avec les 60 ans de l’Institut tchèque d’égyptologie.

La toute première mission archéologique chinoise débute ses travaux d'excavation. La toute première mission archéologique chinoise débute ses travaux dans le temple de Montou.

 

 

 

 

Etats-Unis. Un musée américain refuse de rendre à l'Italie "l'athlète de Fano". Le Musée Getty de Los Angeles a refusé de renvoyer en Italie "l'athlète de Fano", un bronze datant du IVe siècle avant J.C.. La plus haute juridiction italienne a pourtant ordonné la restitution de cette oeuvre attribuée au sculpteur grec Lysippe.

 

Divers. Une ancienne souche de peste a pu provoquer le déclin des Européens du néolithique. Une étude suggère comment la peste a pu provoquer le déclin des européens pendant le néolithique. Cette peste a pu se propager via les routes commerciales plutôt que d’être apportée par les vagues de migration de la steppe eurasienne.

 

Lire la suite 0 commentaires

jeu.

06

déc.

2018

Revue de presse : 6 décembre 2018

 

France

 

Après des fouilles archéologiques, la grotte du Mas-d'Azil révèle de nouveaux vestiges. Ces découvertes, si elles doivent encore faire l’objet d’analyses plus poussées, confirment la présence d’un « vrai niveau magdalénien », une période du Paléolithique supérieur, soit entre 17 000 et 12 000 ans avant notre ère.

 

Reignac : à découverte exceptionnelle fouilles exceptionnelles. La mise au jour « d’un vaste site d’habitat du néolithique final, comportant une enceinte doublée d’un talus en terre […] constitue une découverte majeure. De plus, le caractère très structuré [du site de] Reignac-sur-Indre est unique.

 

Une cave du XVIIe siècle découverte sous l'îlot Victor-Hugo, à Bourges. Le sous-sol de l’îlot Victor-Hugo, à Bourges, a livré ses premiers secrets. Les archéologues ont découvert une cave construite vers le XVIIe siècle. À peine découverte, sa porte d’entrée a été détruite.

 

La préhistoire japonaise séduit Paris avec les céramiques de l'époque "Jômon". La Maison de la culture du Japon propose pour la seconde fois en vingt ans un panorama d'une époque ayant duré de - 11 000 à - 400 avant notre ère. La virtuosité des potiers surprend les visiteurs. Ils découvrent un monde dont on ne sait presque rien.

 

Angleterre. Un squelette de 500 ans portant des bottes trouvé dans la Tamise. A Londres, des archéologues ont découvert un squelette vieux d'environ 500 ans dans la Tamise. Ses bottes, particulièrement résistantes, étaient quasiment intactes. 

 

Egypte.La journée d’une mission scientifique. La mission en Egypte se termine, les scientifiques rentrent en France après un séjour inoubliable. Marie Radepont, spécialiste d’analyse chimique des peintures au laboratoire d’archéologie moléculaire et structurale (Sorbonne Université – CNRS) revient sur leur quotidien et se souvient.

 

Mexique. Un site sacré utilisé par les Mayas il y a 2.300 ans découvert. L'Institut national d'anthropologie et d'histoire a confirmé la découverte d'une grotte, centre cérémoniel maya vieux de plus de deux mille ans, située à équidistance des sites archéologiques d'Ebtún et de Cuncunul, dans le Yucatán.

 

 

 

06122018.pdf
Document Adobe Acrobat 1.1 MB
0 commentaires

jeu.

06

déc.

2018

Revue de presse : 5 décembre 2018

 

France

 

A Châtillon-le-Duc, les traces d’un sanctuaire gallo-romain. Des fouilles archéologiques sont en cours dans le hameau de Cayenne, sur le tracé de la future deux fois deux voies de la RN57. Les vestiges d’un sanctuaire gallo-romain ont été mis au jour.

 

Vendeuil-Caply : le musée archéologique fourmille de projets pour 2019. Une fois encore, il a atteint ses objectifs. Fermé jusqu’au mois de mars, le musée archéologique de l’Oise, situé à Vendeuil-Caply, est parvenu, en 2018, à stabiliser son affluence. Près de 9 000 visiteurs l’ont arpenté de mars à novembre.

 

Nouvelles du Sud Ouest, Musé d'archéologie. Pour son 5e anniversaire, le Musée d'Archéologie de Roussillon propose une année chargée d'activités originales et festives. Le tout commence par l'entrée gratuite pour tous, tout au long du mois de décembre. Frédéric Hottin, archéologue, est venu en studio nous expliquer quelques unes de ces activités spéciales.

 

 

Royaumes Oubliés, les Héritiers de l'Empire Hittite, l'exposition au musée du Louvre. Une plongée dans une civilisation des plus fascinantes... Voici ce que propose le musée du Louvre à travers une exposition autour de l'art Hittite. Une exposition qui invite plus précisément les visiteurs à découvrir cette grande puissance, rivale de l'Egypte antique, qui a dominé l'Anatolie (l'actuelle Turquie) avant d'étendre son influence sur tout le Levant jusqu'en 1200 avant J.-C.

 

Journées de l’archéologie Pirogue préhistorique, arsenal du XVIIe, résidence médiévale... Retour sur un an de fouilles en région. Les archéologues des Hauts-de-France vous donnent rendez-vous ce vendredi et ce samedi au Louvre-Lens pour vous présenter leurs travaux et découvertes. Tour d’horizon avec Jean-Luc Collart, conservateur en chef régional.

 

Algérie. L'Afrique entière est-elle le berceau de l'humanité. En Algérie, des outils lithiques seraient datés de 2,4 millions d’années, montrant ainsi qu’une espèce d’hominidé vivait également à cette époque dans le nord du continent africain…

 

Cisjordanie. Une bague retrouvée en Cisjordanie et authentifiée comme celle de Ponce Pilate. Cinquante ans après sa découverte sur un site archéologique en Cisjordanie, des chercheurs israéliens révèlent que les lettres qui sont inscrites sur l'anneau forment le nom du préfet romain, rapporte le quotidien Haaretz. C'est seulement la seconde preuve archéologiques que l'on possède de son existence.

 

Egypte. La langue égyptienne ne connaît pas de mot pour désigner "l’art". La langue égyptienne ne connaît pas de mot pour désigner "l’art" et, si les artisans étaient par ailleurs très demandés et particulièrement bien traités par la couronne et leurs "clients" privés, peu d’individus sont réellement discernables.

 

Lire la suite 0 commentaires

mer.

05

déc.

2018

Revue de presse : 3-4 décembre 2018

 

France

 

Splendeur gallo-romaine à Bavay. Jusqu'au 22 janvier, le Forum antique de Bavay-musée archéologique du Département du Nord vous propose de redécouvrir l'un des emblèmes de sa collection : le Trésor des Bronzes, découvert il y a 45 ans. Cet ensemble mystérieux à bien des égards vient de faire l'objet d'un large programme d'étude...

 

Un centre d'études archéologiques sur le site du Paléosite de Saint-Césaire en 2021. Le département de Charente-Maritime vient de décider la construction d'un centre d'études archéologiques où seront conservées l'ensemble des pièces découvertes lors des fouilles. Le Centre de recherche sera construit en 2021 sur le parking du Paléosite de Saint-Césaire.

 

 

Egypte

 

Au sujet des parfums égyptiens. L’étude interdisciplinaire des peintures de quelques tombes de la vallée des Nobles, à Louxor, amène l’équipe à étudier une chapelle funéraire de la fin de la 18ème dynastie. Les textes hiéroglyphiques n’y ont pas été inscrits et le nom de son propriétaire n’est donc pas connu. 

 

Les couleurs de la palette égyptienne. L’observation de la représentation très inhabituelle d’une palette dans la tombe d’Ipouky et Nebamon à Louxor amène à réfléchir aux objets employés par les artistes et aux concepts qui ont pu présider à leurs choix de peinture.

 

Israël

 

Découverte d'un trésor de pièces d'or datant de 900 ans. Un trésor de pièces d'or rares a été découvert dans le port antique de Césarée (au nord d'Israël), probablement enfoui - et jamais récupéré - par son propriétaire pour le soustraire à la conquête de la ville par les Croisés il y a 900 ans. 

 

Un parfum de vanille sur le site de l’Armaggedon. Trois jarres de 3.600 ans contenant des traces de vanille ont été retrouvées dans l’antique cité de Meggido. Une épice dont l’origine supposée était jusque-là située sur le continent américain d’où elle se serait ensuite propagée…

 

Luxembourg. La princesse de Schengen dévoilée. Une nouvelle exposition au Biodiversum de Remerschen est consacrée à une sépulture exceptionnelle datant de 2 500 ans, qui met en lumière les pratiques funéraires de nos ancêtres sur les rives de la Moselle.

 

Tunisie. Un tunisien reçoit le prix international d'archéologie “Amedeo Maiuri”. Cette année, le prix international d’archéologie “Amedeo Maiuri” sera attribué au Professeur émérite et historien spécialiste de la civilisation punique et des langues ouest-sémitiques, M’hamed Hassine Fantar.  Ce prix lui est décerné pour ses recherches inlassables, sa gestion et sa diffusion du patrimoine archéologique de la Tunisie.

 

Divers. Les mystérieuses mains de la Préhistoire, signe que nos ancêtres s'automutilaient ? Des mains aux doigts manquants dans certaines peintures pariétales du Paléolithique supérieur, en Europe, s'expliqueraient par une amputation volontaire liée à une pratique religieuse, selon des archéologues de l'université Simon Fraser, au Canada.

 

 

 

Lire la suite 0 commentaires

dim.

02

déc.

2018

Cin'archéo 7 décembre 2018 : l'art préhistorique

 

CIN’ARCHEO vous convie à sa prochaine séance le vendredi 7 décembre 2018 (20 h 30) à la DRAC (Salle Robida).

 

 

 

Dater les origines de l'art. Documentaire de 26’ réalisé en 2017 par Marc Azéma (Passé Simple, IRAMAT-CRP2A, IPREM-LCABIE). Dater les plus anciens vestiges témoignant de l'émergence du comportement artistique chez l'humain: telle est la mission d'une équipe d'archéologues bordelais que nous suivons en Afrique du Sud sur les traces des premiers hommes modernes.. Ce voyage va nous entraÎner dans les superbes paysages de ce pays, de la côte atlantique aux rivages du pacifique, du désert aride à la forét tropicale d'un des plus anciens territoires occupé par Homo sapiens. Cette aventure scientifique va être rendue possible par de nouvelles techniques de datations mises au point en France dans les laboratoires d'experts de l'archéologie. Ils vont ainsi nous transporter 70000 ans dans le passé de notre humanité.

 

 

La bataille du Coa. Documentaire de 81’ réalisé en 2016 par jean-Luc Bouvret (Le Miroir ; CNRS Images). Après le succès international de “Côa, la rivière aux mille gravures”, film documentaire qui racontait la découverte au Portugal de milliers de gravures préhistoriques à l’air libre au début des années 1990, le réalisateur Jean-Luc Bouvret s’attaque au versant politique de l’affaire. Le film “La bataille du Côa” retrace l’épopée du sauvetage de ce site qui devait être englouti par l’eau d’un gigantesque barrage et qui est aujourd’hui classé au patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco… Ce nouveau film, construit comme un thriller dans les coulisses du pouvoir, raconte les étapes de la lutte de David contre Goliath qui a débouché sur la sauvegarde de ce trésor. Au delà de la sauvegarde du patrimoine, cette victoire de valeurs culturelles, écologiques et humaines sur la froide rationalité économique a des allures de symbole fort et d’espoir collectif dans l’Europe d’aujourd’hui.

 

Lire la suite 0 commentaires

dim.

02

déc.

2018

Revue de presse : 1er-2 décembre 2018

 

France. Servir les dieux d’Égypte. Le musée de Grenoble organise une exposition-événement consacrée à l’Égypte antique, en collaboration avec le musée du Louvre. Elle propose une plongée archéologique dans la ville de Thèbes (La Puissante), aujourd’hui Louxor, il y a 3000 ans, en parcourant sa nécropole et le temple monumental d’Amon.

 

Suisse. Archéologie: la Suisse a restitué… de la camelote. Il y a dix jours, la Suisse a remis 26 objets archéologiques à l’Égypte. Or c’était de la camelote bon marché pour touristes, affirme un expert.

 

Canada. Des chercheurs en quête des secrets d’un cimetière. Les chercheurs espèrent utiliser les nouveaux moyens techniques pour découvrir de vieux secrets dans le premier lieu historique national du Canada, un fort qui abrite un cimetière anglais remontant à plusieurs siècles.

 

Egypte. Observer les pratiques artisanales dans les tombes égyptiennes. Les représentations de scènes artisanales peintes dans les tombes thébaines à Louxor fournissent des renseignements précieux sur les pratiques techniques et sur les gestes mis en œuvre pour fondre de l’or, préparer de l’ébène ou des bijoux, etc.

 

02122018.pdf
Document Adobe Acrobat 803.5 KB
0 commentaires

ven.

30

nov.

2018

Revue de presse : 30 novembre 2018

 

France

 

Un quartier antique et un nouveau cimetière médiéval découverts au cœur de Reims. Après les centaines de sépultures mises au jour au pied de la basilique Saint-Remi, un autre cimetière médiéval, utilisé sans doute entre le XIIIe siècle et la Révolution, a été découvert près de la place Godinot. Ces vestiges funéraires côtoient un ancien quartier gallo-romain, sur lequel les chercheurs ont découvert des poteries et céramiques antiques.

 

Hyères : sous l'eau, archéologues et plongeurs à l'oeuvre. Entre Port-Cros et Porquerolles, se trouve l'une des épaves les plus anciennes de la côte hyéroise. Une équipe d'archéologues procède à des sondages pour en savoir plus sur cette embarcation du IIe s. avant n.è.

 

 

Hyères: Olbia, une histoire engloutie vieille de 2.000 ans. Plage de l'Almanarre, à Hyères (Var): paradis du kitesurf et de la planche à voile, et seul site archéologique sous-marin de France. Ici, quelques centimètres sous l'eau, une histoire vieille de 2.000 ans, celle du port de la cité romaine d'Olbia.

 

Lire la suite 0 commentaires

jeu.

29

nov.

2018

Revue de presse : 29 novembre 2018

 

France

 

Thouars. Les fouilles archéologiques livrent leurs premiers secrets. Commencées depuis le 22 octobre, les recherches menées dans le square Roosevelt amènent un éclairage nouveau sur le Thouars médiéval.

 

Sur les traces des épaves disparues entre le Cap et Aleria. Le département des recherches archéologique sous-marines mène des fouilles sur ces bateaux qui reposent à plusieurs centaines  de mètres de profondeur. Au moyen des dernières technologies

 

Toutânkhamon, le trésor du Pharaon, à la Grande Halle de la Villette. À l’occasion du centenaire de la découverte du tombeau, l’exposition Toutânkhamon le Trésor du Pharaon s’ouvrira à Paris le 23 mars 2019 à la Grande Halle de la Villette.

 

Belgique. Le musée archéologique de Namur célèbre son futur déménagement. Ouvert il y a plus de 150 ans, le musée archéologique de Namur fermera ses portes dans quelques semaines en vue de son déménagement sur le site des Bateliers en 2020. Pour marquer le coup, un programme spécial a été concocté avec de nombreuses activités gratuites du 5 au 9 décembre.

 

Egypte. Des étranges usages qui ont été faits des momies égyptiennes. La présence de momies dans la tombe d’Amenouahsou rappelle certains usages morbides qui en ont été faits. Même le pigment brun de momie fut à la mode à une époque de notre histoire. Les Égyptiens anciens ne considéraient pas les corps embaumés de cette manière et ils ont préféré le noir de carbone pour leurs peintures murales

 

Luxembourg. Que cache le squelette découvert à Steinsel? Si l'excavation d'un squelette n'a rien de rare pour les archéologues du Centre national de recherche archéologique (CNRA), elle a, cependant, fait grand bruit auprès des habitants de la commune, d'autant que l'emplacement se situe en plein centre, le long de la rue principale, à proximité immédiate de l'église.

 

29112018.pdf
Document Adobe Acrobat 914.7 KB
0 commentaires

mer.

28

nov.

2018

Revue de presse : 28 novembre 2018

 

France

 

Comment était peuplée la Corse il y a 350 000 ans ? Amphibiens, reptiles, oiseaux, mammifères... De nombreuses espèces occupaient la Corse il y a des milliers d'années. L'île présente de nombreuses traces d'animaux fossiles et les chercheurs arrivent à "remonter le temps" dans leurs fouilles jusqu'à -350 000 ans.

 

Préhistoire : la grotte de Bruniquel n'a pas encore livré tous ses secrets. Connue dans le monde entier depuis 2016, la grotte de Bruniquel abrite la structure créée par l'homme la plus ancienne de l'histoire en milieu souterrain. Les recherches ont révélé que la construction composée de 400 stalagmites date en effet de - 176 500. Mais il reste encore bien des mystères à découvrir.

 

Trois sépultures découvertes à Locmariaquer. Locmariaquer était certainement une ville importante dans l’Antiquité. C’est en tout cas ce qu’il ressort des récentes fouilles effectuées dans la commune. Vestiges d’un bâtiment antique et sépultures ont été déposés au service archéologie du Morbihan pour étude.

 

Vescovato : de nouveaux locaux pour l’institut national de recherches archéologiques préventives. Ce mercredi, l’institut national de recherches archéologiques préventives a inauguré ses nouveaux locaux à Vescovato. Une façon de renforcer son implantation et son activité en Corse. 

 

Canada. Des découvertes datant de 9500 ans à Saint-Augustin-de-Desmaures. Le territoire de Saint-Augustin-de-Desmaures serait propice pour des fouilles en archéologie préhistorique. Les archéologues ont fait des découvertes datant de 9500 ans à 1000 ans.

 

Cisjordanie. Un masque vieux de 9 000 ans resurgit. L'autorité archéologique est restée vague sur les circonstances de la découverte, qui remonte selon elle à plusieurs mois. Le masque provient selon elle des environs de la colonie israélienne de Pnei Hever.

 

Egypte.

 

Nouvelle découverte archéologique. Des fouilles réalisées dans la région du Caire ont permis aux archéologues égyptiens de découvrir huit momies abritées dans des cercueils de calcaire et dont les identités sont encore inconnues.

 

Ce que révèle la tombe d'Amenouahsou, artiste de l'Egypte ancienne. L’observation et l’analyse chimique des représentations de couteaux tenus par des divinités amène à une réflexion sur la nature des métaux qui étaient employés. Des momies déplacées par des pilleurs durant l’Antiquité sont toujours présentes dans cette tombe construite à l’origine pour Amenouahsou.

 

Suisse. Un nouveau directeur au Musée romain d'Avenches. Le professeur genevois Denis Genequand, archéologue notamment spécialiste du Moyen-Orient, a été choisi pour diriger le Musée romain d'Avenches. Il arrive à l'heure où le futur musée se dessine sur le site.

 

28112018.pdf
Document Adobe Acrobat 1.6 MB
0 commentaires

mer.

28

nov.

2018

Revue de presse : 27 novembre 2018

 

France

 

Le site archéologique du Fâ n’a pas dévoilé tous ses secrets. Le site archéologique gallo-romain de Barzan (17), est un des plus importants de la région. Alain Bonnifleau, bénévole depuis déjà vingt-cinq ans, a pris une part active à sa renaissance.

 

 

Haut-Doubs : des vestiges mis au jour par la sécheresse. Avec l’assèchement du Doubs, plusieurs édifices ont resurgi des profondeurs de la rivière. C’est le cas d’anciens moulins, vieux de plusieurs siècles, qui bordaient les rives.

 

Archéologie. Valorisation des sites de Langonnet. Les richesses archéologiques du Centre Ouest Bretagne (Cob) sont un atout pour le territoire. Avant de pouvoir les révéler au public, un travail d’inventaire a dû être mené.

 

Chassey-le-camp. Jugé pour avoir été vu avec un détecteur de métaux sur le site archéologique. Un homme de 47  ans était jugé devant le tribunal correctionnel de Chalon pour avoir été surpris avec un détecteur de métaux sur le site archéologique du Chasséen.

 

Egypte

 

Pour trouver des momies en Egypte, «il faut résoudre des scènes de crime». Le professeur Frédéric Colin, directeur de l’institut d’égyptologie de l’université de Strasbourg, confie comment il a découvert une stèle et deux sarcophages à Louxor

 

Un tombeau partagé par deux artistes sous Amenhotep III. Le tombeau de Nébamon et Ipouky est unique à plus d’un titre. Alors que les chapelles étudiées avec des instruments d’analyse chimique et de documentation photographique sont en général dédiées à un défunt et à sa parenté, ici ce sont deux hommes qui s’en partagent l’espace, tout en n’ayant apparemment pas de relation familiale connue puisque les parents des deux défunts sont cités séparément.

 

Israel. Un extrait de vanille retrouvé dans une chambre mortuaire de l’âge de Bronze. La première preuve de l’utilisation de vanille a été découverte dans des résidus d’offrandes mortuaires, dans une tombe vieille de 3 600 ans et située en Israël – ce qui réécrit l’histoire de la précieuse épice.

 

Italie.

 

Pompéi : pourquoi tant de nouvelles découvertes. Fresques érotiques, portraits intacts, squelettes improbables, demeures somptueuses, graffitis et inscriptions qui bouleversent nos connaissances sur l'Antiquité... Plus un mois ne passe sans une nouvelle découverte exhumée à Pompéi. Voici pourquoi.

 

Lire la suite 0 commentaires

mar.

27

nov.

2018

Conférence vendredi 30 novembre 2018 : Graffitis et bas-reliefs de la Grande Guerre

La prochaine conférence-dédicace du CIRAS aura lieu le vendredi 30 novembre
2018, à 20h30 à la DRAC (Salle Robida, 61 rue Saint-Fuscien). Elle sera animée
par Gilles Prilaux, Archéologue de SOMME PATRIMOINE, spécialiste
unanimement reconnu de l’archéologie de la Grande Guerre.

Au nord de la France, dans la pénombre des galeries souterraines, parois et pierres se
font encore aujourd’hui l’écho des âmes des soldats qui combattirent sur le front Ouest durant
la Première Guerre mondiale.


Mis au jour pour la première fois en 2013 à
Naours, puis dans plusieurs carrières ou cavités de la région, les graffitis et bas-reliefs réalisés par ces hommes, photographiés par Dominique Bossut, constituent des témoignages uniques de combattants français, britanniques, australiens, allemands, canadiens ou américains.
Après plusieurs années d’enquête et de


recherche, l’archéologue Gilles Prilaux nous
présente ici ces écrits fragiles et intimes, ces brèves esquisses patriotiques, réjouissantes caricatures ou monumentales sculptures. Il nous restitue leur histoire et, à travers elle, le parcours de ces soldats livrés à eux-mêmes dans la solitude et le silence de la terre.


Un fantastique voyage dans les souterrains de la
Grande Guerre, sur les traces d’un patrimoine exceptionnel.

 

La conférence sera suivie de la dédicace du livre autour d’un verre de l’amitié.

Prochaine conférence : 14 décembre. Les animaux dans la Grande Guerre par Alice
Bourgois, docteur en archéologie et en archéozoologie de l’UPJV-CRAVO.

Lire la suite 0 commentaires

23-24 mars : Réouverture de Samara ; le programme

Un message de Ludovic Moignet, directeur de Samara


"Bonjour,

Samara rouvre ses portes le 24 mars après de nombreux travaux et  aménagements. On peut parler de « lifting ».

Nous attendons notre réouverture estivale avec impatience et avons  concocté un programme original pour le 23 et 24 mars 2013 …

Voici donc un aperçu de notre campagne de com.

Ces documents sont encore en cours de validation. Mais ça devrait  donner ça !

Dossier de presse
Dossier de presse - Quand les Gaulois re
Document Adobe Acrobat 1.2 MB
flyer
Flyer - Quand les Gaulois rencontrent le
Document Adobe Acrobat 507.6 KB

Infos programmation culturelle ville de Péronne : découverte de l'archéologie

Ville de Péronne

Musée municipal Alfred-Danicourt

 

Pour l’année 2013, place à l’archéologie, thème du nouveau cycle de conférences et d’exposition du musée municipal de Péronne. Une présentation des découvertes réalisées lors des fouilles dans la Somme sur le tracé du futur canal à grand gabarit sera proposée par un archéologue de l’INRAP. Le Service régional d’archéologie de Picardie reviendra quant à lui sur les résultats des recherches archéologiques sur Péronne. Enfin grâce à Samara, Parc naturel de la Préhistoire, nous découvrirons le monde de la reconstitution.

 

En septembre, nous bénéficierons de la présence dans notre ville du Dr Philippe Charlier, dont les travaux sur de célèbres reliques historiques font désormais référence. Il donnera le coup d’envoi d’une exposition exceptionnelle : pour la première fois depuis 1914 et la destruction totale du musée municipal, des momies seront à nouveau exposées à Péronne.

 

30 mars > 15h00 > conférence Archéologie sur le canal Seine-Nord Europe : premiers résultats des recherches, par Gilles Prilaux, archéologue de l'Institut national de recherches archéologiques préventives (INRAP)
 
> 16h30 > réouverture au public du Musée Alfred-Danicourt ; dans la journée, animation pédagogique par Samara, le Parc naturel de la Préhistoire.

 

25 mai > 15h00 > conférence Les découvertes archéologiques à Péronne, par Tahar Ben Redjeb, ingénieur d’études au Service régional de l’archéologie (DRAC), directeur du Festival du film d'archéologie d'Amiens.

 

 

6 septembre > 20h00 > séance décentralisée du Festival du film d'Archéologie d'Amiens, projection des documentaires Le mystère de la tête d’Henri IV et L’affaire Agnès S, deux enquêtes historiques pour lesquelles l’équipe d’anatomopathologie du Dr Charlier fut sollicitée.

 

7 septembre > 15h00 > inauguration de l’exposition Le Miroir du Temps > 15h30 >  conférence sur le thème de L’archéologie et l’étude des corps humains anciens, par Philippe Charlier, docteur en médecine légale, paléopathologiste, auteur de plusieurs ouvrages sur les morts célèbres de l’Histoire.

 

7 septembre - 12 octobre > exposition Le Miroir du Temps ; présentation de momies modernes européennes, histoire de la momification et de l’embaumement à travers les âges.

 

23 novembre > 15h00 > conférence Reconstituer pour mieux comprendre le passé, par Ludovic Moignet, directeur de Samara, Parc naturel de la Préhistoire.

 

                                                       

         Musée Alfred-Danicourt

Hôtel de ville de Péronne

BP 20045 - 80201 Péronne cedex

Tel : 03.22.73.31.10   Fax : 03.22.73.31.01

http://www.ville-peronne.fr/index.php/fre/Peronn-Culture/Musee-Alfred-Danicourt

 

Les Rendez-vous de 2013 à Samara

Un programme de rencontres originales

Voici quelques dates de la saison 2013, découvrez l'agenda complet en ligne

bateau3224 mars 2013
Quand les gaulois rencontrent les romains
Deux modes de déplacement, un lieu de rencontre. Ensemble, gaulois et romains ouvrent le parc pour la saison 2013

 

12 mai
De la terre à la céramique
aReconstitution de cuissons de poteries gallo-romaines

5,6 et 7 juillet
Rendons à César!...
L'Empereur Hadrien et ses légions s'arrêtent à Samara - Civilisation, artillerie et ingénierie, découvrez l'armée romaine en campagne

 


Téléchargez la nouvelle brochure du parc
Pour accéder au téléchargement cliquez ici

Prochaines conférences

Prochain Cin'archéo

Voir le blog associationciras.org